Sauvetage de l'hélico perdu dans le Sichuan au début des secours

1
Jean7

Jean7

Dieu créateur
28 Juin 2007
1 997
Ratings
806
158
#1
Salut tout le monde.

S'il y en a que ça intéresse, ils iront sur
http://voyager-en-chine.forumpro.fr/index.htm
"nouvelles"
épicentre... Le sauvetage de l'hélicoptère de Yinxiu

Et liront mon récit des phases finales de l'affaire de l'hélicoptère perdu au début des secours à Wenchuan.
(depuis la Chine, passez par un proxy !)

A+
Jean
 
Dernière édition:
C

Claire_2

Membre Silver
21 Mai 2008
22
46
#2
Je viens de lire le récit. Et bien..., les mots me manquent pour décrire ce que je ressens, trop d'émotions...
Je dirais tout bêtement que c'est un récit très captivant. J'oserais même le comparer à certaines histoires d'Alpinisme comme celle de l'ascension au Mont Everest de sir Hillary ou la Mort suspendue de J. Simpson. Les contextes et les difficultés techniques sont sans doute très différents, mais il est surement plus facile d'évoluer en 'héro' solitaire que de devoir composer avec des impératifs politiques et humains.
Jean, en fin juin,quand j'ai lu les 2 1ers chapitres, j'ai cru déceler un soupçon de fatigue, de lassitude ou d'autre chose dans ton écrit. Je crois maintenant savoir pourquoi. On en parlera peut-être à l'occasion. En tout cas, Merci pour ce beau récit et bon *.
 
Jean7

Jean7

Dieu créateur
28 Juin 2007
1 997
Ratings
806
158
#3
Merci Claire_2
Je ne pense pas mériter tans d'éloges !

Mais tu es fine lectrice, car effectivement, j'ai tapé les 2 premiers chapitres à l'hôpital à un moment où je n'avais pas trop d'énergie disponible...2 côtes et le bassin cassé, immobilisé depuis plus d'une semaine...même taper au clavier m'était rapidement fatigant.
Mais la médecine chinoise m'a bien retapé depuis !
Je suis encore fragile et faible mais j'ai quasiment retrouvé toute ma liberté de mouvements !
 
C

Claire_2

Membre Silver
21 Mai 2008
22
46
#4
Jean, tu connais certainement l'expression 粉身碎骨,在所不辞 (approximativement: quitte à avoir le corps fracassé et les os brisés, (je) n'y renoncerais pas. L'expression généralement utilisée lors de la défense d'une bonne cause), mais de là à l'appliquer à la lettre, Oh pardon, à l'idéogramme, est-ce bien raisonnable ?
Ok, j'arrête, c'est pas bien gentil de profiter de la détresse momentanée des gens pour les taquiner.
Pour revenir au sérieux, sacré dégât quand même. Apparemment, tu récupères bien. J'espère que bientôt tu pourras de nouveau te lancer dans les ténèbres de la profondeur.

Bon *.