S'associer avec le commercial de mon fournisseur pour créer notre propre atelier

Iliad

Membre Bronze
22 Avr 2008
11
0
31
Sydney, Australie
Bonjour,

le commercial de mon fournisseur principal est un jeune homme de 24 ans, très sérieux, organisé, bosseur, on s'entend bien et on a eu l'occasion de se rencontrer lors de mon voyage en Chine.

J'envisage de lui proposer de s'associer avec moi pour monter son propre atelier, de cette manière il crée sa boite (je sens qu'il a de l'ambition) et moi je participe au capital et je lui assure un certain niveau de commandes pour démarrer.

Je ne tiens pas à dévoiler le secteur d'activité (produits artisanaux manufacturés), mais pour info la boite pour laquelle il travaille est une entreprise qui a 10 ans d'existence et qui a réalisé l'année derniere plus de 1,2 millions de dollars de CA.

Ils ont changé de locaux l'année derniere et ils ont des locaux spacieux, l'entreprise présente très bien ils font du bon travail.

Est-ce que ça vous parait réalisable comme idée ? Mon objectif est de me diversifier, ce pourrait etre l'occasion pour lui comme pour moi d'avancer dans les affaires.

Merci de vos conseils (zéclairés :)).

Aurelien
 

minh

Archange
29 Mar 2008
1 608
54
93
45
Paris
Si je comprends bien, le mec va demissionner pour se mettre a son propre compte en emportant avec lui un "gros" client, en l'occurence vous.

Ce genre de pratique n'est pas rare mais je ne vois pas ce que vous attendez comme conseils.
Tout est question de confiance.

Mais personnellement, un homme qui trahi une boite une fois peut le refaire une 2e fois.
 

Iliad

Membre Bronze
22 Avr 2008
11
0
31
Sydney, Australie
Bonjour et merci pour votre réponse,

pour commencer, je tiens à préciser que ceci est mon projet, je n'en ai même pas encore parlé au commercial.

Dans mon idée nous serions associés, donc il travaillerait pour lui et non plus pour un patron, d'ou l'interet pour lui.

Je vous demandais des conseils car à 28 ans je débarque dans les affaires et j'ai encore peu d'expérience, j'aimerai savoir si des personnes ont eu des expériences similaires et comment ça s'est passé.

Encore merci.

Aurélien
 

minh

Archange
29 Mar 2008
1 608
54
93
45
Paris
d'ou l'interet pour lui.

Et l'interet pour vous c'est d'avoir des meilleurs prix ?
Pourquoi ne pas continuer avec cette boite et demarcher ainsi leur commercial ?

Desole d'etre aussi virulent mais je ne cautionne pas ce genre de pratique.
 

Iliad

Membre Bronze
22 Avr 2008
11
0
31
Sydney, Australie
Et l'interet pour vous c'est d'avoir des meilleurs prix ?
L'interet pour moi c'est de créer une autre boite avec un partenaire qui me semble tout à fait compétent, avec à terme l'objectif de gagner de l'argent et de participer à une nouvelle aventure.

Pourquoi ne pas continuer avec cette boite et demarcher ainsi leur commercial ?
Désolé je n'ai pas bien compris le sens de cette phrase.
Si rien ne se fait je vais continuer a travailler avec ce fournisseur comme auparavant.

Desole d'etre aussi virulent mais je ne cautionne pas ce genre de pratique.
Mon fournisseur ne va pas mettre la clé sous la porte, je suis un client important mais je ne suis pas le seul. A mon sens il n'y a rien d'illégal ou d'amoral, c'est juste du business.
 

minh

Archange
29 Mar 2008
1 608
54
93
45
Paris
c'est juste du business.

c'est exactement ce qu'a dit le mechant dans "Pirates des caraibes" avant de mourir :MDR:

Si j'ai bien compris la situation:
vous avez un fournisseur actuel et vous en etes tres content
une entreprise qui a 10 ans d'existence et qui a réalisé l'année derniere plus de 1,2 millions de dollars de CA...l'entreprise présente très bien ils font du bon travail.

Mais vous avez decide de ne plus travailler avec eux et de "demarcher" le contact que vous avez dans cette usine.
D'accord l'usine ne va pas mettre la cle sous la porte en ne vous ayant plus pour client mais avouez que c'est un coup bas pour eux.

Vous voulez des conseils ?
Faites gaffe a ce contact qui trahi (je ne vois pas d'autres mots) son ancien boite.

Je sais que vous ne lui en avez pas encore parle.
Peut etre qu'il refusera, peut etre que c'est quelqu'un de loyal et de fidele en fait.
Ou pire, un businessman comme vous :MDR:
 

welc@me

Membre Gold
05 Avr 2007
86
1
61
SHENZHEN
s associer avec le commercial

Bonjour

Je ne vois pas trop de trahison dans ce projet, les choses doivent evoluer et non pas rester fixe en permanence.
Tout nouveau business est toujours une copie et peux etre vu comme une trahison mais tout nouveau projet comprte des risque et ce n est pas avec des discours comme ceux la que l on fait avancer les choses.
Cette idee est pour moi comme un business plan, il faut se demarquer pour faire avancer, mais pourquoi ne pas creer votre propre societe a capital cent pour cent etranger, s assoxie avec un inconnu comporte des risque alors qu il y a des personnes ici tres competente, ou des zones ou l on peux s implanter facilement
 

minh

Archange
29 Mar 2008
1 608
54
93
45
Paris
Si j'etais le patron d'une usine et que l'un de mes commerciaux partait monter sa propre boite en emportant des clients avec lui, je suis desole mais je prendrais ca comme une trahison.

Maintenant si vous voulez appeler ca le "business" tres bien mais je ne peux m'empecher de penser que ce n'est pas tres fair play pour l'usine.
 

Iliad

Membre Bronze
22 Avr 2008
11
0
31
Sydney, Australie
Oui si j'étais le patron de l'usine je ne serai pas content de voir un commercial partir monter sa propre usine.
Et si j'étais l'australien pour qui je travaillais auparavant je n'aurais également pas aimé voir ce jeune français me quitter pour monter sa propre activité.
Et moi je ne serai pas là ou j'en suis au jour d'aujourd'hui.

Je pense que tout le monde a compris votre point de vue, maintenant l'objet de mon post c'était de demander des avis éclairés sur la pertinence d'un tel projet, et non de générer un débat d'ordre moral. Merci de répondre en conséquence.

mais pourquoi ne pas creer votre propre societe a capital cent pour cent etranger, s assoxie avec un inconnu comporte des risque alors qu il y a des personnes ici tres competente, ou des zones ou l on peux s implanter facilement
Il n'est pas tout à fait un inconnu, je connais déja ce jeune homme et je sais qu'il est très sérieux, très organisé et qu'il fait du bon travail. De plus il connait très bien le métier.

Quels sont ces risques dont vous parlez ? A partir du moment ou on est associés dans le capital et ou je lui génère des ventes ça devrait marcher, qu'est-ce qui pourrait faire que ca ne marcherait plus ?
 

Vince_fr

Alpha & Oméga
Admin
Il y a quand meme une difference entre etre un commercial de 24 ans (ou il gere l'aspect commercial) et patron d'une boite ou tu geres de la prod, si j'ai bien suivi ce que tu disais. Malheureusement peu d'experience en la matiere. Un seul conseil fais attention ou tu mets tes billes, beaucoup (mais alors beaucoup) se sont fait avoir. J'ai entendu beaucoup plus d'histoire qui ont mal tournees que bien.
 
K

keushar

Guest
mon opinion

primo: la fiabilite de votre gars, je travaille avec des commerciaux d'usines tous les jours,
et meme en parlant ecrivant lisant couramment le chinois ce sont des gens avec qui je ne partagerais pas une bouee de sauvetage!
meme mes propres commerciaux que moi j'ai embauches je sais que parfois il faut etre un peu vigilent, des fois qu'ils montent des coups sur notre dos avec les usines partenaires, donc le produit passe une phase controle qualite en catimini et paf, je m'en prends plein la tronche.

secundo: depuis 9 mois que je travaillle ds une entreprise francaise avec 90 % d'employes chinois, c'est fou les malentendus, les communiques par mail qui passent mal car ni l'un ni l'autre maitrisent l'anglais qu'ils utilisent pour s'ecrirent, 'fin c'est a s'arracher les cheveux le nombre de conflit que ca cree. ca ne veut pas dire qu'avec votre gars ca se passe mieux, mais perso, je prendrais qq'un parfaitement bilingue francais-chinois de confiance ds un premier temps pour bien observer les move' mais aussi, pour que votre relation se fait en confiance et sans messages qui passent a travers!
 

minh

Archange
29 Mar 2008
1 608
54
93
45
Paris
Les risques ?

- je pense que vous avez compris que l'usine ne perd pas seulement un commercial (ca a la limite il s'en fout) mais il perd en meme temps des clients (parceque le commercial ne va pas partir en emportant que vous comme client que les choses soient claires).
Si cette usine a 10 ans d'experience, elle a peut etre une influence sur vos autres fournisseurs et pourrait vous creer des difficultes pour vous approvisionner.

- la confiance.
C'est comme les gens qui font totalement confiance aux gens qu'ils rencontrent sur internet. Ce n'est pas en envoyant des mails et en discutant sur msn qu'on connait quelqu'un.
Comme je le disait au debut, personne ne peut juger a votre place de toute facon. Si vous pensez que vous pouvez avoir confiance en ce mec (comme sa boite actuelle a confiance en lui) tres bien.

- apres
vous travaillerez avec une jeune usine, bien sur ce sera la votre mais elle ne vaudra pas ce que fait une usine qui a 10 ans d'experience et qui a un CA de 1.2 millions USD.
Je ne suis pas sur que le jeu en vaut la chandelle.

- Pour faire les choses bien, engagez egalement le responsable production et le QC de l'ancienne boite...et pourquoi pas quelques bons employes avec


P.S.: je vais monter mon propre forum "HelloAsia" en emportant tous mes potes (qui emportent leurs potes qui emportent...) qui sont sur ce forum. Ca vous derange pas les admins hein, c'est que du business :MDR:
 

MDC

Membre Silver
24 Juin 2008
289
0
51
Yantai - Paris
www.Cork-MDC.cn
Bonjour,
Pour moi, un commercial reste un commercial, pour qu'il dirige ta boite en chine, faut qu'il a des connaissances en tant que chef d'entreprise.

Savoir gerer ,le recrutement,le personnel, le papier d'administrative, fiscalité, compta,trouver le bon local, savoir faire de la marketing, resoudre des problemes de tout type ..Etc..Etc

bref dans un marché comme la chine, la confiance ne suffit pas pour que tu lui confit ton capital je pense.
apres c'est à toi de juger sur son niveau d'etre un bon CEO.

bonne chance
 

minh

Archange
29 Mar 2008
1 608
54
93
45
Paris
un commercial reste un commercial ?

Comme dit Gapadin, c'est un business plan.
Iliad te repondrait:

Et si j'étais l'australien pour qui je travaillais auparavant je n'aurais également pas aimé voir ce jeune français me quitter pour monter sa propre activité.
Et moi je ne serai pas là ou j'en suis au jour d'aujourd'hui.

Je pense que Iliad aime le risque et qu'il sait ce qu'il fait.

Il attends peut etre des temoignages de gens qui ont deja fait la meme chose.

De mon cote, puisque ca ne lui semble pas etre amoral, je ne peux que lui conseiller:
- Pour faire les choses bien, engagez egalement le responsable production et le QC de l'ancienne boite...et pourquoi pas quelques bons employes avec
 

Iliad

Membre Bronze
22 Avr 2008
11
0
31
Sydney, Australie
Il y a quand meme une difference entre etre un commercial de 24 ans (ou il gere l'aspect commercial) et patron d'une boite ou tu geres de la prod, si j'ai bien suivi ce que tu disais.
Dans le cadre de leur travail de commercial ils font le suivi des commandes et ils travaillent étroitement avec le responsable de production donc je pense qu'il a quelques compétences dans ce domaine. D'autre part il fait ça depuis 4 ans et il connait très bien le métier.

Un seul conseil fais attention ou tu mets tes billes, beaucoup (mais alors beaucoup) se sont fait avoir. J'ai entendu beaucoup plus d'histoire qui ont mal tournees que bien.
Merci, je pense effectivement que c'est une opération qui peut s'avérer très risquée si il n'y pas suffisamment de précautions prises en amont.

primo: la fiabilite de votre gars, je travaille avec des commerciaux d'usines tous les jours,
et meme en parlant ecrivant lisant couramment le chinois ce sont des gens avec qui je ne partagerais pas une bouee de sauvetage!
meme mes propres commerciaux que moi j'ai embauches je sais que parfois il faut etre un peu vigilent, des fois qu'ils montent des coups sur notre dos avec les usines partenaires, donc le produit passe une phase controle qualite en catimini et paf, je m'en prends plein la tronche.

secundo: depuis 9 mois que je travaillle ds une entreprise francaise avec 90 % d'employes chinois, c'est fou les malentendus, les communiques par mail qui passent mal car ni l'un ni l'autre maitrisent l'anglais qu'ils utilisent pour s'ecrirent, 'fin c'est a s'arracher les cheveux le nombre de conflit que ca cree. ca ne veut pas dire qu'avec votre gars ca se passe mieux, mais perso, je prendrais qq'un parfaitement bilingue francais-chinois de confiance ds un premier temps pour bien observer les move' mais aussi, pour que votre relation se fait en confiance et sans messages qui passent a travers!
Merci de votre retour, effectivement les barrière de la langue et de la culture constituent des obstacles supplémentaires.

Bonjour,
Pour moi, un commercial reste un commercial, pour qu'il dirige ta boite en chine, faut qu'il a des connaissances en tant que chef d'entreprise.

Savoir gerer ,le recrutement,le personnel, le papier d'administrative, fiscalité, compta,trouver le bon local, savoir faire de la marketing, resoudre des problemes de tout type ..Etc..Etc

bref dans un marché comme la chine, la confiance ne suffit pas pour que tu lui confit ton capital je pense.
apres c'est à toi de juger sur son niveau d'etre un bon CEO.

bonne chance
Merci, je pense qu'il a le potentiel pour évoluer vers plus de responsabilités, maintenant nul ne saurait dire avec certitude si il aurait les épaules pour assumer une casquette de patron.
Son patron comme les autres patrons que j'ai rencontrés ont démarré leur propre atelier quand ils étaient à peine plus agés (27 ans en moyenne).

Merci à tous pour vos retours, ce projet n'est pour l'instant qu'une idée et c'est intéressant d'avoir des retours d'expérience à ce sujet.

Je pense que je vais prendre le temps de le sonder pour essayer de mieux cerner ses attentes, on verra bien par la suite.
 

MDC

Membre Silver
24 Juin 2008
289
0
51
Yantai - Paris
www.Cork-MDC.cn
Vous vous communiquez en anglais?
Je connais pleine de problème lier à la communication entre un français et un chinois et surtout dans le business. Leur base est tellement différente.
même les questions qui sont évident, n'hésite pas à les poser et être sure de la réponse.

Exemple : J'ai connais une boite qui a perdu 2 millions RMB dans une affaire, car le CEO en chine a négocie en TCC ( c'est comme ca en chine ) alors que en France, on lui avait donné le prix en HT pour le client.
 

Iliad

Membre Bronze
22 Avr 2008
11
0
31
Sydney, Australie
oui nous communiquons en anglais, moi je parle couramment et lui il se débrouille pas trop mal meme si il est conscient qu'il lui faut encore progresser sur ce plan-la.
 

meyfabi

Membre Bronze
26 Juil 2008
6
0
29
besoin de renseignements!!

bonjour a tous et merci de m'accueillir sur ce forum.
J'ai depuis quelques tps de bons contacts avec des vendeurs chinois et je discute aussi en extra professionnel. Je souhaiterai devenir mon propre patron et ouvrir un site internet de vente de produits divers depuis la Chine.
J'aimerai proposé a mon contact (vendeur salarié) de travailler pour moi en fournissant à mes clients ce qu'ils ont besoin directement par le site internet et proposé a mon vendeur un contrat de travail avec un salaire suffisant, lui permettant de travailler depuis la chine de façon sensée (pas 17h par jour comme il le fait en ce moment).

Auriez vous des conseils ou autres pour m'aider dans ma démarche??:help:

Merci d'avance!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
 

minh

Archange
29 Mar 2008
1 608
54
93
45
Paris
rien de plus a dire que ce que j'avais deja dis Lien retiré

Bonne chance dans ton entreprise
 
Dernière édition:

welc@me

Membre Gold
05 Avr 2007
86
1
61
SHENZHEN
s'associer avec un commercial

Pourquoi ne pas premièrement laisser la gestion de ta future entreprise par un relais français en chine pouvant prévenir tout dérapage éventuel et pouvoir mieux communiquer comme cela se fait?
Ton relais français ne t'engage jusqu'à la phase démarrage avec lui et te donne plus de secutité?

Bonne Chance