1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

ReviensLéon : Les entrepreneurs expatriés ne sont pas si pressés de rentrer à la maison

Discussion dans 'La France vue de Chine' créé par lafoy-china, 11 Avril 2016.

  1. lafoy-china

    lafoy-china Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe

    Inscrit:
    8 Mars 2009
    Messages:
    9 182
    Localité:
    Hong-Kong - Dongguan - Beijing
    Ratings:
    +5 016 / -64
    XVM1918c282-fd9f-11e5-bf72-58d0fa6caeec.jpg

    Lancé en mai 2015, le mouvement «Reviens Léon», destiné à promouvoir l'entrepreneuriat tricolore auprès des Français de l'étranger, livre un premier bilan mitigé : seuls huit «Léons» sont rentrés en France pour intégrer une start-up à forte croissance.


    Extrait : «Reviens Léon, on innove à la maison!» Ce cri d'appel, lancé en mai 2015 par une dizaine d'entrepreneurs français, commence à prendre écho auprès des expatriés. Neuf mois plus tard, #ReviensLéon, programme d'attractivité et de recrutement des start-up françaises, dresse un premier bilan. Certes, plus de 5000 candidatures, émanant pour une moitié de Français de l'étranger, pour l'autre d'étrangers, ont été recueillies en réponse à 230 annonces. Mais pour l'heure, l'initiative n'a fait revenir en France que huit «Léons», qui ont effectivement rejoint quatre entreprises en pleine croissance: BlaBlaCar, Dataiku, iAdvise et Sigfox.

    «Une approche franco-française de l'entreprise ne suffit plus: il faut recruter des Français avec une vision internationale», a insisté Frédéric Mazzella, président-fondateur de BlaBlaCar, lors d'un point presse ce vendredi. Pour répondre à cet enjeu, le programme #ReviensLéon, soutenu notamment par le label French Tech, se donne trois objectifs: promouvoir l'attractivité de l'entrepreneuriat tricolore, recruter des profils internationaux et accompagner leur installation ou leur retour en France.

    Suite de l'article >>>


    Source : LE FIGARO
     
  2. niceal

    niceal Membre Platinum

    Inscrit:
    1 Juillet 2010
    Messages:
    618
    Localité:
    shenzhen
    Ratings:
    +181 / -9
    Entrepreneur en France tu gagnes 100 euros tu en as 80 qui te sont prélevés de façons diverses et variées (là nos politiques ne manquent pas d'imagination).
    Sans parler des piles de règlements inutiles qui t'obligent à faire appel à des experts (comptables, juridiques, HRs, etc) pour tout et n'importe quoi, des avances sur charges (qui te plombent le fond de roulement), des taxes sur les plus values (le jour ou tu décides de vendre)....

    Ce qui n'est pas dit c'est combien ils ont touchés en subventions, bien entendu une foi le filon tari ils ne vont pas rester ici à moins que certaines de nos banques les aident à faire des montages sur des destinations plus safe que le panama :mur:.

    Après nos médias nous vendent qu'en rajoutant une couche de lois pour faciliter le renvoi des employés nous allons regagner en compétitivité, c'est cocasse.
     
    • J'aime J'aime x 4

Partager cette page