1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Retour en Normandie, un exemple de relocalisation

Discussion dans 'Bistrot Chine du "Lotus Bleu"' créé par Neuromancer, 27 Octobre 2014.

  1. Neuromancer

    Neuromancer Alpha & Oméga

    Inscrit:
    13 Mai 2008
    Messages:
    3 944
    Localité:
    Shanghai, Chine
    Ratings:
    +2 022 / -45
    Bien que l'on parle régulièrement de relocalisation, le mouvement reste timide. Pour dix emplois qui ont quitté le pays, un seul revient aujourd'hui. Cependant, certains font ce pari. Parmi ces entreprises : les vêtements Le Coq sportif, les skis Rossignol, les jouets Smoby, les chaussettes Kindy, les opticiens Atol, et Lucibel. Le fabricant de LED, qui produisait jusqu'à présent en Chine, a décidé d'installer à Barentin, dans la campagne normande, un nouveau site dédié aux dernières innovations de l'éclairage à LED et aux produits haut de gamme. "L'Angle éco" consacré au retour des frontières et diffusé sur France 2 et francetv info, lundi 27 octobre, à partir de 23h05, a assisté aux premiers pas de cette relocalisation.

    Des ouvriers chinois trop chers
    Lucibel connaît une croissance à trois chiffres, est entrée en bourse en juillet 2014 et compte 210 salariés dans le monde. Elle a choisi de rapatrier un tiers de sa production en France, Les raisons de ce retour: les délais de transports (6 semaines de bateau depuis la Chine) et le salaire des ouvriers chinois. Pour 50 heures hebdomadaires, le salaire n'est que de 350 euros... mais en quatre ans, il a augmenté de 40%.

    http://www.francetvinfo.fr/replay-m...-l-angle-eco_726151.html#xtor=AL-79-[article]
     
    • Informatif Informatif x 2
  2. Faguorenne

    Faguorenne Dieu

    Inscrit:
    31 Mai 2014
    Messages:
    1 185
    Ratings:
    +652 / -24
    "Pour 50 heures hebdomadaires, le salaire n'est que de 350 euros... mais en quatre ans, il a augmenté de 40%." et comme en France les salaires ont baisse par rapport au cout de la vie qui a augmente, ça fait de la France un pays en voie de developpement, si ce n'est du quart monde
     
  3. Jackie-Long

    Jackie-Long Dieu créateur

    Inscrit:
    9 Novembre 2009
    Messages:
    2 176
    Localité:
    YUNNAN PU'ER
    Ratings:
    +1 130 / -28
    Oui cher un salaire de 350Euro pour 50 Heurs en Chine, le smic a 1 445.38 euros brut, pour 35 Heures.
    Plus les emmerdes avec les syndicats pour virée les fainéants et le reste........................................................
    mais bon, les machines moderne remplace la main d'oeuvre.
     
  4. Buhao

    Buhao Dieu souverain

    Inscrit:
    18 Mars 2014
    Messages:
    3 926
    Localité:
    Ningbo - Shanghai
    Ratings:
    +1 643 / -40
    350 euros par mois. On est toujours moins cher qu en France...
     
  5. Jackie-Long

    Jackie-Long Dieu créateur

    Inscrit:
    9 Novembre 2009
    Messages:
    2 176
    Localité:
    YUNNAN PU'ER
    Ratings:
    +1 130 / -28
    Le patronat demande à Valls d’abroger le compte pénibilité et la loi Hamon

    Les faits :

    C’est un appel. Une fois n’est pas coutume, Medef, CGPME, et UPA ont mis de côté leurs différends pour interpeller de concert le gouvernement. Toutes lui demandent de revenir sans tarder sur le fameux compte pénibilité. Jugé inapplicable, irréaliste, à contre-courants, le dispositif, qui doit se mettre en place le 1er janvier 2015, ne passe pas chez les chefs d’entreprise. Autre source d’exaspération, la loi Hamon et son article sur la cession d’entreprise qui doit entrer en vigueur le 1er novembre. Aussi, Pierre Gattaz, Jean-François Roubaud et Jean-Pierre Crouzet somment-ils l’exécutif de faire marche arrière. Ces deux mesures sont des « signaux négatifs » qui ruinent le peu de confiance que les entrepreneurs ont pu gagner après les déclarations pro-business de Manuel Valls, estiment-ils.

    En réalité, cette lettre laisse peu d’alternative au gouvernement. Les signataires demandent « l’abrogation » des textes. Le mécontentement de leurs adhérents est tel qu’ils ne sauraient accepter un assouplissement, un aménagement, ou même un report. Et de prévenir, en filigrane, que si le compte pénibilité est maintenu, le dispositif des cessions conservé, inutile d’espérer voir le pacte de responsabiliser se concrétiser… Si les présidents du Medef, de la CGPME, et de l’Upa prennent aujourd’hui publiquement position, c’est parce que leurs troupes les pressent de hausser le ton. « Nous sommes sur une poudrière », confie Pierre Gattaz qui, chaque jour, reçoit des courriers d’adhérents lui demandant d’organiser un coup de force. « La nervosité est à son comble », confirme de son côté la CGPME qui craint de voir des mouvements violents type Bonnets rouges exploser. Le double discours du gouvernement suscite la colère des patrons… A les entendre, celle-ci a rarement été aussi aiguisée. Surtout, elle ne saurait être contenue encore très longtemps.

    VITE VITE OUVREZ ou Transférée votre société en France, La France vous attends...................................
    ou exportez des bonnets ROUGE voila le bon bissssssssssssssssssss


    EGALEMENT SUR MSN
     
  6. pierreau21

    pierreau21 Membre Gold

    Inscrit:
    2 Mai 2012
    Messages:
    449
    Localité:
    Dijon
    Ratings:
    +211 / -5
    Bonjour à tous ,
    Même si cela peut mettre en danger certains emplois d' expat , je pense que nous devons nous féliciter de ce mouvement pour la prospérité de celui qui reste NOTRE pays et pour l' avenir de nos enfants et futurs enfants .
    Comme quoi , notre " modèle social " est (peut être) viable .
    Cdlt
     
  7. Faguorenne

    Faguorenne Dieu

    Inscrit:
    31 Mai 2014
    Messages:
    1 185
    Ratings:
    +652 / -24
    Un barge avec des connards
    Des litrons dans la prairie
    Et du bon smic Made in Normandie
     
  8. Panda Rebel

    Panda Rebel Guest

    Ratings:
    +0 / -0
    Produire en Europe, c'est aussi une question d'image. Certaines marques françaises, anglaises et allemandes ont justement choisi de garder une partie de leur production sur le continent pour pouvoir vendre leurs produits très cher dans le reste du monde.
     
    • J'aime J'aime x 1

Partager cette page