1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice
  2. Il est important d'être conscient que le statut de stagiaire n'existe pas réellement pour les étrangers dans la plupart des provinces de Chine.

    Pour plus d'infos, voir : Stage en Chine / à Shanghai : légal ? quel visa ?

    Rejeter la notice

Retour d experience : prof d anglais a Changsha

Discussion dans 'Travailler en Chine' créé par Arnaud31, 8 Octobre 2012.

  1. Arnaud31

    Arnaud31 Membre Bronze

    Inscrit:
    27 Septembre 2012
    Messages:
    33
    Ratings:
    +13 / -0
    Les tribulations en Chine de 2 jeunes Toulousains

    Nous sommes 2 jeunes issus de l’agglomération Toulousaine. Ayant choisi de profiter de notre jeunesse pour voyager, nous avons cherché du travail a l étranger. C’est ainsi qu’ au hasard d’un site de recrutement de candidats pour des postes « au pair » nous sommes entrés en contact avec madame Luo Ying, en Chine. Je vais vous raconter nos tribulations, de notre préparation au voyage jusqu’a la rupture avec cette employeuse. Viendront ensuite quelques conclusions.

    Luo Ying détient une agence dont le nom était Yingshang, ou Bonny-Bonny, nous ne saurons jamais. Sont objectif est d attire des étrangers afin de les placer dans des kindergartens (équivalent de nos écoles maternelles) de la ville de Changsha, dans la province du Hunan. L’anglais étant hélas plus porteur que le français, nous passons l entretien, lequel a eu lieu sur Skype. Notre niveau d anglais jugé suffisant, des lettres d’invitations en Chine nous sont envoyées, au nom de madame Luo Ying, et pas de l’entreprise. « Venez avec un visa de tourisme, nous le convertirons une fois sur place en visa approprié, business pour échange culturel ou étudiant, on verra, ne vous inquiétez pas on fait toujours comme ça » nous dirent ils. C’est ici que commencent nos déconvenues.

    Vous pourriez penser que nous n’avons pas prit la peine de se renseigner suffisamment sur cette entreprise. Nous étions en contact avec une future collègue allemande, qui a demandé conseil auprès de son consulat, lequel n’a jamais donné d’informations. De notre part nous avons prit contact avec des chinois de Changsha et les avons envoyés vérifier si cette agence était bien réelle. Elle l’était, l’un de nos contacts y a même travaillé pendant quelques semaines. Nous avons aussi utilisé notre réseau d’étudiants chinois en France afin de recueillir leurs avis sur ce projet. Aucune information négative. Nous sommes aussi rentrés en contact avec d’autres étrangers travaillant là bas. Tout paraissait «normal », aucun motif d’inquiétude. Une fois sur place leur visa avait été transformé, ils semblaient heureux de leur vie. Nous avons donc prit l’avion pour Changsha entre fin juillet et début aout.

    C’est une fois arrivé sur place que nous avons découvert la supercherie. L’agence est dans la partie «grise » de l’économie chinoise. A notre arrivée ils se sont empressés de nous faire signer un contrat de travail et de nous confisquer nos passeports, sous prétexte de démarches administratives. Il y en a en effet quelques unes à effectuer, mais ensuite leur discours a changé en « nous gardons votre passeport en sécurité dans l’agence, pour garder une équipe de professeurs stable ». Autrement dit nous étions otages de cette agence. Et en Chine, sans passeport, impossible de réserver un hôtel, un train ou un avion. L’agence soudoie la police locale et prend part à des activités illégales. Samedi 18 aout, l agence a été présentée comme illégale lors du journal d informations télévisé du Hunan. La semaine suivante nous participions à un repas de corruption avec les responsables locaux de la police.

    Suite a ces événements, il a été impossible de prolonger notre visa de tourisme. Lorsque nous avons essaye, les agents du gouvernement ont reconnu nos « employeurs » et ont refuse. Il fallait donc que nous partions à Hong Kong pour racheter un visa. Or pour les français, il semble que ce soit difficile. Chose que l’agence n n’avait pas prévu. C est donc 5 jours qu’il faut passer a Hong Kong pour pouvoir prendre un visa tourisme de 1 ou 2 mois. L un d entre nous a fait le voyage, avec 500 RMB fournis par l’agence. « Tu vas voir Hong Kong c est cool, y a pas de soucis. ». 500 RMB permettent de tenir au maximum 2 jours, en vivant au moins cher possible. Heureusement, nous avions quelques économies. Mais notre démarche n était pas dépenser de l argent pour travailler. Certes économiser des RMB pour la France est inutile, mais atteindre un point d équilibre entre nos revenus et nos dépenses était nécessaire.

    De nombreuses choses nous avaient été promises avant d’arriver, nous nous sommes vite rendu compte que nous devrions trouver des solutions pour survivre en Chine par nous même. Nous ne pouvions pas rester plus longtemps dans cette situation.

    Quelques professeurs avaient déjà quitte l agence. Peut avant notre arrivée, une suédoise était partie de nuit, sans rien dire a personne. Plus tard, a la fin du mois d aout, une sud africaine avait été refoulée à l entrée de Hong Kong. Son visa arrivant a expiration, elle a acheté un billet d avion et est rentrée chez elle en catastrophe. Son kindergarten lui a ensuite envoyé ses affaires par la poste. 2 autres professeurs choisiront de partir après mon départ. Lequel s est fait au vu et au su de tous, contrairement aux départs précédents.

    Apres mon départ de l’agence, début septembre, une réunion de crise a été organisée par Luo Ying, afin de rassurer et d’intimider les autres professeurs. Le mécontentement commençait à monter, et elle avait peur de perdre ses ressources. Elle a donc fait venir un policier pour appuyer ses propos. Interdiction formelle de garder des traces de cet événement.

    Plus tard, l’agence renverra mon camarade à Hong Kong avec 500 RMB. Celui-ci refusera. Il trouvera son passeport sur son lit le lendemain matin. Dans l’après midi l’agence avait nettoyé sa chambre. La rupture était consommée. Il est maintenant dans un autre pays d Asie du Sud Est.

    Mais les aventures ne s arrêtent pas la. Au début du mois d Octobre, un collègue américain de cette agence est mort. « Sudden death » a conclu la police. Overdose dans les faits. On ne rigole pas avec la drogue en Chine. Cette fois la police ne fera pas plus de recherches.

    Voila les tribulations que nous avons traverse jusqu’a ce jour. Pour en tirer des conclusions :

    • Il est difficile de connaitre la vérité sur une entreprise avant d’y être. Nous avons fait des efforts et pensions s’être bien informes, mais n avons peut être pas pose les bonnes questions au bon moment aux bonnes personnes. Même en ayant fait employer un de nos contacts, nous n avons pas vu.
    • Nous leur avons trop fait confiance par rapport aux visas.
    • Il est difficile de se renseigner sur les collègues que l on trouvera en arrivant. Un mort par overdose, ce n est pas anodin.


    Pour conclure, cette expérience avec cette employeuse a été un échec, nous avons été confronte a des problèmes qui souvent nous dépassaient, dans un univers que nous ne comprenions pas entièrement. Nous sommes toujours en vie, ayant chacun poursuivit notre route loin de Changsha. Nous ne pouvons que vous mettre en garde si vous projetez de travailler a l étranger. Dans sa grande majorite, le peuple chinois est tres sympa. Mais attention...
     
  2. zel

    zel Dieu créateur

    Inscrit:
    16 Décembre 2010
    Messages:
    2 004
    Ratings:
    +925 / -13
    Dommage c'est des choses qui arrivent...

    "Nous ne pouvons que vous mettre en garde si vous projetez de travailler a l étranger. Dans sa grande majorite, le peuple chinois est tres sympa. Mais attention..."

    Tu peux remplacer "Chine" par n'importe quel autre pays, faut pas etre parano non plus.
     
  3. Lapinou

    Lapinou Membre Platinum

    Inscrit:
    15 Mai 2007
    Messages:
    281
    Ratings:
    +58 / -6
    Ben NON ! Le traitement des etrangers et l'absence totale du respect d'un contrat ET de la parole donnee est PROPRE a la Chine...
     
  4. Vorkosigan

    Vorkosigan Membre Bronze

    Inscrit:
    12 Octobre 2010
    Messages:
    155
    Localité:
    Toulouse (France)
    Ratings:
    +0 / -0
    ... et a d'autres pays, Thailande, Vietnam, Colombie... c'est assez commun a beaucoup de pays en voie de developpement.
     
  5. zel

    zel Dieu créateur

    Inscrit:
    16 Décembre 2010
    Messages:
    2 004
    Ratings:
    +925 / -13
    T'as bosse dans tous les pays du monde??

    Propre a la Chine va dire ca aux apprentis en France tu verras si leurs contrats sont respectes a la lettre...
     
  6. Tomoya

    Tomoya Dieu

    Inscrit:
    25 Octobre 2010
    Messages:
    744
    Localité:
    Belgium - 靖港 (Hunan brr...)
    Ratings:
    +735 / -1
    Dire que j'envisageais un moment d'aller vivre à Changsha =S ... (et dire que mon Chinois bosse dans la police ...) ... J'me contenterai d'y tourismer, comme d'hab >_<.

    En espérant que vous puissez tirer quelque chose de cette expérience pour la suite, prenez ça comme de l'expérience pour l'avenir, bonne continuation et bon courage !
     
  7. Arnaud31

    Arnaud31 Membre Bronze

    Inscrit:
    27 Septembre 2012
    Messages:
    33
    Ratings:
    +13 / -0
    Reponse aux posts precedents :
    Je crois que ca peut arriver partout. Simplement c est moins evident a gerer a l etranger qu au pays. Et je suis pas sur qu en france le maitre de stage donne des billets a l inspection du travail.

    @ Tomoya :
    Oui, on prend ca comme de "l apport culturel", avec ironie. De toute facon Changsha c est moche et il fait chaud. haha.
    Par contre une chose appreciable dans cette ville, c est que tu ne croises aucun europeen. Si y a 10 francais permanents c est bien le comble.
    Ca aurait pu mal finir. J'ignore si c etait possible, mais la delicate employeuse nous menacer d appeler la police pour nous mettre un tampon de retour sur le visa. Des trucs comme ca.

    Donc voila, je le repete, pour les jeunes (nous avons 19 et 21 ans au passage) qui auraient envie de tenter leur chance comme nous, faites attention. On a relativement eu de la chance dans nos peripeties, mais y en a un qui est mort. (par sa faute, ok. mais pourquoi est ce qu il a prit toutes les pillules?)
     
  8. lafoy-china

    lafoy-china Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe

    Inscrit:
    8 Mars 2009
    Messages:
    9 183
    Localité:
    Hong-Kong - Dongguan - Beijing
    Ratings:
    +5 015 / -64
    Bonjour

    Deja a 19 et 21 ans vous pouvez oublier de travailler legalement en Chine , et quid de l'experience et des diplomes appropries ..

    Bonne journee a toutes et tous
     
  9. livechina

    livechina Apprenti

    Inscrit:
    3 Juillet 2012
    Messages:
    3
    Localité:
    toulouse xi an
    Ratings:
    +0 / -0
    j ai bossé 6 heures dans ce genre de structure ,je n ai pas pu faire plus..........
    Etre le clown étranger de service est épuisant, c est tout un art que je ne maitrisais pas,
    une experience que je n oublierai pas de sitot .............
     
  10. Lapinou

    Lapinou Membre Platinum

    Inscrit:
    15 Mai 2007
    Messages:
    281
    Ratings:
    +58 / -6
    [FONT=Arial, sans-serif]Lesapprentis de France sont bien traité et le droit du travail respectébien plus qu'en Chine...Oui, au cours de ces 20 dernières années,j'ai travaillé dans plusieurs pays en voie de développement,Afrique, Russie notamment. Il faut être particulièrementprivilégié, ou sélectivement aveugle, pour ne pas se rendre compteque 90% des offres d'emploi en Chine sont des jobs de merde, toujoursprécaire, sans aucun cadre légal, sans aucun droit, etc...(c'estvalable pour le Chinois de base, pire pour l’étranger qui doit enplus, apprendre a jongler avec les problèmes administratifs). Je suis sans doute pas très doué, il m'est étrangement difficile detrouver un interlocuteur, associé, partenaire fiable dans ce pays(notamment dans le sud)...Je pense, peut être a tort, que si tu n'espas ton propre patron en Chine, No way.[/FONT]
     
  11. MandaRhum

    MandaRhum Dieu souverain

    Inscrit:
    15 Septembre 2012
    Messages:
    2 643
    Localité:
    地中海
    Ratings:
    +2 107 / -16
    Ce qui est malhonnête, c'est de laisser croire que c'est une spécialité chinoise. J'ai bossé une petite année au Pérou, je pourrais en tirer un bouquin.
    (et je ne mentionnerai même pas mon année en Inde, parce que là...)
     
  12. Vorkosigan

    Vorkosigan Membre Bronze

    Inscrit:
    12 Octobre 2010
    Messages:
    155
    Localité:
    Toulouse (France)
    Ratings:
    +0 / -0
    En fait, je pense qu'il ne faut pas realiser. J'ai travaille en Chine pour une entreprise chinoise (une grosse entreprise) et grosso modo mon contrat a ete bien respecte, j'ai bien eu mon visa, ils m'ont bien payé mes frais de demenagement, m'ont loue un appart confortable... et meme mon depart s'est bien passe. C'etait peut-etre particulier comme situation sachant que cette entreprise avait besoin de moi et de mes competences, mais dans mon entourage j'ai eu d'autres cas similaires, y compris pour des personnes peu qualifiees.

    Maintenant il faut bien se rendre contre qu'a 19 ans - sauf cas particulier - on n'a pas beaucoup de valeur sur le marché du travail, que cela soit en France ou en Chine. Et donc que les boulots proposes sont malheureusement souvent un peu "vides", et que pour cette raison il est un peu utopique de vouloir obtenir un visa de travail.
    Mais c'est pareil un peu partout...
     
  13. Lapinou

    Lapinou Membre Platinum

    Inscrit:
    15 Mai 2007
    Messages:
    281
    Ratings:
    +58 / -6
    Oui,en effet. Tout n'est pas mauvais et il en reste toujours quelquechose. Je n'ai pas que du négatif a rapporter, bien au contraire.Par contre, je ne fais pas d’angélisme, quand ca dérape, cadérape bien... Je crois qu'il faut rester pragmatique avant tout.
     
  14. zel

    zel Dieu créateur

    Inscrit:
    16 Décembre 2010
    Messages:
    2 004
    Ratings:
    +925 / -13
    Ca depend quels apprentis en France...tout n'est pas rose chez nous meme si c'est les lois sont la.

    Precaire, pas de cadre legal, pas de droit...la ou je bosse j'ai les memes droits que les locaux, voire plus sur certains points, et des CDI en Chine ca existe aussi.

    Je pense pas me tromper ou denigrer l'auteur en disant qu'etre francais et enseigner l'anglais a 19ans est un job souvent au noir et a mi temps ici et ca ne requiert pas enormement de competences. C'est plus pour une experience, un peu comme venir faire les vendanges pour un Roumain chez nous.
    Qui dit petits boulots dit effectivement pas de cadre legal, droit, statut precaire...mais ca c'est partout.
     
  15. Arnaud31

    Arnaud31 Membre Bronze

    Inscrit:
    27 Septembre 2012
    Messages:
    33
    Ratings:
    +13 / -0
    Oui, si nous nous sommes risques a faire ca, c etait surtout pour l experience. Et nous avions conscience que notre statut serait... probablement gris. Sans se comparer au Roumain, on a vite fait le lien avec les ateliers de coutures clandestin de Paris. On nous promettait un visa business avec un statut d internship, ou un visa etudiant. Il n a jamais ete question de visa de travail. D ailleurs nous savions que ca serait impossible. Ca sentait louche. Mais bon. Ca fonctionnait pour d autres deja presents.
    Le fait est que ca a derape grave, racket du passeport, corruption de la police,... Somme toute ces gens etaient des amateurs, qui ont eu rapidement peur de perdre les manettes de leur business et ont improvise tout au long de l histoire. Mais nous nous en somme sorti. Ca faira partie des histoires a raconter plus tard. L apport culturel, au second degres.
    Les chinois restent des gens tres sympa. Je pense meme qu ils sont plus sympa avec les etrangers que les francais ne le sont. Du moins dans la rue.

    L objectif de mon post est surtout de laisser une trace. Peut etre d autres candidats au voyage trouveront ce post. Ce genre d agence pour "prof d anglais" semble en expension, et cherche des volontaires a travers la toile. Donc autant laisser des temoinagnes. Je suis sur que d autres auront des experiences reussies.
     
  16. Un humain...

    Un humain... Guest

    Ratings:
    +0 / -0
    Bonsoir,
    Amateur, amateur... Au final, vous etes partis, avec une experience mais rien de plus et eux continuent de sevir... Des amateurs seraient sous les verrous.

    Concernant cette histoire, comme l ecrit Lafoy, la Chine est diffcile d acces pour des jeunes de 18/22 ans, hormis bien sur etudes, echanges universitaires.
    Il y a des pays plus ouverts pour les jeunes aventuriers.
    Par contre, je suis desole de faire un HS, mais a 19 ans, enseigner a des bambins... Ce n est pas un peu jeune??? Je croyais qu il y avait une formation, un savoir faire, des competences a faire valoir, des connaissances en pedagogie, sur l enfance...Enfin, avant de prendre son poste, je croyais qu il y avait une formation de quelques annees.
    Je ne remets pas en cause votre talent, mais bon, c est leger je trouve.
    C est regretable que le monde donne autant d importance a la mediocrite.
     
  17. Arnaud31

    Arnaud31 Membre Bronze

    Inscrit:
    27 Septembre 2012
    Messages:
    33
    Ratings:
    +13 / -0
    s
    Des amateurs seraient sous les verroux. Possible. En attendant ils ont perdu la moitiee de leurs effectifs et leur reputation est severement entamme a Changsha.
    On se voyait mal porter plainte a la police chinoise. Le Roumain de Zel ne va pas voir l inspection du travail pour expliquer que son patron est mechant.


    Quant a l age et les formation, je vais citer

    Je suis d accord avec toi Harakirikou, nous n avions pas de formation dans l enseignement ni quoi que ce soit en rapport avec les enfants. Tout c est fait dans des bouquins et des experiences que nous avions prit l initiative de bosser avant de partir. Une fois sur place, ca c est fait sur le tas. Je suis tout a fait d accord avec toi, c est leger. Mais ca marchait une fois sur place. Du moins les ecoles etaient contentes et les enfants retenaient des trucs.
    Mais comme le dit livechina, le boulot est surtout de faire le clown... Souvent personne ne parle anglais dans les kindergartens.
    Les enfants ont entre 3-6 ans. Enseigner les couleurs, les chiffres, les legumes, quelques formules, jouer avec les enfants, aider l equipe du kindergarten... Ce n est pas disserter sur du Shakespeare.
    Dans "l'equipe", une seule avait une formation avec les enfants. Le reste etait vraiment heteroclite.
     
  18. larquen

    larquen Dieu suprême

    Inscrit:
    12 Décembre 2007
    Messages:
    2 582
    Localité:
    Suzhou Wangtayuan
    Ratings:
    +1 105 / -4
    c'est partout pareil (hormis peut etre les ecoles internationales)... et ne parlons pas des ecoles publiques. Avoir un gaokao+4 pour devenir prof ici ne guarantit pas grand chose:) pour l'OP, tu peux aussi poster ton aventure sur des sites-blogs specialises ESL rescensant ce genre de plans foireux. Tu trouveras facilement sur la toile et ton temoignage aura une meilleure visibilite;) BC n'etant pas un repaire de profs ESL...
     
  19. MrBacchus

    MrBacchus Archange

    Inscrit:
    1 Juin 2012
    Messages:
    993
    Localité:
    青岛
    Ratings:
    +300 / -3
    Quand on me dit que je vais travailler et que l'on me donne un visa touriste ça fait bizarre
    Quand je doit bosser pour une agence et que la lettre que je reçoit est au nom d'un particulier ...

    De plus, quand on vous prend vos passeport c'est toujours pour de mauvaises raisons et de nombreux ennuies, surtout quand on a deux informations qui indiquent que l'on va travailler au black, parce que le visa touriste passe la lettre d'invitation un peu moins les deux ensembles ...

    Je comprend la démarche, et ca fait une super histoire a raconter (en dehors de l’énorme galère). De toute façon la Chine n'est pas un pays facile et l'argent est le seul maître a bord, avec pour ami le profit.
     
  20. lillois

    lillois Membre Gold

    Inscrit:
    10 Décembre 2007
    Messages:
    219
    Localité:
    chengdu
    Ratings:
    +3 / -4
    je découvre le sujet...et ne suis qu'à moitié surpris. la chine est un pays de magouilles (à tout les étages). soit on accepte et on y reste, soit on la quitte...car de toute manière il faudra 50 ans pour que ça change...je pense qu'il faut y passer un certain temps pour le savoir, et il évident que lorsque l'on débarque comme ça, c'est pas évident du tout. admettons le, on s'est TOUS fait entubé d'une manière ou d'une autre en chine, à des niveaux plus ou moins graves.

    d'où la grande importance d'avoir de VRAIS amis chinois. et des locaux dans chaque ville. parler le dialecte local peut faire changer beaucoup de choses. un cantonais ne peut rien faire à Shanghai, et inversement. même si les deux sont chinois et parlent mandarins parfaitement.
    j'éspère néanmoins que ça ne vous a pas découragé à retourner en chine.

    bref, c'est l'expérience de la vie qui se fait de jours en jours...

    bon courage à toutes et à tous.
     

Partager cette page