1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Restrictions sur les visas à l'approche du 60e anniversaire de la République Populair

Discussion dans 'Visa Chine' créé par RadioHead, 5 Mai 2009.

  1. RadioHead

    RadioHead Membre Gold

    Inscrit:
    29 Novembre 2006
    Messages:
    117
    Localité:
    Guangzhou
    Ratings:
    +1 / -1
  2. lafoy-china

    lafoy-china Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe

    Inscrit:
    8 Mars 2009
    Messages:
    9 183
    Localité:
    Hong-Kong - Dongguan - Beijing
    Ratings:
    +5 021 / -64
    Merci pour cette information .

    Il va arriver un moment ou on aura plus de visas du tout par les agences de voyages , il y a trop d'abus de toutes facons ca devient n'importe quoi c'est quasiment de l'immigration clandestine ,sous des visas fantaisistes .

    A force de tirer sur la corde elle casse .

    Et ca va tous nous mettre dans le petrin .
     
  3. MTT

    MTT Demi-dieu

    Inscrit:
    17 Septembre 2008
    Messages:
    1 701
    Ratings:
    +150 / -1
    faut arrêter le délire, c'est surtout la faute de la chine qui s'amuse à tester de nouvelles règles quasiment tous les 3 mois en matière de visas

    et je ne vois pas en quoi un visa F c'est de l'immigration clandestine..98% des étrangers venant en chine le font pour bosser, c'est pas comme en france où le 10% viennent pour bosser, le reste pour regroupement familial...

    sinon effectivement, à partir du 15 septembre les visas F seront suspendus, pour le reste il n'y a pas de problèmes, c'est comme partout, si vous avez tous les papiers, il n'y a aucun soucis.
     
  4. Orang Malang

    Orang Malang Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    15 948
    Localité:
    常熟,江苏
    Ratings:
    +8 145 / -35
    Je devine, je commence à entendre, des hurlements concernant cette nouvelle ............

    Malgré tout, il est toujours plus facile d'obtenir un visa pour la Chine que pour la France ..........
     
  5. Orang Malang

    Orang Malang Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    15 948
    Localité:
    常熟,江苏
    Ratings:
    +8 145 / -35
    98% des étrangers qui viennent bosser en Chine ont un visa "Z" ?
     
  6. MTT

    MTT Demi-dieu

    Inscrit:
    17 Septembre 2008
    Messages:
    1 701
    Ratings:
    +150 / -1
    non mais ils viennent pour BOSSER, tu comprends la subtilité ?
     
  7. MTT

    MTT Demi-dieu

    Inscrit:
    17 Septembre 2008
    Messages:
    1 701
    Ratings:
    +150 / -1
    Une dernière chose , pour l'avoir experimenté, passer par une agence qui fait des fausses lettre d'invitiation est en fait plus facile que de passer des heures à tout faire soi même de manière honnête.

    J'ai du venir 3 fois au PSB pour que ma demande soit finalement acceptée à l'époque, tandis que les agences bidons, encaissent la monnaie des pauvres laowai et sont acceuillies à bras ouvert par le PSB.
     
  8. lafoy-china

    lafoy-china Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe

    Inscrit:
    8 Mars 2009
    Messages:
    9 183
    Localité:
    Hong-Kong - Dongguan - Beijing
    Ratings:
    +5 021 / -64
    Regardez un exemple flagrant ,comment voulez vous que cela ne se complique pas , je ne veux accabler personne et depuis 2008 les visas ne sont plus attribues aux africains a Hong-Kong* (l'article date de fin 2006).


    La ruée vers Canton des commerçants africains

    Par milliers, ils ont fait le voyage pour profiter des opportunités d'un marché où tout est possible.


    NIVELLE Pascale

    Canton envoyée spéciale
    Okey Montee s'enfonce dans son fauteuil de directeur, invitant à contempler son royaume climatisé. Quinze mètres carrés encombrés de cartons et de costumes d'homme. Les étiquettes Boss ou Armani brillent sous le néon. «Tout ce que vous voulez, on le fait», promet Okey, une main sur la sainte bible posée sur son bureau. «On a toutes les marques. On change les étiquettes, ce n'est pas compliqué.»

    C'est Dieu qui lui a conseillé de venir à Canton, «l'usine du monde», il y a deux ans. Depuis, tout lui réussit. Il est patron, sa femme va bientôt accoucher, et les affaires... Okey baise les trois premiers doigts de sa main droite : «Une aubaine !» Quand il rentrera au Nigeria, dans longtemps, ce sera en millionnaire.
    Tapis.

    Canton a désormais son Africatown. Les pionniers sont arrivés il y a quelques années, puis le bouche à oreille a fait venir des milliers de commerçants de tout le continent. «Depuis deux ans, c'est la ruée», raconte Toure, du Mali.

    Des géants en boubou, lunettes noires et attachés-cases, des femmes opulentes, serrées dans des wax (tissus imprimés) colorés déambulent sur les trottoirs. L'échoppe d'un coiffeur chinois annonce en français : «Ici, se faire couper les cheveux, 10 yuans.»

    Dans un couloir du centre commercial, un homme déplie un tapis et s'accroupit pour la prière. Plus loin, une boutique de boubous et postiches made in China, avec cette invitation : «Bonjour, je suis Marie de Paris, je fais des tresses africaines.»

    Des filles sapées Armani, des mamas en turban, un gamin sur le dos, entrent, sortent des boutiques en s'interpellant. Les patrons sont africains, les vendeuses chinoises : «Tous mes clients sont africains. Ils ont davantage confiance si les vendeurs sont chinois», dit le jeune patron d'Africa Best Company, vente en gros de maillots d'équipes de basket américaines. La marchandise est «very very cheap», la qualité «very very good», indique l'enseigne.

    Des garçons interminables, casquettes de base-ball et fringues XXL draguent en serrant de près les petites serveuses chinoises, qui rigolent la main devant la bouche. «On n'a pas l'habitude», dit l'une. Il y a cinq ans, des centaines d'yeux effarés auraient scruté les «diables noirs» en silence. Aujourd'hui, il n'y a plus que les chauffeurs de taxi pour les appeler ainsi, furieux parce qu'«ils marchandent toutes les courses». Des diables noirs épousent des Cantonaises. Les affaires n'ont pas de couleur.

    «Les Chinois et nous, on est frères», dit Mohammed, malien et chief manager d'une entreprise de vidéo. Son commerce fonctionne sur le principe d'un loueur de DVD, sauf qu'il est inutile de rapporter. On choisit une boîte vide et on repart avec une copie gravée sur place. 20 yuans (deux euros) le film. Mohammed peut aussi remplir un conteneur de téléphones portables, de groupes électrogènes ou de petites culottes, et l'expédier n'importe où en Afrique de l'Ouest. Il a les contacts ici et une grande famille là-bas.

    Avide de bois. «Avant, on achetait en France», disent Toure et Momo, maliens établis depuis un an. Attablés dans leur QG, le Moka Kafe, ils discutent politique en français, la langue des affaires de l'Afrique francophone. «La Chine produit, l'Afrique achète, tout le monde y trouve son compte, c'est excellent.»

    Momo tire sur le col de sa chemise de marque : «Ça, je l'achetais à Paris, et je la vendais 100 euros à Bamako. Maintenant, c'est dix euros, là-bas. On participe au développement de l'Afrique.» Si la Chine, avide de bois et de pétrole, déforeste et pille le sous-sol, grand bien lui fasse. «Pour nous, ça ne change rien. L'Europe le fait depuis toujours, et ça ne nous rapporte rien.»

    Selon leur ami le professeur Niambele, malien et professeur d'anglais, les Chinois sont durs en affaires. Il règle tout en cash et ne paye aucune taxe. «C'est la règle.» Pas la peine de parler mandarin, les calculettes remplacent les palabres.

    «C'est le Far West, dit Emma, une jeune institutrice française, en Chine depuis une dizaine d'années, pas de règle, pas de barrière. Les Africains sont comme des poissons dans l'eau ici. Le soleil, les gens, la vie pas chère, tout leur va. Ils s'entendent bien avec les Cantonais, les méridionaux de la Chine.» Il y a quand même des règles, à Canton. Ne pas toucher à la drogue, par exemple. «Des Nigérians se sont fait prendre, on ne les a jamais revus, raconte Mohammed. Ils sont fous.

    Dans les pays des droits de l'homme, ce n'est pas trop grave, tu portes plainte et tu prends un avocat. Mais dans un pays communiste, c'est la prison à vie.» Parfois, la police chinoise fait une descente, ferme une mosquée ou un restaurant aménagés dans un appartement. Le lendemain, le poulet yassa a changé d'adresse.

    «C'est cool ici», dit Mohammed. Au onzième étage de la tour Xiushan, dans son restaurant bricolé sur le toit, Mme Dembele Rokia attend le client. Dans la chaleur de novembre, deux mamas touillent des bassines fumantes remplies de mouton aux feuilles de bananier ou de poisson séché à la tomate. L'African Mamaya, cuisine du Mali, est une institution à Canton.



    http://www.liberation.fr/evenement/010165348-la-ruee-vers-canton-des-commercants-africains


    *Les visas sont delivres exclusivement dans le pays d'origine du requerant en gros plus de visas ou au compte gouttes .
     
    #8 lafoy-china, 5 Mai 2009
    Dernière édition: 5 Mai 2009
  9. Orang Malang

    Orang Malang Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    15 948
    Localité:
    常熟,江苏
    Ratings:
    +8 145 / -35
    ..... Alors qu'il suffit de passer par la Chambre de Commerce et de l'Industrie pour obtenir une lettre d'invitation .......... gratuitement et qui vis à vis de la PSB possède suffisament de poids
     
  10. MTT

    MTT Demi-dieu

    Inscrit:
    17 Septembre 2008
    Messages:
    1 701
    Ratings:
    +150 / -1
    pour info cela ne suffit pas pour etendre un visa F, il faut aussi posséder l'original de la business licence de ta boite

    Je ne souhaite pas entrer dans un débat stérile, je faisais simplement une remarque concernant les visas
     
  11. Orang Malang

    Orang Malang Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    15 948
    Localité:
    常熟,江苏
    Ratings:
    +8 145 / -35
    Je comprends en effet la subtilité et te remercie par conséquent de me rappeler les richesses infinies de la langue française .......

    Cependant, dans ce sujet, si avoir un visa F permet de venir en voyage d'affaires (pas de subtilité à comprendre), il ne permet pas d'exercer d'activité sur le territoire chinois (et cela, tout le monde le sait, c'est écrit dans différents topics du forum et ceux qui le font quand même, exerce cette activité en connaissance de cause .....)

    Chacun en effet procède de manière différente et je n'ai pas à juger qui que ce soit, mais comme dit LAFOY, "a force de tirer sur la corde, elle casse", il faut alors en accepter les conséquences et les personnes lésées, n'obtenant plus aussi facilement le visa "F" le permettant de "résider" en Chine (y a une subtilité là) et d'y exercer leur activité, hurlent au scandale comme si un droit inaliénable venait d'être annuler tout simplement .....

    Tu comprendras donc qu'en jouant à ce jeu, il faut aussi en accepter les conséquences ...... Les périodes de tolérance et de bienveillance des autorités chinoises seront plus limités, mais à qui la faute ?

    Car en lisant certains topics et discours de certains à ce sujet, les chinois sont sur le banc des accusés alors qu'ils sont en leur plein droit .....
     
  12. MTT

    MTT Demi-dieu

    Inscrit:
    17 Septembre 2008
    Messages:
    1 701
    Ratings:
    +150 / -1
    disons plutôt que la faute est partagée, entre les règles floues en matière de visas en chine, les chinois qui en profitent pour monter des business et se faire des sous sur le système ( cf les agences à HK) et enc**** les laowais, et les laowai qui utilisent ce genre de visas pour résider de manière quasi permanente en Chine...
     
  13. Orang Malang

    Orang Malang Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    15 948
    Localité:
    常熟,江苏
    Ratings:
    +8 145 / -35
    MTT, on se rejoint là sur les causes du problèmes, même si le 60ème anniversaire est peut être une excuse mais qui a mon sens est valable pour restreindre la délivrance des visas ...... Je ne pense pas que le Consulat de France présent dans des pays dit abritant des terroristes, ouvrent les vannes des visas (déjà en temps normal) pour des séjours avec des évènements politiques majeurs dans la région ...... Pour avoir fait des vacations dans divers Consulats, je parle en connaissance de cause ....

    Les textes ne sont pas floue, au contraire ..... C'est l'application de ceux-ci qui le sont ........

    Alors, il ne fait pas s'étonner :
    1. Des organismes en profitent pour en tirer profit
    2. Des personnes en profitent pour résider et exercer une activité en Chine illégalement .....

    Maintenant, on retrouve peut être une plus juste application des textes
     
  14. honeybaobao

    Inscrit:
    6 Août 2006
    Messages:
    1 115
    Localité:
    Hangzhou et Wuxi
    Ratings:
    +0 / -0
    il y pas eu pas mal d'abus niveau visa F, donc ce qui explique certaines restrictions, j'avoue que j'en faisais un peu partie avant, mais maintenant j'ai fais la demarche classique visa Z, working licence et resident permit, sans passer par une agence de visa et oui sur Wuxi il y en a peu en fait une ou deux mais j'ai fais les demarches par moi meme et ma collegue m'a aider et tout s'est tres bien passe.

    La restrictions des visa pour l'anniverssaire de la chine ca me fait ni chaud ni froid.
     

Partager cette page