1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

resident HK mais travail hors Hk / fiscalité et visa

Discussion dans 'Hong Kong Pratique' créé par giphyma, 20 Juillet 2015.

  1. giphyma

    giphyma Apprenti

    Inscrit:
    10 Février 2015
    Messages:
    22
    Localité:
    Hong Kong
    Ratings:
    +2 / -0
    Bonjour,
    3 mois de travail hors HK, ou dois je payé les impôts sur ces revenus? puis je travaillé plus de trois mois hors HK et être résident HK avec un visa dépendant. sans que cal pose problème ? et cela risque de se reproduire pas mal de fois, étant donné que mon travail ma m'amène aà travailler pour des prod différente a chaque fois.
     
  2. mars2012hk

    mars2012hk Ange

    Inscrit:
    24 Septembre 2013
    Messages:
    912
    Localité:
    香港/mer
    Ratings:
    +511 / -12
    Bonjour
    Je pense qu'on discute déjà ensemble sur un autre forum...

    Réponse courte:
    La résidence fiscale n'est pas comme la résidence ordinaire. Si vous travaillez dans un pays vous y êtes résident fiscal, si au cours d'une année vous travaillez dans trois pays vous serez résident fiscal dans les trois simultanément. La bonne nouvelle à HK est que selon la législation hongkongaise, ce que vous gagnerez hors de HK n'est généralement pas imposable à HK.
    En plus du besoin d'obtenir un visa de travail, il est donc fort probable que vous ayez à déclarer vos revenus dans tous les pays où vous travaillerez. Si HK est votre résidence ordinaire (là où vous déclarez habiter), les règles fiscales de HK et du/des pays où vous travaillerez (plus l'éventuel accord entre chaque pays et HK) s'imposeront à vous.


    Réponse longue:
    - La résidence ordinaire, c'est là où vous vivez. En théorie, vous n'êtes pas forcé d'y être résident fiscal mais c'est généralement le cas
    - La résidence fiscale, c'est là où vous avez des revenus imposables. Chaque pays a sa propre définition du terme "revenu imposable" mais la règle générale est que si vous travaillez quelque part, vous y êtes de facto résident fiscal.

    Lorsque vous résidez ordinairement dans un pays et travaillez dans un autre, vous pouvez donc fort bien vous retrouver résident fiscal dans les deux pays simultanément. Vous devrez faire des déclarations de revenus - et potentiellement payer des impôts - dans les deux pays, en calculant votre "revenu imposable" en utilisant la méthode de calcul de chacun (elles peuvent varier considérablement: par exemple si vous gagnez au tiercé en France, vos gains sont imposables. À HK, vous n'aurez pas à déclarer les millions que vous ne manquerez pas de gagner le mercredi soir à Happy Valley)

    La plupart des pays du monde ont des accords qui évitent que les expatriés payent des impôts plusieurs fois pour le même travail donné mais ce n'est pas toujours le cas et il y a parfois des règles de calcul compliquées (c'est le cas notamment pour les résidents fiscaux américains et chinois). Ces règles sont définies au coup par coup dans les accords de non double imposition. Je vous laisse imaginer la complexité si vous travaillez dans trois pays ou plus (je parle en connaissance de cause car c'est mon cas et celui de nombre de mes clients)

    Hong Kong est généralement considéré comme une résidence ordinaire intéressante pour les personnes qui travaillent en dehors du territoire car la loi hongkongaise exempte d'impôt les revenus issus du travail effectué physiquement à l'étranger. Dans votre cas, vous seriez donc imposé à 0% à HK pour votre travail effectué à l'étranger (je ne rentrerai pas dans les détails, mais même si vous êtes payé à HK vous restez imposé à 0%). Notez que cela ne vous exempt pas de faire une déclaration d'impôts, seulement vous déclarerez 0 dans la case "revenus imposables". Aussi, si vous déclarez ces revenus de manière jointe avec votre épouse, vous ferez une économie d'impôts.

    Attention: en plus des impôts, vous devez considérer avec soin les implications du fait de travailler dans un autre pays que votre pays de résidence. Dans beaucoup de pays d'Asie, travailler sur le territoire - même pendant quelques jours seulement - suffit pour vous y donner de facto le statut de travailleur local en plus de celui de résident fiscal... Or il n'y a pas de libre circulation des travailleurs en Asie et obtenir un visa de travail peut être difficile et/ou long. Votre préoccupation numéro 1 à ce stade devrait donc être d'obtenir un visa de travail pour chacun des pays où vous allez travailler, avant même de commencer à y travailler, d'y toucher des revenus ou d'y payer des impôts.

    Moralité: si vous travaillez dans deux autres pays (ou plus) tout en résidant ordinairement à Hong Kong, je vous conseille fortement d'embaucher les services d'un conseiller fiscal qui pourra remplir vos déclarations d'impôts pour vous.

    RS
     
    • J'aime J'aime x 1
    • Informatif Informatif x 1
    #2 mars2012hk, 23 Juillet 2015
    Dernière édition: 3 Octobre 2015

Partager cette page