1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Reportage Cash Investigation et situation en Chine

Discussion dans 'Informations Chine' créé par manu, 15 Février 2016.

  1. manu

    manu Dieu

    Inscrit:
    17 Décembre 2006
    Messages:
    1 409
    Localité:
    Beijing
    Ratings:
    +344 / -5
    Bonjour,

    Le reportage sur Youtube ici


    Ca fait froid dans le dos !

    Est-ce qu'il y a des statistiques en Chine, sur l'augmentation du nombre d'autistes, de malformations, etc, due aux pesticides et insecticides ? Et même, les chiffres sur l'augmentation du nombre d'autistes, de malformations, etc, sans corrélation avec quelque chose ?

    Sans parler des perturbations hormonales... qui affectent tout le monde.
     
    • Informatif Informatif x 1
  2. Orang Malang

    Orang Malang Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    15 947
    Localité:
    常熟,江苏
    Ratings:
    +8 145 / -35
    Que valent les chiffres de « Cash Investigation » sur les pesticides ?

    LE MONDE du 29 février 2016

    La confraternité, dit-on, est une haine vigilante. Les journalistes de « Cash Investigation » en font la pénible expérience depuis la diffusion, début février sur France 2, de leur enquête fouillée sur les pesticides. Au centre des critiques, un chiffre : 97 %. Ce serait, apprend-on dans le film, la proportion des aliments en circulation en Europe contenant des traces de produits phytosanitaires. Sous-entendu : seuls 3 % en seraient exempts. Depuis la diffusion du film, Libération a fait preuve d’une persévérante confraternité à l’endroit des auteurs de « Cash », consacrant pas moins de trois articles à ce chiffre – qui n’a, du reste, aucun impact sur l’essentiel de l’enquête –, affirmant qu’il est « bidon », « alarmiste », etc.

    Est-il bidon ? Il est indéniable que l’équipe de « Cash » a mal lu un communiqué de presse de l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA). Publié en mars 2015 pour annoncer les résultats du programme communautaire de surveillance de l’alimentation, il était intitulé : « Plus de 97 % des aliments contiennent des résidus de pesticides dans les limites légales ». Et ce, qu’ils en contiennent ou non. Car l’EFSA précisait aussi que « 54,6 % des échantillons » ne contiennent « aucun résidu détectable ».

    Il faut le dire sans barguigner : cette affirmation de l’EFSA est fausse. Le terme qui aurait dû être utilisé est « quantifiable » et non « détectable ». Car en chimie analytique, les mots ont un sens précis. L’agence européenne n’a pas évalué la proportion d’échantillons sans résidus « détectables », c’est-à-dire mesurés au-dessous de la limite de détection (LOD). Elle n’a considéré que la limite de quantification (LOQ), au-dessus de laquelle une concentration chiffrée peut-être donnée. Cela peut paraître un détail, mais les deux notions sont très différentes.

    la suite ...

    http://pan.baidu.com/s/1ntUqYhz
     

Partager cette page