1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Réglementations taxes et conseils pour l'exportation de vin français en chine

Discussion dans 'Business en Chine : Annonces' créé par corneen, 23 Octobre 2013.

  1. corneen

    corneen Nouveau Membre

    Inscrit:
    24 Octobre 2012
    Messages:
    6
    Ratings:
    +0 / -0
    Bonjour,
    Afin de me faire une idée des démarches à effectuer pour exporter du vin français vers la chine , je souhaiterai savoir quelles sont les taxes en vigueurs aujourd'hui ? De plus ,quels sont les documents à fournir aux autorités afin que la marchandise puisse entrer sur le territoire.

    D'un point de vue des incoterms , lequel ou lesquels sont les mieux adaptés?

    Je vous remercie par avance pour les informations que vous pourrez me donner.
     
  2. remifrenchwine

    remifrenchwine Membre Silver

    Inscrit:
    8 Novembre 2012
    Messages:
    141
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +56 / -0
    Bonjour,

    le taux de taxe est d environs 49% au total.
    les documents sont certificat d origine,sanitaire,embouteillage,facture,etiquette,contre etiquettes,packing list.
    Il y a aussi des demarches d enregistrement a faire en france,mais je ne les connait pas car je suis simplement commercial vin a shanghai.
    Pour l incoterm,vends en ex works. L importateur chinois t enverras un transporteur.
    La concurrence est rude, et le marche tres difficil en 2013.Je ne veux pas te decourager,et je ne connais pas ton niveau de connaissance sur le marche chinois,mais si saches qu il y a deja des centaines de caves/negociants qui on deja leur propre bureaux et force de vente sur place.Sans parler des grands groupes,ou des domaines a forte valeur ajoute et surtout de la concurrence chilienne,australienne....Bref, ce n est pas l eldorado,il faut etre bien arme financierement et avoir un avantage competitif certain (historique,prix,renome,choix du partenaire....).
    Bonne chance
     

Partager cette page