1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Réflexions sur la question chinoise,Noam Chomsky

Discussion dans 'Bistrot Chine du "Lotus Bleu"' créé par Ludovico, 16 Novembre 2010.

  1. Ludovico

    Ludovico Dieu créateur

    Inscrit:
    9 Juin 2010
    Messages:
    3 993
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +1 415 / -11
    Source: Rue 89
    Date: 26/08/2010

    Noam Chomsky vient d'effectuer un voyage en Chine, au cours duquel il a prononcé une conférence à Beida, la grande université de Pékin. Global Voices Online, partenaire de Rue89, a traduit l'interview que le linguiste américain a donné au Nanfang Dushi Bao, l'un des meilleurs quotidiens chinois, basé à Canton, dans laquelle il se prononce sur la place de la Chine dans la mondialisation, et les défis qui se présentent à elle. Extraits.

    « Les succès économiques de la Chine ont peu de choses à voir avec la mondialisation. Ils sont liés au commerce et aux exportations. La Chine est progressivement devenue un pays tiré par les exportations. Personne, y compris moi-même, n'est opposé aux exportations. Mais ce n'est pas la globalisation.

    En fait, la Chine est devenue une usine dans le système de production d'Asie du nord-est. Si vous observez toute la région, vous verrez qu'elle est devenue très dynamique. Le volume des exportations chinoises est énorme. Mais un élément qui a été sous-estimé : c'est le fait que la Chine dépend fortement des exportations du Japon, de Corée du sud et des Etats-Unis. Ces pays fournissent à la Chine les technologies et les composants high-tech, et la Chine ne fait que les assembler et mettre l'étiquette “made in China” sur les produits finis.

    La Chine s'est développée rapidement en suivant des politiques sages. Mais, alors que des millions de personnes étaient tirées de la pauvreté, les coûts comme la dégradation environnementale sont élevés. Ils sont simplement transférés à la génération suivante. cela n'inquiète pas les économistes, mais ce sont des coûts qui devront bien être payés à un moment donné. Ce sera peut-être par vos enfats, ou vos petis-enfants. Cela n'a rien à voir avec la globalisation ou avec l'OMC. »

    A la question du journaliste chinois qui lui demande s'il pense que la Chine va prendre la place des Etats-Unis dans la transformation du monde, Noam Chomsky répond :

    « Je ne le crois pas, et je ne le souhaite pas. Est-ce que vous avez vraiment envie de voir une Chine avec 800 bases militaires hors de ses frontières, envahissant des pays et renversant des gouvernements, ou commettant des actes de terrorisme ? C'est ce que l'Amérique fait maintenant. Je pense que cela ne se passera pas, cela ne doit pas se passer avec la Chine.

    La Chine change déjà le monde. La Chine et l'Inde représentent ensemble près de la moitié de l'humanité. Elles progressent et se développent. Mais, en termes relatifs, la richesse de ces deux pays ne représente qu'une petite partie du monde. Ces deux pays ont encore un long chemin à parcourir, et doivent affronter de sérieux problèmes domestiques que, j'espère, ils arriveront à surmonter progressivement.

    Cela ne sert à rien de comparer leurs influences globales à celles des pays riches. Mon espoir est qu'ils parviennent à exercer une infuence positive sur le monde, mais il faut surveiller cela de près.

    La Chine devrait se demander quel rôle elle souhaite avoir dans le monde. Fort heureusement, la Chine n'adopte pas la posture d'un agresseur, avec un gros budget militaire, etc. Mais la Chine doit jouer un rôle. Elle est un énorme consommateur de matières premières, avec ses aspects positifs et négatifs.

    Par exemple, quand le Brésil exporte ses produits en Chine, il en profite économiquement. Mais en même temps, son économie sera également affectée. Pour des pays comme le Brésil ou le Pérou, un de leurs problèmes est leur trop forte dépendance vis-à-vis des matières premières, ce qui ne constitue pas un bon modèle de développement. Pour transformer leur modèle de développement, ils doivent d'abord résoudre leurs problèmes domestiques, et se transformer en producteurs, pas juste exporter leurs ressources naturelles vers des pays producteurs. »

    Enfin, le journaliste du Nanfang Dushi Bao demande si l'émergence de la Chine constitue « un défi pour les démocraties occidentales ». Réponse :

    « Faisons une comparaison historique. Est-ce que l'émergence des Etats-Unis a été une menace pour la Grande Bretagne démocratique ? Les Etats-Unis ont été fondés sur le massacre des populations autochtones et sur l'esclavage. Ce modèle est-il applicable à d'autres pays ? Est-ce le modèle que vous voulez que la Chine suive ? Il est vrai que les Etats-Unis se sont transformés en démocratie, forte par bien des aspects. Mais cette démocratie partie de ce modèle n'est pas nécessairement ce que toute personne rationnelle aurait envie de suivre.

    La Chine se développe, et rien n'indique que son développement interne constitue une menace pour l'Occident. Ce qui menace les Etats-Unis, ce n'est pas le développement de la Chine, mais son indépendance. C'est le vrai défi. »
     
    #1 Ludovico, 16 Novembre 2010
    Dernière édition: 16 Novembre 2010
  2. MaNiT0U

    MaNiT0U Membre Gold

    Inscrit:
    13 Septembre 2010
    Messages:
    1 075
    Localité:
    SHANGHAI
    Ratings:
    +30 / -0
    Pas mal !
     
  3. Myself

    Myself Membre Gold

    Inscrit:
    1 Décembre 2009
    Messages:
    870
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +79 / -6
    Ca se tient.

    J'ai toujours pense que les prix en Chine ne sont pas toujours moins chers que les prix des autres pays notamment developpes. Si l'on rajoute un vrai salaire avec une protection sociale et le cout environnemental + le transport qui lui aussi a un impact sur l'environnement, peut etre trouverait on les prix chinois assez eleves.
     
  4. Legume28

    Legume28 Membre Platinum

    Inscrit:
    23 Décembre 2007
    Messages:
    1 291
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +5 / -8
    Pour l'environnement je vais risquer une comparaison de mauvais goût mais qui me paraît parlante, avec la prostituée : sa marge semble a priori de 100%, pourtant il y a coût bien réel mais non chiffrable qui n'apparaît malheureusement pas toujours très clairement à tout le monde (usure morale, éventuellement physique et psychologique, sans compter parfois le préjudice social).

    Mépriser l'impact environnemental et le bien-être à court terme d'une population c'est quelque part être perdant sur tous les tableaux :

    - d'abord la génération actuelle vit plus mal qu'elle ne devrait
    - ensuite il n'est pas automatique que les bénéfices escomptés pour plus tard arriveront jamais (le succès contrairement à l'échec parfois ne peut être garanti)
    - pour terminer quand bien même la société chinoise serait prête à sacrifier la génération actuelle pour la suivante, quel sens a ce sacrifice quand au moment où les gens ont l'argent ils n'ont plus l'environnement pour s'épanouir ?

    En Chine toutes les semaines ont reçoit des prospectus pour des projets immobiliers avec une douzaine (et encore je suis gentil) de buildings identiques construits à côté de la "mer". L'ensemble fait immanquablement pitié à voir, il n'y a là que de gris bâtiments resserrés, dans un cadre complètement artificiel - en clair ce qu'on vend c'est clairement du rêve.

    C'est le vieux cliché philosophique mais qui devient dramatiquement concret : on détruit la nature pour la revendre. On tentera en Chine de plus en plus de recréer artificielle cette chose que de moins en moins de gens connaîtront, qui pourtant à l'origine était leur mère, qu'ils ont ou que leurs pères ont détruit pour s'enrichir.

    En définitive, une fois riches, le seul choix pour retrouver leur mère sera d'acheter au prix fort un simulacre de celle-ci, alors qu'au départ elle ne coutait rien. Cette mère c'est bien sûr la nature.

    Cette maladie touche l'espèce humaine mais jamais autant qu'en Chine je crois je ne m'en étais autant rendu compte.
     
    #4 Legume28, 21 Novembre 2010
    Dernière édition: 21 Novembre 2010
  5. A MU

    A MU Dieu Supérieur

    Inscrit:
    30 Juillet 2007
    Messages:
    874
    Localité:
    Shenzhen / Ganzhou
    Ratings:
    +626 / -4
    Bonjour,

    Entièrement d'accord avec Legume28 "on détruit la nature pour la revendre", voila qui est bien dit.

    Dans un sens, la nature gratuite et vierge n'intéresse pas beaucoup, c'est mieux de payer......

    Cordialement,
     
  6. Cyril.G

    Cyril.G Dieu Supérieur

    Inscrit:
    17 Juin 2009
    Messages:
    2 015
    Localité:
    Shanghai, Pudong
    Ratings:
    +393 / -3
    Construire plus , pour gagner plus...
    Détruire plus, pour gagner plus...
     
  7. minh

    minh Archange

    Inscrit:
    29 Mars 2008
    Messages:
    1 810
    Localité:
    Paris
    Ratings:
    +31 / -0
    "on détruit la nature pour la revendre"
    Ca s'appelle l'urbanisation et ca ne date pas d'hier.

    Les jolies pavillons qu'on peut voir en bord de mer a Nice ou Cannes, il faut vous imaginer les grues et autres engins lourds pendant la construction.

    Par contre je n'ai pas compris cette phrase:
    "Dans un sens, la nature gratuite et vierge n'intéresse pas beaucoup, c'est mieux de payer......"

    C'est quoi la nature gratuite et vierge ?
    Vivre dans une grotte ?
     
  8. Julianos

    Julianos Membre Platinum

    Inscrit:
    9 Avril 2008
    Messages:
    891
    Ratings:
    +37 / -0
    je suppose que A MU voulait dire que tout espace vierge qui ne rapporte aucun profit est inutile, inintéressant.

    Pour appuyer ses propos, on pourrait citer Hugo Chavez qui disait "si l’environnement avait été une banque, ça fait longtemps qu'on l'aurait sauvé"
     
  9. A MU

    A MU Dieu Supérieur

    Inscrit:
    30 Juillet 2007
    Messages:
    874
    Localité:
    Shenzhen / Ganzhou
    Ratings:
    +626 / -4
    Bonjour,

    Je voulais dire camping sauvage, un peu comme ca se fait en Sibérie ou en bord de Loire, se mettre loin de tout le monde et apprécier ce qui nous entoure. Le cadre n'est pas forcement buccolique, mais recherché car:
    1) simple,
    2) tout le monde peut le faire (gratuit),
    3) pas de commodités,

    On préfère payer pour s'offrir quelque chose qui nous apporte du confort et qui nous différencie (si je peux me l'offrir, je ne me mélange qu'avec ceux qui en ont aussi les moyens).

    "on détruit la nature pour la revendre" me fait penser aux bars a oxygène que l'ont trouve a NY, Paris ou Tokyo...... il faut payer pour bien respirer et c'est hors de prix!

    Cordialement,
     
  10. MTT

    MTT Demi-dieu

    Inscrit:
    17 Septembre 2008
    Messages:
    1 701
    Ratings:
    +150 / -1
    Il y a un bar a oxygène à Pékin aussi....:D
     
  11. Cyril.G

    Cyril.G Dieu Supérieur

    Inscrit:
    17 Juin 2009
    Messages:
    2 015
    Localité:
    Shanghai, Pudong
    Ratings:
    +393 / -3
    à Barcelone un bar ou il fait 0°,-1°. Expérience vécue , tu bois avec des moufles... Par contre quand tu sorts il fait 30°, vaut mieux y aller soft ^^.
     
  12. A MU

    A MU Dieu Supérieur

    Inscrit:
    30 Juillet 2007
    Messages:
    874
    Localité:
    Shenzhen / Ganzhou
    Ratings:
    +626 / -4
    Bonjour MTT,

    Cela ne m'étonne pas! Il faudrait que je tente l'expérience un jour.

    Bonne Journée,
     
  13. A MU

    A MU Dieu Supérieur

    Inscrit:
    30 Juillet 2007
    Messages:
    874
    Localité:
    Shenzhen / Ganzhou
    Ratings:
    +626 / -4
    Bonjour,

    Ce ne serait pas les bar Smirnov par hasard? Les verres sont des cubes de glaces creux.

    Bonne Journée,
     
  14. minh

    minh Archange

    Inscrit:
    29 Mars 2008
    Messages:
    1 810
    Localité:
    Paris
    Ratings:
    +31 / -0
    En meme temps, si vous demandez aux gens ou ils voudraient vivre, une grande majorite repondront:
    "loin de la ville" ou "en bord de mer"...

    Je comprends ce que tu veux dire par "detruire la nature pour la revendre" mais on est tous complice..
     
  15. Cyril.G

    Cyril.G Dieu Supérieur

    Inscrit:
    17 Juin 2009
    Messages:
    2 015
    Localité:
    Shanghai, Pudong
    Ratings:
    +393 / -3

    Oui, tout à fait :). Un grand bol d'air frais.
     
  16. A MU

    A MU Dieu Supérieur

    Inscrit:
    30 Juillet 2007
    Messages:
    874
    Localité:
    Shenzhen / Ganzhou
    Ratings:
    +626 / -4
    Bonjour Minh,

    C'est vrai, nous sommes tous complices, ce genre d'expériences proches de la nature, c'est bon pour les vacances et pour se sortir du train-train, mais au final, nous sommes attachés au confort et a la facilité.

    Malheureusement le bien être passe aussi par l'environnement, plus celui ci est dégradé, plus nous sommes prêt a payer cher pour le retrouver.

    Bonne fin d'après midi.
     
  17. Legume28

    Legume28 Membre Platinum

    Inscrit:
    23 Décembre 2007
    Messages:
    1 291
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +5 / -8
    Tout à fait, en prendre conscience est déjà un pas important.
     
  18. Denz

    Denz Membre Silver

    Inscrit:
    8 Juin 2010
    Messages:
    118
    Localité:
    Shanghai - Min Hang area
    Ratings:
    +0 / -0
    Les chinois, ils en ont rien à cirer de tout ce blabla sur l'environnement. L'expo est un peu à l'image de la mentalité chinoise à ce sujet. A cette expo, ils ont juste voulu en mettre pleins la vue, faire gros, faire beau. Mais par rapport au thème de cette expo (better city, better life), c'était creux!

    Voilà que j'ai passé 2 mois avec ma copine (chinoise), elle n'a aucun "geste" écolo que ce soit pour la gestion de l'eau, electricité, chauffage, ordures, sacs papiers etc... Il y a du progrès à faire mais faire bouger plus d'un milliards de personnes, c'est pas facile du tout!
     
  19. Ludovico

    Ludovico Dieu créateur

    Inscrit:
    9 Juin 2010
    Messages:
    3 993
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +1 415 / -11
    Se basant sur des faits, Noam Chomsky ne fait qu'un constat de la situation chinoise, ce qu'elle a prouvée jusqu'ici, la conséquence de son industrialisation. La politique chinoise actuelle est en mutation partielle, en effet nous constatons que la chine est un pays à plusieurs vitesse, il est donc vrai de dire qu'il y a plusieurs couches sociales, la classe moyenne est de plus en plus présente. Elle connaît une étape charnière dans son évolution. Consciente des problèmes domestiques évoqués dans les propos de Chomsky, elle cherche à changer son modèle de développement.
     

Partager cette page