1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

recherche usine moteur hors bord

Discussion dans 'Business en Chine : Conseils' créé par petit lion, 24 Août 2011.

  1. Dui ni shuo de dui

    Dui ni shuo de dui Alpha & Oméga

    Inscrit:
    18 Septembre 2007
    Messages:
    5 668
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +6 339 / -18
    Samsung est un sous traitant d'Apple. Par exemple les écrans tactiles des iPhone et certains autres composants ont été développés par Samsung.

    Samsung développe également ses propres appareils depuis très longtemps et dispose de 30 000 ingénieurs dans leur centre de R&D en corée (il me semble même que c'est l'entreprise qui a déposé le plus de brevets au niveau mondial en 2011).

    L'usine qui copie les moteurs de yamaha dont tu parles, comment tu la situerais par rapport à Samsung?

    Après si ca ne te dérange pas de vendre de la copie, c'est toi qui vois. Mais pense bien qu'il y a des gens qui vont les acheter derrière.
     
    #21 Dui ni shuo de dui, 28 Août 2011
    Dernière édition: 28 Août 2011
  2. lafoy-china

    lafoy-china Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe

    Inscrit:
    8 Mars 2009
    Messages:
    9 188
    Localité:
    Hong-Kong - Dongguan - Beijing
    Ratings:
    +5 025 / -65
    Apple est en proces avec Samsung ,j'ai poste un article il ya un moment sur BC a ce sujet.

    Je ne sais plus dans quelle rubrique ,donc je remet le lien source .

    http://www.ecrans.fr/Samsung-tombe-dans-les-pommes,13171.html
     
    #22 lafoy-china, 28 Août 2011
    Dernière édition: 28 Août 2011
  3. boursier

    boursier Membre Gold

    Inscrit:
    30 Novembre 2008
    Messages:
    237
    Localité:
    Beijing
    Ratings:
    +1 / -0
    contrefacon

    . Le constructeur japonais avait intenté un procès pour contrefaçon à l’encontre de quatre fabricants chinois qui vendaient de manière illégale des scooters sous les marques Yamaha et Future.


    Contrefacon

    La, je le repete, le cas un un constructeur de moteur de bateau qui prend en reference les moteurs yamaha, les demontes et apparemment les copies pour developper leur gamme.
    Ca n a rien a voir avec des copies illegale des moteurs yamaha.
    Comme je le repete, pour voir la fiabilite des moteurs derriere, il faut qu'ils soient teste par des organismes et ne pas se contenter de dire, c'est des copie, donc c est pas fiable.

    Je reste sur mon opinion d orgine, tout le monde copie, les grand groupe comme les petit a partir du moment ou ca reste legal.




     
  4. lafoy-china

    lafoy-china Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe

    Inscrit:
    8 Mars 2009
    Messages:
    9 188
    Localité:
    Hong-Kong - Dongguan - Beijing
    Ratings:
    +5 025 / -65

    Et moi sur la mienne , celle de la profession et des legislateurs ,changer de sticker indiquant une autre marque ou la marque d'origine ,sur un modele ou une piece detachee,calque sur un modele existant , est une contrefacon ..

    Pour la fiabilite , je vais faire equiper mes citernes 45000 l de carburant ,avec des copies de freinages et d'essieux Chinois, qui ne sont pas sous licences des constructeurs originaux ,on va remplir les citernes , et vous de votre cote, mettez vous en bas d'une descente de 5 km avec votre famille , juste en face de l'arrivee , a la terrasse d'un bistrot pour l'apero ,si vous etes si sur de vous !!!!!

    ---------

    Destiné généralement à approvisionner des constructeurs automobiles, le secteur des pièces détachées évolue sur un marché fortement concurrencé. La hausse du prix du pétrole et du métal augmente les difficultés économiques déjà importantes. En effet, la course aux pièces détachées "low cost" attire depuis de nombreuses années les convoitises d’un marché parallèle. La traçabilité est donc aujourd’hui un enjeu majeur capable de préserver le marché des pièces détachées.

    Si la norme ISO définit en 2008 la traçabilité comme « l’aptitude à retrouver l’historique, l’utilisation ou la localisation d’article(s) ou d’activité(s) semblable(s) au moyen d’une identification enregistrée », elle ne donne pas les solutions pour réaliser cet objectif. A l’origine, la traçabilité des pièces détachées s’est imposée pour sécuriser et contrôler les pièces de la conception à l’assemblage finale, pour améliorer le transfert et la qualité de l’information en temps réel et pour répondre aux contraintes réglementaires. Ce système comprenait généralement le n° de produit, suivi de celui de la quantité, puis du n° du fournisseur, du n° d’étiquette et du n° de lot, et enfin du code-barre indiquant l’adresse.

    Forte traçabilité
    Les pièces, comme les éléments de fixation ou les vis dites de sécurité, bénéficient d’une forte traçabilité tant pour des raisons économiques que de sûreté. Aujourd’hui, le secteur de l’automobile utilise les standards EAN pour gérer leur approvisionnement. Il y a quelques années, les groupes PSA et Renault ont mis en place ces standards pour identifier tous les produits "hors fabrication, c’est-à-dire des produits qui n’entrent pas directement mais qui concourent à la fabrication d’un véhicule (ex : pièces de rechange des biens d’équipement (détecteurs, roulements, ...), pièces d’usure dont la consommation est proportionnelle à la production (embouts de vissage, buses de peinture, ...).

    La loi de lutte contre la contrefaçon n° 2007-1544 du 29 octobre 2007, introduit de nouveaux mécanismes destinés à lutter plus efficacement contre l’essor de la contrefaçon, tels que des procédures accélérées et simplifiées de saisine du juge en cas d’urgence, un droit d’information qui doit permettre aux autorités judiciaires civiles de mieux identifier les acteurs des réseaux de contrefaçon ainsi que l’amélioration sensible du calcul des dédommagements accordés par les tribunaux aux victimes de contrefaçons.

    Aujourd’hui, le secteur de l’automobile et des pièces détachées souhaite utiliser la traçabilité pour lutter contre la contrefaçon. Dans l’Union Européenne, on estime que 5 à 10% des pièces automobiles sont fausses. La contrefaçon dans ce secteur concerne deux types de pièces :
    [​IMG] les pièces de rechanges techniques (plaquettes de frein, filtres à huile et à air, roulements, balais d’essuie-glace, lignes de pot d’échappement, ampoules… )
    [​IMG] les pièces de rechange de carrosserie (optiques, capots, rétroviseurs, calandres)

    Un marché de poids

    Selon la Fédération des syndicats de la distribution automobile, en avril 2010, le marché européen des pièces automobiles concernait près de 665 000 entreprises dont 650 000 sont majoritairement des PME et 15000 fabricants de composants, employant 3,5 millions de personnes dans les 27 états membres. Avec 120000 distributeurs et réparateurs agréés et 230 600 réparateurs indépendants au service de 270 millions d’automobilistes, qui ensemble emploient 2 450 000 personnes
    Le marché des pièces (dans l’UE à 15) (source ECAR), est animé par 3000 fabricants de pièces (900 000 employés), 7000 distributeurs de pièces (130 000 employés) et 650 fabricants et importateurs de matériels de garage (28 000 employés).
    Selon la répartition : : 7, 5 Mds d’euros pièces de carosserie 1, 38 Mds d’euros éclairage intégré 1, 16 Mds d’euros vitrage automobile
    Ce marché considérable est l’enjeu d’un phénomène important :

    [​IMG] en 2008, le préjudice est estimé à environ 10 milliards d’euros à l’échelle mondiale. La contrefaçon pénalise les retours sur investissement, essentiel dans le domaine automobile puisque la recherche et le développement représente pas moins de 5% du CA global des constructeurs et équipementiers.
    De plus, il s’avère que le phénomène progresse et se diversifie en Europe. Rien qu’en France, selon Philippe Kearney, de la Direction générale des douanes, "Alors que 3000 pièces détachées avaient été saisies en 2004, ce chiffre est passé à 45 000 en 2005". En 2006, les préjudices financiers étaient estimés à 70 millions d’euros chez Peugeot et entre 90 à 130 millions chez Renault. Michelin, quant à lui, estime que le nombre de pneumatiques contrefaits a triplé entre 2004 et 2005.

    En juin 2007, à l’occasion d’un contrôle visant à s’assurer de la conformité de mini-motos importées de Chine aux normes qui leur sont applicables, les douaniers de la recette principale de Valence ont découvert près de 1 800 planches de vignettes autocollantes de contrefaçon, destinées à être apposées sur les pièces détachées, représentant les logos de marques de pièces automobiles (dont BMW, Peugeot, Honda, Michelin, Rothmans). Et fin 2008, près de 15000 pièces automobiles contrefaites (phares et rétroviseurs) ont été saisies à Lille.

    Fin 2009, le gouvernement algérien, a interdit l’importation de pièces de rechange non fabriquées par les équipementiers automobiles. La mesure vise à lutter contre l’importation de pièces de rechange contrefaites en provenance notamment des pays asiatiques, particulièrement de Chine. Les importateurs seront désormais obligés d’acheter directement des pièces auprès d’équipementiers automobiles. Pour les pièces fabriquées par d’autres sociétés, les importateurs devront fournir une attestation attestant d’une fabrication sous licence. Selon le "Journal de l’automobile", près de 80% des pièces de rechange vendues en Algérie proviennent de quatre pays : la Chine, la France, l’Italie et la Corée du sud.

    Dommages et intérêts
    On assiste à une diversification du marché des pièces détachées contrefaites. Longtemps cantonné aux accessoires tels que les phares et les rétroviseurs, il s’est étendu aux capots, pare-brise ou arbres de transmissions et pistons. On connaît actuellement la provenance de ces pièces contrefaites, principalement d’Asie (plus de 50%) et des Pays de l’Est et également du bassin méditerranéen (Espagne, Italie, Portugal, Maroc et Tunisie). En juin 2007, la justice chinoise a d’ailleurs décidé d’accorder 815 000 euros de dommages et intérêts à Yamaha Motors. Le constructeur japonais avait intenté un procès pour contrefaçon à l’encontre de quatre fabricants chinois qui vendaient de manière illégale des scooters sous les marques Yamaha et Future.

    Aujourd’hui, des mesures ont été prises pour lutter contre ce fléau. En février 2008, Interpole a mis en place une base de données internationale contre la contrefaçon. En France, une campagne de sensibilisation (Contrefaçon, Non merci) a été lancée en avril 2006 par le gouvernement français pour enrayer la contrefaçon. Cette mobilisation précise en outre les normes européennes qui certifie la qualité des pièces détachées et les risques encourus par les utilisateurs des pièces détachées.

    En avril 2008, devant la recrudescence du nombre de ses brevets indûment copiés, Valeo a entamé plusieurs actions en France et à l’étranger pour faire saisir des pièces de contrefaçon. L’équipementier rassemblera les éléments de preuve nécessaires pour lancer des actions judiciaires. Les familles de produits concernés touchent notamment l’éclairage et l’essuyage. Valeo s’appuie sur les dispositions de la loi du 29 octobre 2007 qui rendent obligatoires la production d’informations et de documents commerciaux.

    La traçabilité est l’un des moyens de lutte contre le commerce parallèle. Le traçage permet d’une part d’authentifier, d’identifier les marchandises (par exemple présence d’une signature produit sur la pièce) et d’autre part de suivre l’unité tout au long de la chaîne de fabrication.

    Aujourd’hui, la nature globale de l’industrie manufacturière impose d’avoir une visibilité temps réel sur les évènements critiques qui se produisent dans la chaîne d’approvisionnement des pièces détachées. La livraison en temps et en heure des pièces détachées est essentielle pour garantir que les équipements soient fiables et d’origine.

    Les services Web, permettant une visibilité et un suivi en temps réel des pièces détachées par tous les acteurs, et donnant notamment des informations logistiques sur le contrôle et la distribution, sont un atout pour l’efficacité de la Supply Chain.
    Ils permettent aussi d’améliorer la disponibilité des équipements grâce à la réduction des temps d’attente sur les pièces de rechange ; facilitent une gestion des stocks plus pointue ; diminuent le risque de contrefaçon et améliorent les performances du transport.

    Reste que ces moyens représentent un coût de mise en œuvre et d’investissement important. Les performances de la technologie RFID intéressent également beaucoup les acteurs de la filière des pièces détachées.

    La mise en place de politiques communes de lutte anti-contrefaçon et d’accords bilatéraux et multilatéraux entre les pays voient le jour, avec l’intervention des grands organismes internationaux. Même si lutter contre la contrefaçon s’avère toujours aujourd’hui, une tâche titanesque, il existe plusieurs méthodes visant à la décourager, notamment en rendant les copies plus difficiles, ce qui rend l’opération moins rentable. Le code matriciel Data Matrix, la RFID ou la spectrométrie de masse visent à la rendre les reproductions ardues, moins rentables et plus aisément identifiables. Néanmoins, la difficulté d’identification de ces réseaux de contrefaçon reste avant tout l’un des enjeux majeurs.

    Cindy Huet

    Dernière mise à jour : mai 2011

    Sources : Centre Technique de l’Industrie du Décolletage ; Pôle Traçabilité ; Senat.fr ; Non-merci.com ; Auto Infos ; www.unifab.com (Unions de fabricants) ; le Journal de l’automobile ; Fédération des syndicats de la distribution automobile
    [TABLE="class: cms_table"]
    [TR]
    [TD][/TD]
    [TD][/TD]
    [TD][/TD]
    [/TR]
    [TR]
    [TD][/TD]
    [TD][/TD]
    [/TR]
    [/TABLE]
     
    #24 lafoy-china, 28 Août 2011
    Dernière édition: 28 Août 2011
  5. boursier

    boursier Membre Gold

    Inscrit:
    30 Novembre 2008
    Messages:
    237
    Localité:
    Beijing
    Ratings:
    +1 / -0
    moteur de bateau

    La on se comprend pas, le constucteur de moteur de bateau que je cite n a jamis vendu un seul moteur sous le nom de yamaha.

    c est clair?
     
  6. Breizh In China

    Breizh In China Dieu suprême

    Inscrit:
    5 Novembre 2009
    Messages:
    2 423
    Localité:
    Xuijiahui Shanghai
    Ratings:
    +1 150 / -7
    ok, nous allons tenter une autre approche.
    Votre constructeur, enfin copieur, fait du retro engineering. A-t-il les connaissances techniques pour connaitre les nuances d'acier? Les traitement thermiques ? Les tolérances ? Les jointes et autres standards dans le moteur sont-ils les mêmes que le moteur d'origine ? Vous n'avez toujours pas répondu à ces questions cruciales.
    Travaillant depuis 2 ans en Chine dans le domaine de la mécanique de précision, et ayant eut suffisamment de problèmes, je vous certifie que ces moteurs sont pourris. Là c'est clair ?
    Faire des moteurs n'est pas pareil que des faires des t-shirt ou des babioles.
     
    #26 Breizh In China, 28 Août 2011
    Dernière édition: 28 Août 2011
  7. boursier

    boursier Membre Gold

    Inscrit:
    30 Novembre 2008
    Messages:
    237
    Localité:
    Beijing
    Ratings:
    +1 / -0
    ecoutez pas besoin de ramener votre science, moi aussi j ai un diplome de micro mecanique, je ne suis pas actionnaire de cette societe de bateau.
    Pour les questions de nuances d'acier, traitement thermiques, etant donne que je suis passe dans cette usine pour des moteurs de bateau electriques, je ne peux vous repondre pour les moteurs thermique.
    Mon travail etait juste une premier approche pour voir ce que faisait l'usine mais comme le produit n etait pas conforme au besoin du client, donc je n ai pas a faire d'analyse de produit qui ne m'interresse pas.
     
  8. Breizh In China

    Breizh In China Dieu suprême

    Inscrit:
    5 Novembre 2009
    Messages:
    2 423
    Localité:
    Xuijiahui Shanghai
    Ratings:
    +1 150 / -7
    Mouais, vous n'avez pas fait Polytechnique ou Central ...
    On fait le fait didactiquement :

    Bon, c'est clair, c'est du français. Copier un produit et le vendre sous un autre nom est une contrefaçon. Et même en Chine. Alors en Europe...
    Si vous ne comprenez pas cela, vous avez un problème. Je ne connais pas le sourcing plus que cela, mais il me semble que l'on doit respecter les lois.


    Vous m'avez bluffé. Mon master en conception mécanique ne sont rien comparer à votre diplôme non défini en micro-mécanique, qui est bien entendu le domaine des moteurs hors-bord...
    Je m'incline devant votre savoir infini...

    Votre première visite dans cette usine est mauvaise, donc vous voulez refiler ce fournisseur à un deuxième client, en espérant qu'il ne demande rien de technique?
    Je devrai travailler dans le sourcing, c'est reposant en vrai, pas besoin de beaucoup réfléchir.
     
  9. lafoy-china

    lafoy-china Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe

    Inscrit:
    8 Mars 2009
    Messages:
    9 188
    Localité:
    Hong-Kong - Dongguan - Beijing
    Ratings:
    +5 025 / -65
    [​IMG]
     
  10. boursier

    boursier Membre Gold

    Inscrit:
    30 Novembre 2008
    Messages:
    237
    Localité:
    Beijing
    Ratings:
    +1 / -0
    Moteur de bateau

    Je rapelle le sujet, quelqu'un recherche des moteurs de bateau, pour son marche.Donc moi je peux lui donner lien pour comparer, ensuite libre a lui de choisir apres avoir achete un echantillon et avoir fait les test necessaires .
     
  11. elmanouch

    elmanouch Demi-dieu

    Inscrit:
    9 Avril 2008
    Messages:
    992
    Localité:
    Shanghai - Jing An
    Ratings:
    +274 / -2
    Mercury a une usine sur Suzhou...

    Sinon tout ce que j'ai retenu c'est "Copier un produit et le vendre sous un autre nom est une contrefaçon." ... instructif!
     
  12. lafoy-china

    lafoy-china Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe

    Inscrit:
    8 Mars 2009
    Messages:
    9 188
    Localité:
    Hong-Kong - Dongguan - Beijing
    Ratings:
    +5 025 / -65
    Inexact, il existe une difference entre copie et contrefacon ....

    Mais ces 2 forfaitures , sont punies de la meme facon ...
     
  13. boursier

    boursier Membre Gold

    Inscrit:
    30 Novembre 2008
    Messages:
    237
    Localité:
    Beijing
    Ratings:
    +1 / -0
    copie

    Bonjour

    Evidemment les copieurs jouent avec la loi, le nouveau produit ne peux pas etre a cent pour cent similaire, mais il suffit de pas grand choses pour detourner memes des brevets.
    On se souvient l'epoque ou les japonais copiaient tout les produits, fabriquaient a cette epoque de la basse qualite pour devenir maitre de ces marches dans les annees futures.
    La chine suit le meme chemin, nombre de copieur sont deja devenu des marques respectables en Chine et deposent meme de nouveaux brevet.
     
    #33 boursier, 31 Août 2011
    Dernière édition: 31 Août 2011
  14. petit lion

    petit lion Membre Actif

    Inscrit:
    24 Août 2011
    Messages:
    17
    Localité:
    sud-est,france
    Ratings:
    +0 / -0
    elmanouch
    merci pour l'info ,y en a t il une autre en chine car celle ci ne produit pas ce que je cherche (15 cv kerosene )merci d'avance ?
     
  15. boursier

    boursier Membre Gold

    Inscrit:
    30 Novembre 2008
    Messages:
    237
    Localité:
    Beijing
    Ratings:
    +1 / -0
  16. Richard250

    Richard250 Nouveau Membre

    Inscrit:
    30 Octobre 2012
    Messages:
    1
    Ratings:
    +0 / -0
    moteur hors bord

    Bonjour
    Sur midif tu trouveras des moteurs ou des pièces dettachées de tous les modèles y compris ceux d'Asie.
    vas-y, tu ne seras pas deçu.
    Richard
     
  17. Breizh In China

    Breizh In China Dieu suprême

    Inscrit:
    5 Novembre 2009
    Messages:
    2 423
    Localité:
    Xuijiahui Shanghai
    Ratings:
    +1 150 / -7
    J'espère bien qu'il ne sera pas déçu. Il manquerait plus que ca que ta pub maladroite amène sur un site pourri.
     

Partager cette page