1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Recherche femme chinoise

Discussion dans 'Rencontre Chinoise & Amour asiatique' créé par NAXUE, 29 Août 2010.

  1. Patrick236

    Patrick236 Membre Bronze

    Inscrit:
    28 Mai 2010
    Messages:
    42
    Localité:
    FRANCE CHINE HK
    Ratings:
    +0 / -0
    tite chinoise,

    Rassures toi, je n’ai absolument aucun problème avec les femmes en général ni avec celles de 40 ans en particulier. J’ai toujours été marié et heureux en amour. J’ai été volontairement fidèle (Ben oui ! C’est rare mais ça existe), bien que je n’ai pas manqué de susciter l’intérêt de certaines. Et mieux, mon premier couple était considéré comme « le modèle du couple » duquel les autres couples se rapprochaient lorsque ça tournait au vinaigre chez eux. Mon nouveau couple suit pour le moment la même trajectoire mais son aspect atypique (Chinoise/Français) qui suscite curiosité et intérêt (jalousie et haine... Ben oui !) ne lui permettra pas d’être un modèle sauf peut être pour une population restreinte aux couples Franco Chinois et encore à condition que ça continue longtemps, ce qu’à priori rien n’empêche.

    Je n’ai eu de problèmes qu’avec celles de France et de plusieurs pays d’Europe de l’Ouest qui ne se respectent pas et ne respectent pas les autres, celles qui se sont crues malines en utilisant leurs charmes au maximum de leur capacité et qui finalement s’aperçoivent qu’elles n’ont jamais été traitées autrement qu’en poupées gonflables.

    Alors, j’aurais bien apprécié une dame de 40 ans qui aurait fondé une famille à 25/30 ans par exemple et que le malheur aurait rendue veuve (Tout comme je l’étais), mais certainement pas la foule des séductrices qui jouent la scène pour la centième fois en se disant que cette fois, c’est tard, et qu’il va falloir l’attraper ce couillon avec qui on va finir sa vie.

    Et encore que... Je m’étais attendri sur une qui m’avait raconté sa triste jeunesse avec une mère qui faisait la fête, se saoulait et cocufiait son père, qui oubliait de la nourrir etc. puis son histoire avec son ex mari auquel elle accordait toute gâterie et qui ne lui en avait jamais accordé aucune... Mais non ! Comme ses semblables avec leurs histoires à la mord moi l’œil, probablement inventées de toutes pièces, elle était strictement incapable de se plier aux règles élémentaires du couple.

    Car à peine l’hameçon accroché, elles commençaient à dire qu’elles étaient éprises de liberté, qu’elles avaient coutume de se retrouver en toute innocence en boite avec des amies sans les maris pour fêter ceci ou cela... J’ai souvent joué le jeu pour voir jusqu’où elles pouvaient aller.

    En fait au bout de l’histoire je comprenais qu’après quelques semaines, le temps d’avoir épuisé la nouveauté que je pouvais leur apporter, j’allais me retrouver seul à la maison à garder les gosses du temps que maman s’envoyait en l’air.

    Et je peux dire que bien qu’ayant compris dès le début, je leur ai donné leur chance : Je suis longuement resté sur les sites, des fois qu’une femme ayant le bon profil soit noyée dans la masse et que je ne l’ai pas vue... Ca devenait lassant, ça atteignait parfois l’ignoble...

    Mais je m’étais promis de manger mon pain noir le premier.

    Sais-tu pourquoi ? Parce que j’avais déjà compris que la recherche de mon épouse me conduirait loin des frontières. Et comme en cette matière il n’y a jamais de garantie de réussite, si ça devait mal tourner plus tard je voulais être bien sûr d’avoir tout tenté avant de façon à n’avoir aucun regret.
     

Partager cette page