Rachat d'un constructeur de locomotives allemandes par des chinois - industrie ferroviaire en europe

  • Auteur de la discussion lafoy-china
  • Date de début
lafoy-china

lafoy-china

Alpha & Oméga
Membre du personnel
«Hors de moi» : le ministre français de l'Economie, Bruno Le Maire, a fait part de sa colère dimanche après l'annonce du rachat d'un constructeur de locomotives allemand par le géant chinois CRRC, épouvantail qu'il avait brandi en vain en début d'année pour justifier la fusion Alstom-Siemens.

Extrait
: Bruno Le Maire, lors de l'émission Le Grand Rendez-vous d'Europe 1-CNews-Les Echos, a prévenu que la France, avec certains partenaires européens, demanderait à la prochaine Commission européenne qui prendra ses fonctions le 1er novembre une révision des règles de concurrence.
Il n'a en outre pas écarté l'idée de voir la candidate française Sylvie Goulard briguer la succession de la commissaire chargée du dossier, Margrethe Vestager: «On ne peut pas écarter d'emblée l'idée que la France pourrait s'intéresser à la concurrence, nous avons des idées sur ce sujet», a-t-il affirmé, sans plus s'étendre. C'est Margrethe Vestager qui avait rejeté début février dernier le projet de fusion des activités ferroviaires du français Alstom et de l'allemand Siemens, justifiée à l'époque par la nécessité de contrer les ambitions du numéro un mondial, le chinois CRRC. Or lundi, le groupe allemand d'infrastructures ferroviaires Vossloh a annoncé sa volonté de céder son activité de construction de locomotives à une filiale de CRRC.

Suite de l'article >>>


Encore un bel exemple de cohesion dans la CE , les allemands roulent pour eux c'est bien la cas de le dire dans cette affaire ! :bravo:

De plus le titre est errone , c'est le constructeur qui a ete rachete ! Modifie
 
  • Like
Reactions: Yiyuan
Yiyuan

Yiyuan

Dieu créateur
16 Avr 2015
4 570
2 180
158
48
«Hors de moi» : le ministre français de l'Economie, Bruno Le Maire, a fait part de sa colère dimanche après l'annonce du rachat d'un constructeur de locomotives allemand par le géant chinois CRRC, épouvantail qu'il avait brandi en vain en début d'année pour justifier la fusion Alstom-Siemens.

Extrait
: Bruno Le Maire, lors de l'émission Le Grand Rendez-vous d'Europe 1-CNews-Les Echos, a prévenu que la France, avec certains partenaires européens, demanderait à la prochaine Commission européenne qui prendra ses fonctions le 1er novembre une révision des règles de concurrence.
Il n'a en outre pas écarté l'idée de voir la candidate française Sylvie Goulard briguer la succession de la commissaire chargée du dossier, Margrethe Vestager: «On ne peut pas écarter d'emblée l'idée que la France pourrait s'intéresser à la concurrence, nous avons des idées sur ce sujet», a-t-il affirmé, sans plus s'étendre. C'est Margrethe Vestager qui avait rejeté début février dernier le projet de fusion des activités ferroviaires du français Alstom et de l'allemand Siemens, justifiée à l'époque par la nécessité de contrer les ambitions du numéro un mondial, le chinois CRRC. Or lundi, le groupe allemand d'infrastructures ferroviaires Vossloh a annoncé sa volonté de céder son activité de construction de locomotives à une filiale de CRRC.

Suite de l'article >>>


Encore un bel exemple de cohesion dans la CE , les allemands roulent pour eux c'est bien la cas de le dire dans cette affaire ! :bravo:

De plus le titre est errone , c'est le constructeur qui a ete rachete ! Modifie
et presque tous les parties politiques en France disent qu'il faut "encore plus d'Europe, plus de partenariat avec les pays membres. C'est la seule façon de contrer les géants US et chinois".

Voilà voilà :rolleyes::rolleyes:
 
  • Informative
Reactions: lafoy-china
lafoy-china

lafoy-china

Alpha & Oméga
Membre du personnel
et presque tous les parties politiques en France disent qu'il faut "encore plus d'Europe, plus de partenariat avec les pays membres. C'est la seule façon de contrer les géants US et chinois".

Voilà voilà :rolleyes::rolleyes:
Bonsoir Yiyuan

Pas grave dans 5 ou 10 ans Siemens et Alstom continueront tout de meme a fabriquer des TGV , motrices , wagons ou voitures , mais a l'echelle HO ...
 
Alplob

Alplob

Dieu suprême
21 Avr 2010
2 188
1 302
168
Xujiahui
Bonsoir Yiyuan

Pas grave dans 5 ou 10 ans Siemens et Alstom continueront tout de meme a fabriquer des TGV , motrices , wagons ou voitures , mais a l'echelle HO ...
Bonsoir Maitre,

C'est toujours mieux que de pouvoir à construire des trains à l'échelle réelle recroquevillé chez soi ^^ ..... .....

Voilà :)
 
lafoy-china

lafoy-china

Alpha & Oméga
Membre du personnel
Des trains espagnols pour la France ? Le site de Reichschoffen d'Alstom menacé, alerte le PDG Henri Poupart-Lafarge

Face à la perspective de voir la SNCF et l'Etat français choisir le constructeur espagnol CAF pour fabriquer plus de 100 trains intercités de la SNCF, le PDG d'Alstom, Henri Poupart-Lafarge, explique à La Tribune les menaces que ferait peser un tel choix sur l'usine alsacienne de Reichschoffen et ses plus de 800 emplois. Les syndicats d'Alstom ont interpellé le gouvernement à ce sujet

Extrait : Bis repetita.Trois ans après le sauvetage du site d'Alstom de Belfort, le constructeur ferroviaire français monte au créneau pour dénoncer la menace qui plane sur l'avenir de l'usine alsacienne de Reichschoffen et ses plus de 800 salariés en cas de perte du mégacontrat des trains intercités. Passée par la SNCF pour le compte de l'Etat, cette commande porte avec les options sur plus de 100 trains.

Mi-août, la lettre spécialisée Mobilettre indiquait que la victoire semblait promise au constructeur ferroviaire espagnol CAF. Selon nos informations, le dossier devrait être examiné lors d'un conseil d'administration de la SNCF prévu d'ici à fin septembre. Face à la perspective de voir Alstom écarté, les syndicats du constructeur ont interpellé ce mardi le gouvernement en envoyant un courrier à Elisabeth Borne, la ministre de la Transition écologique et solidaire qui chapeaute les transports. Dans un entretien exclusif à La Tribune, le PDG d'Alstom, Henry Poupart-Lafarge, tire lui aussi la sonnette d'alarme.


 
mahu 马虎

mahu 马虎

Comique en carton
10 Avr 2010
8 673
6 390
188
wesh ma couille
Des trains espagnols pour la France ? Le site de Reichschoffen d'Alstom menacé, alerte le PDG Henri Poupart-Lafarge

Face à la perspective de voir la SNCF et l'Etat français choisir le constructeur espagnol CAF pour fabriquer plus de 100 trains intercités de la SNCF, le PDG d'Alstom, Henri Poupart-Lafarge, explique à La Tribune les menaces que ferait peser un tel choix sur l'usine alsacienne de Reichschoffen et ses plus de 800 emplois. Les syndicats d'Alstom ont interpellé le gouvernement à ce sujet

Extrait : Bis repetita.Trois ans après le sauvetage du site d'Alstom de Belfort, le constructeur ferroviaire français monte au créneau pour dénoncer la menace qui plane sur l'avenir de l'usine alsacienne de Reichschoffen et ses plus de 800 salariés en cas de perte du mégacontrat des trains intercités. Passée par la SNCF pour le compte de l'Etat, cette commande porte avec les options sur plus de 100 trains.

Mi-août, la lettre spécialisée Mobilettre indiquait que la victoire semblait promise au constructeur ferroviaire espagnol CAF. Selon nos informations, le dossier devrait être examiné lors d'un conseil d'administration de la SNCF prévu d'ici à fin septembre. Face à la perspective de voir Alstom écarté, les syndicats du constructeur ont interpellé ce mardi le gouvernement en envoyant un courrier à Elisabeth Borne, la ministre de la Transition écologique et solidaire qui chapeaute les transports. Dans un entretien exclusif à La Tribune, le PDG d'Alstom, Henry Poupart-Lafarge, tire lui aussi la sonnette d'alarme.


un tel baissage néolibéraliste de frocs permanent
ça ferait tourner homophobe un lgbt
 
Yiyuan

Yiyuan

Dieu créateur
16 Avr 2015
4 570
2 180
158
48
Des trains espagnols pour la France ? Le site de Reichschoffen d'Alstom menacé, alerte le PDG Henri Poupart-Lafarge

Face à la perspective de voir la SNCF et l'Etat français choisir le constructeur espagnol CAF pour fabriquer plus de 100 trains intercités de la SNCF, le PDG d'Alstom, Henri Poupart-Lafarge, explique à La Tribune les menaces que ferait peser un tel choix sur l'usine alsacienne de Reichschoffen et ses plus de 800 emplois. Les syndicats d'Alstom ont interpellé le gouvernement à ce sujet

Extrait : Bis repetita.Trois ans après le sauvetage du site d'Alstom de Belfort, le constructeur ferroviaire français monte au créneau pour dénoncer la menace qui plane sur l'avenir de l'usine alsacienne de Reichschoffen et ses plus de 800 salariés en cas de perte du mégacontrat des trains intercités. Passée par la SNCF pour le compte de l'Etat, cette commande porte avec les options sur plus de 100 trains.

Mi-août, la lettre spécialisée Mobilettre indiquait que la victoire semblait promise au constructeur ferroviaire espagnol CAF. Selon nos informations, le dossier devrait être examiné lors d'un conseil d'administration de la SNCF prévu d'ici à fin septembre. Face à la perspective de voir Alstom écarté, les syndicats du constructeur ont interpellé ce mardi le gouvernement en envoyant un courrier à Elisabeth Borne, la ministre de la Transition écologique et solidaire qui chapeaute les transports. Dans un entretien exclusif à La Tribune, le PDG d'Alstom, Henry Poupart-Lafarge, tire lui aussi la sonnette d'alarme.


faut bien remplir les caisses de LREM pour les élections à venir. Les spanish reversent plus, c'est tout.
 
  • Like
Reactions: lafoy-china
Alplob

Alplob

Dieu suprême
21 Avr 2010
2 188
1 302
168
Xujiahui
un tel baissage néolibéraliste de frocs permanent
ça ferait tourner homophobe un lgbt
Pas du tout, c'est pour ton bien, ne t'en fait pas, tout va bien se passer, ce sont des professionels :)
 
Buhao

Buhao

Expat à Paris
18 Mar 2014
4 163
1 682
163
33
Ningbo - Shanghai
De toute façon les français savent pas faire de l'argent sur le ferroviaire. donc pas la peine de se dire que c'est pas bien.
Moi je vois surtout une casserole d'évité et potentiellement des augmentations d’impôts en moins.
Donc oui c'est une connerie de le donner aux chinois. Mais on a bien donné Arcelor aux indiens donc tout ça n'a pas d'importance.
On laisse aussi SF Express s'installer, La Poste va pouvoir mettre la clé sous la porte.
Ya plus vraiment de truc Francais en France. Si on laisse faire Paris sera comme Lagos d'ici une 20aine d'année.
 
  • Like
Reactions: Alplob
mahu 马虎

mahu 马虎

Comique en carton
10 Avr 2010
8 673
6 390
188
wesh ma couille
De toute façon les français savent pas faire de l'argent sur le ferroviaire. donc pas la peine de se dire que c'est pas bien.
Moi je vois surtout une casserole d'évité et potentiellement des augmentations d’impôts en moins.
Donc oui c'est une connerie de le donner aux chinois. Mais on a bien donné Arcelor aux indiens donc tout ça n'a pas d'importance.
On laisse aussi SF Express s'installer, La Poste va pouvoir mettre la clé sous la porte.
Ya plus vraiment de truc Francais en France. Si on laisse faire Paris sera comme Lagos d'ici une 20aine d'année.
n'importe quoi.

les français sont à l'origine et l'exemple des plus beaux réseaux fiables et infrastructures pérennes ferroviaires, hydrauliques, électriques, distribution de l'eau et d'énergie, postiers, au monde voire de l'univers.

Jusqu'à ce que nos gouvernements baisseurs de frocs successifs (vu le poids des billets dans les poches) nous les mettent à la rondelle au nom d'une idéologie de débiles, faisant passer ces services pour des branques mal gérés.

Maintenant t'es content de payer ton dwich curcuma quinoa riz soufflé de 100gr et compote de mangues/goyave/demi gousse vanille à 15€ dans ton TGV paris - mégalopole 1-2-3 à 170€ le trajet avec un p'tain de billet que tu peux plus imprimer et que tu dois télécharger leur appli de mes couilles pour présenter le scancode au smicard de contrat éduc-jeune de contrôleur habillé par lopette lagerfeld.

Le tout dans un wagon enrobé de décalco pour cerveaux d'hanouna, payés 100 000 boules à jean-mattheo communication corp avec ses pantalons fushia saumon de bobo mondialisé qui commande des ubereats au resto pakistanais du coin, et qui embauche des stagiaires en leur expliquant qu'y sont pas payés mais que c'est pas grave, leur start up est vraiment trop cool sa race
108361


v'la le monde
 
lafoy-china

lafoy-china

Alpha & Oméga
Membre du personnel
Coup dur pour Alstom, la SNCF choisit l'espagnol CAF pour ses trains intercités

La SNCF a annoncé qu'elle avait choisit le constructeur espagnol CAF 28 trains intercités (+75 options) aux dépens d'Alstom. Un coup dur pour l'usine alsacienne d'Alstom de Reichshoffen qui n'a pas de visibilité au-delà de 2021-2022.

Extrait : La décision de la SNCF va faire du bruit. Ce mercredi 18 septembre, la société ferroviaire a annoncé avoir choisi le constructeur ferroviaire espagnol Construcciónes y Auxiliar de Ferrocarriles (CAF) pour fournir 28 nouveaux trains destinés aux lignes Intercités Paris-Toulouse et Paris-Clermont, pour un montant de 800 millions d'euros.

"L'offre de CAF s'est avérée être la meilleure sur les critères de performance technique, d'innovation et de coût", face à celle du groupe français Alstom, a précisé le groupe public dans un communiqué.
Reichschoffen menacé

L'enjeu va bien au-delà de ces 28 rames. Avec les 75 rames en option, ce sont plus de 100 trains qui sont en jeu. Un jackpot qui va passer sous le nez d'Alstom. La décision menace l'usine alsacienne de Reichschoffen et ses plus de 800 salariés, le site d'Alstom qui a le moins de visibilité aujourd'hui avec une production assurée jusqu'en 2021-2022. Comme l'avait déclaré il y a 10 jours La Tribune Henri Poupart-Lafarge, cette commande représentait 10 ans de production pour Reichschoffen.



Un scandale , commande qui doit ravir Monsieur Valls , qui ne doit pas etre etranger a tout cela sans tomber dans la paranoia la plus totale ...
 
Yiyuan

Yiyuan

Dieu créateur
16 Avr 2015
4 570
2 180
158
48
Coup dur pour Alstom, la SNCF choisit l'espagnol CAF pour ses trains intercités

La SNCF a annoncé qu'elle avait choisit le constructeur espagnol CAF 28 trains intercités (+75 options) aux dépens d'Alstom. Un coup dur pour l'usine alsacienne d'Alstom de Reichshoffen qui n'a pas de visibilité au-delà de 2021-2022.

Extrait : La décision de la SNCF va faire du bruit. Ce mercredi 18 septembre, la société ferroviaire a annoncé avoir choisi le constructeur ferroviaire espagnol Construcciónes y Auxiliar de Ferrocarriles (CAF) pour fournir 28 nouveaux trains destinés aux lignes Intercités Paris-Toulouse et Paris-Clermont, pour un montant de 800 millions d'euros.


Reichschoffen menacé

L'enjeu va bien au-delà de ces 28 rames. Avec les 75 rames en option, ce sont plus de 100 trains qui sont en jeu. Un jackpot qui va passer sous le nez d'Alstom. La décision menace l'usine alsacienne de Reichschoffen et ses plus de 800 salariés, le site d'Alstom qui a le moins de visibilité aujourd'hui avec une production assurée jusqu'en 2021-2022. Comme l'avait déclaré il y a 10 jours La Tribune Henri Poupart-Lafarge, cette commande représentait 10 ans de production pour Reichschoffen.



Un scandale , commande qui doit ravir Monsieur Valls , qui ne doit pas etre etranger a tout cela sans tomber dans la paranoia la plus totale ...
c'est clair un SCANDALE!!! Merci l'UE!!!!
 
mahu 马虎

mahu 马虎

Comique en carton
10 Avr 2010
8 673
6 390
188
wesh ma couille
Coup dur pour Alstom, la SNCF choisit l'espagnol CAF pour ses trains intercités

La SNCF a annoncé qu'elle avait choisit le constructeur espagnol CAF 28 trains intercités (+75 options) aux dépens d'Alstom. Un coup dur pour l'usine alsacienne d'Alstom de Reichshoffen qui n'a pas de visibilité au-delà de 2021-2022.

Extrait : La décision de la SNCF va faire du bruit. Ce mercredi 18 septembre, la société ferroviaire a annoncé avoir choisi le constructeur ferroviaire espagnol Construcciónes y Auxiliar de Ferrocarriles (CAF) pour fournir 28 nouveaux trains destinés aux lignes Intercités Paris-Toulouse et Paris-Clermont, pour un montant de 800 millions d'euros.


Reichschoffen menacé

L'enjeu va bien au-delà de ces 28 rames. Avec les 75 rames en option, ce sont plus de 100 trains qui sont en jeu. Un jackpot qui va passer sous le nez d'Alstom. La décision menace l'usine alsacienne de Reichschoffen et ses plus de 800 salariés, le site d'Alstom qui a le moins de visibilité aujourd'hui avec une production assurée jusqu'en 2021-2022. Comme l'avait déclaré il y a 10 jours La Tribune Henri Poupart-Lafarge, cette commande représentait 10 ans de production pour Reichschoffen.



Un scandale , commande qui doit ravir Monsieur Valls , qui ne doit pas etre etranger a tout cela sans tomber dans la paranoia la plus totale ...
Le contribuable fr moncon est fier de financer des emplois en Espagne, ainsi que les futurs chômeurs fr moncons, et de savoir que ses services publics fermeront encore plus faute de cotisations des futurs moncons au chomdu

Que ces ingénieux moncons à la tête de la sncf ne viendront pas plaider la préférence nationale quand y se feront culer par la sainte concurrence
 
  • Like
Reactions: Yiyuan
mahu 马虎

mahu 马虎

Comique en carton
10 Avr 2010
8 673
6 390
188
wesh ma couille