1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Quelle place pour la France dans la nouvelle diplomatie économique chinoise ?

Discussion dans 'Informations Chine' créé par lafoy-china, 3 Juillet 2015.

  1. lafoy-china

    lafoy-china Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe

    Inscrit:
    8 Mars 2009
    Messages:
    9 183
    Localité:
    Hong-Kong - Dongguan - Beijing
    Ratings:
    +5 015 / -64

    valls-chine.jpg

    Le Premier ministre chinois Li Keqiang est en visite officielle en France après le voyage de Manuel Valls en Chine, fin janvier. Accompagné par 200 entreprises chinoises, il s'arrêtera notamment à Toulouse les 1er et 2 juillet, pour marquer l'importance accordée par l'État chinois, qui a investi dans l'aéroport de la ville rose, à l'industrie aéronautique française. L'occasion de faire le point sur les relations économiques entre les deux pays, qui décollent lentement, mais restent déséquilibrées.

    Extrait : Depuis quelques mois, la diplomatie économique chinoise se déploie sur tous les fronts. En Asie, d'abord, où des partenariats de long terme ont été notamment conclus avec le Pakistan. Mais aussi en Amérique latine. La visite au Brésil du Premier ministre chinois, voici quelques semaines, a marqué la volonté de la Chine de s'implanter durablement sur le continent sud-américain. Près de 50 milliards de dollars de projets d'investissements ont été signés, ce qui fait de Pékin un interlocuteur privilégié de Brasilia pour de nombreuses années. Les échanges commerciaux entre les deux pays sont passés de 3,2 milliards de dollars en 2001 à 83 milliards en 2013. La Russie fait également partie des « cibles » favorites de la Chine, dans un contexte international difficile où les sources de financement du complexe énergétique et minier russe en Occident se raréfient à cause des sanctions. De nouvelles routes du gaz et du pétrole sont en voie de construction entre les deux voisins.

    Suite de l'analyse >>>

    Source : LATRIBUNE
     

Partager cette page