1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Quel a été votre premier contact avec la chine.

Discussion dans 'Bistrot Chine du "Lotus Bleu"' créé par Ludovico, 24 Février 2014.

  1. Fizz

    Fizz Dieu créateur

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    1 537
    Localité:
    Nouvel arrivant a Auxerre
    Ratings:
    +1 325 / -3
    Pareil pour moi, mon père regardait ça (moi ça me bottait pas trop, mais il n'y avait qu'une télé alors...).

    Sinon, mon premier contact avec la Chine, ce fut avec des étudiants chinois venus dans mon école d'ingé. On a bien sympathise, et c'est ce qui m'a amené a étudier le chinois en France.
    J’étudiais avec la méthode Bellassen, qui date de 1989, et qui était donc "kitsch" au possible (il faut écouter les sons/musiques) et donnait une impression de Chine très "cool", contemplative (bambous et mandarins...).

    Sinon il y a le maître des 5 pics qui m'a influence, pour ceux qu'y connaissent...
     
    • J'aime J'aime x 2
  2. Ludovico

    Ludovico Dieu créateur

    Inscrit:
    9 Juin 2010
    Messages:
    3 993
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +1 415 / -11
    Troll on.

    J'aurais plutôt dis que çà va de paire, pas possible de vous comprendre et une tignasse digne d'un poseur de bombe...:p

    C'est peut-être ainsi qu'ils l'ont vu ;)

    Troll off
     
  3. lsm79

    lsm79 Archange

    Inscrit:
    31 Décembre 2008
    Messages:
    1 244
    Localité:
    5ème périph
    Ratings:
    +182 / -0
    On parle du vrai contact qui nous a fait venir en Chine ou bien du premier souvenir lie a la Chine?
    Premier souvenir les films de Bruce et le marin des mers de Chine de tonton Jacky.
    Ce qui m'a fait venir c'est la connaissance de mon pote Nan en licence a Belfort. Une vraie amitie qui 8 ans apres existe toujours. Si j'avais su j'aurai du etre homo avec lui tiens juste pour pouvoir parler comme les filles du forum de "mon chinois". Remarque il est jamais trop tard je lui en parle ce week end!
     
    • J'aime J'aime x 4
  4. mike

    mike Grandmaster M.
    Membre de l'équipe Admin

    Inscrit:
    8 Avril 2006
    Messages:
    8 673
    Localité:
    Canton Powah
    Ratings:
    +4 013 / -6
    il est mort d'un accident auto-erotique, a bangkok. Une belle facon de partir en somme :)
     
  5. Ludovico

    Ludovico Dieu créateur

    Inscrit:
    9 Juin 2010
    Messages:
    3 993
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +1 415 / -11
    Dès fois ça peut être le seul et même évènement, d'autres fois, le premier amène au deuxième ;-)
     
  6. MandaRhum

    MandaRhum Dieu souverain

    Inscrit:
    15 Septembre 2012
    Messages:
    2 643
    Localité:
    地中海
    Ratings:
    +2 107 / -16
    Pardon mais je ne vois pas ce qu'il y a de beau à pratiquer l'auto-érotisme quand on est à Bangkok.
     
    • J'aime J'aime x 2
  7. totoautibet

    totoautibet Dieu suprême

    Inscrit:
    3 Mars 2010
    Messages:
    3 049
    Localité:
    Nanning/Guangxi
    Ratings:
    +1 980 / -8
    bof! tu sais parfois quand on a tout essaye tout connu et que le desir n'est plus la...
     
    • J'aime J'aime x 1
  8. maelroy

    maelroy Dieu

    Inscrit:
    23 Juillet 2013
    Messages:
    1 538
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +914 / -0
    sinon un de mes premiers amours de la chine en france je pense que ce sont les raviolis!!! vapeur, bouillis grillés,au porc aux crevettes...peux importe je pourrais en bouffer tous les jours!!!
     
  9. odiokla

    odiokla Membre Gold

    Inscrit:
    30 Juillet 2012
    Messages:
    229
    Localité:
    Paris
    Ratings:
    +196 / -2
    Je devais avoir 6 ans, au cours d'un repas de famille à l'occasion d'un repas de mariage dans un restaurant d'un petit village de campagne entre Morlaix et Brest.
    Le genre de repas très long avec les grands d'un côté, les enfants de l'autre.
    Un restaurant extrêmement banal, très campagne avec toute la vaisselle traditionnelle.
    Et là sur la table, des baguettes en bois dans leur paquet. Le set de vaisselle basique, instructions d'usage compris.
    J'avais que ça a faire. J'ai essayé, j'avais le temps, et je pense que cette façon de prendre les choses, la dextérité nécessaire, et simple une fois qu'on a capté la chose, a dû me fasciner un instant.
    J'en suis pas devenu un collectionneur compulsif de baguettes, mais quelque part, l'idée que d'autres cultures ont d'autres façon de faire les choses m'intéresse, et surtout les cultures asiatiques.
    Le premier contact avec le peuple asiatique c'est fait lors d'une invitation, par la maison pour la jeunesse où je passait mon service civil en 2000, d'une troupe de danseurs Vietnamiens . Ils étaient accompagnés par leur chaperon officiel communiste, et on voyait bien qu'il contrôlait le moindre de leur faits et gestes, jusqu'au nombre de crevettes dans l'assiette. La ville ayant reçu son lot de réfugiés boat people, une certaine tension était palpable...
    la Chine m'est tombée dans les bras lors de la rencontre de ma compagne, tout le charme, le mystère de l’Asie incarné...et le caractère propre a la plus part des femmes chinoise si bien décrites, analysées et contextualisées sur ce maaaagnifique forum.
    Première visite au pays en 2007, Paris>Guangzhou>Guiyang (1h de vol)>Zunyi (5 heures en train, accompagné d'un copain d'un cousin de ma femme, dans un wagon banquette classe eco, musique classique comprise), ne parlant pas chinois, entouré de chinois ne parlant pas l'anglais non plus, voyage sympathique dans la campagne chinoise avec ce train dont on voyait a peine le bout dans les virages...
    Séjour de 1 mois, direct dans le jus d'une "petite" ville de province de l'ouest de la chine, avec ses paysages magnifiques, la population accueillante, bonne bouffe, découverte du moutai...
    Et surtout premières confrontations entre les idées véhiculées par les médias occidentaux, mes préjugés et la réalité du pays.
    Le retour en France m'a tout autant marqué avec le calme mortel des villes de province françaises le dimanche, le contraste entre le dynamisme des populations française et chinoise.
     
    • J'aime J'aime x 6
  10. Alplob

    Alplob Dieu

    Inscrit:
    21 Avril 2010
    Messages:
    925
    Localité:
    Xujiahui
    Ratings:
    +611 / -11
    Pour moi, c'est le club dorothée ^_^... : elle avait presenté un Club Dorothée depuis la muraille de Chine a l'occasion d'une tournée en Chine en 1991.
     
    • J'aime J'aime x 1
  11. zen+

    zen+ Guest

    Ratings:
    +0 / -0
    Un ami chinois dont les parents avaient fui la Chine, son papa tenait un resto à Paris ou il faisait un canard laqué délicieux.
    Il n'a pas compris qu'on puisse venir y vivre !

    Sinon à notre arrivée à la descente de l'avion, que dis je du camion poubelle volant dont l'intérieur était jongé de papiers journaux, mouchoirs, détritus... à la chinoise quoi, ils avaient tout jeté parterre. Je n'ai plus revu cela depuis. Deviendraient ils plus civilisés à force de voyager ?
     
    • J'aime J'aime x 1
  12. youmeiyou

    youmeiyou Ange

    Inscrit:
    2 Juillet 2013
    Messages:
    877
    Localité:
    Paris
    Ratings:
    +514 / -0
    Moi c'était en boîte à Lyon.

    A l'époque, j'étais persuadé qu'en France, il n'y avait que des Vietnamiens, Cambodgiens, Laotiens et quelques Japonais parmi les asiatiques. Je croyais que la Chine était un pays ultra fermé et que personne n'avait le droit d'en sortir, donc pas de raison qu'il y en ait beaucoup en France.
    Bref, j'ai pu entrer au Q-boat grâce à des amies très canon qui m'accompagnaient (j'avais pas l'age d'aller dans cette boite normalement, c'était plutôt pour les 25-30 ans). Et là, gros flash sur une jolie asiatique qui dansait avec sa copine. J'étais super timide à cette époque, du coup j'ai cherché pendant 2 ou 3 heures comment l'aborder (quelle phrase il fallait lui dire, etc.). Bref, vers 1 ou 2 heures du mat, j'ai pris mon courage à deux mains, je l'ai approchée et je lui ai sorti un truc pourri du genre :

    - salut, tu es vietnamienne? J'apprends le vietnamien, est-ce que tu peux m'apprendre?" ce à quoi elle répond :
    - non, je suis chinoise, je sais pas parler vietnamien, désolée".

    Comment se sentir comme un con... Un peu plus tard, après avoir tenté de la séduire désespéramment et en tremblant, elle me mettait un gros râteau dans la face. Tel a été mon premier contact avec la Chine.
     
    • J'aime J'aime x 4
    #52 youmeiyou, 26 Février 2014
    Dernière édition: 27 Février 2014
  13. Julien1381

    Julien1381 Membre Gold

    Inscrit:
    9 Décembre 2012
    Messages:
    642
    Localité:
    801 yinhua Lu, pudong new district, Shanghai
    Ratings:
    +232 / -0
    Je voulais aller vivre au Canada depuis des années, ma copine venait de me quitter et ma voiture de mourir; mon boss cherchait un candidat pour aller 9 mois à Shanghai. Je me suis porté volontaire et je suis arrivé à Shanghai en 2010...
     
    • J'aime J'aime x 1
  14. marcou

    marcou Dieu souverain

    Inscrit:
    27 Juillet 2013
    Messages:
    2 897
    Localité:
    Wudang Shan Hubei Chine
    Ratings:
    +2 085 / -41
    juillet 1994, j'attéris à Pékin avec 14 membres de la médecine issu des écoles Françaises (médecin, médecin acuponcteur, Kinésithérapeute) et deux autres personnes qui nous accompagnaient pour venir ce faire soigner auprès d'un Maître en Qi gong. Nous sommes logés dans un hôtel au nord de Pékin au pied de la colline aux parfums. Le lendemain nous traversons Pékin dans un petit bus, la rencontre avec des milliers de chinois qui vont travailler en vélo. Puis nous arrivons dans un village à la périphérie de la ville, un village ou je dirais plutôt une cité de bric rouge, comme les corons du nord de la France, mais avec les égouts ou plutôt des fossés à ciel ouvert et la misère dans les rues. le bus nous dépose a l'entrée d'une maison qui ce détache des autres par le fait d'une construction en briques plus cossu , avec cour intérieur et officine de soins. Un Maître, Médecin acuponcture à l'âge de 16 ans auprès de l'hôpital de Pékin , soignait quelques patients chinois gratuitement. Nous passons la journée à le suivre dans les soins auprès de ces patients. Le lendemain nous revenons puis que nous devons passer une semaine chez lui pour apprendre, l'hôpital de Pékin envoya un femme qui avait l'os du plateau du tibia cassé et don la femme était allergique à la morphine. Nous l’avons arriver en civière et vu repartir en marchant, elle boitait mais elle marchait. nous en croyons pas nos yeux. En fait moi j'étais venu par ce que mon médecin qui me suivait m'avait dit qu'il fallait que je vienne me faire soigner en chine suite à un accident en 1991 d'une chute de 4 mètres la tête la première sur le béton, résultat fracture C5 C6 C7 tétraplégie. Quand suis à Pékin avec le groupe de soignant, donc deux ans après mon accident , je suis chez ce Maître avec une hémiplégie gauche de 75%, ayant récupéré déjà presque la totalité de mon côté droite qui me donnait mon autonomie. Je ne peux vous donnez les détails de comment il a fait pour me guérir, mais je peux vous dire que 15 jours après mon séjour en chine et après avoir gravi les 7000 marches de la montagne Tai shan pendant se séjour, je suis rentré en France avec mes deux cannes de maintien et l’appareillage qui me maintenait ma jambe gauche dans mes valises et plein de souvenirs.
    Ha oui, parmi les deux autres personnes, une personne à été guéri de l’œdème de Quincke, tandis que la troisième le Maître a de demander de régler son problème psychologique et que cela partirai tout seul.
     
    • J'aime J'aime x 2
    #54 marcou, 2 Mars 2014
    Dernière édition: 2 Mars 2014

Partager cette page