Quand les laowais sont en groupe, rien ne va plus.

  • Auteur de la discussion Xelium
  • Date de début
M

MTT

Demi-dieu
17 Sept 2008
1 846
Ratings
222
108
#81
La question devient donc : Le fait de ne pas parler Chinois fait il que vivre en Chine devient en fait plus appréciable, vu qu'on ne comprend rien à ce qu'il se passe ?

Exemple : Le CEO avec villa; conducteur et traducteur. Quelques escort de temps en temps quand les fournisseurs l'invitent au Tianshangrenjian (le conducteur attend dehors). Après 5 ans rentre au pays satisfait de son expérience en Chine, super pays. N'a jamais appris le Chinois.

Contre exemple :Xelium dans son clapier au 6ieme sans ascenseur; sous la Gaojia; qui est obligé de supporter le regards des nainai du voisinage qui épient ses faits et gestes, se bat comme un lion au caishichang pour faire baisser les prix et prouver qu'il est intégré et subit les remarques acerbes des Dama frisées en Shanghaihua quand il ramène une demoiselle chez lui. Maitrise Putonghua + Shanghaihua.
 
Ocean

Ocean

Ange
06 Août 2010
403
Ratings
210 7
88
#82
Merci à tous pour bien confirmer les dires de mon posts d'orgine. Vos attaques (plûtot minables, risibles et ineffectives) n'ont fait que confirmer la théorie que j'avance.
...
Mais je m'ennuie très vite, surtout quand la répartie est triste, de bas niveau ... et finalement pas très intéressante.


Il sait de quoi il parle...
 
Aorewen

Aorewen

Apprenti
26 Sept 2018
24
Ratings
2
10
23
#83
Perso je suis ici depuis 18 mois on va dire, et je ne trouve pas nécessaire d'apprendre à parler couramment le mandarin, je vis avec une chinoise qui parle couramment le français, je travail dans une boite française donc ça parle français et anglais, donc le chinois je ne le pratique jamais et je n'ai que des bases.

Est ce que je suis un trou duc toxique ? non je ne pense pas, je n'insulte pas les chinois, je n'organise pas de rassemblement entre français pour cracher sur le pays (pour dire je ne fréquente pas les endroits où il y a des étrangers)... j'aime découvrir la culture, essaye de la comprendre, goûte à tout, ai envie de voir le pays, mais je n'ai clairement pas le temps ni l'envie de m'investir dans l'apprentissage complet de la langue qui ne me servirais presque pas, sachant que je compte rentrer en France dans quelques années.
Pas de soucis par rapport aux beaux-parents? Moi c'est surtout ça le moteur d'apprentissage... (qui n'est pas suffisamment pressant étant encore en France et donc qui fait que je ne m'investis pas vraiment pour l'instant)
 
blapic

blapic

Membre Bronze
18 Oct 2017
138
Ratings
101
38
74
#84
les beaux-parents, même si tu parles chinois tu es mieux à déclarer que tu ne comprends rien. :violon:
 
Dernière édition:
Naxshe

Naxshe

Membre Platinum
05 Jan 2016
804
Ratings
414 1
78
30
#85
les beaux-parents, même si tu parles chinois tu es mieux à déclarer que tu ne comprends rien. :violon:
C'est pour le coté perso et famille justement que je pense qu'apprendre le chinois est bien. Pour le coté professionnel, cela m'attirerai plus d'ennui que de le faire avec une traductrice. Utilisation des bons mots dans certaines situation c'est un gros changement et en management cela peut poser des problèmes. (J'ai notre responsable de prod qui parle chinois courrament mais les chinois me disent qu'il ne leur parle pas de la bonne manière et lui il a l'impression de sortir les bon mots, la où selon la situation, on sortira plutot ce mot la ou celui la.)
 
Johann@easyMandarin

Johann@easyMandarin

Ange
16 Mai 2011
621
Ratings
162
83
Shanghai (Jing'an)
www.easymandarin.cn
#86
C'est pour le coté perso et famille justement que je pense qu'apprendre le chinois est bien. Pour le coté professionnel, cela m'attirerai plus d'ennui que de le faire avec une traductrice. Utilisation des bons mots dans certaines situation c'est un gros changement et en management cela peut poser des problèmes. (J'ai notre responsable de prod qui parle chinois courrament mais les chinois me disent qu'il ne leur parle pas de la bonne manière et lui il a l'impression de sortir les bon mots, la où selon la situation, on sortira plutot ce mot la ou celui la.)
Je ne dirais pas que c'est inutile, mais quand tu utilises le chinois dans un milieu professionnel, il ne faut pas être approximatif / ou se tromper avec le vocabulaire employé. Une langue c'est aussi une compétence ... on est compétent ou on ne l'est pas.

De même avec un traducteur, il faut trouver quelqu'un de suffisamment professionnel et compétent pour faire du bon boulot. Quand on te traduit approximativement la moitié de ce qui se dit, comme cela se fait déjà beaucoup, ce n'est pas mieux non plus. De plus, pour les sujets sensibles, il faut quelqu'un en qui tu fasses confiance.