Pollution : du jamais vu depuis très longtemps

Breizh In China

Breizh In China

Alpha & Oméga
05 Nov 2009
5 080
2 326
188
Xuijiahui Shanghai
Pas étonnant que le charbon fasse un come-back et un gros : dans 50 ans, les réserves prouvées de pétroles seront épuisées.
Le nucléaire ? Y'en a pas assez pour tout le monde. Si 100% de l'énergie de la planète provenée de centrales à uranium, on aurait finit le stock en... 50 ans ! (Les études disent 70 ans mais ces études considèrent que la demande sera constante au lieu de constatement augmentée, les salauds)

Bref, d'ici à 50 ans, le charbon va faire un combe-back en force, les rares pays qui ont du nucléaire profiteront de leur exceptions, et la pollution va nous piquer le nez.

Et pour lafoy-china qui râle de ne pas entendre le moteur "travaille" quand il conduit sportivement, sache que ça fait des années que le problème à était réglé. En effet, les moteurs étant de plus en plus modernes et de plus en plus silencieux, il a bien fallu trouver une astuce pour régaler les fans de "vroum-vroum" -> https://www.cnet.com/roadshow/news/bmw-m5-generates-fake-engine-noise-using-stereo/ (2011)
La France arrêtant le nucléaire pour se lancer dans les ENR, cela libérera de l’uranium.
 
Breizh In China

Breizh In China

Alpha & Oméga
05 Nov 2009
5 080
2 326
188
Xuijiahui Shanghai
En passant, la situation juste maintenant niveau production électrique France et Allemagne.
Les ENR sont bien, pour les producteurs de charbons.
6DFDD95A-1D56-4FB9-A217-12814A38140A.png
A3C8BDDB-C9E3-42B8-BE46-861D79D354D1.png
 
ChrisHK

ChrisHK

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
14 554
11 338
178
Hong Kong et Shanghai
Le nucléaire ? Y'en a pas assez pour tout le monde. Si 100% de l'énergie de la planète provenée de centrales à uranium, on aurait finit le stock en... 50 ans ! (Les études disent 70 ans mais ces études considèrent que la demande sera constante au lieu de constatement augmentée, les salauds)
D’ici là, les surgénérateurs seront au point, et on aura des milliers d’années d’uranium !
 
Mathieu

Mathieu

Alpha & Oméga
Admin
Membre du personnel
15 Oct 2006
8 888
3 381
298
Shanghai, People Square
www.murailledechine.com
Pas étonnant que le charbon fasse un come-back et un gros : dans 50 ans, les réserves prouvées de pétroles seront épuisées.
1987, années de production restant estimées : 41
1997, années de production restant estimées : 41
2007, années de production restant estimées : 41

évolution de prix et évolutions technologiques font que l'échéance est sans cesse repoussée.

L'évolution récente sur le prix rend les gens moins optimistes mais quand le pétrole deviendra plus rare, son prix augmentera... l'augmentation du prix permettra d'exploiter des gisements qui ne l'ont pas été ou ne le sont plus et les réserves identifiées augmenteront...

Y a peut être un jour ou ça deviendra vrai mais pas plus de raisons de penser que ce soit le cas dans 50 ans surtout avec les mutations technologiques et une population mondiale qui devrait enfin stagner voire baisser.
 
Magellan

Magellan

Membre Bronze
29 Mai 2019
302
63
38
76
Intéressant ça Mathieu, je savais pas pour les années. Pis avec le réchauffement climatique la glace va être moins dure on va pouvoir exploiter dans les Pôles, du vraiment super vieux pétrôle, un truc nouveau qui envoi la patate ! ^^
 
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
16 446
8 491
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Pis avec le réchauffement climatique la glace va être moins dure on va pouvoir exploiter dans les Pôles, du vraiment super vieux pétrôle, un truc nouveau qui envoi la patate ! ^^
Bonjour Magellan
C'est le meme petrole , c'est du super vieux petrole ou du super vieux gaz de partout , sans exception c'est une energie fossile ! :)
Quand a la glace dure ou non ils forent a des centaines de metres , glaces ou oceans ce n'est pas un probleme !
 
Dernière édition:
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
16 446
8 491
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
La course à l’hydrogène décarboné : une nouvelle compétition énergétique globale par Nicolas Mazzucchi, Chargé de recherche & Annabelle Livet

20 juillet 2020

1599521719128.png

L’hydrogène est progressivement devenu ces dernières années une solution technologique de plus en plus valorisée dans l’optique des transitions énergétiques, un peu partout sur la planète. Permettant de mieux répondre que les batteries à de nombreux enjeux de stockage (volume, durée, déconnexion des réseaux), l’hydrogène est aujourd’hui au cœur des initiatives de recherche publiques et privées des grandes puissances.

Resume :
Toutefois, un certain nombre de défis technologiques demeurent ouverts, en particulier dans la perspective de ces transitions qui promeuvent avant tout les technologies non émettrices de gaz à effet de serre. Ainsi, la production d’hydrogène, qui est aujourd’hui très majoritairement issue des hydrocarbures (gaz et charbon), doit profondément évoluer pour permettre de répondre à l’impératif d’équilibre entre sécurité énergétique et préservation de l’environnement. Pour passer de cet hydrogène « brun » à un hydrogène plus vertueux, plusieurs voies existent. Plus radicale, mais aussi plus chère et moins mature, est celle de l’hydrogène « vert », produit à partir d’eau. Plus immédiatement rentable, mais aussi plus difficile à gérer sur le plan environnemental, est l’hydrogène « bleu », issu des hydrocarbures mais avec une séquestration du CO2. Au-delà de l’enjeu de la production, ceux du stockage (gazeux, liquide, solide), du transport (gazoducs dédiés, injection dans les réseaux existants, etc.) et des usages sont tout autant complexes, nécessitant une approche intégrée.

S’en suit une véritable course technologique internationale, où la quasi-totalité des grandes économies mondiales sont mobilisées pour réaliser en premier non seulement des solutions économiquement viables, mais aussi une capacité normative globale ou régionale. Entre des stratégies fondées sur la mobilisation de la base industrielle nationale et celles plus ouvertes sur les partenariats transnationaux, tout un éventail se dessine, où la Chine, par son implication et les moyens mis en œuvre, semble en mesure de prendre une avance certaine, voire décisive.

D’autres technologies émergentes – à très faible niveau de maturité – sont également à considérer dans le cadre du futur développement de l’hydrogène, celui-ci ayant in fine la possibilité de devenir un élément clé de l’ensemble du secteur énergétique, partout sur la planète.

La version intégrale de cette publication n'est disponible qu'au format PDF.
Afin de lire cette version, merci de télécharger le fichier ci-dessous.

1599521371955.png


Une analyse tres complete et extremement interessante
 
ChrisHK

ChrisHK

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
14 554
11 338
178
Hong Kong et Shanghai
Et pendant ce temps là, la Chine continue le développement de son parc nucléaire :la construction de 2 nouvelles centrales vient d’être approuvée, l'une à Hainan, l'autre dans le Zhejiang.

 
G

guillaumeenchine

Archange
09 Sept 2019
1 532
249
93
45
Et pendant ce temps là, la Chine continue le développement de son parc nucléaire :la construction de 2 nouvelles centrales vient d’être approuvée, l'une à Hainan, l'autre dans le Zhejiang.

Ben ouais. Ca va leur permettre de fabriquer des produits a basse intensitee carbonne encore plus "propres" que les produits made in Europe ou on est anti-nucleaire.
 
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
16 446
8 491
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
60% des bus chinois roulent à l'électrique

A ce jour, la Chine a remplacé 60 % de ses bus par des véhicules électriques, contre 20 % en 2015. Le plus grand marché mondial de véhicules à énergie nouvelle (VEN) maintient une bonne dynamique de croissance.

Communique :
Les chiffres ont été publiés par le Ministère de l'écologie et de l'environnement. Ces efforts ont été soulignés dans le cadre d'une révision du système de transport vert au cours du 13e Plan quinquennal (2016-2020), qui prévoit l'adoption d'un plus grand nombre de véhicules à énergie propre et l'élimination progressive des transports énergivores.
Le mois dernier, les ventes globales de véhicules de tourisme ont augmenté de 8 % par rapport à l'année précédente pour atteindre 2,09 millions d'unités, tandis que les ventes de VEN ont fait un bond de 67,7 % pour atteindre 138 000 unités.

La Chine, qui compte le plus grand parc de VEN au monde, représente 55 % des ventes mondiales de ce type de véhicules.
Pour répondre à une nouvelle demande générée par la consommation verte, le Conseil d'État, a approuvé début octobre un plan visant à stimuler l'industrie des VNE, soulignant les efforts déployés pour saisir le développement des technologies vitales, consolider la construction d'infrastructures (y compris les installations de recharge), et renforcer la coopération internationale.

La Chine a fait et maintenu ses promesses solennelles au monde en réponse au changement climatique, en poursuivant un développement plus vert sur la période du 13e plan quinquennal. Les combustibles non fossiles représentaient 15,3 % de la consommation énergétique nationale à la fin de l'année dernière, qui réalise ainsi plus tôt que prévu la promesse faite par la Chine à la communauté mondiale pour l'année 2020.

 
Jean7

Jean7

Alpha & Oméga
28 Juin 2007
3 019
1 241
173
Ben ouais. Ca va leur permettre de fabriquer des produits a basse intensitee carbonne encore plus "propres" que les produits made in Europe ou on est anti-nucleaire.
Le jour où l'europe sera anti-nucléaire, il y aura un label pour les produits fabriqués sans déchet radio-actifs.
Pour le moment, on continue à utiliser de l'énergie pour des choses où l'on pourrait s'en passer et on entasse nos déchets en silence.
 
Jean7

Jean7

Alpha & Oméga
28 Juin 2007
3 019
1 241
173
60% des bus chinois roulent à l'électrique

A ce jour, la Chine a remplacé 60 % de ses bus par des véhicules électriques, contre 20 % en 2015. Le plus grand marché mondial de véhicules à énergie nouvelle (VEN) maintient une bonne dynamique de croissance.

Communique :
Les chiffres ont été publiés par le Ministère de l'écologie et de l'environnement. Ces efforts ont été soulignés dans le cadre d'une révision du système de transport vert au cours du 13e Plan quinquennal (2016-2020), qui prévoit l'adoption d'un plus grand nombre de véhicules à énergie propre et l'élimination progressive des transports énergivores.
Le mois dernier, les ventes globales de véhicules de tourisme ont augmenté de 8 % par rapport à l'année précédente pour atteindre 2,09 millions d'unités, tandis que les ventes de VEN ont fait un bond de 67,7 % pour atteindre 138 000 unités.

La Chine, qui compte le plus grand parc de VEN au monde, représente 55 % des ventes mondiales de ce type de véhicules.
Pour répondre à une nouvelle demande générée par la consommation verte, le Conseil d'État, a approuvé début octobre un plan visant à stimuler l'industrie des VNE, soulignant les efforts déployés pour saisir le développement des technologies vitales, consolider la construction d'infrastructures (y compris les installations de recharge), et renforcer la coopération internationale.

La Chine a fait et maintenu ses promesses solennelles au monde en réponse au changement climatique, en poursuivant un développement plus vert sur la période du 13e plan quinquennal. Les combustibles non fossiles représentaient 15,3 % de la consommation énergétique nationale à la fin de l'année dernière, qui réalise ainsi plus tôt que prévu la promesse faite par la Chine à la communauté mondiale pour l'année 2020.
C'était important à souligner.
La modernisation des transports en Chine est un fait impressionnant.
Pour aller plus loin dans les décennies suivantes, quand les véhicules personels seront passés à l'électrique, ils devront inventer.
C'est une autre paire de manche.
Des 35t électriques, ça n'existe nulle part à ma conaissance. Des caterpillars non plus. Des avions encore moins...
L'an 2000, c'est pour 2050 ? Et avec une solution aux déhets nucléaires puisque Guillaumeenchine nous rapelle à ce "petit" inconvénient...
Voilà qui serait beau.
 
ChrisHK

ChrisHK

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
14 554
11 338
178
Hong Kong et Shanghai
Breizh In China

Breizh In China

Alpha & Oméga
05 Nov 2009
5 080
2 326
188
Xuijiahui Shanghai
C'était important à souligner.
La modernisation des transports en Chine est un fait impressionnant.
Pour aller plus loin dans les décennies suivantes, quand les véhicules personels seront passés à l'électrique, ils devront inventer.
C'est une autre paire de manche.
Des 35t électriques, ça n'existe nulle part à ma conaissance. Des caterpillars non plus. Des avions encore moins...
L'an 2000, c'est pour 2050 ? Et avec une solution aux déhets nucléaires puisque Guillaumeenchine nous rapelle à ce "petit" inconvénient...
Voilà qui serait beau.
Et les 38t :
3CAECD2A-F180-488F-AD56-B56C06395FCE.jpeg

993A4412-19BC-4F43-9F6C-3C0C2E3BEF3E.jpeg
 
Jean7

Jean7

Alpha & Oméga
28 Juin 2007
3 019
1 241
173
Whaaa !
Vous voulez dire qu'il va monter la pente sans moteur !
C'est maaaaagique !
 
Breizh In China

Breizh In China

Alpha & Oméga
05 Nov 2009
5 080
2 326
188
Xuijiahui Shanghai
Nikola c'est le camion qui avance à hydrogène quand on le met sur une pente à fort degré d'inclinaison ;)
Il y a bien eu un projet de vaisseau spatial à bombe nucléaire : on fait peter une bombe nucléaire derrière le vaisseau, et par réaction le vaisseau va vers l’avant. Jamais essayé bizarrement.
Ben la c’est pareil mais avec l’hydrogène, 1er camion petomane, ils sont fort ces ricains.