Planete en danger - climats - ecologie - nature - sante - 5g ? ...

Alplob

Dieu suprême
21 Avr 2010
2 741
1 553
168
Xujiahui
C'est assez touchant de voir les libre-échangistes se chamaillant entre eux sur l'environnement :calin::)


Combien d'accords de libre échange conclus depuis l'accord de Paris? Combien de kilomètres parcourus par toutes ces marchandises? Avec du fioul "magique" renouvelable et sans émission?
 

Alplob

Dieu suprême
21 Avr 2010
2 741
1 553
168
Xujiahui
Combien d'accords échange ton idole Boris aimerait-il bien conclure? :) Qu'il n'y soit pas parvenu avec les US et d'autres n'efface pas les tentatives !
Boris Johnson n'est pas nécessaire pour mettre en oeuvre une politique environnementale en France, et encore moins à l'échelon de l'Union Européenne.
 

Breizh In China

Alpha & Oméga
05 Nov 2009
5 284
2 252
188
Xuijiahui Shanghai
Après je sais bien qu'il est bon de se payer la Chine sur n'importe quel sujet mais je ne vois juste pas ce que cela apporte sur celui ci.
Je ne me "paie" pas la Chine, je fais juste remarquer que le métrique qu'ils utilisent est le seul avantageux pour eux, mais que la réalité pour le climat est beaucoup plus noir.
La c'est la Chine, mais c'est pareil pour quasi tous les pays du monde. Personne ne réalise le problème à venir.
La seule donnée importante est la totalité de tonnes de CO2 rejeté dans l'atmosphère.
Enfin si montrer une ficelle de communication est "cracher à la figure" ou bien "se payer" un pays, c'est bien triste d'en arriver là.

Entre Trump qui a juste déféqué sur les accords de Paris ces 4 dernières années et une Chine qui prend les moyens pour baisser leurs émission de plus de 65% par unité de PIB par rapport à 2005 d'ici 2030... je trouve la deuxième démarche plus constructive et louable. Après je sais bien qu'il est bon de se payer la Chine sur n'importe quel sujet mais je ne vois juste pas ce que cela apporte sur celui ci. Vu les efforts entrepris malgré la position américaine, il y a plutôt de quoi s'en féliciter...
Cet argument du whataboutisme est lassant. "Après je sais bien qu'il est bon de se payer " les USA "sur n'importe quel sujet mais je ne vois juste pas ce que cela apporte sur celui ci."
Mais bon, si on doit faire de la comparaison, allons-y.
Chine:
2005 0.895 kg- $PPA de PIB
2014 0.601 kg- $PPA de PIB soit 33% de baisse
USA
2005 0.444 kg- $PPA de PIB
2014 0.298 kg- $PPA de PIB soit 33% de baisse
France
2005 0.2 kg- $PPA de PIB
2014 0.114 kg- $PPA de PIB soit 44% de baisse
Ah ben tiens, les USA ont autant baissé que les Chinois, comme quoi. Et pourtant ils partaient avec un chiffre moins haut, donc les efforts à faire sont plus grand pour faire le même % de baisse.
Par contre, si l'ambassade de Chine en France était si préoccupé du climat, ils auraient pu saluer la France, qui a fait un superbe effort sur un nombre déjà faible.

1608016219270.png

Maintenant, on va regarder ce qui est la seule et unique donnée qui influence le changement climatique: l’émission totale de CO2.
Et la c'est un peu moins glorieux.
Pour ceux qu'ils veulent parler de population, richesse, etc., je répète: le changement climatique s'en tamponne, la seule chose qui compte est le total de CO2 émis. Point.
Si ils arrivent à faire 65% de baisse sur les emissions de CO2 par rapport à 2005, chapeau. On voit bien la mise en route progressive des centrales nucléaires.
P.S. : Ce sont les émissions par an, il faudrait faire le cumulatif ....
1608016878086.png
 

Fichiers joints

  • 1608016491439.png
    1608016491439.png
    37 KB · Affichages: 2

guillaumeenchine

Demi-dieu
09 Sept 2019
2 182
178
103
46

Mathieu

Alpha & Oméga
Admin
Membre du personnel
15 Oct 2006
9 212
3 279
298
Shanghai, People Square
www.murailledechine.com
Pour ceux qu'ils veulent parler de population, richesse, etc., je répète: le changement climatique s'en tamponne, la seule chose qui compte est le total de CO2 émis.

Bah c'est pourtant bien là le sujet...
  • le niveau de pollution par individu dans chaque pays : un américain émettant 2 fois plus de CO2 qu'un chinois et 3 fois plus qu'un Francais
  • l'évolution de la population mondiale (là pour le coup c'est plutôt bien engagé car les estimations semblent indiquer une croissance de population bien plus faible qu'envisagé à l'origine)
 

马马虎虎

Ambassadeur de la Sh*tbox
10 Avr 2010
9 661
6 907
188
Bah c'est pourtant bien là le sujet...
  • le niveau de pollution par individu dans chaque pays : un américain émettant 2 fois plus de CO2 qu'un chinois et 3 fois plus qu'un Francais
  • l'évolution de la population mondiale (là pour le coup c'est plutôt bien engagé car les estimations semblent indiquer une croissance de population bien plus faible qu'envisagé à l'origine)

émission de CO2 sur critère géographique local ou global / personne ?
émettre du C02 est-il polluer ?

giant coocoo qui respire pollue-t-il moins que yao ming ?
 

Breizh In China

Alpha & Oméga
05 Nov 2009
5 284
2 252
188
Xuijiahui Shanghai
Bah c'est pourtant bien là le sujet...
  • le niveau de pollution par individu dans chaque pays : un américain émettant 2 fois plus de CO2 qu'un chinois et 3 fois plus qu'un Francais
  • l'évolution de la population mondiale (là pour le coup c'est plutôt bien engagé car les estimations semblent indiquer une croissance de population bien plus faible qu'envisagé à l'origine)
On peut jouer longtemps avec les données. Il reste toujours que la Chine fait des choix guère reducteur de CO2.
OBOR en centrale à charbon
Ouverture massive de centrale à charbon.

Je pense ne pas être médisant en faisant remarquer que le métrique utilisé (CO2/unité de PIB) est savamment choisi car baissant alors que concrètement ils augmentent leur émissions de CO2 en valeur absolue et ce massivement.
 

Liseum

Membre Silver
05 Mai 2019
36
11
43
On peut jouer longtemps avec les données. Il reste toujours que la Chine fait des choix guère reducteur de CO2.
OBOR en centrale à charbon
Ouverture massive de centrale à charbon.

Je pense ne pas être médisant en faisant remarquer que le métrique utilisé (CO2/unité de PIB) est savamment choisi car baissant alors que concrètement ils augmentent leur émissions de CO2 en valeur absolue et ce massivement.
Oui, la seule valeur qui vaille est bien la valeur absolue, au final. C'est complètement exact.
Nous pourrions utiliser tous les moyens de mesures basés sur "le comparatif" pour "jouer à faire descendre" les chiffres à annoncer, c'est bien la quantité rejetée telle quelle, de façon brute, donc bien cette valeur absolue émise qui va s'ajouter aux autres valeurs absolues des autres nations,.
La masse de CO2 gigantesque ainsi constituée des contributions de chacun n'agit pas sur les mécanismes physiques et climatiques mondiaux en considérant les PIB ou toute autre clef de répartition pour agir.

Les discours en forme "d'effets de manches" basés sur du "comparatif" pour faire dire autre chose que la réalité telle qu'elle est, ne sont que poudre aux yeux et supercheries pour tenter de "rendre la mariée aussi belle que possible".

Maintenant, ne nions pas les efforts réalisés par chacun. Ils existent. C'est une réalité.

La stratégie rodée est la suivante. Plusieurs nations en usent. Il existe juste un facteur d'échelle, s'agissant des valeurs absolues et donc des contributions effectives de chacun. Et c'est précisément à cause de cette stratégie que nous pouvons avancer sans suspens que c'est plutôt "très mal barré". A part des Covid répétés se succédant et cela sur plusieurs dizaines d'années, nous ne semblons pas pouvoir "nous arrêter" pour faire chuter cette production massive de GES (CO2 et autres copains de sa famille).

Le tour de passe passe consiste à sauver 3 canards, quand les autres n'en sauvent que 2 et de surtout le faire savoir, en tentant de faire oublier, qu'on en tue 5 autres par ailleurs.

Dans l'urgence ultime qui est maintenant la notre, avec le niveau d'informations connues, encore pouvoir défendre de tels discours officiels tellement décalés pourrait presque rendre suspect de chercher à ne pas se faire pointer par "le renseignement local" plus actif que jamais, dans l'objectif bien compréhensible de pouvoir ainsi continuer à couler des jours les plus heureux heureux possibles dans cette grande nation.
Il existe certaines positions, ça et là, convergentes en ce sens. En soi, c'est compréhensible, dans ce contexte de vie "sur place", où la parole, faits et gestes de beaucoup maintenant, incluant "ceux venant d'ailleurs", sont épiés, collectés, analysés et consolidés. Dans les mêmes conditions, beaucoup feraient de même, se préserver individuellement, avant toute chose.
 

Mathieu

Alpha & Oméga
Admin
Membre du personnel
15 Oct 2006
9 212
3 279
298
Shanghai, People Square
www.murailledechine.com
Oui, la seule valeur qui vaille est bien la valeur absolue, au final
Ca n'est ni plus ni moins exacte qu'un americain pollue 2 fois plus qu'un chinois et 3 fois plus qu'un francais...

Que la baisse des emissions US/Euro s'est aussi faite en deplacant les usines polluantes dans des pays tiers, notamment la Chine ce qui a mecaniquement augmenté les emissions Chinoises en valeur absolue.

Donc en fait quand on dit qu'un americain pollue 2 fois plus qu'un chinois... c'est meme pire dans les faits puisque ces produits polluants consommés par les americains dont les usines sont en Chine comptent dans les emissions en CO2 du chinois moyen et non de l'americain qui le consomme...

Maintenant, ne nions pas les efforts réalisés par chacun. Ils existent. C'est une réalité.

C'est sans doutes par cela qu'il faut commencer si on souhaite un minimum d'adhesion.
 

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
16 926
8 179
198
64
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -

Le vortex polaire arrive dans l’hémisphère nord : l'hiver sera glacial De Sarah Gibbens

12 janv. 2021

Avec la hausse spectaculaire des températures d’environ 40°C dans la stratosphère au-dessus de la Sibérie, le vortex polaire s’est écarté du pôle Nord.


Extrait : Chaque année, les passionnés de météorologie guettent avec impatience le moindre signe d’un déplacement vers le sud du vortex polaire. Cette masse d’air froid, qui tourne autour de l’Arctique, apporte alors températures glaciales et neige sous les latitudes moyennes.
Leur attente pourrait bientôt prendre fin. Si vous n’êtes pas météorologue, sachez que ce phénomène est causé par une hausse récente et fulgurante des températures dans l’Arctique. Surprenant, non ?
Pour être plus précis, les températures sont élevées dans la stratosphère au-dessus de la Sibérie. Au cours de la première semaine de janvier, elles ont augmenté, passant de -69°C à -13°C. Bien que ces « réchauffements stratosphériques soudains » se produisent dans une certaine mesure chaque année, celui-ci est considéré comme un phénomène majeur et est moins fréquent.

La masse d’air extrêmement chaud a déséquilibré le vortex polaire glacial, l’écartant de son axe pôle Nord avec une telle force qu’il s’est coupé en deux et semble désormais doté de deux jambes : l’une se trouve sur l’Amérique du Nord, l’autre sur l’Europe.
Cette perturbation pourrait avoir pour conséquence des températures glaciales s’abattant sur le Nord-Est et le Midwest des États-Unis, ainsi que les régions de moyenne latitude en Europe. La vague de froid est attendue pour la semaine prochaine ou celle d’après. Elle devrait durer, par intermittence, jusqu’en février.

QU’EST-CE QUE LE VORTEX POLAIRE ?

Le terme « vortex polaire » peut désigner deux phénomènes climatiques distincts, mais liés.

Suite de l'analyse >>>

 

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
16 926
8 179
198
64
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -

Inde : au moins 14 morts et près de 200 disparus après l'effondrement d'un morceau de glacier de l'Himalaya

Le bilan humain pourrait être encore plus important. Des moyens militaires ont été déployés sur place en renfort des secours déjà présents.

Extrait : Plus d'une centaine de personnes étaient portées disparues ce dimanche 7 février dans le nord de l'Inde après la rupture d'un glacier de l'Himalaya qui a provoqué une crue éclair en tombant dans une rivière. Lorsque la nuit a empêché la poursuite des recherches, sept cadavres avaient été découverts, selon les autorités de l'État de l'Uttarakhand. La mort de sept autres personnes a été confirmée un peu plus tard par les autorités. «Au total, quinze personnes ont été sauvées et quatorze corps ont été retrouvés en différents lieux jusqu'à présent», a twitté le gouvernement de l'État de l'Uttarakhand, dans le nord de l'Inde, au lendemain de la catastrophe. Au moins 170 autres personnes sont toujours portées disparues, selon les autorités. Le chef de la police locale, Ashok Kumar, avait dimanche évoqué 200 disparus dans les seules centrales électriques.

L'énorme masse d'eau a dévasté la vallée de la rivière Dhauliganga, détruisant tout sur son passage, submergeant deux centrales électriques et emportant un barrage, des routes et des ponts, selon les images prises par des habitants terrifiés. «Il y avait un nuage de poussière quand l'eau est passée. La terre tremblait comme lors d'un séisme», a déclaré un habitant, Om Agarwal, à la télévision indienne.

 
Dernière édition:

Liseum

Membre Silver
05 Mai 2019
36
11
43
En ce début de nouvelle année du Buffle, point de vue d'une personne très lucide, partagé il y a un peu moins d'une année, plutôt réservé à ceux qui auront un petit quart d'heure à tuer ;)
http://www.earthforcefightsquad.org/blog/ecologie/la-nature-le-capitalocene-et-l-effondrement.html
Pour les plus pressés, en substance :
...
Nous faisons donc face à un double défi : éviter l’ingérable, en mettant en œuvre immédiatement toute action permettant de réduire les émissions de gaz à effet de serre, et gérer l’inévitable, en pensant dès aujourd’hui l’adaptation massive de nos sociétés à l’absorption des chocs provoqués par les changements climatiques. Quoi qu’il en soit, les petits pas ne suffiront pas, il nous faut chausser les bottes de sept lieues.
Conclusion
A force d'entendre sonner une alarme dans nos oreilles, on en devient sourd. Nous devons obligatoirement passer d'une société technologico-numérique à une société de conscience. La solution est donc là, à portée de main, et elle est très simple : elle s'appelle la décroissance, la solidarité, le retour aux valeurs essentielles et à la reconnexion de l'humain et avec la nature. Tout ce que j'ai déjà vécu quand j'étais enfant. Le salut de notre civilisation et une écologie libérée s'y trouvent peut-être. L’humain s’est comporté comme un gros connard ? Son bilan est juste flippant ? La planète bleue est à deux doigts de le foutre dehors ? Super ! Cela signifie juste que nous devons changer. En mieux. Depuis le temps qu’on le promet, il est temps de s’y mettre. Avec beaucoup de conscience, d’efforts, de créativité... nous devons révéler la meilleure part de nous- même. Un défi dingue ? Oui ! Mais de tous, incontestablement le plus beau. Ce ne serait du coup, pas une véritable révolution ni un retour en arrière, mais une Rebelution de désobéissance civile ou une Re-évolution. Quoi qu’il arrive, et même si l’avenir s’annonce très sombre, il nous reste toujours quelque chose pour lequel se battre.
Jerry J. Pelikan (anthropologue, zoomusicologue, capitaine de navire, éco-activiste et président/fondateur de l'ONG Earthforce Fight Squad)