1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

petit jeu de culture générale

Discussion dans 'Apprendre le Chinois' créé par guoli, 26 Novembre 2008.

  1. guoli

    guoli Membre Bronze

    Inscrit:
    26 Novembre 2008
    Messages:
    1
    Ratings:
    +0 / -0
    Voici un petit jeu de devinette, inspiré d'un autre jeu imaginé par umberto Eco, qui consiste à poser la question "comment ça va?" à des personnages célèbres, réels ou imaginaires tiré ou en rapport avec la culture chinoise, et imaginer une réponse amusante.
    Içi, le but est de comprendre pour chaque réponse le rapport avec son auteur supposé.
    j'ai taché d'écrire le nom en chinois des personnages, si je le trouvais.
    il y a parfois plusieurs propositions de réponse pour un même perso, séparées par un petit "/". à vous de juger de la plus opportune.
    certains personnages sont connus sous differents noms, lesquels sont également séparés par un "/".
    je tacherai d'en rajouter au fur et à mesur...
    j'attends vos suggestions.

    A la question "comment ca va?"

    amidabha / amituofo (阿弥陀佛) : vous avez dit mon nom? alors tout va bien !
    Anlushan (安禄山) : comme un cheveu sur la soupe
    Bai Suzhen serpent blanc (白素珍) : n'ayez pas peur des fantômes
    Baoshengdadi (保生大帝) : je me preserve
    Bisheng (毕昇) : j'ai le caractère changeant
    bian que (扁鹊) : je me tâte... bien
    bodhidarma / da mo(达摩) : j'ai du mal à fermer l'oeil / au pied du mur
    le bouvier (牛郎) : je mise tout sur le 7 !
    cang jie (蒼頡) : j'ai un peu de mal à trouver des lunettes à ma vue
    capitaine Elliott : j'ai choisi notre résidence d'été
    chunyuyi ( 淳于意) : toujours en soin / alors? ça pulse?!
    caishen (财神) : les caisses sont pleines
    cao cao (曹操) : mes projets ont sombré au pied des falaises
    cao xueqin (曹雪芹) : je songe près du pavillon rouge
    chang e (嫦娥) : je prends la pillule
    chiyou (蚩尤) : mon mal de dent est résolu
    chuan chui : le poisson n'a pas été facile à digérer
    confucius (孔子): que le roi aille bien, que le père aille bien, que le fils aille bien, alors j'irai bien / ça va, on s'entretient / je n'ai ni soucis ni crainte
    dalaï-lama(达赖喇嘛) : dans quelle vie ?
    dame de Mawangdui (馬王堆) , marquise de Dai : je me sens fraiche comme une jeune fille
    dengxiaoping (鄧小平) : plutôt bien, j'ai fait place nette... / ca va, la deratisation avance bien
    diao chan (貂蝉) : je suis entre deux chaises
    dong shi (東施) : l'imitation ne fait rien à l'affaire
    dou e (窦娥): le ciel est bien cruel
    du fu (杜甫) : je rêve à mon ami ...
    Du wenxu (sultan suleyman) : qui veut la paix prépare la guerre
    fa hai (法海) : des bottes en peau de serpent, c'est ce qu'il me faut
    françois cheng (程抱): bien, la veste est ridicule mais le siège est confortable
    fu xi (伏羲): je suis d'équerre !
    fu xing (福星) : je ne m'inquiète pas pour mes vieux jours
    genghis khan (成吉思汗) : voyez ce qu'on peut faire avec un arc et des flèches
    gong gong (供工): une petite bosse de rien du tout, le ciel ne va pas s'écrouler pour autant !
    guan yin / avalokiteshvara (观音) : peu importe, je compatis...
    guan yu / guandi / guan kong (关羽) : arrêtez, je vais rougir / armé de mon seul sabre, je ne crains rien.
    he shen (何坤) : il ne faut pas exagerer, on mange à sa faim
    huang gai (黄盖): du feu de dieu
    huo yuan jia (霍元甲): le thé a un gout bizarre
    huang di (黄帝): plus ou moins bien, selon le tronc et le rameau
    hu jintao (胡锦涛) : les tibétains se souviennent de mon passage
    Liang shanbo (梁山伯) : croyez moi, ne vous fiez pas à l'apparence
    jiang jieshi / chang kai chek (蒋介石) : bof, retraité dans les îles !
    jiang zemin (江泽民) : nos relations économiques internationales vont bien merci
    jing ke (荆轲): demandez-moi, j'éxecute à la carte !
    joseph rock : j'ai deux amours, mon pays et Dali
    juge baogong (包公) / Bao Cheng (包拯) : la loi, c'est moi
    kao chien li : ma rancune pèse aussi lourd que mon luth
    Pan yue : je cultive la politique des simples
    lao zi (老子): quand le tao va, tout va
    le vieux de la lune (月下老人) : si vous voulez le savoir, suivez le fil rouge
    lei feng (雷锋): si ça va pour les autres, alors ça va pour moi / un peu rouillé
    lei gong (雷公): du tonnerre
    li bai (李白): je bois seul sous la lune
    Li Ka-shing (李嘉誠) : vous savez, on se fait tout seul
    l'incrédule : satanée brique
    li si (李斯) : mmh... si j'en juge en toute objectivité...
    li shi zhen (李时珍) : aux fines herbes
    li zicheng (李自成) : voilà les derniers moments de clarté
    li yu (李渔) / li liweng (李笠翁): je me réconforte sur mon tapis de prière !
    li zhu : à mon poste, 24 sur 24!
    lin biao (林彪) : la prochaine fois, je prendrais le train
    ling lun : je donne le "la"
    liu bang (刘邦) : bien pour l'instant mais j'hésite à prendre du dessert
    liu bei (劉备): mieux, je ne suis plus sur la paille
    liu shaoqi (刘少奇) : pour vos prochaines vacances, évitez kaifeng
    lu xing (禄星): que du bonheur !
    lü buwei (吕布韦) : je mise sur l'avenir
    mazu (妈祖) : bien mais prenez garde en mer !
    maitreya / Milefo (弥勒佛): vous le saurez assez tôt
    Ma jun (马钧): cessez de me pointer du doigt
    manjusri / wenshu (文叔) : en toute sagesse
    maozedong (毛泽东) : je vois rouge / bien, je marche beaucoup / ma litterature forme la jeunesse
    matteo ricci : béni soit les horlogers
    mei lanfang (梅兰芳) : je joue toujours
    mencius (孟子) : bien, c'est dans ma nature
    mo yan (莫言) : buvez de notre vin !
    pakin / ba jin (巴金) : je me repose au jardin
    pang tong : je retourne ma veste, enfin... mon gilet de sauvetage
    pangu (盘古) : un peu à l'étroit
    paul doumer : qui sême le rail, récolte le pavot
    paul andreu : je suis dans ma bulle
    père armand david : bien, enfin, beaucoup mieux que mon ours !
    pusongling (蒲松龄) : je suis bien mieux avec mes fantômes
    puyi des qing (溥仪) : je vais me mettre au vert
    puxian / samantabhadra : à ma connaissance, plutôt pas mal
    qin shihuangdi (秦始皇帝) : un petit verre de cinabre et ça repart / bien, globalement uni
    qu yuan (屈原) : "absent pour le moment mais n'oubliez pas de nourrir les poissons"
    Ng mui : voila de quoi reéquilibrer les forces
    l'oiseau vert : je ferais passer le message
    reine mère d'occident (王母娘娘) : mangez des pêches !
    roi Wu des zhou (周武王) : on a tous besoin de changements
    sakyamuni (释迦摩尼) : je ne souffre plus
    sangbozha : j'écris, pour la première fois !
    sima qian (司马迁) : de mémoire, bien
    shang wang (商鞅) : selon mes lois
    shi nai an (施耐庵) : j'écris au bord de l'eau
    stanley Ho : c'est le jackpot
    shennong (神农) : j'étudie la vertu des simples
    shouxing (寿星) : offrez moi à boire et je verrai ce que je peux faire
    sun zi (孫子) : à la guerre comme à la guerre !
    sunbin (孙膑) : je guette la lueur dans les ténêbres
    sun wu kong (孫悟空) : un poil dans la main? moi? non, la boule de poil dans la main oui !
    la tisserande (织女) : je guette le vol des pies
    wanshan : gare aux fausses factures
    wang anyi (王安忆) : je chante les regrets éternels
    wang zhaojun (王昭君) : ne me parlez plus de peinture
    wang feihong (黄飞鸿) : je bondis comme un lion
    wang mang (王莽) : je ne fais que passer / je suis nouveau içi.
    wang wei (王維) : je n'aspire qu'à un peu de calme
    william Jardine : mon commerce part en fumée, et pourtant...
    Wei jingsheng (魏京生) : je reste inflexible
    wen peng : c'est à graver dans la roche
    wu cheng'en (吴 承恩) : suivez mon pélerinage vers l'ouest
    wu sangui (吴三桂) : on m'avait promis l'éternel printemps
    wuzetian (武则天) : me revoila, réincarnée bien sur / je dors sous une pierre sans nom
    xi shi (西施) : je ris de me voir si belle en ce miroir
    xu wei (徐文长): entre le noir et le blanc
    xu xian (许仙) : au pont brisé j'ai retrouvé la joie
    xuanwu (玄武) : au nord, rien de nouveau
    Yanluowang (閻羅王) : en citant le poète, "vous qui entrez içi, laissez tout espoir !"
    yang shen : trés bien, au sud des nuages
    yang gui fei (杨贵妃) / yang yuhuan: et pourtant il m'aimait
    Yuan shikai (袁世凯) : "...jamais plus un chinois n'aura de pensées tristes..."
    yen hui (颜回) : je me fais des cheveux blancs
    yi l'archer (后羿) : le temps s'est un peu rafraichi
    yongle des ming (明代永乐) : j'espère que le courrier suivra
    yu le grand (大禹) : j'ai les pieds dans l'eau
    yu gong (愚公) : je pourrais déplacer des montagnes
    yue fei (岳飞) : j'ai le poids du pays sur le dos
    zhang fei (張飛) : je tranche dans le lard
    zhang heng (張衡) : je tremble un peu / lorsque la grenouille répondra au dragon, les choses se gâteront
    zhang sanfeng (张三丰) : comme une aiguille au fond de la mer
    zhang xueliang (张学良): forçons le destin
    Zhang Zhongjing (張仲景) : dites 33 pour voir ?!
    zhao ying : la guerre me donne des ailes
    zheng he (郑和) : ça tangue pas mal
    zhong kui / kuixing (钟魁) : ne me remerciez pas, les examinateurs l'ont déjà fait !
    zhou yu (周瑜) : je ne supporte pas la seconde place
    zhuang zi (庄子): bien, je non-agis / je profite d'un hasard du temps
    zhu bajie (猪八戒) : avec le singe, je suis copain comme cochon
    zhu yingtai (祝英台) : "....j'aurais pu être capitaine d'un bateau vert et blanc ...."
    zhugeliang (諸葛亮) : je me suis enfin décidé, (sans coq mais Pierre n'aura pas été moins long)
    zichu / zhuang xiang : je sens comme deux petites cornes de chaque coté de la tête
    zhong li quan (锺离泉): réservez moi une assiette de millet
    Lu Dongbin (吕洞宾): j'ai fait un horrible cauchemar
    Lan Caihe (蓝采和): vous n'auriez pas vu ma sandale ?
    He Xiangu (何仙姑) : au diable les régimes
    Han Xiangzi (韩湘子) : j'ai la gueule de bois et la flûte de fer
    Zhang Guolao (张果老): parfois je ne sais plus si j'avance ou si je recule
    li tie guai(李铁拐) : ma jeunesse a filé en un clin d'oeil
    Cao Guojiu (高国舅) : les tablettes d'or ne m'ouvrent pas toutes les portes
    su dong po (苏东坡) : je mange du mouton tous les jours
    efendi (阿凡提) : je m'en sors avec mon sac à malice
    lao ai : trés bien, la roue tient toujours sans les mains
    xun kuang (荀况) : mal, forcément
    gao xingjian (高行健-: l'âme à la montagne
    Jiang Qing (江青) : je chante le blues du businessman, étonnant non?
    mao yisheng : tout marche comme sur des rails
    zhang shun (张顺) : comme un poisson dans l'eau
    marco polo : merveilleusement
    Jean Marie Charpentier : en projet!
    wang qishan (王岐山) : je le sens toujours plus loin, plus vite, plus haut
    wang wei (王维) : je n'aspire qu'au repos,les affaires du monde ne me concernent plus
    sima guang (司马光) : plus de peur que de mal
    li si (李斯) : comme on dit chez vous: dura lex, sed lex
    lin zexu (林则徐) : saleté de produit d'importation
    nü ba : mmh... je sèche.
    zhong lichun : si c'est pas triste d'en être à faire la zouave pour qu'on m'écoute
    cao pi (曹丕) : voulez faire une partie d'echecs avec moi?
    général ha : j'en reste bouche bée
    général heng : j'en reste muet
    charles de Montigny : la dernière mutation a de quoi me dépayser
    leguman : qu'est ce que je fous là moi?
    He youzhi (贺友直) : mes années de jeunesse sont comme un livre d'images
    Liao Tianding : "...je m'en vais par les champs et les bois..."
    xishen (喜神) : je vous souhaite les quatres joies!!
    zigu (紫姑) : bien, merki !
    jigong (济公): l'habit ne fait pas le moine
    lao she (老舍) : un peu à l'étroit sous le même toit
    hervé ladsous : je reprendrais bien un ferrero rocher
    yaoming (姚明): je mets la main au panier
    tangfu (唐福) : ch'ui en pétard!!!
    lu xun (鲁迅): je relis victor hugo
    lu ban (鲁班) : tout va bien, je touche du bois
    luyu (陆羽) : vous savez, les interviews, ce n'est pas vraiment ma tasse de thé
    tudigong (土地公) : je suis atterré
    liu xiang (刘翔): je vaux de l'or
    donald tsang yam kuen /zengyingquan 曾蔭權 : c'est reparti pour un tour
    tintin : le lotus a changé de parfum
    nicolaus fiva : c'est un petit pas pour l'homme mais un grand pas pour la Suisse, ...enfin, si on veut.
    fanz stadlin : j'exporte le savoir-faire suisse
    qianlong j'en suis à 10 exploits martiaux
    Fred Meyer Schroder et Oscar Maman :
    -en deux! ....pas mieux
    -triangle .... samoussa
    -chinois .... tombes impériales!
    enpu sanduo : je descendrai de ma montagne à cheval
    Hua Tuo (华佗) : défoncé, certes, mais uniquement en traitement médical
    zengfanzhi (曾梵志) : je va bien, merci
    xiang yu (项羽) : plus de marmites ni de bateaux, va falloir foncer!
    roi zhuang des Chu (楚庄王) : je ne vais pas tarder à chanter
    zuti(祖逖) et linkun(刘琨): on se lève au chant du coq
    wuzhen : que lavis est monochrome !
    zhao ziyang : 89, mauvaise année pour la cuvée chinoise
    xiao pang (小胖) : arretez de vous payer ma tête
    lord Elgin : grand-papa serait fier de moi !
    han xin : je supporte l'humiliation.
    xuda (徐达): je passe entre mer et montagne
    mark roswell (大山) : mon nom, je le signe à la pointe de mon dictionnaire electronique de poche, d'un signe qui veut dire "grande montagne
    yang liwei ( 杨利伟): en orbite
    shao jiayi (邵佳一) :"je suis toujours en forme, ch'ui super entrainé, je suis venu pour gagner"
    weng liansong : je suis l'artiste le mieux vendu en chine !
    chen dawei : (collectionneur de boulier de l'anhui) je compte mes abaques
    yang erche namu (杨二车娜姆): je cherche le superboy
    li jun : le panda avait beau bruler de l'encens, il ne m'a pas porté bonheur !
    hu jia (胡佳): still prisonner in freedom city
    ming chongzhen (崇祯) : mes yeux se ferment sur la colline de charbon / au pied de la colline de charbon, j'ai laissé une mandragore
    feng ji cai : les cents fleurs ont une odeur de mort
    wang shifu (王實甫) : au pavillon de l'ouest / et ils vécurent heureux et eurent bcp d'enfants
    ban gu (班固): je vous raconte votre histoire?
    shi kuang : les grues noires sont mes premières fans
    cai yong : c'est dans les belles bûches qu'on fait les meilleurs qin
    zhuo wenju : le son du qin me fait toujours le même effet
    zhong ziqi : on peut avoir un physique de rugbyman et apprécier mozart ?!
    zi jian /caoshi : ne tournez pas 7 fois la langue dans votre bouche, marchez un peu
    yu boya : la montagne est haute, s'écoule l'eau de source
    pan an : je suis beau.
    sima xiangru (司马相如): "la plainte de la tête blanche" m'a convaincu.
    zou yan : y a plus de saison, tant mieux pour moi !
    roi xiang de Chu : vive le mauvais temps !
    pan fei : je marche sur des oeufs... euh non, sur des fleurs
    Tang Xianzu (湯顯祖) : c'est moi qui ait crée "la belle au bois dormant"
    han cuiping : les sanglots longs ... pareil à la feuille morte.
    bûcheron wang zhi : dieu que le temps passe vite !
    zhang zeduan (张择端) : venez voir "le long de la rivière pendant le festival qingming"
    chen yifei (陈逸飞) : j'ai fait "l'éloge du fleuve jaune"
    cao gui : on peut être civil et fin stratège
    peng dehuai (彭德怀): toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire, c'est ce que j'en ai conclu !
    auguste chapdelaine (malai) : "ouvrez, ouvrez la cage aux missios !
    chu long : je pense être convaincant
    li ao (李翱) : bouddhisme, confucianisme, c'est kifkif
    Hua Mulan (花木蘭) : "sans contrefaçon, je suis un garçon"
    dizang / ksitigarbha (地藏王菩薩): d'enfer!
    shen kuo (沈括) : je dévie un peu au nord.
    G. castiglione (langshining, 郎世宁): j'imite hardoin-mansard, enfin j'essaie.
    yan ying : j'ai tué 3 guerriers avec 2 pêches.
    V. Segalen : j'étudie "l'allée des esprits"
    Charles Michel : j'appartiens au double dragon
    nü wa : c'est fou ce qu'on peut sortir de la glaise.
    wang bi (王弼 ): j'oublie les mots et les apparences
    Mgr Claude de Visdelou (刘应声闻): comment traduire yin et yang en français ?
    Père De Fontaney : le terrain ne nous aura pas coûté cher / j'ai toujours un peu de quinquina sur moi, on ne sait jamais
    Père Gerbillon : comment dit-on « racine carré en mandchou ?! / si on est toléré, c'est un peu grâce à moi.
    Ma Zhiyuan (马致遠) : les sentiments sont complexes à l'automne dans un palais han.
    Han yuandi : recherche princesse pour améliorer relation internationales avec nos proches voisins, CV + 2 photos exigées !
    Liu dalin (劉達臨): avec moi, les visites au musée n'ont plus rien d'ennuyeux !
    Cao huoxing (曹火星): j'aurais pu être le « jean ferrat » chinois !
    Tian han (田汉) : j'ai inspiré la marche des volontaires
    Nie er (聂耳)/ Georges Njal : tjrs numéro 1 au top 50
     

Partager cette page