1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Pékin réduit au silence les avocats « agitateurs »

Discussion dans 'Informations Chine' créé par Orang Malang, 12 Août 2015.

  1. Orang Malang

    Orang Malang Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    15 970
    Localité:
    常熟,江苏
    Ratings:
    +8 171 / -35
    LE MONDE du 11 août 2015

    Cai Ying est habitué à être convoqué par les agents de la Sécurité d’Etat. L’avocat s’est saisi à plusieurs reprises de dossiers sensibles, notamment ceux d’officiels de sa province, le Hunan, torturés pour qu’ils avouent des faits de corruption. Il a lui-même subi des mauvais traitements.

    En 2012, pour s’être attaqué aux pratiques de magistrats locaux, il fut détenu au secret pendant près de trois mois, maintenu sur une « chaise du tigre » suspendue en hauteur pendant de longues heures, les mains attachées à une planche de bois jusqu’à n’en plus pouvoir. La peur est chez cet homme un sentiment familier. Il est habitué aux intimidations, à se demander s’il est suivi en sortant de son cabinet le soir et sait que son portable et tout autre moyen de communication sont écoutés.

    Pourtant, le rendez-vous de ce 14 juillet ne fut pas comme les autres. Deux agents lui intimèrent de se rendre au poste et, comme Me Cai refusait, ils le retrouvèrent à son bureau. Ils ne posèrent pas mille questions car, pense-t-il, ils connaissaient déjà toute sa vie. Ils surent rester polis mais le message était on ne peut plus clair. Il ne devait rien publier à l’avenir sur les réseaux sociaux au sujet de Wang Yu et Zhou Shifeng, deux avocats d’un cabinet pékinois, Fengrui, emmenés par la police le 10 juillet.

    Zhou Shifeng, connu pour avoir notamment défendu l’artiste Ai Weiwei, a été placé en détention alors qu’il venait d’accueillir à sa libération l’assistante de la correspondante de l’hebdomadaire allemand Die Zeit, Zhang Miao, détenue neuf mois pour avoir participé à une réunion d’artistes à Pékin en soutien aux manifestations pro-démocratiques de Hongkong.

    http://pan.baidu.com/s/1bnBETLt
     
  2. manu

    manu Dieu

    Inscrit:
    17 Décembre 2006
    Messages:
    1 412
    Localité:
    Beijing
    Ratings:
    +344 / -5
    220 avocats convoqués ou détenus...
    Et tous ceux qu'on ne connait pas, dont on ne sait rien et ils ont peut-être disparu d'ailleurs...

    C'est à dire que ces gens, parfois courageux et même téméraires, sont dénigrés par le système, ce système qui voudrait tous les gens à sa botte, et qui use de moyens de coercition, qui décourage progressivement cette catégorie de gens progressiste.
    Trop progressiste pour le pouvoir en place, qui opère une reprise en mains formidable, dans le but justement d'asseoir son pouvoir...

     
  3. phitheb

    phitheb Dieu créateur

    Inscrit:
    8 Décembre 2013
    Messages:
    4 486
    Ratings:
    +2 969 / -32
    ça a l'air de continuer:

    China: lawyer jailed for 12 years in 'severe retaliation'
    Human rights groups have accused Beijing of ramping up its assault on civil rights activists after a respected lawyer was jailed for 12 years on what they claim were trumped-up charges.
    Xia Lin, a 46-year-old lawyer whose clients have included dissident artist Ai Weiwei and free speech champion Pu Zhiqiang, was detained in November 2014 and put on trial for fraud in July. The harsher-than-expected sentence was delivered on Thursday morning by Beijing’s Np Two intermediate people’s court, Xia’s lawyer, Ding Xikui, told the Guardian....

    la suite sur:
    https://www.theguardian.com/world/2...wei-jailed-for-12-years-in-severe-retaliation
     

Partager cette page