1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Pékin met en scène un « enlèvement » du fils de la dissidente Wang Yu

Discussion dans 'Informations Chine' créé par Orang Malang, 26 Octobre 2015.

  1. Orang Malang

    Orang Malang Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    15 932
    Localité:
    常熟,江苏
    Ratings:
    +8 137 / -35
    LE MONDE du 26 octobre 2015

    Etre enfant de dissident n’est pas de tout repos : Bao Zhuoxuan, le fils âgé de 16 ans de la célèbre avocate chinoise Wang Yu, « disparue » depuis juillet, après son enlèvement par la police politique chinoise, vient d’en faire l’expérience. L’adolescent a été intercepté le 6 octobre à la frontière sino-birmane où des amis de ses parents l’avaient conduit pour tenter de lui faire gagner les Etats-Unis, avec l’idée qu’il y poursuive ses études sans crainte de se retrouver « otage » des autorités chinoises. Sa détention par la police birmane dans la ville frontalière de Mongla a vite mis la puce à l’oreille aux organisations des droits de l’homme.

    De fait, le lycéen a resurgi chez ses grands-parents en Chine, où il est désormais surveillé de près par les autorités. Et sa « mésaventure » a aussitôt été exploitée par la propagande pour dénoncer un complot de l’Occident : la télévision centrale chinoise, CCTV, a commencé par diffuser, le 17 octobre, un long reportage reconstituant le périple du jeune Bao et de ses « ravisseurs ». On y voit son père et sa mère, décrits comme des « suspects » du cabinet « criminel » d’avocats Feng Rui, apprenant depuis la prison, par le biais des enquêteurs, les risques que des individus mal intentionnés ont fait prendre à leur fils : « [Le père] ne pouvait plus se contrôler quand on lui a dit qu’on avait fait passer son fils de l’autre côté de la frontière et il n’arrêtait pas de demander qui avait organisé ça. [La mère] Wang Yu s’est évanouie quand on lui a appris la nouvelle », explique le reportage, qui montre celle-ci, remerciant d’une voix blanche la police chinoise de la « protection » accordée à son fils.

    http://pan.baidu.com/s/1jG3y8cA
     
  2. wanbatin

    wanbatin Dieu souverain

    Inscrit:
    15 Janvier 2013
    Messages:
    3 063
    Localité:
    Suresnes
    Ratings:
    +1 739 / -73
    Pays de merde
     
    • Informatif Informatif x 1

Partager cette page