1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Pascal Bruckner : «Réactionnaire! Cette injure doit devenir un titre de fierté»

Discussion dans 'La France vue de Chine' créé par lafoy-china, 22 Mai 2016.

  1. lafoy-china

    lafoy-china Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe

    Inscrit:
    8 Mars 2009
    Messages:
    9 182
    Localité:
    Hong-Kong - Dongguan - Beijing
    Ratings:
    +5 021 / -64
    XVM85e0ed90-1e9c-11e6-857d-93e3309d754c.jpg

    INTERVIEW - Le philosophe analyse l'éclatement de la gauche française et les mouvements de radicalisation qu'incarnent Nuit debout et le courant islamo-gauchiste. Il revient sur l'affaire Black M, fiasco d'un «gouvernement qui oscille entre dogmatisme et frivolité».


    L'auteur de La Sagesse de l'argent voit par ailleurs dans Emmanuel Macron l'héritier de Guizot et considère que la figure de l'intellectuel de gauche, qui depuis quarante ans dominait la vie des idées, est en voie de disparition.

    LE FIGARO. - Vous avez qualifié le mouvement Nuit debout de «Mai 68 dépressif»…

    Pascal BRUCKNER. - Nuit debout est d'abord une coproduction médiatico-élyséenne: on a vu le président se féliciter que la jeunesse se rassemble, discute. Son espoir était clair: tant qu'ils palabrent, ils ne cassent rien. Pendant qu'ils réécrivent la Constitution, ils ne pensent pas à la loi El Khomri. C'est l'inverse qui s'est produit. Le mouvement, branché sur les réseaux sociaux, est extraordinairement réactif à l'actualité et accompagne toutes ses interventions de violence.

    LE FIGARO. -Vous y êtes-vous rendu?

    Pascal BRUCKNER. - À plusieurs reprises. Il y a un côté «halte-garderie» où les nuitdeboutistes refont le monde à l'abri des CRS contre lesquels ils se retourneront un peu plus tard, une fois qu'ils auront bu. Leurs signes manuels, approbation ou désaccord, ressemblent à ceux du Club Med ou du «Collaro Show». Tout le monde est extraordinairement sérieux. Plus le propos est creux et plus le ton est grave. On fustige les experts, mais la place de la République en regorge. Expert en astrophysique, expert en droit pénal, expert en sociologie. Nulle gaieté, nul humour dans ce rassemblement: une sinistrose arrosée à la bière. La seule invention a été empruntée au calendrier révolutionnaire: rallonger le mois de mars indéfiniment. Cela fait penser à la phrase de l'ancienne maoïste Maria-Antonietta Macciocchi : «Après Marx, avril!» Citez-moi une seule idée intelligente sortie de ce monologue incessant qu'est Nuit debout. J'ajoute que les Parisiens qui ont payé de leur poche la restauration de la place de la République voient ce lieu régulièrement détruit, brûlé, privatisé par quelques centaines d'individus, on y casse le macadam pour y planter des graines! On peut se consoler en espérant que Nuit debout devienne comme la Fête de la musique, comme Paris-Plages, une marque déposée. La société France pourrait l'offrir au reste du monde et exporter son savoir-faire en matière de grève: comment bloquer un pays en quelques jours grâce à une minorité?

    Suite de l'entretien >>>

    Source : LE FIGARO
     
    • J'aime J'aime x 3
    • Informatif Informatif x 2
  2. Dui ni shuo de dui

    Dui ni shuo de dui Alpha & Oméga

    Inscrit:
    18 Septembre 2007
    Messages:
    5 661
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +6 315 / -18
    Je connaissais pas ce "philosophe" mais il m'a l'air bien naze.
    Petit florilege issu de l'article, histoire de montrer le niveau d'argumentation du mec:

    Les maîtres à penser de Nuit debout sont des bolcheviks d'occasion, des Che Guevara bas de gamme dont la vraie passion n'est pas la liberté mais la servitude. S'ils arrivaient au pouvoir, ils commenceraient par enfermer tous les opposants dans des camps

    Nuit debout, c'est aussi un crachat lancé au visage des victimes de janvier et de novembre 2015.

    Pour une génération qui n'a pas connu l'autorité paternelle (le papa poule a remplacé le patriarche), la mise à mort d'un policier (ou son tabassage) est devenue un rite d'initiation.

    Des adolescents égarés vont chercher auprès d'émirs lointains et cruels, qui leur commandent de tuer et d'être tués, une hiérarchie sans faille. Mais aussi le radical, souvent fils à papa: puisque la société a cessé d'être autoritaire, il voit dans la police la dernière autorité à détruire


    Bon, tout ce qu'il dit par la suite n'est pas totalement idiot ou faux, mais dans la premiere moitie de l'interview on a vraiment l'impression d'avoir affaire au poivrot du PMU du coin.
     
    • J'aime J'aime x 8
    • Aime PAS Aime PAS x 1
  3. Rg199

    Rg199 Membre Bronze

    Inscrit:
    25 Juillet 2013
    Messages:
    30
    Ratings:
    +24 / -0
    Visiblement la radicalisation est également de mise à droite...
     
    • J'aime J'aime x 1
  4. phitheb

    phitheb Dieu souverain

    Inscrit:
    8 Décembre 2013
    Messages:
    4 486
    Ratings:
    +2 967 / -32
    Assez d'accord avec toi. Il y a des trucs pas inintéressants, mais dans le début de l'interview c'est du grand n'importe quoi, du genre maintenant que les papas ne foutent plus des torgnoles, les enfants vont aller bruler des policiers (j'exagère à peine).
    Je m'attendais quasiment à chaque ligne à tomber sur "ce qu'il faut aux jeunes c'est une bonne guerre", ou un truc de ce genre
     
    • J'aime J'aime x 3
  5. Neuromancer

    Neuromancer Alpha & Oméga

    Inscrit:
    13 Mai 2008
    Messages:
    3 946
    Localité:
    Shanghai, Chine
    Ratings:
    +2 022 / -45

    C'est surtout qu'il fait de la droite "bête et méchante" (publication dans le Figaro), il dit des trucs pas faux mais les arguments sont en effet pourris. Le problème de la presse d'opinion est qu'elle dépasse [as les clivages gauche/droite et ça donne des interviews de ce type.
     
    • J'aime J'aime x 1
  6. why

    why Dieu souverain

    Inscrit:
    26 Décembre 2010
    Messages:
    1 711
    Localité:
    Guangzhou
    Ratings:
    +1 231 / -8
    Après Finkelcraut, on nous sort une bonne tête d'affiche.
    Déjà Finkel immortel, pour moi c'est un signe de la décadence.
    Et puis lire dès les premières lignes: courant islamo-gauchiste, OMG!!!! Je me suis arrêté là.

    Bref, on en revient toujours au même constat: il y a quelque chose de pourri et un fossé entre la nouvelle génération (*) qui galère et une génération de nantis avec des privilèges, des biens, une retraite.

    (*): On m'a raconté dernièrement que des ingénieurs sortant d'école ("bien classée") ont été embauché à 1600€ bruts par mois... Quand on sait que les ingénieurs sont la base de l'industrie, je me pose des questions sur cette précarisation.
    J'ai déjà aussi raconté que j'ai un ami médecin urgentiste donc qui sauve des vies, fait des horaires de fou avec des gardes hyper longues et qui finalement touche une paye misérable (moins de 2000€).
     
    • J'aime J'aime x 1
    • Aime PAS Aime PAS x 1
  7. phitheb

    phitheb Dieu souverain

    Inscrit:
    8 Décembre 2013
    Messages:
    4 486
    Ratings:
    +2 967 / -32
    Pas d'accord pour Finkelkraut. Même si le personnage public dérape parfois et a ce côté "tout fout l'camp" qui m'exaspère, j'aime vraiment beaucoup l'écrivain et le philosophe. "La défaite de la pensée" restera pour moi un grand choc littéraire, superbe livre.
    De ce point de vue là, il a, à mon humble avis, toute sa place à l'Académie. On entre à l'Académie non pas parce-qu'on a des opinions généreuses mais pare-qu'on est (du moins en principe) un grand écrivain.
     
  8. Panda Rebel

    Panda Rebel Guest

    Ratings:
    +0 / -0
    Pas mal, mais je préfère encore Michel Clouscard pour qui Mai 68 est une contre-révolution libérale.
     
  9. Alplob

    Alplob Dieu

    Inscrit:
    21 Avril 2010
    Messages:
    924
    Localité:
    Xujiahui
    Ratings:
    +610 / -11
    Peut etre pas une guerre, mais le service militaire probablement. Je sais que beaucoup diront que le service militaire c'est une annee de perdue, mais dans les faits cela a permit a beaucoup de monde d'apprendre metier, voir se relancer dans la vie tout court. Dans tous les cas c'est toujours mieux que de rester oisif chez soi / chez ses parents.

    Il n'a pas tord sur ce point! Si les mouvements de gauche/extreme gauche etaient tolerants, ca se saurait!
     

Partager cette page