Partage d'XP: Impact de l'apprentissage du Chinois sur votre vie Personelle/Professionelle?

  • Auteur de la discussion Hamza Benatmane
  • Date de début
Hamza Benatmane

Hamza Benatmane

Membre Actif
14 Avr 2016
23
Ratings
4
18
28
#1
Bonjour,

Je lance ce sujet pour discuter d'une question qui me semble intéréssante. On le sait bien, apprendre la langue du pays de résidence à un impact significatif sur le résident expatrié.

Tout d'abord, il est plus facile de mener à bien ses besoins quotidiens comme faire les courses, allez en banque, payez les factures, (discuter avec le voisin?).Parfois, apprendre la langue facilite l'accès à certaines opportunités de travail/progession et nous ouvre les portes vers de nouveaux horizons (Entreprenariat).

Dans les cercles des éxpatriés, les avis restent mitigés. Un premier groupe ne jure que par le Chinois et vente ses mérites; tandis qu‘un autre groupe, malgré 10 années passées en Chine, ne ne parle qu'Anglais et vous dira -Parfois avec fierté- Why bother?.

Et vous , quel est votre avis ?
J'ai constaté qu'il y a pas mal de personnes sur le fofo qui parlent couramment le Chinois, du coup vos contributions apporteront certainement une V/a à des débutants ou des initiés qui veulent améliorer leur Putonghua.

Des pistes :

- Impact de l'apprentissage du Chinois oral -Parlé-
- Impact de l'apprentissage de l'écrit (Quand on peut lire et écrire c'est encore mieux non?)
- Comment votre entourage réagit à celà versus quand vous ne parliez pas chinois. (Famille et amis plus dependants de vous?, vos collègues/amis chinois sont beaucoup plus ouverts?)

et si vous avez des anecdotes maitenant que vous maitrisez -Ou presque - le mandarin, n'hésitez pas.

Ps : Je reviendrai dans les réponses avec ma propre éxperience.


EDIT : Ressources supplémentaires

TOPIC : Apprendre le chinois, quel débouchés ? - CLIQUEZ ICI
 
Dernière édition:
totoautibet

totoautibet

Alpha & Oméga
03 Mar 2010
4 332
Ratings
3 041
178
Nanning
#4
ou comment se prendre un vent sévère avec parap...:rolleyes:
 
parapluie

parapluie

Alpha & Oméga
09 Mai 2013
8 488
Ratings
4 053
173
Shanghai
#5
c'était pas le but

vous pouvez toujours donner vos opinions
c'était juste ma mienne personnelle avec citations à l'appui
 
Hamza Benatmane

Hamza Benatmane

Membre Actif
14 Avr 2016
23
Ratings
4
18
28
#6
L'art de flinguer un nouveau sujet pas si nouveau
lol... tu éxagères.

Le tread datait de 2015 et la question était les débouchés de la langue chinoise. Nous ici veut partager des retours d'éxperiences, une touuuute autre dimension...

Avec par exemple le developpement de l'e-commerce et la montée en puissance du cross-border, beaucoup d'entreprises chinoises sont présente à l'internationale et consomment de plus en plus de Services : Conseil /Audit/Copywriting / .... Une nouvelle tendence qui se dessine?

Dans plusieurs entreprises chinoises ou j'étais , on voit bien que les chinois aiment travailler en réseau avec d'autres chinois -Surtout à l'international-, la langue chinoise pour un étranger peut facilement aider à forger des liens solides sur le terrain et couplée aux compétences pro de la personne et son réseau, permet de d'aider la personne à se developper.

Mis à part celà, je trouve que lire et écrire le chinois ouvre aussi une toute autre perspective. Personellement, je ne peux pas lire des articles compliqués mais le peu que je connais (+google translate)m'a permis de déjà etre capable de discuter de choses avec mes amis chinois/collegues, d'etre plus dans le bain et d'apprendre un peu plus sur mon domaine d'activité en Chine.


Concernant le tread 2015, je trouve qu'il est encore plus révélateur du changement de perception de la langue chinoise par les expatriés d'ou la nécéssité d'ouvrir la discussion....

J'ai édit le post avec le lien du tread et je rajouterai toute ressource au fur et à mesure.
 
parapluie

parapluie

Alpha & Oméga
09 Mai 2013
8 488
Ratings
4 053
173
Shanghai
#7
truc marrant (enfin je trouve)
la dernière fois j'ai décroché au standard du boulot
(coup de fil d'italie s'est avéré plus tard vu que j'ai pas le num qui s'affiche)

je décroche en mode standard "ENTREPRISE Good morning, wei ni hao" (comme ça les gens savent qu'ils peuvent te parler dans les 2 langues)
la fille se met à me parler en chinois, je réponds à 2-3 questions puis je percute qu'elle est étrangère
et bref grosse flemme je switch en anglais parce que c'est quand même plus pratique

plus tard je vois mon boss et je lui dit
tain tout à l'heure il y a une nv laowai qui nous a appelé en chinois, truc de ouf j'en revenais pas
il m'a regardé comme une débile, "bah c'est plus ou moins ce que doivent ressentir les gens quand tu les appelle"
genre il comprenait pas que ça m'épate

mais sérieux, 7 ans c'était la seconde fois qu'un client étranger me fasse son speach en chinois

elle m'a rappelé il y a 2 jours, pareil en chinois
genre elle était limite déçu que je passe en anglais haha
 
parapluie

parapluie

Alpha & Oméga
09 Mai 2013
8 488
Ratings
4 053
173
Shanghai
#8
mon ancien boss dirait que niveau top management apprendre le chinois c'est le début de la fin
selon lui le mieux c'est d'être hermétique aux "conneries" de spécificités culturelles, parce que les chinois jouent sur ça avec les laowai pour les mener en bourrique et en faire le moins possible/s'en mettre plein les fouilles/repousser la responsabilité

si tu commence à faire, ah mais oui le pauvre, je veux pas lui faire perdre la face, tu passes directement de standard qualité européen au "standard qualité chinois", vaut mieux jouer le con d'étranger qui comprend rien et qui lâche pas tant que t'as pas fait le truc comme il veut

c'est pas forcément joliment tourné, mais je trouve qu'il y a une part de vérité
sérieux quand t'as affaire à des purchaser chinois qui font exprès/semblant d'être con, faut pas essayer d'être compréhensif et lui marcher sur la face

exemple de conversations:

- ok on commande si vous changchez la mention "TVA exclue" à "TVA incluse" parce qu'on en process que des prix incluant TVA (NAN- ils ont commandé comme on a offert)
- on commande si vous nous donnez 80% de rabais (pkoi t'appel l'entreprise la plus cher du marché si tu veux un prix local - NAN, ils ont commandé le prix offert)
- on peut pas payer, il n'y a plus de budget pour ce projet (gros fabricant automobile, la réponse à celui là était épique haha)
- si vous voulez le projet il faudra accepter nos terms and condition (gros fabricant automobile: nan, ils ont accepté nos limit of liability)
- alors si vous voulez le paiement il faudra m'offrir 3 boites de nid d’hirondelle (on a attendu 3 mois quand ils l'ont forcé à payer en interne)
 
Dernière édition:
ChrisHK

ChrisHK

Dieu suprême
27 Déc 2013
11 256
Ratings
9 007 2
168
Hong Kong et Shanghai
#9
mon ancien boss dirait que niveau top management apprendre le chinois c'est le début de la fin
selon lui le mieux c'est d'être hermétique aux "conneries" de spécificités culturelles, parce que les chinois jouent sur ça avec les laowai pour les mener en bourrique et en faire le moins possible/s'en mettre plein les fouilles/repousser la responsabilité

si tu commence à faire, ah mais oui le pauvre, je veux pas lui faire perdre la face, tu passes directement de standard qualité européen au "standard qualité chinois", vaut mieux jouer le con d'étranger qui comprend rien et qui lâche pas tant que t'as pas fait le truc comme il veut

c'est pas forcément joliment tourné, mais je trouve qu'il y a une part de vérité
sérieux quand t'as affaire à des purchaser chinois qui font exprès/semblant d'être con, faut pas essayer d'être compréhensif et lui marcher sur la face
Le top du top, c’est de parler/comprendre le chinois, mais faire en sorte qu’absolument personne ne le sache !!!
Ainsi tes collègues, subordonnés, fournisseurs, interlocuteurs, ... chinois vont se sentir libres de causer entre eux en chinois, de dire ce qu’ils pensent vraiment, de révéler leur stratégie, de révéler leurs prix plancher, de dévoiler comment ils comptent t’enfiler, etc ...
Le plus dur est de continuer à faire semblant de ne rien comprendre, tout en utilisant ces informations :grin:
 
totoautibet

totoautibet

Alpha & Oméga
03 Mar 2010
4 332
Ratings
3 041
178
Nanning
#10
Le top du top, c’est de parler/comprendre le chinois, mais faire en sorte qu’absolument personne ne le sache !!!
Ainsi tes collègues, subordonnés, fournisseurs, interlocuteurs, ... chinois vont se sentir libres de causer entre eux en chinois, de dire ce qu’ils pensent vraiment, de révéler leur stratégie, de révéler leurs prix plancher, de dévoiler comment ils comptent t’enfiler, etc ...
Le plus dur est de continuer à faire semblant de ne rien comprendre, tout en utilisant ces informations :grin:
J'aimerais essayer ça auprès des femmes mais j'ai trop peur d’être déçu ! :confused:
 
Julianos

Julianos

Membre Platinum
09 Avr 2008
912
Ratings
49
73
#11
mon ancien boss dirait que niveau top management apprendre le chinois c'est le début de la fin
selon lui le mieux c'est d'être hermétique aux "conneries" de spécificités culturelles, parce que les chinois jouent sur ça avec les laowai pour les mener en bourrique et en faire le moins possible/s'en mettre plein les fouilles/repousser la responsabilité

si tu commence à faire, ah mais oui le pauvre, je veux pas lui faire perdre la face, tu passes directement de standard qualité européen au "standard qualité chinois", vaut mieux jouer le con d'étranger qui comprend rien et qui lâche pas tant que t'as pas fait le truc comme il veut

c'est pas forcément joliment tourné, mais je trouve qu'il y a une part de vérité
sérieux quand t'as affaire à des purchaser chinois qui font exprès/semblant d'être con, faut pas essayer d'être compréhensif et lui marcher sur la face

exemple de conversations:

- ok on commande si vous changchez la mention "TVA exclue" à "TVA incluse" parce qu'on en process que des prix incluant TVA (NAN- ils ont commandé comme on a offert)
- on commande si vous nous donnez 80% de rabais (pkoi t'appel l'entreprise la plus cher du marché si tu veux un prix local - NAN, ils ont commandé le prix offert)
- on peut pas payer, il n'y a plus de budget pour ce projet (gros fabricant automobile, la réponse à celui là était épique haha)
- si vous voulez le projet il faudra accepter nos terms and condition (gros fabricant automobile: nan, ils ont accepté nos limit of liability)
- alors si vous voulez le paiement il faudra m'offrir 3 boites de nid d’hirondelle (on a attendu 3 mois quand ils l'ont forcé à payer en interne)
ah ouais y a vraiment une difference dans lesprit des employes chinois entre manager europeen et chinois en terme de qualite?
 
Hamza Benatmane

Hamza Benatmane

Membre Actif
14 Avr 2016
23
Ratings
4
18
28
#13
Parapluie , en chine effectivement cest reussir le plus rapidement possible * 急于求成 *
du coup la fin justifie les moyens

mais tu vois au moins, avec le chinois, tu arrives à voir de l'autre côté du rideau , squi est a la fois rigolo et constructif.

Haha Alors moi ce qui m'enerve le plus, c'est quand le boss veut que tu utilises des méthodes peu orthodoxes , et commence a vaguer dans ses explications.... grr
 
Du'An

Du'An

Membre Bronze
21 Mai 2014
59
Ratings
17
33
44
#14
plusieurs sujeets où on abordé le sujet, mais je retrouve que celui là
concensus, savoir parler le chinois ça facilite la vie quotidienne mais ça apporte rien/pas grand chose au niveau professionnel
Ca depend quand meme de ce que vous faites. Pour travailler dans les Achats, je peux vous dire que sans mon chinois ca serait tres handicapant. Les fournisseurs ne parlent pas tous anglais, ou en tout cas pas les personnes qui decident.
 
Naxshe

Naxshe

Membre Platinum
05 Jan 2016
787
Ratings
402
78
29
#16
mon ancien boss dirait que niveau top management apprendre le chinois c'est le début de la fin
selon lui le mieux c'est d'être hermétique aux "conneries" de spécificités culturelles, parce que les chinois jouent sur ça avec les laowai pour les mener en bourrique et en faire le moins possible/s'en mettre plein les fouilles/repousser la responsabilité

si tu commence à faire, ah mais oui le pauvre, je veux pas lui faire perdre la face, tu passes directement de standard qualité européen au "standard qualité chinois", vaut mieux jouer le con d'étranger qui comprend rien et qui lâche pas tant que t'as pas fait le truc comme il veut

c'est pas forcément joliment tourné, mais je trouve qu'il y a une part de vérité
sérieux quand t'as affaire à des purchaser chinois qui font exprès/semblant d'être con, faut pas essayer d'être compréhensif et lui marcher sur la face

exemple de conversations:

- ok on commande si vous changchez la mention "TVA exclue" à "TVA incluse" parce qu'on en process que des prix incluant TVA (NAN- ils ont commandé comme on a offert)
- on commande si vous nous donnez 80% de rabais (pkoi t'appel l'entreprise la plus cher du marché si tu veux un prix local - NAN, ils ont commandé le prix offert)
- on peut pas payer, il n'y a plus de budget pour ce projet (gros fabricant automobile, la réponse à celui là était épique haha)
- si vous voulez le projet il faudra accepter nos terms and condition (gros fabricant automobile: nan, ils ont accepté nos limit of liability)
- alors si vous voulez le paiement il faudra m'offrir 3 boites de nid d’hirondelle (on a attendu 3 mois quand ils l'ont forcé à payer en interne)
Je te rejoins entièrement la dessus. Si tu manage des gens, faut leur faire comprendre que t'es qu'un pauvre étranger qui capte rien au concept de face (alors que surtout tu t'en bas les steaks) afin de les manager à l'européenne.

J'ai appris un peu de chinois ces deux dernières années, j'arrive a comprendre une partie, mais je ne le parle pas, ni ne l'écrit, mais je bosse sur ces points la. Je l'apprends plus pour ma vie personnelle que professionnelle, même si le but principal c'est de comprendre ce qu'ils disent.

J'ai un collègue, 8 ans en Chine, il parle couramment chinois, et il n'arrive pas à les gérer parce qu'il le fait en chinois. Il le parle, mais justement se laisse bouffer par tout l'aspect culturel de la langue, surtout sur les façon de dire les choses. Du coup son département n'est plus qu'un département de pleureuse qui rejettent la faute sur tout le monde tout en faisant le moins possible.

Ca depend quand meme de ce que vous faites. Pour travailler dans les Achats, je peux vous dire que sans mon chinois ca serait tres handicapant. Les fournisseurs ne parlent pas tous anglais, ou en tout cas pas les personnes qui decident.
Commercialement c'est sur c'est un avantage.
 
WuKong

WuKong

Alpha & Oméga
26 Oct 2009
5 587
Ratings
3 907
188
Right Behind You
#17
Ouai, c'est utile pour faire les courses et gueuler sur les cons sur la route.. Mais du coup c'est un hobby, pas une valeur ajoutee professionelle. Comme savoir tricoter quand tu as ton ticket pour le club du 3eme age.

Parler chinois pour mieux manager.... Ouai.. Genre... pour etre un bon maquereau faut sucer des bites avec ses employes...
L'efficacite vient de la specialisation de taches --> fait ce que tu sais tres bien faire, et investi du temps pour t'ameliorer, et evite de perdre du temps avec le reste. Tu est/veux etre bilingue chinois, deviens traducteur, le temps investi ne fera pas de toi un meilleur inge/manager/comptable/ladyboy.

Happy new year!
 
Du'An

Du'An

Membre Bronze
21 Mai 2014
59
Ratings
17
33
44
#18
Oui enfin on a pas tous une equipe de 10 personnes anglophones a ses ordres, non plus...

Dans un role de management pur OK je suis d'accord qu'il vaut mieux rester dans son role d'etranger borne et hermetique, mais quand il y a un minimum d'operationnel, sans chinois bonne chance.
 
Naxshe

Naxshe

Membre Platinum
05 Jan 2016
787
Ratings
402
78
29
#19
Oui enfin on a pas tous une equipe de 10 personnes anglophones a ses ordres, non plus...

Dans un role de management pur OK je suis d'accord qu'il vaut mieux rester dans son role d'etranger borne et hermetique, mais quand il y a un minimum d'operationnel, sans chinois bonne chance.
Tu peux parler chinois mais tu parleras jamais comme un chinois parlerait, puisque leur langage est une culture. Je fonctionne par un intermédiaire généralement, et l'impact sur l'opérationnel se fait si tu as un bon intermédiaire ou non. Ca se passe souvent mieux de chinois à chinois, surtout quand tu cherche à lui montrer une erreur ou qu'il a tort, que toi qui parle en chinois et qui va pas balancer la bonne phrase ou le bon mot.
 
lilou2010

lilou2010

Apprenti
13 Jan 2018
25
Ratings
4
10
29
#20
bonjour, j'ai toujours considéré qu'apprendre le chinois en tous cas me concernant est quelque chose à double tranchant.
Parfois je considère mieux pour moi et pour mon entourage de ne pas comprendre ou de faire semblant concernant ce que l'on dit à mon encontre surtout quand les propos sont bête et méchant (mes beaux patents qui ne m'aiment pas) car si par malheur je pouvais leurs répondre, je risquerais d'être aussi c.. qu'eux du coup sa risquerai de faire des histoires pas possible.