1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Paris : A Belleville, les prostituées chinoises sont sous pression

Discussion dans 'Bistrot Chine du "Lotus Bleu"' créé par AncienMembre, 12 Juin 2015.

  1. phitheb

    phitheb Dieu souverain

    Inscrit:
    8 Décembre 2013
    Messages:
    4 486
    Ratings:
    +2 967 / -32
    Encore une fois, noble démarche. Mais, honnêtement, pour mon cas à moi, je ne me sens pas le cran d'aller aborder directos un client de prostituée pour aller lui offrir un verre...
     
  2. bienjouemrwest

    bienjouemrwest Membre Actif

    Inscrit:
    4 Juin 2015
    Messages:
    90
    Ratings:
    +21 / -3
    très juste .
     
  3. 红牙鳞鲀

    红牙鳞鲀 Membre Silver

    Inscrit:
    16 Novembre 2013
    Messages:
    243
    Ratings:
    +30 / -2
    Juste l'idée de "prostitution légale" dans un pays des Droits de l'Homme me laisse sans voix !! Cela choque personne de dire "prostitution légale" ? Vendre un corps/être humain, consommer un corps/être humain est légal ? C'est un genre d'esclavage moderne, c'est du trafic d'humains. Vendre de la drogue, consommer de la drogue, c'est illégale, non ? Pourquoi vendre et consommer un être humain est légale ? On touche ici à l'intégrité d'un être humain ! Si on va chercher, à côté l'illégalité de la drogue est absurde. C'est tout simplement, un pays des Droits de "l'homme". Si on voulait, y'aurait moyen d'arrêter tous ces réseaux et perso, les filles qui veulent vraiment faire ce métier, doivent pas être une poignée.

    N'oublions pas les petites roumaines (Roumanie : premier pays qui fournit les prostituées vers la France, l'Angleterre, les Pays-Bas et qui s'appelle tout simplement le trafic d'être humains), bulgares et même françaises qui se font kidnapper, priver de leur carte d'identité et doivent suivre sinon se font tabasser et puis celles, qui ont un petit boulot ou au chômage, qui n'ont aucune autre alternative pour finir leur fin de mois et nourrir leurs gosses. Et d'autres qui veulent faire ce métier, se rendent compte à l'arrivée que ce n'était pas comme elle l'imaginait.

    C'est juste horrible...
     
  4. Dui ni shuo de dui

    Dui ni shuo de dui Alpha & Oméga

    Inscrit:
    18 Septembre 2007
    Messages:
    5 659
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +6 311 / -18
    Donc l'idee que tu te fais des droits de l'homme c'est d'interdire a ces femmes de faire ce qu'elles veulent de leur propre corps a partir du moment ou elles le font en echange d'un billet parce que tu l'as decide et que c'est pour leur bien? Logique, ouais.

    D'autre part il ne s'agit pas de "vente de corps", tu dois confondre avec le trafic d'organes ou le recel de cadavres. Au mieux il s'agit de location, ce qui ne me semble pas particulierement different dans le principe a n'importe quel job requierant une activite physique.

    Tant que les gens sont consentants, je ne vois pas bien en quoi ca peut poser probleme ni pourquoi aller leur imposer la vision qu'on se fait de la morale. Si les gens ne sont pas consentants en revanche, c'est aux forces de l'ordre de faire leur boulot et de s'assurer qu'elles le soient, comme pour n'importe quel autre job dans n'importe quel autre secteur.

    On doit aussi pouvoir trouver des exemples larmoyants de petits roumains qui se font kidnapper et qu'on force a bosser dans des usines de chaussures. En suivant ta logique, on devrait donc interdire la fabrication de chaussures.
     
    • J'aime J'aime x 1
  5. phitheb

    phitheb Dieu souverain

    Inscrit:
    8 Décembre 2013
    Messages:
    4 486
    Ratings:
    +2 967 / -32
    L'argument sur le consentement mutuel a quand même ses limites. Parce-que dans ce cas, pourquoi ne pas l'appliquer, par exemple, au trafic de dons d'organes? Je suis sur, en effet, qu'il y a des cas où des adultes dans la misère vendent de manière consentante un de leurs organes à des trafiquants pour se faire un peu d'argent. Doit on dans ce cas l'autoriser? Et si on doit l'interdire, au nom de quoi? L'argument pour interdire serait, j'imagine, que personne ne fait vraiment "librement" le choix de vendre ses organes, que ce sont les circonstances et la misère qui poussent à cela... Un argument qui est, somme toute, assez proche de celui invoqué par les abolitionnistes en matière de prostitution, à savoir que personne ne fait vraiment librement le choix de se prostituer.
    On en revient ici, malgré tout, à une question de morale. En gros, la question est de savoir où on place le curseur dans ce qui est dégradant et choquant pour la personne humaine: vendre ses organes pour de l'argent est il choquant et dégradant? Se prostituer pour de l'argent est il choquant et dégradant?
    Et là, pour en revenir à un post plus ancien, ça serait bien d'avoir l'opinion d'une femme sur le sujet, parce-que c'est bien beau tous ces mecs (dont moi) argumentant sur le caractère non-dégradant de la vente sexuelle, mais je pense qu'il nous est quand même très difficile de nous rendre compte de ce que cela implique vraiment...(la prostitution masculine représentant, malgré tout, seulement une part infime du "marché")...
     
  6. ChrisHK

    ChrisHK Dieu créateur

    Inscrit:
    27 Décembre 2013
    Messages:
    8 835
    Localité:
    Hong Kong et Shanghai
    Ratings:
    +7 154 / -39
    Et une activité intellectuelle ?
    Est-ce que je prostitue mon cerveau en allant au boulot le matin??:eek::eek::eek:
     
  7. phitheb

    phitheb Dieu souverain

    Inscrit:
    8 Décembre 2013
    Messages:
    4 486
    Ratings:
    +2 967 / -32
    tu es consentant?
     
  8. ChrisHK

    ChrisHK Dieu créateur

    Inscrit:
    27 Décembre 2013
    Messages:
    8 835
    Localité:
    Hong Kong et Shanghai
    Ratings:
    +7 154 / -39
    La différence est que le don d'organe porte atteinte irrémédiablement à l'intégrité physique de la personne.
    Mais tu noteras que le "don" de sang, contre rémunération est parfaitement légal dans certains pays.
     
  9. ChrisHK

    ChrisHK Dieu créateur

    Inscrit:
    27 Décembre 2013
    Messages:
    8 835
    Localité:
    Hong Kong et Shanghai
    Ratings:
    +7 154 / -39
    Pas complètement.... Si j'avais des sources de revenus autres que la vente de mes capacités intellectuelles (ou physiques, bien qu'elles soient limitées) je me laisserai certainement tenter.:grin:
     
  10. Dui ni shuo de dui

    Dui ni shuo de dui Alpha & Oméga

    Inscrit:
    18 Septembre 2007
    Messages:
    5 659
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +6 311 / -18
    La encore, je ne vois pas bien ou serait le probleme. Si des gens sont suffisamment stupides pour vendre leurs organes, je ne vois pas au nom de quoi on devrait les en empecher. La seule condition serait qu'une telle pratique soit encadree pour que ces personnes le fassent en toute connaissance de cause et non pas qu'elles se fassent operer sur un coin de table par l'eleveur de porcs du coin.

    Ca se fait bien pour le don gratuit, tu as le droit de donner ton rein a tonton Jacques ou ton sang a un anonyme, et je ne vois pas au nom de quoi l'intervention de valeur monetaire modifierait quoi que ce soit a l'equation.

    Bien sur, je comprends les arguments des derives, et je sais bien qu'on ne vit pas dans une societe utopique, en principe c'est difficilement applicable, mais en theorie il n'y a rien de particulierement choquant a ca.

    Apres, l'argument du "on a pas le choix" me parait completement farfelu. On a toujours le choix. Si on a reellement pas le choix c'est qu'on est sequestre ou sous la menace directe de quelqu'un d'autre, or la on est plus entre personnes consentantes du coup, dans un tel cas c'est a la police de faire son taf pour demanteler les reseaux.
     
    • J'aime J'aime x 1
  11. ChrisHK

    ChrisHK Dieu créateur

    Inscrit:
    27 Décembre 2013
    Messages:
    8 835
    Localité:
    Hong Kong et Shanghai
    Ratings:
    +7 154 / -39
    Ouais, mais garder ses 2 reins (alors qu'un seul peut suffire) ou avoir un iPhone 6 (alors qu'on en a pas), c'est vraiment un dilemme cornélien !!!
    :okjesors:
     
  12. draxdrax

    draxdrax Demi-dieu

    Inscrit:
    31 Mai 2015
    Messages:
    806
    Localité:
    KUNSHAN
    Ratings:
    +757 / -13
    j'attends le roi des cons qui vendra ses deux cornées pour l'iphone 7
     
  13. mahu

    mahu Modo en carton

    Inscrit:
    9 Avril 2010
    Messages:
    5 874
    Localité:
    You give me fever
    Ratings:
    +4 413 / -77
    c'est fait.
    c'est vachement bien fait la reconnaissance vocale.
     
    • J'aime J'aime x 1
  14. - Résistons -

    - Résistons - Dieu créateur

    Inscrit:
    30 Août 2014
    Messages:
    9 720
    Localité:
    中国
    Ratings:
    +6 117 / -80
    Bonjour Dui,
    Tu es sur de le savoir? Parce que le "on a toujours le choix"... Dans certaines societes, peut etre. Dans certaines categories sociales, peut etre aussi...Et encore, difficile de generaliser. Dans certains systemes, la encore peut etre aussi, a chaque instant de sa vie, ca me parait difficile mais si tu le sais... Bref, le on a toujours le choix, ouais... Mais bon, y a des endroits, des environnement, des moments ou des personnes pour qui c est un choix unique, par consequent y en a pas.

    Pour avoir le choix, faut deja avoir conscience, se connaitre soi, apprendre a le faire... Et puis aussi des outils, un savoir... ou alors vivre dans un systeme ou environnement plutot sain.

    Loin d etre evident et je ne crois pas qu on puisse generaliser et dire: Mesdames, messieurs les 7 milliards sur terre: Vous avez toujours le choix! Pour certains, ils ne connaissent meme pas la notion de choix, mais ils ont le choix. Le choix de quoi, ils savent pas, nous non plus d ailleurs si on regarde bien, mais ils l ont. On peut dormir tranquille et sur nos deux oreilles en prime.
     
    • J'aime J'aime x 1
    #94 - Résistons -, 14 Juin 2015
    Dernière édition: 14 Juin 2015
  15. phitheb

    phitheb Dieu souverain

    Inscrit:
    8 Décembre 2013
    Messages:
    4 486
    Ratings:
    +2 967 / -32
    J'aurais tendance à être d'accord avec @WDW, je pense "qu'avoir le choix" est un luxe de "riches", ou du moins de "pas miséreux" (moi, toi, l'essentiel des BJChinois qui, il me semble, ne vivent pas dans une misère crasse). Je pense que, dans certaines situations, il est vraiment difficile de voir jusqu'à quel point on n'a vraiment "le choix".
    Comme disait Jacques Brel, certaines personnes "finissent en débutant" et "lorsque l'on part aussi vaincu, c'est dur de sortir de l'enclave"
    ...Bon, j'espère que @bienjouemrwest ne vas pas péter un câble parce-que j'ai fait une référence "culturelle"
     
  16. phitheb

    phitheb Dieu souverain

    Inscrit:
    8 Décembre 2013
    Messages:
    4 486
    Ratings:
    +2 967 / -32
    Il y a beaucoup d'associations féministes qui arguent que, justement, des pénétrations sexuelles non désirées et répétées portent atteinte à l'intégrité physique de la personne...même si cette personne a fait consciemment ce choix pour des raisons économiques.
     
  17. Dui ni shuo de dui

    Dui ni shuo de dui Alpha & Oméga

    Inscrit:
    18 Septembre 2007
    Messages:
    5 659
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +6 311 / -18
    Les divers contre exemples de gens qui parviennent a s'en sortir a partir de n'importe quelle categorie sociale et dans n'importe quelle societe me semblent se suffire a eux memes pour le demontrer.

    Je rappelle que le point de depart de ce que je dis c'est que la prostitution (voire la vente d'organe puisque ca a derive sur ca pour je ne sais quelle raison) est necessairement un choix a partir du moment ou l'on est pas contraint physiquement de le faire par quelqu'un d'autre. Il y a quand meme une tres large majorite de personnes qui vivent dans des conditions pas possible et qui, pourtant, fait incroyable, choisissent de ne pas se prostituer.

    Mais si tu as des exemples concrets de cas pour lesquels aucun choix n'est possible, je suis preneur.

    Bien evidement je pars du principe qu'on a le choix quand on est capable de reflechir, si on part du principe que tout les gens sont cons alors le debat est clos.
     
  18. - Résistons -

    - Résistons - Dieu créateur

    Inscrit:
    30 Août 2014
    Messages:
    9 720
    Localité:
    中国
    Ratings:
    +6 117 / -80
    Et pour une personne qui parvient a s en sortir, combien ne s en sortent pas? Combien ont les moyens intellectuels, physiques, mentaux, psychologiques, culturels, "educationels" (Je ne sais pas si cela se dit. En rapport a la scolarite et la pedagogie enseignee), environnementaux... ... ...

    Certainement. Une large majorite, je ne sais pas. Et c est encore plus delicat de parler de "large majorite" ou pas vu les differentes formes de prostitutions qu il peut y avoir et pas necessairement liees au sexe du reste... On partirai dans un debat qui demanderait plus que quelques lignes sur un forum.

    Je comprends ce que tu dis mais "partant du principe" revient a employer "si" ... En effet, le Monde serait merveilleux et pour tout le monde.
    Pour les contre les exemples... Ca me parait difficile de les avancer ici vu que tu me repondras, fortes chances en tout cas, que c est l exception, que c est extreme ou je ne sais quoi... Donc, aucun interet a mon sens. Je peux me tromper.
    Je vais essayer avec un: Ces enfants/ados de plus en plus nombreux qu on fait exploser sur des marches ou autres. Si choix il y a, il est restreint, non? On peut dire nul en s interessant a leur parcours des leur naissance.
    J edite mon post car tu vas me dire que cet exemple n a pas de rapport avec le sujet initial et tu auras raison de me le dire.
    Donc un autre et ce sera le dernier.
    Ces enfants enleves, qu on met dans des reseaux pedophiles. Ont ils le choix? Bien souvent drogues et qui finissent en grandissant a ne plus savoir qui ils sont et continuent dans le seul domaine/environnement qu ils connaissent, a savoir la prostitution car devenus adultes. Il est ou le choix?
    Alors oui, ce n est pas la majorite, peut etre, certainement. Mais ca existe et quels que soient les pays dans lesquels on se trouve. En France, en Chine, au Bresil ou ailleurs...
    Et il faudra beaucoup de temps pour qu ils s en sortent et sans une aide exterieur, ce sera tres difficile, voir impossible. (Sans parler que leur esperence de vie qui est plus que limitee et reduite... Une veritable course contre la montre pour qu un jour ils puissent se donner un choix)
     
    #98 - Résistons -, 14 Juin 2015
    Dernière édition: 14 Juin 2015
  19. Elise D

    Elise D Membre Platinum

    Inscrit:
    15 Mai 2014
    Messages:
    495
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +420 / -0
    Honnêtement, je ne pense pas que le simple fait d'être une femme me permette d'avoir une opinion sur le sujet plus pertinente que n'importe lequel des hommes qui sont intervenus sur le sujet.
    J'ai grandi dans des conditions favorables, je n'ai pas eu de difficultés pour faire des études ou trouver un travail intéressant et bien payé, en bref, je n'ai jamais vécu dans des conditions similaires aux conditions dans lesquelles vivent la plupart des personnes qui envisagent de se prostituer.
    Je pense qu'il m'est donc aussi difficile de me rendre compte des conditions dans lesquelles on peut faire ce choix et de ce qu'il implique.

    L'impact sur l'intégrité physique est certes moins immédiat que pour la vente d'organe, mais pas forcément nul non plus. Il y aussi un impact sur l'intégrité psychique à envisager.
    Après je pense que l'impact varie beaucoup d'une personne à l'autre et des conditions d'exercice aussi donc difficile de généraliser.
     
    • J'aime J'aime x 2
  20. Therugbygirl

    Therugbygirl Déesse

    Inscrit:
    27 Mai 2014
    Messages:
    2 012
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +2 900 / -4
    Bonjour

    Un peu comme Elise, je ne suis pas sure d'etre plus qualifiee qu'un autre pour parler d'un sujet que je ne connais pas beaucoup - apres tout on pourrait dire qu'il existe une prostitution masculine (j'aimerai d'ailleurs bien savoir combien en pourcentage) et que certains membres eminents de BJC ont peut-etre ete en contact "rapproche" et en savent finalement tres long...

    Etudiante sans le sou, j'ai finance mes etudes (comme beaucoup de mes copains/copines) , a coup d'emprunts etudiant, de job de serveuse l'ete et de baby-seating ou autre petits boulots l'annee - a l'epoque, ses petits boulots etaient accessibles et je n'ai jamais pense (certainement un manque d'imagination total de ma part) a utiliser mes charmes pour gagner plus/plus vite. On voit regulierement documentaires sur des jeunes filles qui ont fait appel a la prostitution pour payer leurs etudes - si elles arrivent a le faire en securite (qui serait la partie qui me ferait le plus peur) et par choix (et j'entends par choix en tant qu'adulte qui a reflechit au probleme, pas apres avoir ete enlevee enfant), cela ne me choque pas vraiment. Mais de nouveau je ne sais pas s'il s'agit d'une solution de "facilite" ou parce qu'elles n'ont pas d'autre moyen de gagner de l'argent.

    Quand j'etais au Nigeria, j'etais tres copine avec la plupart des "bush baby" qui frequentait LE bar a expat (oui, a Warri, il n'y en avait que 3 au total) - en dehors du fait que j'apprenais des details croustillants sur certains de mes collegues (mais non, je blague), je me souviens m'etre dit que vu le futur quasi certain qui attendais ces femmes (en gros, mariees de force a un oncle 2 fois plus age, a 15 ans) - je comprenais leur choix - et j'aurai peut-etre fait le meme dans les meme s circonstances - Au moins, elles avaient acquis une certiane liberte et surtout, elle esperait le jack-pot = un expat qui tombe amoureux et les epouse!
     
    • J'aime J'aime x 1

Partager cette page