1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

"Pandamania" diplomatique au parc zoologique de Beauval

Discussion dans 'Informations Chine' créé par Orang Malang, 23 Août 2012.

  1. Orang Malang

    Orang Malang Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    15 948
    Localité:
    常熟,江苏
    Ratings:
    +8 145 / -35
    LE MONDE | 20.08.2012

    [​IMG]

    Le zoo de Beauval, dans le Loir-et-Cher, peut faire sienne la célèbre formule de George Orwell : "Tous les animaux sont égaux, mais certains le sont plus que d'autres." Les pandas en savent quelque chose. Surmédiatisés depuis leur arrivée de Chine au zoo, le 15 janvier, Huan Huan et Yuan Zi, seuls spécimens présents en France, ont provoqué un véritable boom sur la fréquentation des lieux. La direction espère bien rester sur ce rythme avec la naissance, fin juillet, d'un éléphanteau, visible depuis le 6 août.

    "Nous sommes passés de 300 000 à 600 000 visiteurs par an en trois ans. Cette augmentation a donc commencé avant l'arrivée des pandas", rappelle Rodolphe Delord, le directeur du zoo de Beauval, qui admet toutefois que les deux ursidés y sont pour quelque chose. Conséquence de cet "effet panda", le zoo évolue pour pouvoir accueillir ces nouveaux flux de visiteurs. "Il y a maintenant une navette qui va de la gare de Blois au zoo. Nous avons embauché plus de 100 personnes, développé la boutique, l'hôtel, et ouvert des restaurants", poursuit le directeur. Pour les visiteurs, cette évolution a un coût : le prix d'entrée est passé de 22 à 24 euros.

    Cette "pandamania" a généré un vrai business. Le duo décore des serviettes en papier des restaurants et les sacs des deux boutiques - qui vendent, bien sûr, des pandas en peluche, assis, debout, allongés... Seize parcs zoologiques au monde accueillent des pandas. Celui de Beauval rappelle en permanence combien Huan Huan et Yuan Zi sont les "bienvenus".

    Prêtés pour dix ans au zoo de Beauval, Huan Huan et Yuan Zi requièrent la présence de deux soigneurs venus de Chengdu, dans la plaine du Sichuan, où se trouve le centre consacré à la conservation des pandas : une des clauses de la convention entre la Chine et la France, explique Magali Chamorro, soigneuse animalière et employée au service pédagogie du zoo.

    "Ils viennent former notre équipe et apprennent aux pandas à participer à leurs soins, en les entraînant à ouvrir la bouche ou à se laisser limer les griffes sans que cela nécessite une anesthésie, par exemple", précise-t-elle. Toutes les heures, d'autres soigneurs organisent, pendant l'été, une animation pour faire découvrir au public les coulisses de la vie du couple.

    AUTOUR DE LA PAGODE, C'EST L'ÉMEUTE

    Symboles du "soft power" chinois, les pandas sont devenus un enjeu diplomatique. La France a pu les accueillir au terme de négociations entre Nicolas Sarkozy et Hu Jintao, le président de la République populaire. L'ambassade de Chine en France continue de veiller de près sur ces deux singuliers pensionnaires. "Lors de l'arrivée des pandas, il y avait un véritable service d'ordre avec la police qui avait été déployée", se souvient M. Delord. Quant aux frais, personne n'en parle. "Je ne sais même pas combien cela a coûté, affirme le directeur. Les deux Boeing affrétés pour leur transport ont été payés par FedEx."

    Autour de la pagode qui abrite leur enclos, c'est l'émeute. En plein mois d'août, les touristes se déplacent de toute l'Europe pour les admirer en train de grignoter du bambou. "Le panda dispose d'un énorme capital sympathie", avoue Magali Chamorro. Un capital sympathie que le zoo aimerait bien voir redoubler dans un proche futur. Dans deux ans commenceront, en effet, les tentatives d'accouplement entre Huan Huan et Yuan Zi.

    Les pandas sont des animaux d'une nature solitaire qui, à Beauval, vivent séparés. Ils ne se retrouveront que trois jours par an lors de la saison des amours puisque la femelle n'est féconde que 48 heures par an. Et si bébé(s) il y a, passé la période de deux à trois ans de sevrage, la progéniture retournera en Chine.
     
  2. Marsupi leng mian

    Marsupi leng mian Membre Gold

    Inscrit:
    18 Février 2008
    Messages:
    688
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +94 / -0
    Mouais... si le directeur du zoo ne sait meme pas combien ca a coute, ca en dit long. Super la citation d'Orwell. Les animaux, en particulier les directeurs de zoo, ne doivent pas boire d'alcool avec exces.

    Ca avait ete divulgue dans tous les journaux. Des millions d'euros pour avoir ces Pandas avec des amendes s'ils venaient a mourrir et une indemnite pour la Chine si un bebe panda naissait (qui reviendrait en plus a la Chine si je me souviens bien, a confirmer). C'est pas 2 euros d'augmentations de ticket a Beauval qui vont compenser tout ca.
     
  3. bison ravi

    bison ravi Membre Gold

    Inscrit:
    15 Octobre 2010
    Messages:
    1 170
    Localité:
    chine ou france
    Ratings:
    +1 / -0
    Avomir (Tolkien sors de mon corps!)!!!
     

Partager cette page