1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Ouvrir un commerce en Chine

Discussion dans 'Business en Chine : Conseils' créé par frantz, 14 Juin 2007.

  1. frantz

    frantz Membre Bronze

    Inscrit:
    14 Juin 2007
    Messages:
    19
    Ratings:
    +0 / -0
    bonjours a tous,
    est il possible pour un francais d ouvrir un petit commerce en chine, genre magasin de bijoux et vetement et thailandais? il y a t il un minimum a investir?
    merci de votre aide...
     
  2. Mathieu

    Mathieu Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe Admin

    Inscrit:
    15 Octobre 2006
    Messages:
    5 634
    Localité:
    Shanghai, People Square
    Ratings:
    +1 403 / -10
    Oui mais il te faudra avoir un associé chinois si tu ne veux pas créer une WOFE dont la mise de départ est assez prohibitive... (voir Ouvrir un commerce en Chine pour plus d'infos).
     
  3. frantz

    frantz Membre Bronze

    Inscrit:
    14 Juin 2007
    Messages:
    19
    Ratings:
    +0 / -0
    creation d un commerce en chine

    merci mathieu pour ton aide....se qui m amene a une autre question: j avais prevu d ouvrir un magasin avec mon amie (chinoise), donc la pas de probleme. je ne suis pas obliger de creer une WOFE. mon nom apparaitra t il quand meme quelque part sur les documents? pourrais je grace a se magasin obtenir un visa de travail ou un certificat de residence?? merci infiniment pour votre aide.
     
  4. Mathieu

    Mathieu Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe Admin

    Inscrit:
    15 Octobre 2006
    Messages:
    5 634
    Localité:
    Shanghai, People Square
    Ratings:
    +1 403 / -10
    A priori tu dois pouvoir en posseder un %age si vous faites une JV donc oui donc tu apparaitras sur les papiers (ce qui ne sera pas le cas si vous faites une boite 100% chinoise) mais pour le permis de travail je ne sais pas comment ca fonctionne.

    En principe il faut pouvoir motiver l'emploi d'un laowai en tant que salarié plutot qu'un chinois pour lui obtenir un permis de travail et peut etre y a t il des seuils minimum de chiffre d'affaire ou autre. A faire préciser par les spécialistes à qui tu feras appel pour la creation de ton entreprise. Si tu peux nous donner un feedback derrière l'info aidera sans doute du monde.
     
  5. frantz

    frantz Membre Bronze

    Inscrit:
    14 Juin 2007
    Messages:
    19
    Ratings:
    +0 / -0
    desolais de mon ignorance, mais...

    merci encore mathieu de ton aide, mais comme tu peux le constater, je suis totalement neophyte en l art et la maniere d ouvrir un commerce, et que se soit en france ou en chine d ailleur...selon toi a qui dois je m adresser pour ouvrir se commerce??? quelles sont les demarches a suivre??? je me ferai un plaisir apres cela de partager mon experience avec ceux et celles que cela pourraient interesser.....
    merci encore....
     
  6. Mathieu

    Mathieu Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe Admin

    Inscrit:
    15 Octobre 2006
    Messages:
    5 634
    Localité:
    Shanghai, People Square
    Ratings:
    +1 403 / -10
    Les acteurs ne manquent pas. On a Greg de CIProcess.com qui post regulierement sur ce forum, il y a aussi Konaxis.com, et plein d'autres.

    Tu peux passer une annonce sur le forum business annonces pour demander aux professionnels de te contacter ou regarder le forum pour en demarcher quelques uns.

    Je ne connais pas les prix pratiqués.

    Bonne chance à toi dans ton projet !
     
  7. Greg

    Greg Membre Silver

    Inscrit:
    28 Novembre 2004
    Messages:
    71
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +12 / -0
    Options pour ouvrir un commerce en Chine


    V
    oici les 3 alternatives possibles du point de vue operationnel pour ouvrir un commerce en Chine:


    1. Créer une société chinoise PAR un partenaire chinois:

    Elle sera créée impérativement sous le nom d’un partenaire chinois(e) si vous en avez un(e). Dans ce cas, les formalités sont relativement simples et peu onéreuses (quelques centaines d’Euros) mais une telle société ne vous appartient pas. Le représentant légal mentionné sur la "business license" est bien sur le ou le partenaire chinois. Même si vous participez financièrement au capital de la société en tant qu’investisseur, vous n’avez pas de contrôle ou recours legaux sur sa gestion. Vous aurez evidemment du mal a faire valoir de quelconques droits en cas de litige puisque cette option n'est pas prevue pour accueillir (et proteger) des directeurs ou investisseurs etrangers. Vous serez - au mieux - un simple employe de cette societe. Derniere precision : une société a capitaux 100% chinois n’a pas non plus la capacité de transférer légalement des bénéfices ou dividendes à l'étranger, puisqu’elle n’est pas censée avoir de maison mère hors de Chine. Option peu chere (creation et capital), mais tres risquee, meme et surtout si le nom du partenaire chinois n'est qu'un prete-nom.


    2. Créer une société a capitaux mixtes (joint-venture) AVEC un partenaire chinois :

    La Joint-venture (minoritaire ou majoritaire) est une société a investissement étranger ou « FIE » (Foreign Invested Enterprise). Le directeur et/ou actionnaire peut légalement être une personne étrangère ou une personne chinoise. Les requis en capital et les procédures de création s’apparentent aussi plus aux procédures des sociétés a capitaux 100% étrangers (WFOE, FICE) que'a celles des sociétés chinoises (ces dernieres ne sont pas soumises a une approbation prealable de l'administration). C’est une option possible pour des secteurs de distribution sensibles non accessibles à des sociétés a capitaux 100% étrangers (WFOE ou FICE) ou si vous jugez la participation d’un partenaire local nécessaire (apport en locaux par exemple). Pour des raisons souvent inhérentes à des différences de priorité de gestion, de contrôle et de stratégie entre les investisseurs chinois et etrangers, evitez cette option si l'activité de commerce/distribution est possible en tant que societe a capitaux etrangers a 100%.


    3. Créer EN PROPRE une société de commerce de detail a capitaux 100% ÉTRANGERS :


    Cette option suit la reglementation chinoise de la "commerce de detail", secteur d'activite ouvert a des investissements 100% etrangers depuis fin 2004. Ces sociétés a capitaux 100% étrangers dont l’objet social est la vente / distribution (de détail ou de gros) sont aussi appelées « FICE » ou Foreign Invested Commercial Enterprise. Ouvrir un commerce avec une FICE est la seule option qui permette a un investisseur etranger d'avoir un controle complet sur la gestion, les comptes et la direction/croissance de son projet. En tant qu'investisseur etranger, envisager la creation d'un commerce de detail de la facon la plus serieuse et securitaire en Chine passe par la creation d'une FICE. Cela suppose aussi la capacite de financer en propre (donc de verser au capital) au moins 70% des depenses totales d'investissement de la 1ere annee d'exploitation (cautions, loyer, salaires, stock, etc). Sinon, l'administration chinoise ne valide simplement pas la 1ere phase d'approbation du projet et la societe ne peut pas etre creee (2e phase). Enfin, le capital approuvé et enregistré est généralement payable a 1/3 sous 1 mois de la delivrance de la Business License et le reste en une ou plusieurs fois sous 1 an.

    -> Conclusion : comme d'habitude, on en a pour son argent. La Commission d'Approbation des investissements etrangers (par qui passe tous les dossiers de creation de societes etrangeres) souhaite a tout prix eviter les faillites pour cause de sous-capitalisation, et part aussi du principe qu'une premiere annee d'exploitation ne generera pas de profits. Donc l'investisseur etranger est supposé avoir les moyens de financer le demarrage de son projet.
    Si vous souhaitez ouvrir et gérer en propre un commerce en Chine et que ce projet est un simple concept dépourvu des moyens financiers necessaires a son installation, je conseillerai simplement a un ressortissant etranger de s'abstenir. Mais vous avez aussi le droit de prendre des risques.


    Excellent week-end a toutes et a tous,

    greg.autef@ciprocess.com


    Note pour Mathieu : ok pour copier/coller ce texte integral dans ton site www.destinationchine.com si tu le souhaites.
     
  8. Mathieu

    Mathieu Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe Admin

    Inscrit:
    15 Octobre 2006
    Messages:
    5 634
    Localité:
    Shanghai, People Square
    Ratings:
    +1 403 / -10
    Merci Greg pour ton intervention. Je ferai une mise à jour du billet prochainement avec tes nouvelles infos.
     
  9. Ceven

    Ceven Ange

    Inscrit:
    9 Novembre 2006
    Messages:
    2 829
    Localité:
    Shenzhen
    Ratings:
    +2 / -0
    Excellent, tres clair comme explication Greg. Toutefois pour une personne qui voudrait faire du conseil, peut elle passer par un R/o avec siege a HK. Je sais que legalement c'est limite mais beaucoup de societe le font et l'Etat le sait et le tolere mais ces societes payent des taxes importantes. Pourrais tu expliciter ce cas par exemple?

    Note modérateur : La réponse de Greg à ta question a été déplacée sur un sujet dédié pour ne pas mélanger les 2 sujets et faciliter les recherches.

    Voir : http://www.bonjourchine.com/f121/f122/13609-conseil-trading-co.html
     
  10. frantz

    frantz Membre Bronze

    Inscrit:
    14 Juin 2007
    Messages:
    19
    Ratings:
    +0 / -0
    merci greg pour ces precisions...donc si j ai bien compris, dans le cas d une societe 100/100 chinoise je n ai aucune voie de recour legale. a l inerse est ce que cela peut me permettre de faire des demande de visa de travails? puis je etre salarie du commerce en question??
    merci du coup de main et bon week end a tous...
     
  11. Greg

    Greg Membre Silver

    Inscrit:
    28 Novembre 2004
    Messages:
    71
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +12 / -0
    faire employer un etranger par une societe chinoise

    Bonjour Frantz,

    Oui, tu n'es au mieux qu'un simple employe de cette societe meme avec un titre de Manager. Si l'idee, le concept et les ventes sont pourtant entre tes mains, tu n'as aucun moyen de posseder ("Directeur et/ou actionnaire") une societe a capitaux chinois.

    Aucun probleme. Une societe chinoise peut parfaitement employer un ressortissant etranger et donc lui delivrer : un contrat de travail, le permis de travail et visa de residence correspondant pour une annee ("residence permit" ou encore parfois appele Visa Z). Le renouvellement est annuel. Pour ce faire, la societe chinoise doit justifier le pourquoi d'un employe etranger plutot qu'un chinois, mais c'est generalement tres simple, arguant par exemple qu'il a une fonction commerciale en lien avec le monde etranger ou un lien de parente avec le/la directrice chinois(e).

    Bon courage a toi !

    greg.autef@ciprocess.com
     
  12. frantz

    frantz Membre Bronze

    Inscrit:
    14 Juin 2007
    Messages:
    19
    Ratings:
    +0 / -0
    de bonne humeur....

    merci greg pour ces infos qui si j ai tout compris me mettent de tres bonne humeur...donc pour resumer, si moi et mon amie, qui allons nous marier soit dit en passant, n avons aucunement l'intention d aller en france, si j ai pleinement confiance en elle et si nous voulons rester en chine, alors c est la solution ideal, non? cela me permet de faire une demande de visa de travail, de bosser, d avoir un statu de resident et tout sa a moindre cout en comparaison a une societer a capitaux etranger???? ai je bien tous saisie???
     
  13. frantz

    frantz Membre Bronze

    Inscrit:
    14 Juin 2007
    Messages:
    19
    Ratings:
    +0 / -0
    Creation d un commerce...

    nous allons avec mon amie creer un commerce de vente de vetements et bijoux.
    N ayant aucune idee par ou commencer, je fais appel a vos connaissance. se sera une societe 100/100 chinoise ou je ne serais que financeur. se qui me permetera apres de me faire embaucher et donc d avoir visa de travail et de residence...
    mon amie me certifie que la premiere demarche est de trouver un local puis de faire les papiers...???si quelqu un pouvait me renseigner sur l ordre dans lequel faire les choses et les noms chinois des document ou lieux ou il faut se rendre....
    je vous remercie d avance infiniment....
    frantz
     
  14. George

    George Guest

    Ratings:
    +0 / -0
    ouvrir un commerce en Chine bis

    J'ai rédigé un petit article sur mon expérience et afin de présenter mon livre.
    N'hésitez pas à me contacter pour informations. Je pourrais sans doute vous aider pour certaines de vos questions. (commentjaicreeuncommerceenchine@hotmail.fr)

    Dans mon livre écrit à l’intention de tous ceux qui envisagent d’investir en Chine, et en particulier de ceux qui souhaitent y ouvrir un commerce, j’ai repris mes expériences vécues dans cet immense pays, et les conclusions et connaissances qu’elles m’ont inspirées (http://www.lulu.com/content/2287023)

    C’est début 2006, immédiatement après mes études MBA de marketing, que je suis parti en Chine, à Changsha, la ville natale de Mao, la capitale de la province du Hunan. J’y ai vécu au travers de trois expériences particulièrement instructives.
    J’ai d’abord travaillé dans une administration chinoise, devenant ainsi l’un des premiers étrangers accepté dans un environnement administratif purement chinois.
    Je suis ensuite entré dans l’une des plus grandes entreprises chinoises, qui est un modèle de réussite partout en Chine. Modèle que l’on doit analyser et dont on peut s’inspirer.
    Enfin, j’ai ouvert deux restaurants et la première entreprise à capital étranger de la province du Hunan. J’ai développé un concept performant avec un retour sur mon investissement en moins d’un an.

    De retour en France au début de 2008 avec le regret de ne pas pouvoir étendre mon concept, faute de moyens financiers, j’ai écris ce livre pour partager mes connaissances, mes expériences et pour me faire connaître.
    Car la Chine est un pays plein d’opportunités si l’on veut s’en donner les moyens. Tous les chinois se sont enrichis et ils sont demandeurs de produits et de services. Aujourd’hui les entreprises doivent se développer non plus simplement dans une logique de production ou d’exportation, mais surtout pour répondre aux attentes d’un marché chinois naissant. Pour cela la France détient une image formidable en Chine, que très peu utilisent. Il faut vendre l’image de la France en Chine, proposer nos services, nos commerces, les produits de notre artisanat !
    La réussite est ouverte à tous ceux qui respectent plusieurs critères. Je détaille ces exigences dans mon ouvrage, expliquant aussi le concept performant que j’ai pu développer. Il faut notamment investir une somme suffisante, ne serait-ce que pour ne pas avoir à louer un local commercial. En effet louer dans beaucoup de villes en Chine, c’est un peu comme louer sur les Champs-Élysées. Car les chinois dupes sont trop nombreux à vouloir louer même à des prix irréalistes et les malheureux font faillite tous les trois mois. Il faut soigner l’image, la décoration et la présentation. Cela semble évident mais très peu l’ont compris. Les magasins de vêtements qui ouvrent en Chine ne font que reproduire un concept développé en Europe ou aux Etats-Unis. Un magasin de vêtements sera donc le même à Paris et à Shanghai. Comment dans ces conditions peut on espérer vendre en Chine alors même que l’on trouve partout des vêtements identiques à ceux vendus dans les magasins et à des prix dérisoires ! Certains ont de la chance. Ils furent les premiers. Ils sont les seuls. Ils ont bénéficié d’une image forte véhiculée par les films, par d’importantes campagnes de publicité, par les clichés, l’Amérique, la France par exemple.
    Il est consternant de constater en Chine l’absence ou la quasi absence de stratégie des commerces. Ils ne cherchent pas à développer une offre adaptée aux attentes d’un public chinois. Ils préfèrent se grouper dans les grandes villes, attirer les étrangers et par effet de mimétisme, par snobisme, attirer les chinois aisés. Cela fonctionne parfois à Shanghai, à Pékin... Mais qu’en est-il du reste de la Chine, de la grande masse des consommateurs chinois ? Il faut adapter notre offre française de produits, de services, à ces consommateurs. Savez-vous que les chinois ne supportent pas la viande dure. Les steaks offerts dans les restaurants en Chine sont tellement mous que l’on peut les découper sans utiliser de couteaux, à l’aide simplement de la fourchette. Inutile donc de vouloir cuisiner de vrais steaks français ! Il faut rencontrer les goûts et les attentes des clients chinois. Voilà encore une autre règle importante de base pour les entreprises. Il y a ceux qui cherchent à vendre du vin français qu’aucun chinois n’aime boire ! On peut pourtant facilement comprendre les goûts en général des chinois. Ils aiment le vin fruité, le vin blanc, les goûts prononcés… Offrons leur ce qu’ils désirent. Il y a ceux qui affirment que les chinois n’aiment pas le fromage. Mais les consommateurs chinois savent-il seulement ce qu’est le fromage ? Peuvent-ils insérer ce plat dans leur nourriture au quotidien ? Au petit déjeuner ? Au déjeuner ? Au dîner ? Et comment le préparer, le manger, le cuisiner ? Et quel type de fromage ?

    Je vous invite à lire mon ouvrage qui vous donnera certaines clefs d’accès à la Chine d’aujourd’hui, permettant de comprendre l’environnement chinois et de se développer en Chine.
    Cet ouvrage est disponible à l’adresse suivante : http://www.lulu.com/content/2287023
    « Comment j’ai créé un commerce en Chine ».
     
  15. Malong

    Malong Membre Gold

    Inscrit:
    16 Février 2007
    Messages:
    117
    Localité:
    France
    Ratings:
    +0 / -0
    Dans ces 3 situations, quel est le visa le mieux adapté et comment l'obtenir à partir de la France ?

    Faut-il arriver avec un visa touristique pour le changer en Visa Z lorsque l'entreprise est créée ?
     
  16. deonela

    deonela Membre Gold

    Inscrit:
    2 Février 2009
    Messages:
    536
    Localité:
    shanghai-Jinan
    Ratings:
    +51 / -0
    Et en ce qui concerne un cabinet de consulting ?
    est il considéré comme un commerce ?
     
  17. tedie

    tedie Membre Bronze

    Inscrit:
    30 Juin 2009
    Messages:
    8
    Ratings:
    +0 / -0
    bonjour,
    la legislation est elle la meme sur macao ? Est il aussi difficile d'ouvrir une entreprise a capitaux uniquement etranger ?
     
  18. Amyinlove

    Amyinlove Apprenti

    Inscrit:
    26 Octobre 2010
    Messages:
    2
    Ratings:
    +0 / -0
    pour ouvrir un resto ces règles sont mêmes?
     
  19. commerceinternational

    Inscrit:
    26 Novembre 2010
    Messages:
    3
    Localité:
    Shenzhen, China
    Ratings:
    +1 / -0
    Bonjour, monsieur, Paronnez-moi de mon expression en francais:
    je m'appelle Lili, je travaille dans la vie de shenzhen de la province de Guangdong en Chine. Pour ton information, il n'est pas difficile pour les étrangers de faire le commerce des diamants et bijoux.Il y a beaucoup de magasins (des grands magasins, magasins d'antiquites,magasins de detail...) de bijoux et vetement en chine, A temps partiel , je travaille pour une entreprise de bijoux luxueuse-Christopher Designs (from new york www.christopherdesigns.com) , je suis responsable de la vente de bijoux et diamants en Chine, par example, Nous coopérons avec des distributeurs, detaillants ,manufactures et ainsi de suite en Chine.
    J'aime bien les vetements et accessoires...
    N'hésitez pas a me contacter par e-mail:
    anttiena_business@yahoo.com
    (P.S.Sorry for my poor french grammer, the print advertisement , online advertisement or other promotion is needed if you are interested in promoting your brand in China market. weblinks for your reference: www.0755zb.com www.18gem.com www.chinajeweler.com www.chinajewelry.net )
    Cordialement,
    Lili
     
  20. yann21

    yann21 Apprenti

    Inscrit:
    26 Décembre 2010
    Messages:
    5
    Localité:
    Brest
    Ratings:
    +0 / -0
    bonjour à tous, je suis nouveau sur ce forum et je suis un peu dans le même cas, j'avais l'idée de monter un genre d'hostel ( pour accueillir les voyageurs sur leur liong parcours lol ), es-ce le même prinicpe qu'ouvrir un commerce en chine ?
    Merci :)
     

Partager cette page