1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

On n'est pas si mal en Chine ...

Discussion dans 'Bistrot Chine du "Lotus Bleu"' créé par Orang Malang, 17 Février 2012.

  1. Orang Malang

    Orang Malang Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    15 970
    Localité:
    常熟,江苏
    Ratings:
    +8 171 / -35
    Au Népal, un Français détenu 1674 jours pour un visa expiré

    [​IMG]
    A Katmandou, en 2008.AFP/PRAKASH MATHEMA



    La canne sur laquelle il prend appui pour compenser une blessure mal soignée à la jambe ne donne aucune indication sur son âge. On ne devine ses 66 ans que lorsque son visage de corsaire buriné pris par la colère se contracte, ce qui est souvent le cas depuis sa sortie, le 31 janvier, de la prison centrale de Katmandou. Claude Ozoux a été détenu, sans jugement, pendant quatre ans et demi pour un simple dépassement de visa et faute d'avoir payé 1 630 euros d'amendes. Un cas inédit selon le ministère des affaires étrangères.

    "J'ai la ferme intention de saisir la justice pour non-assistance à personne en danger", lâche M. Ozoux début février lors de son passage à Paris. "On m'a laissé pourrirdans un trou à rats ; que le Népal pratique un racket à l'immigration, c'est une chose, mais que la France ne se soit pas davantage impliquée dans ma libération, c'est un pur scandale, alors qu'elle l'a fait pour d'autres dans le monde".

    Cet ancien hippie a vécu en dehors des sentiers battus. Mêlant des origines écossaises et réunionnaises, ce fils de résistant et de combattant de la France libre, dont la famille comptait parmi les notables de Madagascar, a fui cet héritage familial et choisi de faire la route en Asie. Après avoir longtemps opté pour un mode de vie de beatnik et vivoté du commerce d'art tibétain, il a adopté le Népal comme base. "Je m'y sens comme chez moi, ce n'est pas une colonie, les gens ne sont pas serviles".
    Ses faibles revenus, sa proximité avec le monde de la rue ou avec ces Européens, naufragés de la vie, souvent toxicomanes, reste d'un temps où la terre népalaise accueillait ceux qui fuyaient la vie occidentale, ont fini par lui créer des ennuis."Je me suis fait agresser le 30 mars 2006 par de jeunes voyous qui m'ont brisé la jambe", explique-t-il sans s'étendre.

    Opéré le lendemain, il raconte avoir "disjoncté". "L'anesthésie avait été trop forte, je m'en suis mal remis, je voulais fumer, ils m'ont interdit, je me suis énervé, ils m'ont viré le lendemain". Les relations avec l'ambassade ne sont guère meilleures. "Je me suis aussi fait virer du bureau du consul qui m'a traité de toxicomane, ce que je ne suis pas".

    Au mois d'octobre 2006, il est expulsé de chez lui. Le 3 juillet 2007, il est arrêté, sur dénonciation, par l'immigration pour dépassement un visa qui n'est plus valable depuis treize mois. Il échoue dans la prison centrale de Katmandou, située à l'écart d'une artère bondée de la ville. "C'est une prison autogérée par les détenus, on était près d'un millier". Il n'y règne, dit-il, aucune violence et aucun racket. Seuls les gangsters font des affaires à l'intérieur, tenant des petites échoppes. "J'ai plus été aidé par les prisonniers que par le consulat", estime-t-il.

    Dans cet ensemble de bâtiments de deux étages, comprenant de grands dortoirs, il évolue, libre, entre 5 heures et 22 heures. "Au regard du niveau de pauvreté dans ce pays, ce ne sont pas les pires conditions mais il y a le bruit et la promiscuité". Il n'est pas le seul Occidental. "Il y avait en permanence six ou sept Européens, certains dans mon cas, pour des histoires de visa qui ne restaient pas longtemps, quelques pédophiles et des trafiquants de cannabis".

    Il côtoie même une célébrité. "Charles Sobhraj, le bikini killer, était là depuis septembre 2003, il se vantait d'être accusé d'avoir tué vingt personnes mais disait n'avoirrien fait, les prisonniers le surnomment le chien". Les cadavres de la plage de Pattaya, en Thaïlande, ont en effet rattrapé indirectement Sobhraj au Népal. Après avoir purgé une peine de 21 ans de prison en Inde pour vols et évasion, il était parti vivre en France après avoir échappé à la justice thaïlandaise.

    Mais en 2003, revenu au Népal, il est arrêté et condamné à la prison à perpétuité pour y avoir assassiné une Américaine en 1975. "Il est enfermé dans son personnage, il me demandait si on le considérait comme une légende alors que c'est surtout un manipulateur. Il est avec la fille d'un avocat maoïste, âgée de 22 ans, et se sert d'elle. Moi, dès qu'il a vu que je n'avais pas argent, il m'a ignoré".

    L'argent manquait en effet à Claude Ozoux. "Ma mère et ma sœur ne croyaient pas que je risquais dix ans de prison, sans jugement, donc sans appel, pour une histoire de visa, elles pensaient que je cachais quelque chose de grave, un simple courrier du consulat confirmant ma situation suffisait, ils me l'ont toujours refusé, c'était Kafka".

    L'un de ses amis, un ex-allemand de l'Est sans le sou, vivant aussi au Népal, qui le visite en prison, finira par trouver l'argent début 2012. "J'ai été expulsé le jour même sans voir mon amie népalaise", se plaint l'intéressé.

    A Katmandou, dans la communauté française, sa mauvaise réputation n'est plus à faire. Un diplomate confirme qu'il s'agit "d'une personne difficile à gérer" et ajoute"que le mère de M. Ozoux était prête à payer en 2008 mais qu'il avait refusé souhaitantrester au Népal avec son amie". Le Quai d'Orsay a indiqué au Monde que "la protection consulaire a bénéficié à M. Ozoux et qu'il a été accompagné tout au long de sa détention".

    Les Népalais, quant à eux, lui ont fait une fleur. Au lieu de lui interdire le territoire pendant cinq ans, ils ont pris en compte les quatre ans de détention. Dans un an, il pourra y retourner.

    Jacques Follorou



     
  2. ElodieX

    ElodieX Modérateur Nanjing
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    1 283
    Localité:
    Xuhui district
    Ratings:
    +168 / -0
    Héhé c'est exactement l'article que j'étais en train de lire :)

    C'est fou quand même, même si l'histoire est pas bien claire...
     
  3. Orang Malang

    Orang Malang Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    15 970
    Localité:
    常熟,江苏
    Ratings:
    +8 171 / -35
    En effet, même si à la base, c'est une histoire de visa ... Je pense qu'ils manquent tout de même pas mal d'éléments afin de pouvoir se faire une opinion bien claire sur cette affaire ...
     
  4. kurisutofue

    kurisutofue Membre Gold

    Inscrit:
    18 Juin 2007
    Messages:
    683
    Localité:
    Hangzhou
    Ratings:
    +3 / -0
    Le comportement du gars, loin d'etre cooperatif, presage bien plus derriere. Une chose est sure, ce n'est pas clean du tout.

    Maintenant, parlant uniquement de son probleme avec le visa, il est vraiment stupide de sa part, en 13 mois, de ne pas chercher a etre en regle. Il ne respecte apparemment pas grand chose, donc le pays d'accueil ne va pas le respecter, c'est sur. le comble de l'histoire, c'est qu'il pourra revenir dans 1 an, en refesant biensur un autre visa, ca me ferait marrer qu'il le fasse, il aurait vraiment l'air idiot, alors qu'il aurait pu eviter d'etre emmerde depuis le debut. Une vraie perte de temps et de vie.

    Apres, ce n'est qu'une supposition, mais ca ne serait pas etonnant si c'est confirme, probablement que son sejour penitancier au depart devait etre court (ce n'est pas precise dans l'article), mais il a sans doute du faire pleins d'autres conneries pour pouvoir rallonger et rester au pays, sans l'avouer. Il semble que la prison n'est pas si horrible qu'elle en a l'air par rapport a d'autres. Ensuite, il se serait bien brouille avec des gens pour devenir furax. Ou bien encore, il est simplement furax d'etre parti. Je ne sais pas si son amie Nepalaise le rendait visite en prison, pour autant d'insistance sur elle...

    En dehors de cette supposition, rien n'est encore donne en details pour se donner une idee claire entre lui, les authorites du nepal, et le quai d'Orsay, et surtout les lois appliquees dans le pays. Tout decoule au depart de ces relations. Mais je penche bien sur ma supposition pour son histoire. On verra si la presse en parle encore apres avec des nouveaux elements.

    C'est vrai qu'en Chine, une chose aussi severe, n'est pas arrive, a ma connaissance, cela reste des amendes qui sont reevaluees en fonction du retard sur le paiement, et ensuite, la personne est juste authorisee a degager du pays, mais pas de prison pour elle. Quelqu'un peut confirmer?
     
  5. Ludovico

    Ludovico Dieu créateur

    Inscrit:
    9 Juin 2010
    Messages:
    3 993
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +1 415 / -11
    Il est difficile de juger sur un article, nous ne connaissons pas les tenants et les aboutissant de cette histoire, évitons alors les suppositions sans fondement, tu as peut être raison comme tu as peut être tord.

    En tous cas, je ne connaissais pas les faits de Charles Sobhraj, je viens me renseigner un peu et c'est impressionnant comment il semble simple de filer entre les doigts de la justice...
     
  6. kurisutofue

    kurisutofue Membre Gold

    Inscrit:
    18 Juin 2007
    Messages:
    683
    Localité:
    Hangzhou
    Ratings:
    +3 / -0
    Comme quoi, tout est possible.
     
  7. Malyn

    Malyn Dieu

    Inscrit:
    23 Juillet 2010
    Messages:
    2 075
    Localité:
    Canton
    Ratings:
    +485 / -3
    L'histoire est triste certes, pourtant elle m'a bien fait marré. Désolé.
     
  8. A_zhongshan_un_chti

    Inscrit:
    21 Octobre 2009
    Messages:
    1 010
    Ratings:
    +2 / -0
    Le principe de base, est de respecter, dans la mesure du possible, les lois du pays dans lequel nous résidons.

    Après , ce n'est pas toujours évident, et chaque pays, commune, a ses particularités.

    Perso, je connais des histoires de dingue pour les visas, où l'immigration me répond que nous sommes tous frères & soeurs, et qu'un visa est inutile.
    Je crois rêver, et je leur prie de me fournir un document officiel.

    Mais non, la police répond <<nous sommes tous camarades>>.

    ?

    0K, nous sommes tous camarades, mais légalement, sur le papier, ça ne tient pas.

    Gardons nous de condamner notre compatriote au Népal.

    Rien n'est simple, particulièrement en terre étrangère.
     
  9. zel

    zel Dieu créateur

    Inscrit:
    16 Décembre 2010
    Messages:
    2 014
    Ratings:
    +931 / -13
    C'est fou quand meme 4 ans de taule, et puis on connait pas tout de ses relations avec l'ambassade et si ou non ils n'ont rien fait pour l'aider...
     
  10. A_zhongshan_un_chti

    Inscrit:
    21 Octobre 2009
    Messages:
    1 010
    Ratings:
    +2 / -0
    Pas de relation.

    J'espère que tu te doutes tout de même, que si cette homme était de la famille du chef de l'Etat, ce n'est pas 4 ans, mais 4 heures, qu'il aurait passé en prison.

    Jean de la Fontaine:

    [h=2]Les Animaux malades de la peste
    [​IMG][/h]Un mal qui répand la terreur,
    Mal que le Ciel en sa fureur
    Inventa pour punir les crimes de la terre,
    La Peste (puisqu'il faut l'appeler par son nom)
    Capable d'enrichir en un jour l'Achéron,
    Faisait aux animaux la guerre.
    Ils ne mouraient pas tous, mais tous étaient frappés :
    On n'en voyait point d'occupés
    A chercher le soutien d'une mourante vie ;
    Nul mets n'excitait leur envie ;
    Ni Loups ni Renards n'épiaient
    La douce et l'innocente proie.
    Les Tourterelles se fuyaient :
    Plus d'amour, partant plus de joie.
    Le Lion tint conseil, et dit : Mes chers amis,
    Je crois que le Ciel a permis
    Pour nos péchés cette infortune ;
    Que le plus coupable de nous
    Se sacrifie aux traits du céleste courroux,
    Peut-être il obtiendra la guérison commune.
    L'histoire nous apprend qu'en de tels accidents
    On fait de pareils dévouements :
    Ne nous flattons donc point ; voyons sans indulgence
    L'état de notre conscience.
    Pour moi, satisfaisant mes appétits gloutons
    J'ai dévoré force moutons.
    Que m'avaient-ils fait ? Nulle offense :
    Même il m'est arrivé quelquefois de manger
    Le Berger.
    Je me dévouerai donc, s'il le faut ; mais je pense
    Qu'il est bon que chacun s'accuse ainsi que moi :
    Car on doit souhaiter selon toute justice
    Que le plus coupable périsse.
    - Sire, dit le Renard, vous êtes trop bon Roi ;
    Vos scrupules font voir trop de délicatesse ;
    Et bien, manger moutons, canaille, sotte espèce,
    Est-ce un péché ? Non, non. Vous leur fîtes Seigneur
    En les croquant beaucoup d'honneur.
    Et quant au Berger l'on peut dire
    Qu'il était digne de tous maux,
    Etant de ces gens-là qui sur les animaux
    Se font un chimérique empire.
    Ainsi dit le Renard, et flatteurs d'applaudir.
    On n'osa trop approfondir
    Du Tigre, ni de l'Ours, ni des autres puissances,
    Les moins pardonnables offenses.
    Tous les gens querelleurs, jusqu'aux simples mâtins,
    Au dire de chacun, étaient de petits saints.
    L'Ane vint à son tour et dit : J'ai souvenance
    Qu'en un pré de Moines passant,
    La faim, l'occasion, l'herbe tendre, et je pense
    Quelque diable aussi me poussant,
    Je tondis de ce pré la largeur de ma langue.
    Je n'en avais nul droit, puisqu'il faut parler net.
    A ces mots on cria haro sur le baudet.
    Un Loup quelque peu clerc prouva par sa harangue
    Qu'il fallait dévouer ce maudit animal,
    Ce pelé, ce galeux, d'où venait tout leur mal.
    Sa peccadille fut jugée un cas pendable.
    Manger l'herbe d'autrui ! quel crime abominable !
    Rien que la mort n'était capable
    D'expier son forfait : on le lui fit bien voir.
    Selon que vous serez puissant ou misérable,
    Les jugements de cour vous rendront blanc ou noir.
     
  11. laoV

    laoV Guest

    Ratings:
    +0 / -0
    Quand même 13 mois de dépassement de visa...Bon il est possible qu'il ait accumulé les galères et problèmes mais 13 mois...La peine de prison est évidemment démesurée. De là à en rajouter une couche sur le "racket à l'immigration", il a quand même sacrément déconné.
    Pour ce qui est de l'absence de protection consulaire, je suis partagé:
    -selon moi ce n'est pas à la France de rattraper les galères dans lesquels se mettent sciemment ses ressortissants, parce que là il est inexcusable (13 mois...)
    -sa peine de prison démesurée aurait peut être du susciter plus d'intérêt, même si ce n'est pas à la France d'aller dicter les lois d'un autre pays (si loi il y a et si la justice a bien été rendue...).
     
  12. kurisutofue

    kurisutofue Membre Gold

    Inscrit:
    18 Juin 2007
    Messages:
    683
    Localité:
    Hangzhou
    Ratings:
    +3 / -0
    Il semble qu'il a l'habitude de l'Asie et qu'il ait decide de rester base au Nepal au final. Pour elire domicile a un endroit, on est cense etre parfaiement en regle dans les formalites afin d'y rester en toute tranquilite, surtout si le gars au depart est entre avec un visa. Pour n'avoir pas pu faire grand chose en 13 mois et etre arrete sur denonciation, c'est qu'il ne cherchait pas du tout a resoudre son probleme de visa des le depart. Donc, il l'a bien cherche et il n'y a pas de complot derriere. Mais ses 4 ans de prisons sont sans doute pour encore d'autres choses. le gars semble deja assez agressif de par son comportement bien avant la prison. Et je persiste a penser qu'il n'est pas du genre cooperatif, ce qui n'arrange pas son cas avec le pays.
     
  13. Dagobert Ier

    Dagobert Ier Membre Silver

    Inscrit:
    4 Juillet 2010
    Messages:
    386
    Localité:
    Wuhan
    Ratings:
    +0 / -0
    Trop fort !

    Ah les hippies ! ça me rappelle "Flash ou le grand voyage" de Charles Duchaussoy, qui raconte un peu la vie des hippies à Katmandou et comment les hippies français ont gravement écorné leur image (déjà pas forcément reluisante) en foutant un bordel pas possible à l'ambassade de France pendant une réception avec le roi du Népal.

    :/

    Bref, à chercher les ennuis, on les trouve !
     
  14. kurisutofue

    kurisutofue Membre Gold

    Inscrit:
    18 Juin 2007
    Messages:
    683
    Localité:
    Hangzhou
    Ratings:
    +3 / -0
    ha ouais quand meme, une vraie bande de sauvages au final...
     
  15. crokette

    crokette Membre Bronze

    Inscrit:
    3 Février 2011
    Messages:
    391
    Ratings:
    +0 / -0
    le mec trop resté sous barbituriques ...
     

Partager cette page