1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

On est quand meme pas vraiment au top en cas de soucis !

Discussion dans 'La France vue de Chine' créé par lafoy-china, 14 Juillet 2015.

  1. lafoy-china

    lafoy-china Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe

    Inscrit:
    8 Mars 2009
    Messages:
    9 182
    Localité:
    Hong-Kong - Dongguan - Beijing
    Ratings:
    +5 015 / -64
    14 JUILLET : Sur les Champs-Elysées défilent les armées et leur matériel, rutilant pour l'occasion, malgré l'usure d'équipements parfois quinquagénaires.

    468287-des-vehicules-de-l-armee-francaise-lors-du-defile-du-14-juillet-2012-a-paris.jpg

    Extrait : Plus toute jeune, l’armée française. Sur les Champs-Elysées ce 14 juillet : des véhicules rutilants, pimpants, apprêtés par des soldats soucieux du lustre de la parade. Le «coup de polish» maquille à dessein l’âge canonique du matériel tricolore. Quarante-sept ans de bons et loyaux services pour l’hélicoptère Puma, trente-huit pour la toujours verte «Sagaie» blindée, ou trente-deux pour l’immarcescible Mirage 2000.

    Bien que les coûts unitaires de ces armes incitent à en allonger la durée de vie à coups de «modernisations» successives, certains matériels sont en bout de course. Plus que l’usure, c’est l’obsolescence qui guette les forces françaises, au regard de l’évolution de leurs contraintes opérationnelles. Le char Leclerc, fleuron de la cavalerie française pour l’heure cantonné à des rôles de figurant dans des opérations de maintien de la paix, en est l’exemple. Entré en service en 1993 et conçu pendant (et pour) la guerre froide, ce blindé n’a pas de remplaçant programmé. Cette année, il ne défilera même pas. Fin 2019, deux cents devront être rénovés. Le «véhicule de l’avant blindé» (VAB) et toutes ses versions, véhicules de base de l’armée de terre éprouvés, entrés en service en 1976, resteront d’active au moins jusqu’en 2019, en attendant l’arrivée à une date inconnue du véhicule blindé multirôle (VBMR).

    Suite du constat >>>

    [​IMG]
    Source : Liberation
     

Partager cette page