1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Offrez-vous une île déserte en Chine

Discussion dans 'Bistrot Chine du "Lotus Bleu"' créé par Cyril.G, 25 Avril 2011.

  1. Cyril.G

    Cyril.G Dieu Supérieur

    Inscrit:
    17 Juin 2009
    Messages:
    2 014
    Localité:
    Shanghai, Pudong
    Ratings:
    +388 / -3
    (Prévoir l'assurance contre les Tsunamis)

    Le monde Article paru dans l'édition du 23.04.11

    A louer, île déserte proche des côtes chinoises. L'administration chargée de la protection des zones maritimes a publié une liste de 176 îles inhabitées dont les entreprises – ou les riches particuliers – pourront acquérir les droits d'exploitation pour cinquante années au maximum. Elles seront attribuées au plus offrant à condition de s'engager à respecter un certain nombre de critères environnementaux, tels que le traitement des déchets. La taille des bâtiments construits sera également contrôlée.

    Les étrangers peuvent se porter candidat mais leurs dossiers seront étudiés directement par le gouvernement central. La province méridionale du Guangdong compte à elle seule soixante de ces îlots, celle du Fujian, plus au nord, une cinquantaine.

    "N'importe quelle entreprise ou individu peut se porter candidat pour développer ces îles inhabitées dès lors qu'il a un projet de développement approprié et qu'il utilise l'île pour le motif stipulé", a déclaré Liu Caixia, directeur du bureau de gestion des îles de l'Administration d'état des océans.

    Le service de microblogs le plus populaire du pays, Sina Weibo, a lancé un fil de discussion pour les internautes qui eux aussi aimeraient s'offrir une île et se sont donc pris d'intérêt pour le sujet. "Je construirais ma propre maison et élèverais mes vaches et chèvres pour consommer un lait sûr", lance insolemment l'un d'entre eux, Lao Liang, en référence aux scandales alimentaires qui font régulièrement l'actualité chinoise.

    EXPLOITATION MINIÈRE

    La Chine avait suspendu l'attribution de telles îles à des personnes privées en raison de certains abus : exploitation minière ou développement anarchique d'infrastructures destinées à accueillir les hordes de touristes. Une loi entrée en vigueur le 1er mars 2010 doit permettre de superviser la gestion des îles.

    La Chine en compterait 6 500 et Pékin argue de la nécessité de mieux contrôler leur inévitable exploitation. Celles dont la souveraineté est contestée par d'autres Etats de la région ne seront pas mises sur le marché.

    Les promoteurs font preuve d'un intérêt soutenu. La compagnie Financial Street, spécialisée dans le développement de projets immobiliers, a déjà proposé d'investir des dizaines de millions de yuans sur la petite île de Sangzhou, proche de Hongkong.

    Le quotidien Global Times, habituellement peu enclin à critiquer le gouvernement, constate que des entreprises de secteurs aussi variés que la construction ou le transport pourront se porter candidates. "Les promoteurs, motivés par le profit, sacrifieront certainement l'environnement pour leurs affaires", s'inquiète Geng Xiangkui, professeur à l'université d'études océaniques de la province du Zhejiang dans les colonnes du journal. M. Geng estime que les écosystèmes sensibles de ces îles seront mis à rude épreuve.
     

Partager cette page