1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Nouvelle cause et traitement potentiels de l'Alzheimer

Discussion dans 'Bistrot Chine du "Lotus Bleu"' créé par Therugbygirl, 15 Avril 2015.

  1. Therugbygirl

    Therugbygirl Déesse

    Inscrit:
    27 Mai 2014
    Messages:
    2 011
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +2 899 / -4
    Nous avons tous dans notre entourage quelqu'un qui est touche par cette maladie - donc je me disais que c'est une bonne nouvelle a partager...

    http://tvanouvelles.ca/lcn/infos/lemonde/archives/2015/04/20150414-224239.html

    Bloquer chez des souris de laboratoire certaines cellules du système immunitaire cérébrale qui détruisent l'arginine, un nutriment essentiel, a empêché la formation de plaques de protéines dans le cerveau caractéristiques de la maladie d'Alzheimer, selon une recherche publiée mardi.
    «Si la destruction de l'arginine est si importante dans le mécanisme de la maladie, il serait peut-être possible en la bloquant d'inverser cette pathologie», estime le Dr Carol Colton, professeur de neurologie à l'Université Duke en Caroline du Nord, l'un des principaux auteurs de ces travaux parus dans le Journal of Neuroscience.
    (...)

    En étudiant les anomalies du système immunitaire tout au long de la vie de ces souris, ils ont constaté que certaines cellules clés du système immunitaire qui résident dans le cerveau et la moelle épinière, appelées microgliocytes, les premières à répondre à une infection, ont commencé à se diviser et à changer tôt dans la maladie d'Alzheimer chez ces animaux.
    Ces microgliocytes ont produit une enzyme, l'arginase, destructrice de l'arginine, qui était fortement présente dans des régions du cerveau importantes pour la mémoire et aussi là où les neurones périssaient en grand nombre.
    Les chercheurs ont neutralisé cette enzyme (arginase) avec une molécule, un médicament expérimental anti-cancereux appelé DFMO, avant l'apparition des symptômes chez les souris et constaté une réduction des plaques développées dans leur cerveau ainsi que de meilleures performances aux tests de mémoire.
    «Tout ce que cela nous suggère c'est qu'en bloquant ce processus de réduction de l'arginine on peut protéger les souris au moins de la maladie d'Alzheimer», souligne le Dr Kan.
     

Partager cette page