1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Nouveau patron pour Dongfeng, sur fond de recomposition des groupes publics chinois

Discussion dans 'Informations Chine' créé par Orang Malang, 7 Mai 2015.

  1. Orang Malang

    Orang Malang Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    15 970
    Localité:
    常熟,江苏
    Ratings:
    +8 171 / -35
    LE MONDE du 7 mai 2015

    Dernier épisode du jeu de chaises musicales en cours dans les grandes entreprises publiques en Chine, et peut-être prélude à des recompositions dans le secteur automobile, le Parti communiste chinois a nommé un nouveau président à la tête de Dongfeng, a annoncé, mercredi 6 mai, le deuxième constructeur de voitures chinois : Zhu Yanfeng remplace Xu Ping.

    Zhu Yanfeng œuvrait ces dernières années en tant que vice-secrétaire du PCC pour la province du Jilin, qui jouxte la frontière nord-coréenne. À 54 ans, il dispose toutefois d’une précédente expérience dans le secteur automobile, puisqu’il a été président, jusqu’en 2007, d’un autre constructeur étatique, FAW, partenaire imposé à l’allemand Volkswagen et au japonais Toyota pour une partie de leur production chinoise.

    La presse locale évoque la possibilité que Xu Ping soit nommé à la tête de FAW, mais cette information n’est pas été confirmée pour l’heure. Alors que des rumeurs circulaient ces derniers jours sur une possible fusion avec FAW, Dongfeng a par ailleurs démenti l’existence d’un tel projet.

    http://pan.baidu.com/s/1i3EKIBN
     
  2. 理科。

    理科。 Membre Bronze

    Inscrit:
    13 Novembre 2014
    Messages:
    110
    Localité:
    太仓;苏州
    Ratings:
    +80 / -0
    Merci pour ces news, j'avais un peu suivi les rumeurs de fusion DongFeng/FAW.

    Dans le même genre il y a aussi Volkswagen qui change de tête après une excellente année 2014 qui pourrait bien propulser le groupe en tête du classement des constructeurs auto.
    Volkswagen qui au passage est en joint-venture avec FAW (et SAIC mais ça contribue moins à faire la transition).
    http://www.largus.fr/actualite-auto...es-piech-face-a-ses-actionnaires-6193386.html
    http://www.lemonde.fr/economie/arti...signer-un-nouveau-president_4628131_3234.html
     
  3. - Résistons -

    - Résistons - Dieu créateur

    Inscrit:
    30 Août 2014
    Messages:
    9 745
    Localité:
    中国
    Ratings:
    +6 142 / -80
    A retrouver sur le monde ou reuters:



    "Une enquête a été ouverte à l’encontre de Zhu Fushou, directeur général du constructeur automobile chinois Dongfeng, partenaire des français Renault et PSA, a annoncé lundi 2 novembre l’autorité chargée de la lutte anticorruption. M. Zhu, également vice-secrétaire du Parti communiste au sein du groupe, est « soupçonné de graves violations de la discipline », a annoncé la commission d’inspection disciplinaire, le gendarme du Parti. Cette formule est utilisée de façon routinière en Chine pour désigner des faits de corruption. Aucun détail n’a été fourni dans le communiqué, constitué d’une ligne unique.

    Dongfeng Motor est le deuxième constructeur chinois avec 3,80 millions de véhicules écoulés l’an dernier (16 % de parts de marché). Le groupe a multiplié les coentreprises tous azimuts avec les japonais Nissan et Honda, les français Renault et PSA Peugeot Citroën, le sud-coréen Kia ainsi qu’avec le taïwanais Yulon. Il est par ailleurs actionnaire de PSA, étant rentré au capital de celui-ci l’an dernier à hauteur de 14 %.

    Le secteur automobile pas épargné
    En décembre 2014, Ren Yong, un haut responsable du groupe et vice-président de la coentreprise de Dongfeng avec Nissan, avait déjà été placé sous enquête, lui aussi suspecté « d’infractions disciplinaires ». Alors que la campagne anticorruption lancée tambour battant il y a deux ans par le président Xi Jinping s’étend désormais aux entreprises étatiques, le secteur automobile, après celui du pétrole, n’est pas épargné.

    Mi-mars, c’est Xu Jianyi, ex-président de FAW, le troisième constructeur automobile chinois, qui avait été épinglé. Suite à sa disgrâce, Xu Ping, qui présidait alors le conseil d’administration du groupe Dongfeng, avait été désigné président de FAW Group. Il avait été remplacé à son poste chez Dongfeng par Zhu Yanfeng, un ancien dirigeant de FAW."
     

Partager cette page