1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Nouveau mail de Mister Francis Nizet

Discussion dans 'Informations Chine' créé par Dui ni shuo de dui, 27 Mars 2014.

  1. Dui ni shuo de dui

    Dui ni shuo de dui Alpha & Oméga

    Inscrit:
    18 Septembre 2007
    Messages:
    5 668
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +6 339 / -18
    Hello les amis,

    Ci dessous un nouveau mail recu tout a l'heure de la part de notre bien aime "Conseiller a l'assemblee des francais de l'etranger". (decidement je deviens presque son porte parole officiel ici...)

    Le voici:

    Chères et Chers Compatriotes,

    Le Président de la République Populaire de Chine, Monsieur Xi Jinping, a entamé une visite d’Etat de trois jours dans notre beau pays et était l'hôte de l’Elysée ce mercredi. Cette visite qui revêt une importance primordiale pour notre relation bilatérale marque le quatrième temps d’une séquence de rencontres au plus haut niveau.

    En avril dernier, François Hollande avait été le premier Président occidental à être reçu par le nouvel homme fort de la Chine; cette visite d’Etat avait été suivie par la visite officielle du Premier Ministre Jean-Marc Ayrault en décembre, puis, le 27 janvier de cette année, par celle du Président de l’Assemblée Nationale Claude Bartolone venu célébrer à Pékin le cinquantenaire de l’établissement des relations diplomatiques entre nos deux pays accompagné en cela d’une importante délégation de la fondation Charles de Gaulle. Peut-on rêver d’un contexte plus favorable pour l’épanouissement de nos relations mutuelles ?

    Lors de sa venue à Pékin, j'avais remis, au bas de l’échelle de coupée, un courrier au Président de la République au nom de la communauté française en Chine. C’est donc tout naturellement que j'ai tenu très récemment à reprendre les divers sujets qui y étaient évoqués et à interroger le gouvernement et l'administration début mars lors de la session plénière de l'Assemblée des Français de l'Etranger à Paris à quelques semaines de la visite du Président chinois, visite qui, d’une certaine façon referme brillament cette longue séquence de rendez-vous et devrait sans nul doute apporter des avancées concrètes à certains de ces dossiers intéressant de près notre vie en Chine.

    Vous trouverez ainsi en attaché les réponses qui m'ont été apportées par le gouvernement au sujet de :
    - 1 L'avancement du projet immobilier du Lycée français de Pékin. La réponse de l'Agence pour l'Enseignement Français à l'Etranger (AEFE) ne tient pas compte, et pour cause, de l'étape récemment franchie avec la conclusion le 19 mars dernier de la longue opération de conversion foncière du terrain de construction. D'autre part, le Conseil d'Administration de l'AEFE a validé ce mercredi 26 mars l'appelation Lycée Charles de Gaulle donnée à l' établissement scolaire. J'ai pu rencontrer à Paris les membres du cabinet de la Ministre déléguée aux Français de l'Etranger et les responsables de l'AEFE pour évoquer les points abordés dans cette réponse et militer pour une accélération de l'agenda de construction.


    - 2 L'avancement des négociations en vue de la signature d'une convention bilatérale de sécurité sociale entre la France et la Chine. Comme le souligne la réponse, un quatrième round de discussions a eu lieu à Pékin début mars. Des annonces importantes sont attendues à ce sujet durant ces trois jours. Ce dossier est très important pour nos entreprises françaises en Chine mais aussi pour leurs salariés.

    - 3 Les conditions d'obtention des visas pour la Chine en particulier depuis Hong Kong. A ce sujet, les conditions de séjour des Français en Chine ont pu être abordées lors de la venue du Directeur des Français de l'Etranger à Pékin il y a deux semaines pour attirer son attention sur le durcissement des conditions d'obtention des visas pour les travailleurs, les stagiaires ou les consultants, sans oublier les retraités et les problèmes plus spécifiques des enfants de familles mixtes franco-chinoises pour entrer et sortir du territoire et les délais rédhibitoires de réquisition du passeport lors du renouvellement d'un visa. A noter que depuis cette année ces sujets font désormais l'objet d'une commission bilatérale entre les deux administrations homologues.

    - 4 Les activités de l'Agence Française de Développement en Chine et le retour pour nos entreprises.
    Nous suivrons avec beaucoup d'attention ces jours-ci les annonces dans la presse quant aux avancées sur ces questions qui touchent de près notre quotidien en Chine.


    En espérant avoir contribué à votre information,
    Je vous souhaite une bonne journée.
    Francis NIZET, Conseiller à l’Assemblée des Français de l’Etranger.



    Concernant les points 1 et 4, je pense qu'on s'accordera tous plus ou moins ici a dire que l'on en a rien a battre. Les points 2 et 3 sont donc les plus interessants. A noter egalement qu'on ne parle plus apparemment de la reciprocite du permis de conduire ici (pourtant c'etait pour tres tres tres bientot d'apres les informations precedentes...bon...).
     
  2. Dui ni shuo de dui

    Dui ni shuo de dui Alpha & Oméga

    Inscrit:
    18 Septembre 2007
    Messages:
    5 668
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +6 339 / -18
    Egalement, la lettre au president mentionnee dans son mail:


    Monsieur le Président,
    Vous entamez aujourd’hui une visite d’Etat de deux jours en Chine et êtes ainsi le
    premier homme d’Etat occidental à rencontrer à Pékin son homologue chinois depuis la prise
    de fonction de celui-ci à la tête de la seconde puissance économique mondiale. Une première
    rencontre dans le droit chemin de 2014, année qui marquera le cinquantième anniversaire de
    la reconnaissance de la République Populaire de Chine par la République Française,
    présidée alors par le Général de Gaulle. C’est dire si votre venue revêt une importance
    particulière.


    La communauté française résidant en Chine vous souhaite, ainsi qu’à votre
    délégation, la bienvenue et forme le voeu que cette visite fasse progresser encore davantage
    la coopération entre nos deux grandes nations dans le cadre d’une relation harmonieuse et
    équilibrée.


    Vous le savez, Monsieur le Président, la communauté française en Chine ne cesse de
    croître et, pour une part importante, de s’enraciner. Ces hommes et ces femmes qui la
    composent font preuve d’un dynamisme admirable pour défendre, dans un contexte qui n’est
    pas toujours facile, les positions et les intérêts diplomatiques, économiques et culturels de
    notre pays sur l’un des fronts majeurs de la mondialisation. Ils méritent donc une attention et
    une écoute toute particulière de la République.


    Le nouveau dispositif d’assurance sociale chinoise, obligatoire et effectif depuis
    quelque mois, contraint la plupart de nos compatriotes à une double cotisation, érodant ainsi
    une partie substantielle de leur salaire mais alourdissant également les budgets des
    entreprises françaises les employant et mettant ainsi en difficulté la compétitivité de celles-ci.
    Il est important que les négociations, entamées sous l’ancien gouvernement, en vue de la
    signature d’une convention sociale bilatérale se poursuivent et aboutissent dans les délais les
    plus brefs à une solution acceptable pour nos deux pays.


    De la même façon, les échanges pour une renégociation de la convention fiscale
    bilatérale entamée voilà plusieurs années sont au point mort. De nombreux éléments de
    fiscalisation des entreprises françaises restent en suspens, ce qui ne concourt pas à la
    visibilité économique nécessaire à leurs investissements.


    Le Ministre des Affaires Etrangères, Monsieur Laurent Fabius, qui vous a précédé
    de quelques jours, a annoncé à Shanghai sa volonté de faciliter l’obtention des visas à nos
    amis chinois désireux de se rendre en France. Ceux-ci, vous le savez, aiment notre pays et
    ont un attachement particulier pour la France, leur seconde patrie. Ces visites ne peuvent que
    favoriser la rencontre entre nos deux peuples et une meilleure compréhension mutuelle mais
    aussi conforter le développement de notre économie du tourisme.


    Pour que ces bonnes intentions ne restent pas lettre morte, il est pourtant nécessaire
    que l’intendance suive et que le Ministère des Affaires Etrangères affecte des moyens à la
    hauteur de ses ambitions pour étoffer les équipes consulaires et mettre ainsi fin au
    contingentement des visas pour répondre à une « demande de France » exponentiellement
    croissante.


    Mais par souci de réciprocité, il me paraît important d’oeuvrer aussi pour que les
    Français résidant en Chine ou désireux de visiter ce pays ne connaissent pas, pour nombre
    d’entre eux, les difficultés qui perdurent depuis plusieurs années pour obtenir leurs visas ou
    leurs titres de séjour. Vous n’ignorez pas que l’Union Européenne se heurte à quelques
    raidissements sur ce point et que les ressortissants français en sont les premières victimes.


    Première destination des exportations chinoises dans le monde et deuxième
    partenaire commercial de l’Empire du Milieu, l’Union Européenne, dont la France est un
    pays membre majeur, a pourtant des arguments pour faire vivre le principe naturel de
    réciprocité dans ses relations et échanges avec la Chine. Mais comme le souligne un récent
    rapport du Parlement européen, des difficultés importantes subsistent en matière d’accès aux
    marchés publics, de contrôle des investissements étrangers, de protection des droits de
    propriété intellectuelle, d’application du régime réglementaire régissant les investissements
    et de levée des barrières techniques au commerce. Ce sont ces difficultés que vivent au
    quotidien nos entrepreneurs français qui se battent courageusement pour défendre notre
    économie et rééquilibrer la balance de nos échanges. Défendre les entreprises françaises en
    Chine, c’est oeuvrer pour que s’établissent au niveau européen de sains rapports de
    réciprocité et de concurrence équitable favorisant les avantages mutuels et un
    développement commun de nos deux économies.


    Moins encore qu’ailleurs, Monsieur le Président, la France éternelle n’a le droit, ici
    en Chine, à la tempérance. Elle ne peut que tenir son rang. Notre pays ne peut décevoir nos
    partenaires et amis chinois d’autant que son destin économique se joue en partie en ces lieux.
    Les efforts budgétaires nécessaires au redressement de notre pays et entrepris par le
    gouvernement français doivent-ils s’appliquer sans distinction ? Comment justifier que la
    dotation du comité consulaire pour l’emploi permettant d’organiser la recherche de travail de
    nos ressortissants en Chine ait été cette année réduite de plus de moitié ? Comment justifier
    qu’il faille quémander quelques centaines d’euros au Quai d’Orsay pour entretenir les
    quelques sépultures de nos compatriotes enterrés à Pékin ? Pourquoi ne pas donner aux
    services consulaires qui font un travail admirable les moyens de leur action ?


    Le nouveau lycée français de Pékin, tant attendu, devrait être la dernière pièce du
    triptyque immobilier qui signe la présence institutionnelle française en Chine avec
    l’Ambassade et l’Institut Français. Le Général de Gaulle justifiait, en son temps, son
    initiative de reconnaissance de la République Populaire de Chine « par le poids de
    l’évidence et de la raison ». L’achèvement du projet immobilier du lycée français,
    programmé pour 2014, en une si belle année, ne peut, me semble-t-il, que répondre de la
    même formule.


    Voilà, Monsieur le Président, quelques sujets de préoccupation de nos compatriotes
    je vous remercie d’y avoir prêté attention. J’ai par ailleurs l’honneur de solliciter votre haute
    bienveillance pour bien vouloir transmettre à votre homologue, le Président chinois Xi
    Jinping, les salutations et l’amitié du peuple de France résidant en son pays et de lui
    témoigner de sa solidarité à l’égard du peuple chinois dans la nouvelle épreuve qui vient de
    frapper le Sichuan.


    Avec ma très haute considération,
    Francis NIZET




    Quelques images de notre president pour mieux vous aider a situer le contexte:

    moipresident.png
     
    • J'aime J'aime x 3
  3. Mister Bellemare

    Mister Bellemare Dieu suprême

    Inscrit:
    22 Juin 2010
    Messages:
    3 315
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +3 094 / -4
    Oubin celle du milieu est épique !
     
  4. lafoy-china

    lafoy-china Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe

    Inscrit:
    8 Mars 2009
    Messages:
    9 188
    Localité:
    Hong-Kong - Dongguan - Beijing
    Ratings:
    +5 026 / -65
    Il fait bien ce qu'il peut notre ami Nizet , par contre pas beaucoup de nouvelles de notre depute !!
     
  5. Cyril.G

    Cyril.G Dieu Supérieur

    Inscrit:
    17 Juin 2009
    Messages:
    2 016
    Localité:
    Shanghai, Pudong
    Ratings:
    +396 / -3
    C'est pas faux. C'est la femme de Xi Jinping, fait 2 têtes de plus que lui?
     
  6. lafoy-china

    lafoy-china Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe

    Inscrit:
    8 Mars 2009
    Messages:
    9 188
    Localité:
    Hong-Kong - Dongguan - Beijing
    Ratings:
    +5 026 / -65
    Que Nizet ?
     
  7. parapluie

    parapluie Dieu suprême

    Inscrit:
    9 Mai 2013
    Messages:
    7 647
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +3 616 / -6
    bon pour rendre ce thread utile
    qu'est ce qui est important pour vous dans votre vie quotidienne et qui mérite l'attention de nos représentants....

    moi je disais
    - le fait qu'être marié à un chinois/chinoise ne donne pas le droit de travailler en visa dépendant

    à vous
     
    • J'aime J'aime x 5
  8. Cyril.G

    Cyril.G Dieu Supérieur

    Inscrit:
    17 Juin 2009
    Messages:
    2 016
    Localité:
    Shanghai, Pudong
    Ratings:
    +396 / -3
    Que nenni. Photo à droite :).
     
    • J'aime J'aime x 1
  9. Dui ni shuo de dui

    Dui ni shuo de dui Alpha & Oméga

    Inscrit:
    18 Septembre 2007
    Messages:
    5 668
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +6 339 / -18
    Oui, c'est ca la vraie question, effectivement (merci de l'avoir remarque!)

    En ce qui me concerne je dirais:
    -Baisse des taxes a l'importation de nourriture etrangere
    -Reciprocite du permis de conduire
    -Faciliter les demarches de visas pour tout le monde
     
    • J'aime J'aime x 5
  10. leurne

    leurne Demi-dieu

    Inscrit:
    5 Novembre 2010
    Messages:
    1 239
    Localité:
    Paris
    Ratings:
    +519 / -4
    +1 a ce que vous dites.



    Envoyé de mon iPad à l'aide de Tapatalk
     
  11. *Audrey*

    *Audrey* Membre Platinum

    Inscrit:
    10 Février 2007
    Messages:
    216
    Localité:
    Shanghai Hongkou
    Ratings:
    +49 / -0
    100% d'accord avec Dui!
     
  12. mike

    mike Grandmaster M.
    Membre de l'équipe Admin

    Inscrit:
    8 Avril 2006
    Messages:
    8 674
    Localité:
    Canton Powah
    Ratings:
    +4 013 / -6
    33.33% d'accord avec Dui (pour les visas) ;)
     
  13. MandaRhum

    MandaRhum Dieu souverain

    Inscrit:
    15 Septembre 2012
    Messages:
    2 643
    Localité:
    地中海
    Ratings:
    +2 107 / -16
    Non, il faut pas déconner non plus. C'est une basketteuse de l'équipe de France, décorée après les JO de Londres.
     
  14. Dui ni shuo de dui

    Dui ni shuo de dui Alpha & Oméga

    Inscrit:
    18 Septembre 2007
    Messages:
    5 668
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +6 339 / -18
    Pourquoi ces 66.6666666666666% de desaccord?
    (j'espere ne pas avoir oublie de 6)
     
  15. JSR

    JSR Membre Gold

    Inscrit:
    5 Janvier 2010
    Messages:
    477
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +39 / -0
    Bon en bref rien n'a avance
     
  16. Orang Malang

    Orang Malang Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    15 970
    Localité:
    常熟,江苏
    Ratings:
    +8 171 / -35
    Non, pour moi, c'est une mauvaise idée ... On n'a pas mis en place des règles en France pour mettre tout cela en l'air à cause de conducteurs qui n'ont pas eu de vraie formation à la base ...

    Depuis quelques années, on constate une baisse de plus en plus importante du nombre de morts sur les routes en France et un comportement qui s'est assagi ...

    Certes, il existe encore des excités, mais c'est quand même bien moindre qu'il y a 10 ou 20 ans ...

    Pour détourner la phrase de Rémi Gaillard, c'est en faisant n'importe quoi, qu'on laisse conduire n'importe qui ...

    Alors, certes, il est vrai que c'est pas toujours facile d'obtenir un permis de conduire en Chine, mais en retour, on n'a pas une horde de chauffards venant de Chine chez nous et les conséquences qui vont avec ...
     
    • J'aime J'aime x 2
  17. Dui ni shuo de dui

    Dui ni shuo de dui Alpha & Oméga

    Inscrit:
    18 Septembre 2007
    Messages:
    5 668
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +6 339 / -18
    Sauf qu'en France, les chinois peuvent conduire (et ne se privent pas pour le faire).
     
  18. Orang Malang

    Orang Malang Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    15 970
    Localité:
    常熟,江苏
    Ratings:
    +8 171 / -35
    Je suis bien au courant des failles de notre système :

    Un étudiant chinois le temps de ses études possède le droit de conduire un véhicule s'il possède son permis en Chine ...

    Après un certain délai à la fin de ses études et s'il reste sur le territoire français, il doit régulariser sa situation au niveau du permis de conduire ...

    -----

    Alors, oui, comme tu dis, certains chinois peuvent conduire, et c'est bien la plus belle connerie de notre système ...

    Au lieu de demander la réciprocité, il faudrait plutôt avoir le courage d'annuler cette disposition, essentiellement envers les chinois ou toute autre nationalité, car sans réciprocité, pourquoi devons nous leur accorder ce droit ?
     
  19. Fatcap

    Fatcap Dieu Supérieur

    Inscrit:
    20 Juillet 2013
    Messages:
    2 949
    Localité:
    Zürich
    Ratings:
    +1 912 / -2
    Je pense que le fait de ne devoir passer que le code, quand on dispose du permis francais (= Européen) est déjà pas mal.
    Après faut pas oublier que les ressortissants chinois (du moins les étudiants) résidant en France peuvent conduire 1an avec leur permis Chinois avant d'être obligé de passer le permis français.

    Edit: Posté en même temps qu'Orang
     
  20. Fatcap

    Fatcap Dieu Supérieur

    Inscrit:
    20 Juillet 2013
    Messages:
    2 949
    Localité:
    Zürich
    Ratings:
    +1 912 / -2
    Pour moi la priorité numéro 1 est l'assouplissement des Visas pour entrer en Chine.
    Oh que je révèrais d'un Visa On Arrival pour ma famille ou simplement pour les touristes francais.
     

Partager cette page