1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Not' bon et beau leader Xi Jinping en visite chez SAIC

Discussion dans 'Informations Chine' créé par Ouistiti Hurleur, 6 Juin 2014.

  1. Ouistiti Hurleur

    Ouistiti Hurleur Demi-dieu

    Inscrit:
    7 Décembre 2010
    Messages:
    675
    Localité:
    Yiwu, Province du Zhejiang, Chine
    Ratings:
    +661 / -1
    "Xi Jinping s’est invité chez SAIC, à Shanghai. Il a visité le SMTC (SAIC Motor Technical Center ; le B.E. ) En tant que président chinois, Xi est à la fois représentant du premier actionnaire de SAIC, VRP des entreprises chinoises à l’étranger, gestionnaire de la première flotte automobile du pays et pilote des politiques énergétiques. Autant dire qu’il est très écouté…

    Les deux images officielles sont très intéressantes.
    [​IMG]

    [​IMG]

    Il y a peu, lorsqu’un chef d’état chinois visitait une usine, le monde s’arrêtait. Sauf qu’aujourd’hui, le parti communiste chinois (PCC) est secoué par des affaires de corruption. Les délégués et haut-fonctionnaires ont un appétit sans limite : comptes bien garnis aux îles Vierges, répliques de la cité interdite en guise de domicile (!) et maitresses par dizaines. Or, le PCC est censé se poser en garant de la moralité, face aux excès de la dynastie Qin ou du guomindang. Désormais le parti veut préserver les apparences et se donner une image plus modeste. Xi a réintroduit l’usage du « camarade » (同志, tongzhi, qui signifie « gay » en argot chinois.)
    Conséquence de ce recadrage, la visite de SMTC est sous le signe de la modestie. Pas de tribune, pas de fleurs, pas de banderoles, pas d’hôtesses… Et pas de costumes non plus. Xi (au centre) et Chen Zhixin (PDG de SAIC, à gauche) doivent se « déguiser » en Chinois moyens, avec la veste trop ample et le pantalon mal repassé (on ne sait pas s’ils ont poussé le sens du détail jusqu’aux claquettes.) Même le robocog (protection rapprochée, au fond) a troqué le style « men in black » pour un dépareillé..."

    Source: Le Blog Auto

    La suite des aventures de notre humble mais lumineux guide au pays des ex-Rover rebadgées/triturées, c'est par ici ;-)

     

Partager cette page