1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Nobel : une chaise vide pour représenter Liu Xiaobo

Discussion dans 'Bistrot Chine du "Lotus Bleu"' créé par Orang Malang, 27 Novembre 2010.

  1. Orang Malang

    Orang Malang Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    15 931
    Localité:
    常熟,江苏
    Ratings:
    +8 136 / -35
    [​IMG]

    LE MONDE DU 27 novembre 2010

    Une chaise vide représentera Liu Xiaobo lors de la cérémonie de remise du prix Nobel de la paix le 10 décembre, sauf si l'épouse du dissident chinois est autorisée à se rendre à Oslo, a déclaré vendredi un opposant exilé aux Etats-Unis. Ce geste sans précédent symbolisera avec force la détention de l'intellectuel chinois, condamné en décembre 2009 à onze ans de prison pour subversion après avoir réclamé des réformes démocratiques en Chine, selon l'opposant Yang Jianli, qui sert de lien entre le comité Nobel et la dissidence chinoise.

    "Une chaise vide pour le lauréat rappellera au monde que Liu Xiaobo croupit en prison et que la situation des droits de l'homme en Chine mérite l'attention de la communauté internationale", a déclaré M. Yang, qui a lui-même purgé cinq ans de prison dans son pays. L'opposant, qui sera présent à la cérémonie, a dit espérer que Liu Xia, l'épouse de Liu Xiaobo, soit finalement autorisée par Pékin à se rendre en Norvège pour recevoir le prix. "C'est le désir [de Liu Xiaobo], nous n'allons donc pas abandonner l'effort" pour obtenir des autorités chinoises qu'elles laissent sortir Mme Liu, a déclaré Yang Jianli.

    En l'absence du lauréat ou d'un de ses représentants proches, ce sera la deuxième fois dans l'histoire plus que centenaire du prix que la prestigieuse récompense ne peut être remise physiquement. Le seul précédent comparable s'est produit en 1936 lorsque le militant antinazi Carl von Ossietzky, récompensé pour l'édition 1935 mais interné dans un camp de concentration, n'avait pu faire le voyage d'Oslo pour recevoir la médaille et le diplôme Nobel. Dans des conditions assez douteuses, un avocat allemand avait empoché l'argent.
     

Partager cette page