Moyen Orient: Actualites, debats, infos, opinions... Son avenir!?

  • Auteur de la discussion - Résistons -
  • Date de début
Dgibe

Dgibe

Ange
13 Mai 2016
941
403
83
37
Chengdu
Bonsoir Znort
Les servants de la batterie sont les principaux responsables , mais pas les seuls il faut etre inconscient de la part de l'aviation civile iranienne de laisser evoluer des appareils dans un espace aerien alors que le pays viens de lancer des attaques ballistiques contre des bases americaines et donc de ce fait en quasi etat de guerre , les aeroports en Iran auraient du etre fermes tout comme l'espace aerien en prevision d'une riposte previsible ... Idem pour les pilotes civils c'est de la roulette russe d'evoluer dans un contexte pareil , enfin bon c'est trop tard pour emettre des si et on aurait du !

Les tensions etaient resolues en 2016 avant l'entree en fonction de Monsieur Trump !


J’ai du mal à croire que c’est par erreur.
L’avion était-il dans une zone de conflit lorsqu’il a été abattu?

Je doute qu’on sache un jour le fin fond de l’histoire.
 
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
13 022
7 111
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
J’ai du mal à croire que c’est par erreur.
L’avion était-il dans une zone de conflit lorsqu’il a été abattu?

Je doute qu’on sache un jour le fin fond de l’histoire.
Bonjour Dgibe
Il etait dans l'espace aerien iranien en periode d'alerte optimale suite aux lancements de missiles ballistiques sur les bases americaines en Irak , les iraniens s'attendaient a une risposte imminente, or quels sont les objectifs strategiques vises par les Tomahawk , missiles divers et autres B2 ce sont bien evidemment les bases militaires et les aeroports qui sont strategiques qu'ils soient civils * ou militaires , les servants de la batterie de missiles iranienne ** ( vraisemblablement une Tor-M1 [code Otan : SA-15 Gauntlet] ) dans la panique ou l'ignorance du radar de bord qui differencie le signal emis par un appareil militaire d'un appareil civil equipant la batterie ont effectues la mise a feu sans prendre connaissance du signal emis par le transpondeur equipant le 737 , et la catastrophe s'est produite ! ...

Aucun interet d'abattre un avion rempli de ses concitoyens ou de canadiens d'origines iranienne pour la plupart !

* En Chine par exemple de nombreux aeroports sont mixtes ...
** Selon une source

 
Dernière édition:
  • Informative
Reactions: Dgibe
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
13 022
7 111
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Iran : l'ambassadeur britannique brièvement arrêté

Après que le régime a reconnu avoir abattu le Boeing ukrainien avec 176 personnes à bord, un rassemblement s'est tenu samedi soir à Téhéran où des slogans «antirégime» ont été entendus.

Extrait :
Les autorités iraniennes ont brièvement arrêté l'ambassadeur du Royaume-Uni à Téhéran samedi 11 janvier, a indiqué le ministre des Affaires étrangères Dominic Raab.
«L'arrestation de notre ambassadeur à Téhéran sans fondement ou explication est une violation flagrante de la législation internationale», a déclaré Dominic Raab.
Selon le Daily Mail, l'ambassadeur a été arrêté pour avoir prétendument «incité» les manifestants à Téhéran qui exprimaient leur colère à l'égard des autorités après la catastrophe du Boeing ukrainien dont nombre de victimes étaient iraniennes. Il a été relâché environ une heure après, selon la même source.


Communique : DUBAI (Reuters) - Des manifestants ont réclamé le départ de l'ayatollah Ali Khamenei, guide suprême de la Révolution, samedi à Téhéran, après l'aveu de l'armée iranienne, qui a reconnu avoir détruit par erreur l'avion ukrainien qui s'est écrasé mercredi près de Téhéran, montre une vidéo diffusée sur twitter.
On y voit plusieurs centaines de personnes scandant des slogans hostiles à Khamenei devant l'université Amir Kabir de Téhéran. Reuters n'a pas pu en vérifier l'authenticité.


A suivre ...
 
Dernière édition:
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
13 022
7 111
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
J’ai du mal à croire que c’est par erreur.
L’avion était-il dans une zone de conflit lorsqu’il a été abattu?

Je doute qu’on sache un jour le fin fond de l’histoire.
Bonjour Dgibe

Extrait : Plus tard dans la journée de samedi, le général Hajizadeh a fait son mea culpa et a donné quelques explications sur la façon dont le drame avait pu se produire, endossant «la responsabilité totale» de celui-ci. «La nuit de l'accident (...) l'état d'alerte était au niveau guerre», a-t-il expliqué. Le soldat chargé de tirer a pris l'avion pour un «missile de croisière», a dit le général. Il a alors cherché à contacter ses supérieurs pour «obtenir une vérification» de la cible mais il n'a pu le faire car son système de communications a «apparemment été perturbé». «Il avait 10 secondes» pour décider et il «a pris la mauvaise décision», a-t-il ajouté. Le missile a explosé près de l'appareil. Selon l'état-major, «le coupable» doit être traduit «immédiatement» en justice.

«L'une des questions est celle de savoir si l'Iran dispose d'un système de commandement et de contrôle qui permette aux différents systèmes antiaériens d'échanger des informations entre eux ou si, au contraire, le Tor-M1 a fonctionné de façon indépendante», explique sur Twitter Rob Lee, doctorant en War Studies au King's College London. «L'Iran était probablement très préoccupé par le fait qu'une seule frappe aérienne américaine pourrait détruire une grande partie de ses moyens de défense aérienne. Il les a donc probablement dispersés (ce qui a pu avoir pour conséquence de déléguer la décision de lancement à des officiers de niveau inférieur) et a gardé bon nombre de ses radars éteints», souligne le spécialiste des matériels militaires russes.

Le Tor-M1 possède son propre «radar d'acquisition», ce qui lui permet de fonctionner en toute autonomie, mais celui-ci ne dispose que d'une faible portée, ce qui exige de décider en quelques minutes, voire secondes, si l'on tire, ou non, sur une cible identifiée. Dans l'idéal, ces systèmes doivent donc fonctionner en réseau, avec d'autres systèmes anti-aériens plus puissants qui forment, ensemble, un système dit «multi-couches». «Il semble qu'il y ait un manque d'intégration des défenses anti-aériennes iraniennes», conclut Rob Lee sur Twitter.

 
  • Informative
Reactions: Dgibe
Magellan

Magellan

Membre Bronze
29 Mai 2019
143
15
25
75
Vachement intéressant ces précisions sur le déploiement d'un réseau de batteries anti-aérienne. En gros pour éviter cet accident, il aurait fallu avoir soit :
- aucune batteries AA du tout
- un réseau bien plus développé et professionel pour analysé et faire le taff correctement.
 
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
13 022
7 111
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Une fois de plus l'Allemagne roule pour elle , decide des conferences , sommets et autres interventions diplomatiques , c'est a l'Europe d'organiser de tel sommets a Bruxelles ou a epauler ou non Monsieur Poutine ! J'espere au moins que la France sera representee dans ces differents moments !
Des fonctionnaires sont payes a Bruxelles pour ce genre d'interventions ! Ils ne servent donc a rien du tout ?

A l'inverse ci dessous c'est la France qui assume seule au Sahel contre le terrorisme avec l'aide du Royaume Uni niveaux moyens heliportes , l'Allemagne et l'Europe sont aux abonnes absents a part quelques soldats de ci de la !
 
Dernière édition:
  • Like
Reactions: znort
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
13 022
7 111
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Pompeo: l'assassinat de Soleimani, une stratégie de «dissuasion»

Le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo a déclaré lundi que l'assassinat du général iranien Qassem Soleimani intervenait dans le cadre d'une stratégie globale de dissuasion, alors que l'administration américaine avait auparavant justifié cette frappe en raison de la menace d'attaques imminentes contre quatre de ses ambassades.

Communique : Le commandant de la forces Al Qods, qui est chargée des opérations extérieures de l'armée iranienne, a été tué le 3 janvier à Bagdad par un drone américain sur ordre de Donald Trump.
Dans son discours à l'institut Hoover de l'université de Stanford, en Californie, Mike Pompeo a évoqué la stratégie américaine visant à établir une «réelle dissuasion» contre l'Iran, estimant que celles des administrations précédentes, républicaines et démocrates, avaient encouragé les «activités malveillantes» de Téhéran.
Les démocrates au Congrès, ainsi que certains républicains, se sont interrogés sur la réalité des attaques imminentes avancées par l'administration américaine, alors que les législateurs n'avaient nullement été informés des plans de la Maison Blanche. Donald Trump a affirmé que Soleimani préparait des attaques contre quatre ambassades.

* Le secrétaire à la Défense, Mark Esper, a déclaré dimanche d'avoir vu aucun renseignement avertissant d'attaques imminentes contre les ambassades. Le président républicain a ensuite estimé lundi que cela n'avait «pas vraiment d'importance» si Soleimani représentait une menace imminente.


Extrait : La communauté internationale a été «très, très claire sur la nécessité d'avoir un Iran dénucléarisé» sur le plan militaire mais aussi de «gérer les tensions dans la région qui sont également provoquées par les actions des Etats-Unis», a déclaré Justin Trudeau dans un entretien à la chaîne Global. «Je crois que s'il n'y avait pas eu de tensions et une escalade récemment dans la région, ces Canadiens seraient en ce moment chez eux avec leurs familles», a ajouté le premier ministre canadien en se référant aux 57 de ses compatriotes tués dans l'accident.


* Les 176 victimes du 737 auraient etes ravies de l'apprendre ! C'est egalement reconfortant pour les familles de ces memes victimes ! :hum:
 
Jean7

Jean7

Dieu suprême
28 Juin 2007
2 538
1 015
168
Pompeo: l'assassinat de Soleimani, une stratégie de «dissuasion»
Ils assassinent pour dissuader, avouent l'avoir fait et tout le monde ferme sa gueule.

C'est la norme pour demain ?
Le monde que tout le monde veut ?

Sans justifier de rien, si on estime qu'un autre fomente des plans machiavélique, si on en a les moyens, on l'assassine pour le dissuader ?
Comment voulez-vous pacifier quoi que ce soit par des actes pareils !

(ha, c'est vrais, j'oubliais : c'est pas le but)
 
Magellan

Magellan

Membre Bronze
29 Mai 2019
143
15
25
75
Trump est loin d'être con, il est stupide.

Il a bien vu que les peuples en 2019 bandent dur pour "les hommes forts" et donc il tente de rejoindre le groupe.

Il assassine un ennemi, le clame haut et fort, fait "le bonhomme", du coup ça fait bander le quidam moyen et l'opinion de Trump monte. Bah sur ce dernier point j'ai pas vérifié mais ça m'étonerais pas
 
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
13 022
7 111
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Iran: Ali Khamenei fustige les Européens

Le guide suprême, lors de la prière du vendredi, dénonce l’alignement de l’UE derrière Trump sur le nucléaire.

Extrait : Il n’avait pas dirigé la grande prière du vendredi à Téhéran depuis huit ans. Quinze jours après l’assassinat sur ordre de Donald Trump du général Qassem Soleimani qui faillit plonger le Moyen-Orient dans la guerre, alors que le régime reste sous la pression de la rue pour son «mensonge» initial dans le crash du Boeing ukrainien qui coûta la vie à 176 personnes dont une majorité d’Iraniens et de Canadiens, le guide suprême Ali Khamenei a prononcé un sermon violemment antiaméricain, tout en dénonçant la «lâcheté» des alliés européens de Washington. Même si les manifestations de ces derniers jours, de moins grande ampleur que celles qui avaient secoué l’Iran en fin d’année dernière, ont baissé en intensité, la police restait déployée en force vendredi dans la capitale.

Devant des milliers de fidèles rassemblés à la mosquée de Mossala dans le centre de Téhéran, le numéro un iranien a officiellement fermé la porte à de nouvelles discussions avec les États-Unis. «L’Iran n’est pas hostile à des négociations, mais la République islamique ne négociera pas avec les États-Unis», a affirmé Ali Khamenei, alors que Donald Trump a publié, ces derniers jours, des tweets de soutien en farsi aux manifestants, descendus dans les rues de la capitale pour protester contre «les mensonges» du pouvoir, qui n’a reconnu que trois jours après la catastrophe avoir abattu «par erreur» l’appareil ukrainien.

«Ces clowns américains et les porte-parole de leur Administration maléfique ne cessent de prétendre mensongèrement et honteusement qu’ils sont à côté du peuple iranien. Mais si c’était le cas, ce serait pour le poignarder de plus près», a lancé Ali Khamenei à une foule, qui, régulièrement, scandait «Mort à l’Amérique», «Mort à Israël», deux «classiques» de ce type de rassemblements en Iran.


Articles connexes

Extrait :
Lors de ses voeux aux Armées, ce 16 janvier, sur la base aérienne d’Orléans-Bricy, M. Macron a lâché une phrase étonnante. « Dans la péninsule arabique, et dans le Golfe arabo-persique, où les tensions montent, nous avons déployé en un temps record la task force Jaguar, qui contribue à la réassurance du royaume saoudien », a-t-il dit. Et d’ajouter : « Par les initiatives que nous menons avec nos partenaires européens, nous renforçons la sécurité maritime dans cette région stratégique pour nous. » .
Or, le ministère des Armées n’a jamais annoncé le déploiement de cette TF Jaguar en Arabie Saoudite. Et les points de situation publiés chaque semaine par l’État-major des armées ne l’a jamais évoqué.

Or, l’article 35 de la Constitution précise que le « gouvernement informe le Parlement de sa décision de faire intervenir les forces armées à l’étranger, au plus tard trois jours après le début de l’intervention. Il précise les objectifs poursuivis. Cette information peut donner lieu à un débat qui n’est suivi d’aucun vote. » Et d’ajouter : « Lorsque la durée de l’intervention excède quatre mois, le gouvernement soumet sa prolongation à l’autorisation du Parlement. Il peut demander à l’Assemblée nationale de décider en dernier ressort. »


Extrait : « Premièrement, nous soutiendrons nos amis, et nous ne fléchirons pas soutien. Demain, je m’envole pour les Émirats, où nous avons un accord de défense […] et une relation solide comme le roc que mon devoir est d’approfondir davantage », avait ainsi déclaré Mme Parly.
Et d’ajouter, dans la foulée : « Plus tôt, dans ce mois, après les attaques contre Abqaiq et Kurais [deux sites pétrolier saoudiens visés par des missiles et des drones le 14 septembre 2019, ndlr], j’ai envoyé de robutes moyens d’alerte avancée, dont un radar sophistiqué et des dizaines de servants, afin de dissuader les attaques de drones et de missiles de croisière. » Aussi, il n’était pas clair s’il s’agissait de l’Arabie Saoudite ou des Émirats… Mais la ministre avait assuré que la France « se tiendrait aux côtés de ses alliés. »
Quoi qu’il en soit, ce 17 janvier, le ministère des Armées a indiqué à l’agence Reuters, et sans donner davantage de détails, qu’un système radar [un Giraffe AMB de l’armée de l’Air?] avait été déployé « sur la côte Est de l’Arabie Saoudite ». Soit dans la région où les sites pétroliers saoudiens avaient été attaqués.

Pour rappel, la France a attribué la responsabilité de l’attaque des installations pétrolières saoudiennes à l’Iran. Et, à l’époque, le président Macron avait « réaffirmé l’engagement de la France en faveur de la sécurité de l’Arabie saoudite et de la stabilité de la région. »


Extrait :Lors de ses voeux aux armées, le 16 janvier, le président Macron a annoncé que le porte-avions Charles de Gaulle appareillerait d’ici la fin janvier pour rejoindre l’opération Chammal, qui est le volet français de la coalition anti-jihadiste dirigée par les États-Unis.
Pour le moment, on ignore si le groupe aéronaval [Task Force 473] ira ou non dans le Golfe arabo-persique [GAP] comme il l’avait fait lors de précédents engagements dans l’opération Chammal. En tout cas, ce 17 janvier, sur les ondes d’Europe 1, la ministre des Armées, Florence Parly, a assuré que l’envoi du porte-avions Charles de Gaulle dans la région « ne constituait pas une pression vis à vis de l’Iran ».
« La France a marqué son désir de pouvoir contribuer à la désescalade dans une région qui subit de très fortes tensions, nous sommes arrivés à un point où il n’y a plus d’escalade, ou en tous cas, l’escalade semble avoir cessé », a expliqué Mme Parly, pour qui le déploiement du porte-avions intervient « en contrepoids à la stratégie américaine de pression maximale sur l’Iran ».


Le president Macron devrait adopter la position du president Chirac en 2003 et ne pas se laisser impliquer dans une pente qui risque de devenir savonneuse pour la France qui n'en a ni les moyens financiers et encore moins militaires *, les tensions sont de faits entre les Etats Unis , l'Arabie Saoudite , Israel et l'Iran a eux de resoudre leurs differents ! Que la France agisse pour des negociations de paix afin de rassembler les protagonistes suite a la rupture du traite sur le nucleaire iranien par les Etats Unis est le seul but que la France devrait poursuivre obstinement .

* Nous sommes deja suffisament embourbes au Sahel , inutile d'en rajouter une couche !

Voila ...
 
Dernière édition: