Moyen Orient: Actualites, debats, infos, opinions... Son avenir!?

  • Auteur de la discussion - Résistons -
  • Date de début
avalouer

avalouer

Demi-dieu
02 Jan 2013
380
278
103
Breizh France
Comme repondu a motre ami Znort , je trouve la situation particulierement etrange ! Quelles sont les vraies motivations de cette invasion turque ? Se debarrasser des kurdes du PKK et autres c'est une certitude , instaurer une bande de securite entre la Turquie et la Syrie afin d’accueillir les refugies syriens actuellement en Turquie c'est la raison , mais pourquoi redonner une legimite aux rebelles syriens et de tenter de fractionner ainsi la Syrie ?

Le but est-il de raviver la guerre contre Monsieur Bachar el Assad ?

Ce qui expliquerait peut etre la raison de l'echec des Nations Unies et de l'Europe dans cette crise , solution rejetee par les Etats Unis et la Russie , qui n'est pas dupe !

Extrait : Selon un haut responsable des services de sécurité turcs, les rebelles syriens soutenus par la Turquie ont pris le contrôle samedi du centre de Ras al Ain, l'une des deux villes syriennes frontalières visées par l'offensive turque. «L'armée nationale (syrienne, rebelle - NDLR) a pris le contrôle du centre de la ville ce matin. Des inspections sont menées dans les zones résidentielles», a déclaré le responsable à Reuters. Des tirs retentissaient dans la ville tandis que résonnait le bruit d'avions de guerre la survolant. La situation était plus calme dans l'autre principale cible de l'offensive, la ville de Tel Abyad, où des bombardements éclataient de façon sporadique, selon un autre journaliste de Reuters.

Et n'oubliez pas qu'il n'y a rien de mieux qu'une guerre victorieuse pour regrouper le peuple derrière son calif euh président !
Erdogan commence à être contesté (élections à Istanbul etc. .) Alors une petite guerre facile à gagner saupoudré de nationalisme exacerbé c'est une bonne idee pour raffermir sont pouvoir )
 
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 524
8 123
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Jusqu'à 1000 soldats américains vont quitter le nord de la Syrie

Le chef du Pentagone Mark Esper a annoncé dimanche le retrait de jusqu'à 1000 soldats américains du nord de la Syrie, sur ordre de Donald Trump, évoquant sur la chaîne CBS une «situation intenable» pour des troupes qui «peuvent se retrouver prises en étau» entre les Kurdes et les Turques.

Extrait :
Le président a «ordonné que nous commencions un retrait délibéré des forces américaines de la partie nord de la Syrie», a déclaré Mark Esper sur la chaîne Fox News, parlant de «moins» de 1000 soldats.
«Nos forces américaines peuvent se retrouver prises en étau entre deux armées opposées qui avancent et c'est une situation intenable», a dit le ministre américain de la Défense sur CBS. «Nous n'avons pas abandonné les Kurdes», s'est défendu Mark Esper sur Fox alors que les critiques de la communauté internationale pleuvent.

Des troupes américaines s'étaient retrouvées vendredi sous le feu de positions turques près de la ville de Kobané, dans le nord de la Syrie, selon le Pentagone. Cette annonce intervient au moment où les autorités kurdes en Syrie ont indiqué la fuite de près de 800 proches de djihadistes du groupe Etat islamique (EI) d'un camp de déplacés, qui ont profité selon elles du chaos créé par l'offensive turque.

À lire aussi : «Kurdes de Syrie: la duplicité de la Turquie et la trahison des États-Unis»

De son côté, le président américain n'avait pas dimanche matin commenté cette annonce de retrait mais justifiait sur Twitter sa stratégie de mettre un terme à la participation des États-Unis dans des «guerres sans fin». «Les Kurdes et la Turquie se battent depuis des années», a-t-il écrit, promettant néanmoins de «surveiller la situation de près».


 
Dernière édition:
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 524
8 123
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Les troupes syriennes soutenues par Ankara pourrait bientôt prendre Kobani

BEYROUTH (Reuters) - L'Armée nationale syrienne - des rebelles syriens soutenus par Ankara - vont se déployer dans les 48 heures dans la ville syrienne de Kobani, aux mains des Forces démocratiques syriennes (FDS), mouvement dominé par les Kurdes, a annoncé dimanche la chaîne télévisée libanaise Al Mayadeen.

Communique :
Selon la chaîne, la ville voisine de Manbij, sous le contrôle de forces alliées des FDS, serait également susceptible d'être investie dans les deux jours.
Les deux villes se situent dans la zone contrôlée par des miliciens kurdes cible depuis mercredi d'une offensive menée par les forces armées turques en soutien de rebelles syriens.


Voila nous y sommes , je ne me suis guere trompe !
 
Dernière édition:
ChrisHK

ChrisHK

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
13 788
10 971
178
Hong Kong et Shanghai
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 524
8 123
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Le régime syrien envoie des troupes face à l'offensive turque

L'armée syrienne va envoyer des troupes dans le nord du pays pour «affronter l'agression» de la Turquie, qui y mène depuis cinq jours une offensive contre une milice kurde, a annoncé dimanche l'agence de presse étatique Sana.

Syrie: le point sur les combats entre les forces turques et les Kurdes

Communique : L'agence ne donne pas plus de détails sur la mobilisation de l'armée syrienne qui, par le passé, s'était déployée dans certains secteurs kurdes pour éviter une offensive turque. Un responsable kurde s'exprimant sous le couvert de l'anonymat a rapporté des «négociations» entre l'administration semi-autonome kurde et le gouvernement syrien.


Suite logique si confirmation de l'information , reste a connaitre la position de la Russie qui viens juste de livrer un systeme de missiles S-400 au turcs ?

En esperant que la Russie joue au moins un role tampon ou neutre dans le conflit , pour eviter l'escalade ! Il y a egalement la positionde l'Iran qui n'est pas a negliger !

Si la Russie s'implique aux cotes de Monsieur El Assad je crains le pire , la Turquie etant membre de l'Otan je ne sais pas comment tout cela pourrait se terminer ! Souhaitons que tout le monde revienne a la raison !


Pendant ce temps les Etats Unis font leurs valises a toute vitesse , sans demander leurs restes !

Extrait : "Nous avons également appris dans les dernières 24 heures que (..) les FDS cherchent à conclure un accord, si vous voulez, avec les Syriens et les Russes pour riposter contre les Turcs dans le Nord".
Le secrétaire à la Défense a estimé que la situation était "intenable" pour les forces américaines. Il a ajouté avoir parlé avec Donald Trump la nuit dernière qui a donné pour consigné que l'armée américaine "commence un retrait délibéré des troupes du nord de la Syrie".

...
 
Dernière édition:
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 524
8 123
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Les Kurdes annoncent un accord avec Damas

Communique : Les Kurdes syriens ont annoncé dimanche soir avoir conclu un accord avec Damas pour le déploiement de l'armée syrienne près de la frontière turque, au cinquième jour de l'offensive d'Ankara contre les forces kurdes dans le nord-est de la Syrie.

À lire aussi : Syrie: Damas envoie des troupes dans le Nord face aux Turcs

«Afin de faire face à l'agression turque et empêcher qu'elle ne se poursuive, nous sommes parvenus à un accord avec le gouvernement syrien pour que l'armée se déploie le long de la frontière turco-syrienne dans le but de soutenir les Forces démocratiques syriennes», a annoncé dans un communiqué l'administration kurde.

 
Naxshe

Naxshe

Dieu Supérieur
05 Jan 2016
1 109
622
138
31
Damas qui est l'allié des russes, s'allie aux FDS qui étaient l'allié US. Les Russes qui ont un ascendant Erdogan. Et les US qui profite de cette attaque pour se retirer. Toute cette zone sous influence russe au final.
 
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 524
8 123
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Saïed, probable futur président de la Tunisie
1571013352494.png

Les sondages publiés à la fermeture des bureaux de vote, dimanche, donnent le candidat indépendant vainqueur avec une large avance.

Extrait : Kaïs Saïed devrait prendre la place de Béji Caïd Essebsi, décédé le 25 juillet dernier. Les sondages publiés dimanche à 20 heures donnaient 76,9 % des suffrages au professeur universitaire contre 23,1 à son challenger Nabil Karoui pour une participation exceptionnelle de 58%. Si cette tendance se confirme, ce serait un véritable plébiscite populaire pour Kaïs Saïed.
Kaïs Saïed, 61 ans, voudrait inverser la pyramide du pouvoir et appuie son projet sur les jeunes qu’il présente comme force de proposition sur le plan législatif. Il a des idées conservatrices sur le plan sociétal (pour la peine de mort, contre l’égalité dans l’héritage) mais ne fait pas campagne sur ces thèmes. «On m’accuse tantôt d’être un salafiste, tantôt un gauchiste. Ce qui compte c’est la volonté du peuple. Ce sont les jeunes qui sont derrière moi», a-t-il affirmé vendredi soir, lors du débat télévisé.

Différentes formations politiques, allant des démocrates aux islamo-révolutionnaires en passant par le parti Ennahdha - première force du parlement élu le 6 octobre dernier-, avaient en effet appelé à voter pour lui.


Tout mes voeux de reussite au peuple tunisien !

Sous le coup de l'emotion les journalistes se sont trompes dans le lien " international/presidentielle-en-turquie-un-duel-entre-populistes- "

 
Dernière édition:
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 524
8 123
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Les Américains désertent, la Turquie installe sa guerre en Syrie

Quelque 800 proches de djihadistes se sont évadés à la faveur des bombardements turcs, tandis que les supplétifs arabes d’Ankara ont déjà commis plusieurs massacres de civils.

Extrait :
Alors que l’offensive militaire turque contre le Nord-Est syrien a provoqué le déplacement en six jours de 130.000 personnes, selon les Nations unies, l’annonce d’un retrait américain de 1000 soldats renforce les craintes d’une résurgence des opérations de Daech et d’un nettoyage ethnique antikurde par les rebelles arabes islamistes, supplétifs de la Turquie.

Au sixième jour de l’opération turque, Ankara et ses alliés ont pris le contrôle de la ville de Tall Abyad et font le siège de Ras al-Aïn. Ils auraient également conquis une quarantaine de villages dans ce secteur frontalier, premier objectif de cette offensive contre laquelle les Forces démocratiques syriennes (FDS), composée d’une majorité de combattants kurdes associés à des Arabes, ont bien du mal à résister, tant que l’espace aérien n’aura pas été interdit à l’aviation turque.


il risque d'y avoir du F16 turc au tapis sous peu a coup de s-200 voir 300 , si l'espace aerien n'est pas interdit ! :hum:
 
Dernière édition:
Orang Malang

Orang Malang

Alpha & Oméga
Modérateur
Membre du personnel
23 Oct 2005
19 540
11 668
198
常熟,江苏
Déjà que la Turquie n’était pas claire vis à vis de ses relations avec l’EI durant leur califat (une vraie passoire, « échanges » commerciaux finançant le budget de l’EI, etc) mais là, on peut vraiment se poser des questions si ces évadés commettent par la suite de actes terroristes en Europe par la suite ...
 
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 524
8 123
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Déjà que la Turquie n’était pas claire vis à vis de ses relations avec l’EI durant leur califat (une vraie passoire, « échanges » commerciaux finançant le budget de l’EI, etc) mais là, on peut vraiment se poser des questions si ces évadés commettent par la suite de actes terroristes en Europe par la suite ...
Ca cause de proches pour l'instant , logiquement femmes et enfants de djihadistes etrangers , si ca degenere vraiment leurs chances de survies sont minimes ! Les populations dans ces coins la ne s'embarrassent pas de droits de l'homme , c'est la loi du talion de plus elles doivent etre eparpillees de partout ,avec les marmots dans des camps elles etaient en relative securite , et avaient un minimum de nourriture ,d'eau et de soins !
 
Dernière édition:
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 524
8 123
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Avec l’intervention turque, comprendre le rôle des principaux acteurs en Syrie

INFOGRAPHIE - L’offensive turque contre les Kurdes illustre aussi l’évolution des rapports de force entre Washington, Ankara, Moscou et Téhéran.


Extrait :
Syriens, Kurdes, Turcs, Iraniens, Russes, Américains, Français... Il est difficile d’avoir une lecture synthétique de la guerre en Syrie, qui dure depuis 2011. L’opération turque lancée le 9 octobre contre les Kurdes dans le nord-est du pays illustre cette difficulté, avec de nombreux États qui sont, d’une manière ou d’une autre, concernés par ce nouveau développement. Cartogramme à l’appui, nous faisons le point sur le rôle de chacun des principaux acteurs.

● Les Kurdes, vainqueurs contre Daech, se retrouvent grands perdants

Depuis le début du conflit en Syrie, les Kurdes, historiquement présents dans le nord du pays, avaient réussi à gagner une large autonomie en combattant les divers groupes djihadistes, notamment l’État islamique. En 2015, parrainée par les États-Unis, une coalition arabo-kurde, mais dominée sur le terrain par les Kurdes, est lancée: les Forces démocratiques syriennes (FDS). L’objectif était d’en finir avec Daech en Syrie, mais aussi d’endiguer le gouvernement syrien lancé en pleine opération de reconquête avec ses alliés russe et iranien. Depuis 2017, les FDS contrôlent tout le territoire syrien situé à l’est de l’Euphrate, au grand dam de Damas. Mais, sur le terrain, les Kurdes syriens, d’obédience marxiste, sont dominés (quoiqu’officieusement) par les Kurdes turcs du PKK (Parti des travailleurs du Kurdistan), bête noire d’Ankara depuis sa création en 1978.


Suite de l'infographie >>>



 
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 524
8 123
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Erdogan dit que la Turquie ne «déclarera jamais de cessez-le-feu» en Syrie

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a catégoriquement écarté une proposition américaine d'intervenir pour un cessez-le-feu dans le nord de la Syrie, mardi dans des déclarations au quotidien Hurriyet.

Communique
: «Ils nous disent de “déclarer un cessez-le-feu”. Nous ne pourrons jamais déclarer un cessez-le-feu», a-t-il déclaré à des journalistes dans l'avion qui le ramenait d'Azerbaïdjan, six jours après que la Turquie a lancé son offensive pour éloigner de sa frontière les Kurdes de la milice des Unités de protection du peuple (YPG).

Il a également dit que l'entrée de l'armée syrienne dans Minbej ne représentait pas un développement «très négatif» pour son pays tant que la région est vidée de combattants kurdes syriens. «Pour moi, l'entrée du régime dans Minbej n'est pas un (développement) très, très négatif. Pourquoi? Parce que c'est leur territoire.»

«Ils exercent des pressions sur nous pour que nous arrêtions l'opération. Nous avons un objectif clair. Nous ne sommes pas préoccupés par les sanctions», a encore dit Erdogan.

Le vice-président américain Mike Pence rencontrera le président turc jeudi avec l'objectif affiché d'obtenir un «cessez-le-feu immédiat» dans le nord de la Syrie. Il sera accompagné de Mike Pompeo, chef de la diplomatie américaine, Robert O'Brien, conseiller à la sécurité nationale, et James Jeffrey, émissaire américain pour la Syrie, a précisé la Maison Blanche


Le plus incroyable il y a 10 jours a peine , Monsieur Assad etait honi par l'occident et les populations Kurdes , desormais il est acclame comme un liberateur, protecteur de son peuple face aux envahisseurs ! :hum:

Entre 375000 et 500000 morts pour rien , le pays en ruine retour a la case depart ! Sans compter le bilan humain en cours , les repercussions dans la region et les jihadistes prisonniers dont personne ne veut ... Triste bilan du printemps Arabe qui devait apporter paix et democratie !
 
Dernière édition:
Dgibe

Dgibe

Dieu Supérieur
13 Mai 2016
1 188
575
138
37
Chengdu
Le plus incroyable il y a 10 jours a peine , Monsieur Assad etait honi par l'occident et les populations Kurdes , desormais il est acclame comme un liberateur, protecteur de son peuple face aux envahisseurs ! :hum:
Il y en a qui meurent, qui se réfugient et qui se détestent, moi je ne fais qu'un seul geste....
 
Jean7

Jean7

Dieu suprême
28 Juin 2007
2 812
1 203
168
Le plus incroyable il y a 10 jours a peine , Monsieur Assad etait honi par l'occident et les populations Kurdes , desormais il est acclame comme un liberateur, protecteur de son peuple face aux envahisseurs ! :hum:
Normal : il n'est pas gauchiste.
Il n'est donc fondamentalement pas l'ennemi du maitre.
 
znort

znort

Dieu créateur
13 Avr 2012
1 168
1 447
158
Kunshan
Et n'oubliez pas qu'il n'y a rien de mieux qu'une guerre victorieuse pour regrouper le peuple derrière son calif euh président !
Erdogan commence à être contesté (élections à Istanbul etc. .) Alors une petite guerre facile à gagner saupoudré de nationalisme exacerbé c'est une bonne idee pour raffermir sont pouvoir )
Cette méthode n'est pas propre aux états arabes, la jurisprudence Margaret Thatcher avec la guerre des malouines en est un exemple parfait.
Le plus incroyable il y a 10 jours a peine , Monsieur Assad etait honi par l'occident et les populations Kurdes , desormais il est acclame comme un liberateur, protecteur de son peuple face aux envahisseurs ! :hum:
Triste bilan du printemps Arabe qui devait apporter paix et democratie !
Le cas Assad pose les mêmes questions que Sadam Hussein et Kadafi. Des dictateurs certes, mais des états où l'islamisme radical avait du mal à s'imposer.
Dans cette région on a quand même une certaine constance à constater que l'on remplace une dictature par une autre et bien souvent par le biais de l'ingérence des états occidentaux. De toutes façon, quand une démocratie se trouve en gestation et nous pose problème on fait de même (Cas de l'Iran).
A moyen terme le moyen orient n'a aucun avenir si ce n'est le chaos total et l'universalisme de la démocratie je n'y crois guère.
Il y a des facteurs sociétaux, un contexte bien trop pourri pour avoir un espoir....
 
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 524
8 123
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Syrie : Erdogan exige que les forces kurdes se retirent de la frontière turque

Le président turc Recep Tayyip Erdogan, sommé par les pays occidentaux de mettre fin à l'offensive turque dans le Nord-Est de la Syrie, a exigé ce mercredi que les forces kurdes déposent leurs armes et s'en retirent.

Communique :
«Notre proposition est la suivante: tout de suite, ce soir, que tous les terroristes déposent leurs armes et leurs équipements, détruisent toutes leurs fortifications et se retirent de la zone de sécurité que nous avons fixée», a déclaré le président turc lors d'un discours devant les députés de son parti.


 
Dernière édition: