1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Mer de Chine : Manille et Hanoi font un pied de nez à Pékin

Discussion dans 'Informations Chine' créé par Neuromancer, 28 Mai 2015.

  1. Neuromancer

    Neuromancer Alpha & Oméga

    Inscrit:
    13 Mai 2008
    Messages:
    3 955
    Localité:
    Shanghai, Chine
    Ratings:
    +2 024 / -45
    Le pied de nez de Manille et de Hanoi ne manquera pas d'irriter Pékin. Alors que la tension est à son comble dans les eaux troublées de Mer de Chine méridionale, des troupes vietnamiennes et philippines ont joué, mercredi, au football et organisé un karaoké en plein air sur une des îles contestées de l'archipel des Spratleys. Les deux pays d'Asie du Sud-Est démontrent ainsi leur volonté de coopérer face à l'inquiétude provoquée par les revendications territoriales de la République populaire.
    Un navire de la marine vietnamienne a déposé une soixantaine de marins vietnamiens sur l'île de Northeast Cay, contrôlée par Manille, mais revendiquée par Pékin, Hanoi et Taipei. Une centaine de soldats philippins étaient déjà stationnés sur l'île. Les pays ont mis de côté leurs disputes territoriales, pour se consacrer à des matchs de football et de volleyball. «Nous passons du bon temps ensemble. Ces activités contribuent à relever le niveau de confiance entre nos troupes dans la zone disputée et renforcera la coopération entre nos deux marines», a souligné un haut responsable de la marine philippine.

    SUITE

    Source: La Figaro
     
    • J'aime J'aime x 3
    • Informatif Informatif x 1
  2. AncienMembre

    AncienMembre Dieu Supérieur

    Inscrit:
    2 Janvier 2011
    Messages:
    1 180
    Ratings:
    +741 / -14
    Comment Pékin annexe la mer de Chine, un grain de sable après l'autre (Source : Le Point)

    Les Chinois construisent des îlots avancés pour s'assurer le contrôle de territoires potentiellement riches en hydrocarbures. Les voisins rugissent.
    [​IMG]

    En mer de Chine méridionale, le petit archipel des Spratleys est au coeur des tensions. Revendiquées par la Chine, Taïwan, le Vietnam, les Philippines, la Malaisie et le sultanat de Brunei, ces zones pourraient être riches en hydrocarbures. Chacun entretient donc à grands frais de petites garnisons sur ces écueils et îlots coralliens dénués d'eau douce. Ce qui donne régulièrement lieu à des situations frôlant l'acte de guerre lorsque des navires militaires rivaux se croisent et s'intiment réciproquement l'ordre de quitter ce qu'ils considèrent comme leurs eaux territoriales.
    Une sorte d'équilibre s'était installé... jusqu'à ces dernières semaines. Comme l'a expliqué il y a quelques jours David Shear, secrétaire adjoint américain à la Défense chargé de la zone Asie-Pacifique, "les récentes évolutions suggèrent des changements troublants dans le statu quo". Langage diplomatique, quand tu nous tiens : l'homme explique que l'équilibre de la région est franchement menacé et que cela pourrait déboucher sur un conflit armé à grande échelle, impliquant non seulement les pays revendicateurs mais aussi leurs alliés dans le monde et, bien sûr, les États-Unis.

    75 kilomètres carrés en dix mois
    Alors que les institutions internationales semblent avoir enterré les dossiers de revendication territoriale, la Chine est clairement passée à la vitesse supérieure. Des photos satellites montrent que Pékin construit dans les Spratleys des îlots artificiels, probablement pour y accueillir des bases de soutien pour l'Armée populaire de libération (APL). Des photos satellites publiées par IHS Jane's (ci-dessous) en février montrent l'avancement des travaux sur l'un d'entre eux, passé de 380 mètres carrés à 75 kilomètres carrés en dix mois. D'autres images publiées par le Centre d'études internationales et stratégiques (CSIS) permettent de suivre l'évolution de travaux sur d'autres îlots, avec la construction notamment d'une piste d'atterrissage de 3,2 km de long, capable d'accueillir n'importe quel type d'appareils, et de ports aménagés.

    [​IMG]

    Durant les dernières semaines, le Pentagone estime que plus de 800 hectares ont été gagnés sur la mer, sur 5 îlots. Washington rappelle que le droit international ne prévoit pas de revendication territoriale pour les récifs et mène donc une bataille diplomatique pour contraindre Pékin à cesser son expansion. La Chine prend évidemment un malin plaisir à ignorer les plaintes, venant de ses voisins comme des États-Unis, et poursuit sans encombre ses chantiers. Dans quelques années, voire quelques mois, ses concurrents seront devant le fait accompli.
     
    • Informatif Informatif x 2
  3. Mog

    Mog Guest

    Ratings:
    +0 / -0

    "une bataille diplomatique" en envoyant des avions de guerre au dessus des îles, en renforçant ça présence militaire en Corée du sud et au Japon, en approuvant la remilitarisation de ce dernier... pas tellement diplomatique la bataille.

    Je dirais plutôt que les deux pays ont envie de dominer le pacifique, et que si cela continue des gens vont probablement mourir pour des hydrocarbures, l'histoire se répète et se ressemble...
     
    #3 Mog, 28 Mai 2015
    Dernière édition par un modérateur: 28 Mai 2015
  4. AncienMembre

    AncienMembre Dieu Supérieur

    Inscrit:
    2 Janvier 2011
    Messages:
    1 180
    Ratings:
    +741 / -14
    se pas ce
     
  5. pierreau21

    pierreau21 Membre Gold

    Inscrit:
    2 Mai 2012
    Messages:
    449
    Localité:
    Dijon
    Ratings:
    +211 / -5
    Hélas sans réaction de la part de l' ONU, les Etats unis prendront le rôle du protecteur de la veuve et de l'orphelin ( Hanoi et Manille) face au "nouvel ogre" asiatique.
    Une nouvelle occasion de faire reculer la "frontière" entre eux et la chine , le plus à l'ouest possible comme ils l'ont fait (avec le Japon) dans les années d'avant la seconde guerre mondiale.
    L'immobilisme de l'ONU face a la Chine est consternant . (Tibet, .....)
     
  6. zel

    zel Dieu créateur

    Inscrit:
    16 Décembre 2010
    Messages:
    2 014
    Ratings:
    +931 / -13
    Ils auraient au moins pu inviter les Chinois pour le ktv, ils vont l'avoir mauvaise...
     
    • J'aime J'aime x 1
  7. totoautibet

    totoautibet Dieu suprême

    Inscrit:
    3 Mars 2010
    Messages:
    3 051
    Localité:
    Nanning/Guangxi
    Ratings:
    +1 983 / -8
    on en est aux éliminatoires pour les demi-finales...
    j'ai ma petite idée pour la finale!
    mais on ne connait pas encore la nationalité de l'arbitre:rolleyes:
     
  8. MandaRhum

    MandaRhum Dieu souverain

    Inscrit:
    15 Septembre 2012
    Messages:
    2 643
    Localité:
    地中海
    Ratings:
    +2 107 / -16
    La Chine n'acceptera jamais que le conflit soit réglé au foot. Au ping-pong, à la rigueur, ils seraient pas contre.
     
    • J'aime J'aime x 1
  9. totoautibet

    totoautibet Dieu suprême

    Inscrit:
    3 Mars 2010
    Messages:
    3 051
    Localité:
    Nanning/Guangxi
    Ratings:
    +1 983 / -8
    pas faux... mais si ils gagnaient au foot, ils n'en seraient que plus méritoires... "A vaincre sans péril..."
     
    • J'aime J'aime x 2

Partager cette page