Marée humaine contre une nouvelle loi d'extradition à hong kong

  • Auteur de la discussion poochielechien
  • Date de début
Jean7

Jean7

Dieu suprême
28 Juin 2007
2 300
921
168
Cisailler les reseaux sociaux pendant un mois serait nettement plus efficace que des transports de troupes , camions et autres violences previsibles !Et gratuit pour le gouvernement ..
De nos jours sans ces moyens , les protestataires seraient comme des poules qui auraient trouve un peigne !
Ne serait-ce pas prendre le risque d'avoir 100% d'antipathie dans la population ?
 
Yiyuan

Yiyuan

Dieu créateur
16 Avr 2015
4 304
2 090
158
47
c'est qui, "ils" ?
(c'est peut-être expliqué sur ton fil, mais je l'ai raté...)
ben "eux", enfin tu sais, les.. comment dire, enfin ce genre de personne là. C'est clair, non???
 
why

why

Alpha & Oméga
26 Déc 2010
3 018
2 130
173
闵行区
En direct live, le ministre des finances hongkongais va annoncer des mesures pour soulager l'économie à cause de la crise actuelle.
La conférence de presse est prévue pour 17h...

Lu sur SCMP
 
Sacapatates

Sacapatates

Ange
07 Fev 2011
628
147
88
Bonjour Jean
Ce ne serait certes pas bien vu ! Mais cela rend difficile les concertations ...
Début de la censure d'internet à HK ? Ça va les rendre fou. Ils réclament la liberté et tu proposes qu'on leur en retire une partie tout de suite ?
 
lafoy-china

lafoy-china

Alpha & Oméga
Membre du personnel
Crise à Hong Kong: Trump sort de sa réserve

10805789_806732702706078_5748827784051767285_n.jpg

Le président américain semble suggérer une rencontre à son homologue chinois Xi Jinping afin d'échanger sur le cas préoccupant de Hong Kong.

Communique : Une «rencontre» entre Donald Trump et son homologue chinois Xi Jinping pourrait bien se profiler. Le président américain a en effet semblé suggérer mercredi une rencontre pour discuter des tensions qui secouent Hong Kong depuis plus de deux mois.

«Je n'ai aucun doute que le président Xi veut résoudre rapidement et avec humanité le problème Hong Kong, il peut le faire», a estimé, sur Twitter le président américain avant d'ajouter: «Rencontre en personne?», semblant s'adresser directement au dirigeant chinois.

Une porte-parole du département d'Etat américain a déclaré plus tôt dans la journée que les Etats-Unis étaient "profondément inquiets" des mouvements de troupes chinoises qu'ils ont constatés à la lisière de Hong Kong. Ce communiqué de la diplomatie américaine est survenu après que des parlementaires, aussi bien démocrates que républicains, ont appelé Donald Trump à adopter une ligne plus dure à l'égard de Pékin alors que les craintes d'une intervention militaire chinoise dans l'ancienne colonie britannique s'amplifient.

Donald Trump s'est attiré des critiques pour avoir décrit plus tôt ce mois-ci les manifestations à Hong Kong comme des "émeutes" et considéré qu'il s'agissait d'une question dont la Chine devait s'occuper.



Le pompier pyromane propose sa mediation !
 
  • Like
Reactions: ChrisHK
Jean7

Jean7

Dieu suprême
28 Juin 2007
2 300
921
168
Ben il peut essayer de demander poliment un entretien, pour voir...
 
poochielechien

poochielechien

Dieu suprême
05 Déc 2007
2 281
1 324
168
Les portables de certains hongkongais fouillés à la frontière avec la Chine

Hongkongers trying to cross the border into mainland China have reported being asked to unlock their mobile phones by immigration officers for the inspection of photos and videos related to the anti-extradition bill protests.

Of 10 travellers who shared their experiences with the Post, five said mainland authorities had also inspected their private messages at land control points between Hong Kong and the neighbouring city of Shenzhen.

 
lafoy-china

lafoy-china

Alpha & Oméga
Membre du personnel
Trump suggère que Xi Jinping rencontre «en personne» les manifestants de Hongkong

Contrairement à ce que laissait entendre un premier tweet, le président américain propose à son homologue chinois de rencontrer «en personne» les manifestants de Hongkong, afin de régler en douceur la crise actuelle.

Extrait :
Le président américain Donald Trump a suggéré jeudi que le président chinois Xi Jinping rencontre «en personne» les manifestants de Hongkong, ce qui selon lui permettrait de régler en douceur la crise actuelle.

«Si le président Xi rencontrait directement et en personne les manifestants, il y aurait une fin heureuse et positive au problème de Hongkong. Je n'en doute pas!» a assuré le locataire de la Maison Blanche sur Twitter.

Trump a ainsi clarifié un précédent tweet publié la veille qui pouvait être interprété comme une invitation à une rencontre entre le président chinois et lui-même sur le sujet de Hongkong. Il avait également formulé le souhait que la Chine agisse avec «humanité» pour résoudre «le problème de Hongkong».

Après deux mois de contestation à Hongkong contre l'exécutif pro-Pékin, des hommes en treillis étaient massés jeudi dans un stade de Shenzhen, la métropole située aux portes du territoire autonome. Un reporter de l'AFP a aperçu également des camions ainsi que des blindés de transport de troupes.

L'administration Trump, engagée depuis des mois dans une confrontation directe avec la Chine sur le commerce, la compétition diplomatico-militaire en Asie-Pacifique ou encore les droits humains, s'est longtemps montrée très discrète sur la crise. Le président septuagénaire avait estimé, début juillet, que les manifestants étaient «en quête de démocratie» et que le sujet relevait d'une affaire interne à la Chine, une tiédeur qui lui a été reprochée par ses opposants.

 
Mathieu

Mathieu

Alpha & Oméga
Membre du personnel
Admin
15 Oct 2006
6 838
2 322
298
Shanghai, People Square
www.murailledechine.com
«Si le président Xi rencontrait directement et en personne les manifestants, il y aurait une fin heureuse et positive au problème de Hongkong. Je n'en doute pas!»
Euh...
- Rencontrer quels manifestants ? Puisqu'ils n'auraient pas de leaders et qu'il s'agirait de manif spontanées...
Ou fait il référence aux indépendantistes reçus régulièrement par les américains à HK et financés par le NED (bras armé de la CIA selon des documents de l'ère Reagan).
- Mais si Xi réglait lui même ces manifs au lieu de laisser le gouvernement de Hong Kong le faire, ne l'accuserait on pas de violer l'autonomie de HK ?

Bref un gag de plus... de l'ami Trump. Je suis étonné qu'il ait pas proposé que ce soit Kim qui rencontre les manifestants vu ses human skills.
 
lafoy-china

lafoy-china

Alpha & Oméga
Membre du personnel
Euh...
- Rencontrer quels manifestants ? Puisqu'ils n'auraient pas de leaders et qu'il s'agirait de manif spontanées...
Ou fait il référence aux indépendantistes reçus régulièrement par les américains à HK et financés par le NED (bras armé de la CIA selon des documents de l'ère Reagan).
- Mais si Xi réglait lui même ces manifs au lieu de laisser le gouvernement de Hong Kong le faire, ne l'accuserait on pas de violer l'autonomie de HK ?

Bref un gag de plus... de l'ami Trump. Je suis étonné qu'il ait pas proposé que ce soit Kim qui rencontre les manifestants vu ses human skills.
Bonjour Mathieu

Je pense surtout que Monsieur Trump et -ce depuis le debut est manipule et influence par son administration dont certains et autres personnages dans l'ombre tirent les ficelles , le personnage est trop brut de decoffrage , novice en politique et narcissique pour s'en rendre compte , on le laisse vociferer sur Twitter , faire un pas en avant deux en arriere , affirmer puis se contredire , menacer de ci , de la , faire joujou avec son mur ,dire ce qu'une partie du peuple a envie d'entendre etc ...

Et des que ca derange ou contrarie les objectifs vises , il est vite remis sur les rails !

Le president Trump est tout simplement un Milliardaire excentrique mais sincere rapport a l'amour qu'il porte a son pays et a ses concitoyens !

N'est pas le president Poutine ou Xi Jinping qui veut , eux ont de la bouteille dans le domaine politique , et en connaissent tout les vices et subterfuges !

....
 
Dernière édition:
  • Like
Reactions: Neuromancer
lafoy-china

lafoy-china

Alpha & Oméga
Membre du personnel
Extrait : Prenant le parfait contre-pied de l’occupant du Bureau ovale, le département d’État a offert mercredi son «soutien à la liberté d’expression et à la liberté de réunion pacifique à Hongkong», condamnant au passage la violence et invitant toutes les parties à «faire preuve de retenue». Le conseiller à la sécurité nationale John Bolton, quant à lui, suggère aux Chinois de «soupeser très prudemment leurs prochaines mesures», eu égard aux bruits de bottes entendus à Shenzhen et au précédent de Tiananmen en 1989. «Ce serait une grave erreur, a-t-il ajouté, de provoquer un événement du même acabit à Hongkong.» Même le leader de la majorité républicaine au Sénat, le docile Mitch McConnell, s’est emporté contre l’autoritarisme chinois à l’égard de «l’autonomie et la liberté du peuple hongkongais». «Le monde regarde», a-t-il précisé, redoutant une répression «inacceptable».

La radicalisation des manifestants à Hongkong n’arrange pas les affaires de Washington, gêné de voir quelques bannières étoilées «s’inviter» au milieu des scènes de rue. Pékin avait sauté sur l’occasion, le 8 août, lorsque des photos avaient montré une diplomate américaine en poste, Julie Eadeh, s’entretenant avec des leaders du mouvement protestataire dans le hall d’un grand hôtel. Réagissant aux propos de McConnell, le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères a tancé les États-Unis et «les commentaires des membres du Congrès, qui incitent les résidents de Hongkong à rechercher la confrontation, tout soucieux qu’ils sont de semer le chaos!»

Dans la foulée, deux navires américains, l’USS Green Bay et le Lake Erie, se sont vu refuser l’autorisation de mouiller dans le port de Hongkong.


Tout ceci est tres explicite ...

Pour infos : le USS Green Bay est un transport de projection de troupes pouvant transporter 800 u.s. marines avec leurs materiels , ou le cas echeant des passagers . Le USS Lake Erie est un croiseur lance missiles d'escorte !

 
Dernière édition:
  • Informative
Reactions: totoautibet