1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

L'inflation chinoise reste élevée, tandis que l'économie commence à ralentir

Discussion dans 'Bistrot Chine du "Lotus Bleu"' créé par Orang Malang, 15 Juin 2011.

  1. Orang Malang

    Orang Malang Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    15 946
    Localité:
    常熟,江苏
    Ratings:
    +8 145 / -35
    LE MONDE du 15 juin 2011

    Shanghaï Correspondance - L'inflation a de nouveau atteint un niveau élevé au mois de mai en Chine, malgré les efforts répétés de Pékin pour enrayer la hausse des prix. Après avoir progressé de 5,3 % en avril, l'indice des prix à la consommation a augmenté de 5,5 % en mai sur une année, un taux inédit depuis l'été 2008, selon les statistiques officielles publiées, mardi 14 juin.

    La Chine subit depuis l'été 2010 le retour de bâton d'une posture monétaire laxiste adoptée dans le but de stimuler l'activité économique pendant deux années de ralentissement mondial. Devant le constat de l'augmentation du coût de la vie, source de mécontentement social et d'instabilité, le gouvernement a changé son fusil d'épaule à l'automne 2010, faisant de la lutte contre l'inflation son combat majeur pour 2011.

    Quatre hausses des principaux taux d'intérêt et huit augmentations successives du ratio de réserves obligatoires des banques commerciales ont été annoncées par la Banque populaire du peuple depuis octobre 2010. La Chine a probablement évité ainsi une progression plus spectaculaire de l'inflation. Elle pouvait se le permettre puisque son nouveau leitmotiv pour les cinq années à venir est de parvenir à une croissance moins héroïque et plus équilibrée.

    Mais l'inflation reste aujourd'hui bien au-dessus du niveau de 4 % fixé pour la fin de l'année 2011, et le durcissement de la politique monétaire commence à peser sur l'économie. L'indice d'évolution de la production industrielle du pays sur un an a ainsi ralenti à 13,3 % en mai, un peu plus bas que les 13,4 % enregistrés en avril et en recul significatif par rapport aux 14,8 % relevés en mars. Le freinage se traduit sur le marché automobile, en recul de 0,1 % en mai, ralenti également par le retrait de mesures d'incitation à l'achat de voitures de tourisme. L'Association des constructeurs automobiles de Chine juge qu'il est désormais peu probable d'atteindre l'objectif initial de progression de 10 % à 15% des ventes cette année. Dans l'immobilier résidentiel, l'indice des prix au mètre carré dans neuf des principales villes chinoises a reculé de 4,9 % en avril, selon les données compilées par le cabinet d'analyse Dragonomics.

    "Le consensus croît (autour de l'idée que) la croissance économique en Chine a perdu plus d'élan que ne l'avaient anticipé les dirigeants, et une politique excessivement rigoureuse risquerait de provoquer un atterrissage brutal. L'inflation est élevée mais maîtrisable, donc la balance devrait pencher vers davantage de croissance", écrit dans une analyse Chen Xingdong, économiste en chef de BNP Paribas en Chine.

    Stephen Green, économiste de la banque Standard Chartered, anticipe une croissance de 9,5 % de la deuxième économie mondiale au cours du second trimestre, après les 9,7 % des trois premiers mois de l'année. "Nous ne voyons pas de risque important d'atterrissage difficile, étant donné que le ralentissement de la croissance est par nature le résultat d'une politique", écrit M. Green dans une note. Il s'attend à ce que la croissance reparte au quatrième trimestre, une fois que le contrôle du crédit se sera allégé, ce qui pourrait être signalé cet été.

    Au regard d'une inflation toujours élevée, nombre d'économistes s'attendent encore à une nouvelle hausse des principaux taux d'intérêt, en juin ou juillet. Avec des dépôts aujourd'hui à 3,25 % pour 5,5 % d'inflation, ceux-ci restent négatifs. "La combinaison d'une inflation toujours intense et d'une croissance relativement stable signifie que la banque centrale a encore la possibilité d'augmenter les taux d'intérêt ce mois-ci", explique Ren Xianfang, analyste de Global Insight à Pékin.

    La question est désormais de savoir si les difficultés d'accès au crédit peuvent entraîner l'économie chinoise plus bas que le niveau auquel elle a ralenti à présent, jugé encore tolérable. Le volume des nouveaux prêts attribués par les banques chinoises est tombé à 551,6 milliards de yuans en mai, 100,5 milliards de moins qu'en 2010.

    Devrait ensuite venir l'assouplissement. Les gouvernements locaux, dont les finances dépendent fortement des prix de l'immobilier, vont faire pression en sa faveur auprès des autorités centrales, écrit l'économiste indépendant Andy Xie. Si ceux-ci perdent plus d'altitude que prévu, Pékin devra rapidement redresser la barre.
     
  2. bison ravi

    bison ravi Membre Gold

    Inscrit:
    15 Octobre 2010
    Messages:
    1 170
    Localité:
    chine ou france
    Ratings:
    +1 / -0
    1 an après...

    [h=1]Chine: repli de l'activité manufacturière[/h]AFP Publié le 21/06/2012 à 09:07 Réagir
    [h=2]L'activité manufacturière en Chine a atteint en juin son plus bas niveau en sept mois, suite à une baisse des commandes pour l'exportation et à la faiblesse de la croissance de la demande intérieure, selon un indice provisoire publié jeudi par la banque HSBC.
    L'indice PMI des directeurs d'achat est tombé à 48,1 contre 48,4 en mai, selon la banque. Pour le huitième mois consécutif, la production manufacturière en Chine enregistre une contraction, selon HSBC.

    Un chiffre supérieur à 50 indique une expansion, et un chiffre inférieur à ce seuil une contraction. "Le ralentissement du secteur manufacturier en Chine se poursuit en juin", a constaté Qu Hongbin, codirecteur du service de recherches sur l'Asie de HSBC, dans un communiqué.

    "A cause d'un environnement externe défavorable, les exportations vont probablement ralentir au cours des prochains mois", estime M. Qu. Les nouvelles commandes à l'exportation, qui sont une composante de l'indice PMI, enregistrent leur chute la plus importante depuis mars 2009, selon la banque, qui ne fournit toutefois pas de chiffres. HSBC doit publier le 2 juillet son indice définitif pour juin.

    Le ministre chinois du Commerce a déclaré début juin que son pays était confronté à une situation "grave" sur le plan de ses échanges extérieurs, alors que la croissance des exportations chinoises a fortement ralenti, à cause notamment de la faiblesse de la demande en Europe, premier débouché des produits chinois. La diminution des prix à la production et la contraction des nouvelles commandes reflètent aussi une faiblesse de la demande intérieure, selon M. Qu.

    "Nous nous attendons à ce que des mesures de soutien plus déterminées inversent le ralentissement de la croissance", poursuit cet économiste. "La Chine va probablement accélérer à l'avenir l'assouplissement de sa politique monétaire, en fonction de la situation de la crise de la dette dans la zone euro et de la reprise de l'économie américaine", a commenté pour sa part Liao Qun, économiste chez Citic Bank International à Hong Kong.

    Pour stimuler l'économie, la banque centrale chinoise a baissé début juin les taux d'intérêt de référence, pour la première fois depuis fin 2008. La croissance de l'économie chinoise est passée de 10,4% en 2010 à 9,2% l'an dernier, avant de tomber à 8,1% au premier trimestre de cette année.

    Le gouvernement a réduit à 7,5% son objectif de croissance pour 2012, contre 8% les années précédentes. La Bourse de Shanghai était orientée à la baisse après la publication de l'indice PMI, l'indice de référence perdant 1,59% en début d'après-midi
    .[/h]
     
  3. A MU

    A MU Dieu Supérieur

    Inscrit:
    30 Juillet 2007
    Messages:
    874
    Localité:
    Shenzhen / Ganzhou
    Ratings:
    +626 / -4
    Bonjour,

    Merci pour le head-up.

    Bonne Journée,
     
  4. Cyril.G

    Cyril.G Dieu Supérieur

    Inscrit:
    17 Juin 2009
    Messages:
    2 014
    Localité:
    Shanghai, Pudong
    Ratings:
    +391 / -3
    Merci pour l'article... Affaire à suivre de près..
     
  5. lafoy-china

    lafoy-china Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe

    Inscrit:
    8 Mars 2009
    Messages:
    9 182
    Localité:
    Hong-Kong - Dongguan - Beijing
    Ratings:
    +5 017 / -64
    Bonjour

    Merci pour l'article

    Le tout est d'avoir un fond de roulement consequent, pour les etrangers qui ont des entreprises en Chine ,apres les crises ca fait depuis le 11/09 que c'est regulier , ca devient une habitude , c'est triste a dire .

    Bonne journee
     

Partager cette page