L’expatriation des riches en hausse de 14% dans le monde en 2018

  • Auteur de la discussion lafoy-china
  • Date de début
lafoy-china

lafoy-china

Alpha & Oméga
Membre du personnel
XVM532b08aa-7681-11e9-bfff-8aae5700cfa1.jpg

Selon le cabinet New World Weath, le nombre d’expatriations de millionnaires a doublé depuis 2013. En France, la tendance est à la baisse, avec 3000 grandes fortunes qui ont quitté l’Hexagone l’année dernière contre 5000 en 2017.

Extrait :
Les expatriations des grandes fortunes n’en finissent plus. L’année dernière, près de 108.000 millionnaires ont quitté leur pays pour s’installer dans des pays jugés fiscalement plus attrayants, mais pas seulement. Outre l’appétit des acteurs économiques pour l’optimisation fiscale, le taux de criminalité, le mode de vie, la qualité de l’air, les opportunités de carrières ou encore la qualité de l’enseignement, constituent autant de facteurs motivant les départs des contribuables les plus aisés.

Selon le dernier rapport du cabinet New World Wealth, implanté à Johannesburg en Afrique du Sud, le nombre d’expatriations de millionnaires a augmenté de 14% en un an et a presque doublé depuis 2013. Pour un pays, «l’expatriation des personnes fortunées est un mauvais présage, car elles sont souvent les premières personnes à partir - elles en ont les moyens contrairement aux citoyens de la classe moyenne», affirme dans le rapport Andrew Amoils, directeur de recherche du cabinet.

L’Australie et les États-Unis toujours prisés par les plus fortunés

Si les pays communément perçus comme des paradis fiscaux, tels que la Suisse, les Caraïbes ou encore les Émirats arabes unis, figurent parmi les dix principales destinations de choix, l’Australie reste depuis quelques années le pays privilégié par les super riches en quête d’une nouvelle patrie. Dénué d’impôts sur les successions et jouissant de relations commerciales fortes avec la Chine, le Japon ou encore la Corée du Sud, l’Australie est vu par les millionnaires comme une destination de choix. L’année dernière, l’île-continent a accueilli 12.000 nouveaux super riches, notamment grâce à la qualité de ses systèmes de santé et éducatif.

En 2018, les États-Unis demeuraient pour la quatrième année consécutive la deuxième destination préférée des riches cherchant à s’établir hors de leurs frontières. Sur le Vieux continent, outre la Suisse, les destinations les plus sollicitées sont désormais l’Espagne, la Grèce et le Portugal, avec l’arrivée en 2018 de près de 1000 millionnaires.

En 2018, 15.000 millionnaires chinois ont quitté le pays

Si la Chine a perdu l’année dernière près de 15.000 millionnaires, le pays peut toutefois se vanter de bénéficier d’une forte croissance de la richesse totale des ménages. À l’Instar de l’Inde, le départ d’habitants fortunés en Chine n’est pas particulièrement perçu comme préoccupant d’un point de vue économique, puisque la création de nouveaux millionnaires chaque année dépasse le nombre de départs, précise le New World Wealth. En 2018, l’Inde a pour sa part perdu environ 2% de ses résidents possédant au moins un million de dollars d’actifs, soit environ 5000 personnes.

Suite de l'article >>>


L'article relativise mais ca fait quand meme 20000 departs de grandes fortunes de France en 3 ans ! Il est logique que le chiffre 2018 soit a la baisse vu qu'ils sont pour beaucoup deja partis ...
 
Dernière édition: