1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Les ventes aux enchères flambent, dopées par les achats de Chine

Discussion dans 'Informations Chine' créé par Orang Malang, 9 Février 2012.

  1. Orang Malang

    Orang Malang Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    15 947
    Localité:
    常熟,江苏
    Ratings:
    +8 145 / -35
    LE MONDE du 8 février 2012

    [​IMG]
    Un tableau de l'artiste espagnol Ignacio Zuloaga (1870-1945), "Mademoiselle Souty", est présenté lors d'une visite de presse chez Sotheby's, à Londres. Estimé entre 173 000 et 288 000 euros, il sera mis aux enchères le 18 mai.AP/ALASTAIR GRANT



    Le produit des ventes aux enchères d'œuvres d'art dans le monde a bondi de 21 % en 2011, atteignant le niveau inégalé de 11,54 milliards de dollars, la Chine caracolant en tête avec une part de marché de plus de 41 %, indique la société Artprice, première base de données sur le marché de l'art dans le monde, qui publie mercredi 8 février son bilan annuel du secteur.

    Pour la première fois, les ventes de "fine art" (peintures, installations, sculptures, dessins, estampes, photographies) ont dépassé les 10 milliards de dollars, souligne cette société française qui recense les données sur le marché de l'art depuis 1987. "Cette croissance exceptionnelle du marché de l'art ne s'est pas estompée durant l'année, relève Thierry Ehrmann, fondateur et directeur d'Artprice. Après un premier semestre record (6,45 milliards de dollars), le second semestre affiche 5,09 milliards de dollars, soit le meilleur second semestre de tous les temps" (après le deuxième semestre 2007), dit-il.


    La Chine, qui avait pris la première place du marché de l'art en 2010, conforte son avance. Avec des ventes aux enchères de 4,79 milliards de dollars, elle affiche une part de marché de 41,43 %. Les Etats-Unis arrivent à la seconde place mais déjà loin derrière avec 23,57 % de parts de marché. La Grand-Bretagne est troisième avec 19,36 % du marché. La France occupe, comme l'an dernier, la quatrième place, avec une part de marché de 4,50 %.
    DES COLLECTIONNEURS AUX "ART CONSUMERS"


    Par villes, la place de marché parisienne n'arrive qu'à la cinquième place derrière Londres, New York, Pékin, Hongkong, et elle se trouve désormais au coude-à-coude avec Shanghai. Au total, la part de marché de l'Asie se monte à 43 % en 2011. Et ce n'est pas fini. "Pour 2012, nous prévoyons que la part de marché de l'Asie sera au minimum de 54 %", annonce M. Ehrmann.


    Avec la crise financière, "l'art est devenu une valeur refuge", analyse-t-il. Depuis quelques mois, les banques ont multiplié les achats d'œuvres d'art à des fins de placement. "A partir de 15 000 euros pour une œuvre d'art, l'acheteur ne prend pas de risque à la baisse. Au pire il fera une opération neutre, assure M. Ehrmann. Et à partir de 150 000 euros, l'acheteur est assuré d'avoir une progression annuelle de 12 à 15 % de son investissement dans les années à venir", ajoute-t-il. "Dans les années 1950 il y avait 500 000 collectionneurs. Maintenant il y a 300 millions d''art consumers'.
     
  2. billcarson

    billcarson Guest

    Ratings:
    +0 / -0
    dire qu'une bonne part des oeuves achetées par les tycoons chinois restent dans des réserves en attendant la prochaine vente lorsque la côte aura monté !
     

Partager cette page