1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Les sanctions européennes contre l’Iran auraient fait plonger PSA, selon la CGT d’Aul

Discussion dans 'Annonces - Shanghai Bazar' créé par akli, 19 Juillet 2012.

  1. akli

    akli Membre Bronze

    Inscrit:
    13 Novembre 2011
    Messages:
    48
    Localité:
    pudong shanghai
    Ratings:
    +0 / -0
    Avec 455 000 véhicules écoulés en 2011, la République islamique représente, derrière la France, le deuxième marché dans le monde pour la marque au lion.
    L'Iran serait responsable des maux que connaît actuellement PSA. C'est ce qu'affirme la CGT de l'usine d'Aulnay. L'arrêt des ventes à la République islamique aurait fait plonger le groupe, et provoqué l'annonce, jeudi dernier, d'un plan de suppression de 8 000 postes, ainsi que de la fermeture de l'usine d'Aulnay-sous-Bois. Mais la direction de PSA dément.
    Le délégué CGT du site, Jean-Pierre Mercier, en est convaincu : c'est l'arrêt des activités du groupe en Iran qui a tué PSA. "Pour le premier semestre 2012, on constate une baisse des ventes de 240 000 véhicules par rapport à 2011", affirme au Point.fr le délégué CGT d'Aulnay. "Or, ce chiffre comprend les 200 000 véhicules que Peugeot aurait dû vendre en Iran."
    Ainsi, d'après le délégué syndical, en retirant les pertes liées au marché iranien, Peugeot ne subit plus qu'une baisse de 40 000 véhicules depuis le début de l'année, soit moins de 1 %. "On est loin des 13 % annoncés par la compagnie", s'insurge Jean-Pierre Mercier. "Si la direction avait expliqué cela, poursuit-il, il lui aurait été bien plus difficile d'annoncer le plan de suppression d'Aulnay". Une décision d'autant plus dommageable que, d'après Jean-Pierre Mercier, "il ne s'agit pas là d'un problème de compétitivité mais d'une décision politique de ne pas vendre à l'Iran".
    Fin février, le groupe français décide de "geler son activité" en Iran, c'est-à-dire de suspendre provisoirement ses livraisons. "Le renforcement des sanctions contre l'Iran, notamment la collaboration entre les banques iraniennes et occidentales, rendait impossible le financement de ces exportations", explique au Point.fr un porte-parole de PSA. Ainsi, entre le premier semestre de 2011 et celui de 2012, le nombre de véhicules Peugeot vendus en pièces détachées dans le monde a baissé de 31,1 %, dont une grande partie concerne les exportations à l'Iran.
    Implanté en Iran depuis l'époque du shah, Peugeot fait de très bonnes affaires au pays des mollahs. Avec 455 000 véhicules écoulés en 2011, la République islamique représente, derrière la France, le deuxième marché dans le monde pour la marque au lion.
    Source : http://www.atlantico.fr/pepites/arr...fait-plonger-psa-selon-cgt-aulnay-422160.html
    16 juillet 2012









    [h=2]Radio[/h]Accédez à la Radio
     
  2. lafoy-china

    lafoy-china Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe

    Inscrit:
    8 Mars 2009
    Messages:
    9 182
    Localité:
    Hong-Kong - Dongguan - Beijing
    Ratings:
    +5 021 / -64
    Bonjour

    je ne pense pas que les 3% de marge et 2 % du CA , ne changent la situation de peugeot .


    ......................

    La production dans l'usine PSA Peugeot Citroën de Vesoul (Haute-Saône) d'éléments de véhicules destinés à l'Iran restera suspendue au moins jusqu'en septembre prochain, a déclaré jeudi un responsable syndical du groupe.

    PSA a suspendu cette activité en février dans le sillage des sanctions internationales décidées contre Téhéran en raison de la poursuite de son programme nucléaire. "La direction nous a dit que l'activité de voitures en kit pour l'Iran resterait suspendue au moins jusqu'en septembre", a déclaré à la presse Bruno Lemerle, représentant CGT chez PSA, en marge d'un Comité centrale d'entreprise portant sur l'alliance avec le groupe américain General Motors.

    Selon lui, les 350 emplois de l'atelier spécialisé dans cette activité sont désormais menacés puisqu'après une période de chômage technique, la direction du groupe a l'intention de reclasser en interne les salariés concernés, aux dépens, selon la CGT, d'un nombre équivalent de missions d'intérim. L'usine de Vesoul emploie en tout 3.000 personnes.

    Accord avec Ford révisé

    PSA avait précisé fin mars avoir décidé en toute indépendance de suspendre ses exportations de véhicules en pièces détachées vers l'Iran, sans subir de pression sur ce dossier de la part de son nouvel allié ou de lobbies américains. Un porte-parole de PSA a indiqué jeudi que la situation était réexaminée régulièrement mais que les relations actuelles entre la communauté internationale et l'Iran rendait impossible le financement de l'activité auprès des banques iraniennes.

    Les ventes d'éléments détachés ont représenté l'an dernier 458.000 véhicules, soit 13% des ventes mondiales de PSA en volume, mais seulement 2% environ de son chiffre d'affaires. GM a pris 7% du capital de PSA dans le cadre d'une augmentation de capital d'un milliard d'euros du constructeur français, qui lui permettra de financer les investissements relatifs à cette alliance. Lors du Comité central d'entreprise de jeudi, la direction a livré peu de nouveaux éléments sur l'alliance, refusant par exemple de faire un lien entre ses projets futurs avec GM dans les grandes berlines et sa décision de ne pas développer et industrialiser avec Ford, son partenaire historique dans le diesel, un moteur à grosse cylindrée.

    Selon deux syndicats présents, PSA a en revanche précisé que les deux groupes entendaient signer d'ici le 31 octobre un accord sur les quatre principaux projets communs annoncés dans le cadre de l'alliance et sur lesquels des groupes de travail ont d'ores et déjà été mis sur pied: plates-formes communes dans les grandes berlines et les véhicules compacts type monospace ou crossover, petites voitures pour les pays émergents, petites voitures à faible émissions et boîtes de vitesses robotisées.


    http://www.lefigaro.fr/flash-eco/20...950-psa-suspend-la-production-pour-l-iran.php
     
    #2 lafoy-china, 19 Juillet 2012
    Dernière édition: 19 Juillet 2012
  3. akli

    akli Membre Bronze

    Inscrit:
    13 Novembre 2011
    Messages:
    48
    Localité:
    pudong shanghai
    Ratings:
    +0 / -0
    merci pour les infos:lol!:
     
  4. woodyshanghai

    woodyshanghai Membre Silver

    Inscrit:
    5 Août 2010
    Messages:
    269
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +0 / -0
    De vrais journaleux, franchement. Ils viennent de faire un article sur le cas de Renault qui refuse d'arreter ces exportations vers l'Iran malgres les sanctions et la ils nous balancent que d'apres Mr Mercier:
    .
    Mr Mercier, il travaille maintenant pour la direction de PSA ? Encore un moyen de faire avaler la pillule aux employes. La decision de la direction de PSA a ete prise bien meme avant les sanctions contre l'Iran... Qu'ils disent vraiment ce qui se passe mais qu'ils arretent de prendre les gens pour des cons avec des infos contradictoires.
     
    #4 woodyshanghai, 19 Juillet 2012
    Dernière édition: 19 Juillet 2012
  5. Navigator84

    Navigator84 Membre Silver

    Inscrit:
    11 Avril 2012
    Messages:
    193
    Ratings:
    +89 / -0
    Ce sont les sanctions européennes ou les 7% accordés à GM qui ont poussé PSA à se retirer de l'Iran ?? Surtout qu'on exportait des pièces vers ce pays pour que la joint-venture PSA-PARS (ou Iran Khodro je sais plus) puisse les assembler.
    Dans un même temps, Renault vient d'annoncer son intention de rester dans le pays avec des ventes qui ont doublé en 2011 (mais très loin de Peugeot).
    Même si les sanctions internationales vont logiquement rendre + difficile la tâche des constructeurs automobiles (sauf chinoises ??).
     
    #5 Navigator84, 19 Juillet 2012
    Dernière édition: 19 Juillet 2012

Partager cette page