1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Les pauvres américains...

Discussion dans 'Bistrot Chine du "Lotus Bleu"' créé par Dutchy, 24 Août 2012.

  1. Dutchy

    Dutchy Membre Bronze

    Inscrit:
    27 Février 2012
    Messages:
    595
    Ratings:
    +0 / -0
    WASHINGTON (Reuters) - Le déficit commercial entre les Etats-Unis et la Chine, alimenté par les mesures de Pékin destinées à déprécier la valeur du yuan, a provoqué la délocalisation ou la suppression de plus de 2,7 millions d'emplois américains, indique une étude publiée jeudi par l'Economic Policy Institute.
    L'institut, spécialisé dans le sujets liés à la problématique de l'emploi, estime que 77% de ces emplois, 2,1 millions, ont été perdus dans le secteur manufacturier.
    Le déficit commercial sino-américain a atteint 295 milliards de dollars en 2011. Selon Robert Scott, qui dirige le département de recherche sur le commerce et l'industrie de l'institut estime qu'une grande partie du fossé est lié au comportement de Pékin sur le marché des changes.
    Selon lui, la Chine déprécie le yuan afin de soutenir le secteur exportateur. Il juge que la monnaie chinoise est sous-évaluée de 33% face au billet vert.
    La question de la valeur du yuan est un sujet sensible, en particulier dans le cadre des relations entre Pékin et Washington.
    Le candidat républicain à la présidentielle de novembre, Mitt Romney, a promis que s'il était élu, il accuserait publiquement la Chine de manipuler sa monnaie dès son premier jour dans le bureau ovale.
    Depuis 1994, le département du Trésor, quelle que soit sa couleur politique, a soigneusement évité de dire explicitement que la Chine manipulait sa monnaie.
    Doug Palmer, Nicolas Delame pour le service français

    http://fr.reuters.com/article/businessNews/idFRPAE87M0CS20120823




    Que de la gueule ! même si toutes les institutions financières au monde les ont déjà traités de terroriste avec leur yuan sous évaluée... ce Romney n'osera jamais provoquer la Chine !



     
  2. C-E

    C-E Dieu
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    19 Novembre 2009
    Messages:
    3 860
    Localité:
    Peking
    Ratings:
    +104 / -2
    Hmm, je ne serai pas aussi catégorique que toi.
    Georges Bush l'a bien démontré : un républicain américain, ça peut tout faire !

    [​IMG]
     
  3. GuYong

    GuYong Alpha & Oméga

    Inscrit:
    26 Octobre 2009
    Messages:
    4 629
    Localité:
    ZheJiang
    Ratings:
    +2 897 / -16
    Par chez moi on dit: "c'est l'hopital qui se fout de la charité".

    Pour en revenir à Romney, si il passe, on n'a pas fini de se "marrer", c'est en effet le meme calibre que W....
     
  4. bison ravi

    bison ravi Membre Gold

    Inscrit:
    15 Octobre 2010
    Messages:
    1 170
    Localité:
    chine ou france
    Ratings:
    +1 / -0
    ROMNEY GIRL – Le clip anti-paradis fiscaux qui irrite les Suisses

    [​IMG]Miss Swiss bank Account et un personnage incarnant Mitt Romney.
    Tresses blondes ramenées sur le sommet du crâne, corsage blanc, tablier, dirndl à la mode bavaroise, une pétillante blonde se dirige vers une voiture de sport rouge. Un fringuant sexagénaire à perruque argentée l'attend au volant. La frétillante blonde monte à bord et la voiture s'élance au son de "Barbie Girl" (Aqua, 1997), dont les paroles ont été revisitées :
    La "Romney Girl" :
    "I'm a Romney girl, in a Romney world,
    Life is taxless, it's fantastic
    Silver tip your hair, tax shelters everywhere,
    Outsource nation, Bain is his creation"
    Mitt Romney :
    "I'm Mitt Romney, let's go party"

    Bienvenu dans le monde fantastique de Miss Swiss Bank Account ("Miss Compte Bancaire Suisse"). Ce clip baptisé "Romney Girl", réalisé par l'association Agenda Project/Action Fund, décrit le rival républicain de Barack Obama dans la course à la Maison Blanche, Mitt Romney, comme un "patron millionnaire avec des comptes partout".
    La nymphette suisse, qui possède également un compte Twitter, complimente la coupe de cheveux "en argent" et les "paradis fiscaux partout" du candidat républicain, en se dandinant sur fond de cartes postales défiscalisées : Suisse, Luxembourg, Iles Caïmans, Irlande... En juillet, le magazine américain Vanity Fair avait révélé que M. Romney avait un compte bancaire en Suisse de trois millions de dollars.
    Mitt Romney n'a pas encore riposté à cette offensive, mais Berne n'a pas tardé à faire entendre son profond mécontentement. L'ambassade de Suisse à Washington a exprimé sa tristesse, et le département fédéral suisse pour les affaires étrangères regrette que le film donne "l'impression qu'avoir un compte bancaire en Suisse est suspect en soi et que son seul but est de dissimuler de l'argent au fisc".
    "Un fabriquant respecté de coucous suisses"
    Le clip n'a pas reçu le soutien officiel de l'équipe de campagne de Barack Obama, ce qui n'a pas empêché Berne de se plaindre ouvertement auprès de l'entourage du président américain. "Notre ambassade a signalé au staff de campagne de M. Obama que la Confédération goûtait peu l’utilisation de ces clichés bien éloignés d’un pays qui lutte avec énergie contre la présence d’argent non fiscalisé au sein de sa place financière", a expliqué au quotidien suisse Le Matin un responsable du département fédéral des affaires étrangères.
    Il faut dire que si le clip est très drôle, les clichés et approximations sur la Suisse ne manquent pas. La tenue de la nymphette est bavaroise, et non pas suisse, mais surtout, sa biographie fictive, disponible sur le site internet consacré à cette campagne, est un festival d'idées reçues sur la Confédération helvétique.
    L'un de ses parents travaille dans "une usine de chocolat Nestlé", l'autre étant "un fabriquant respecté de coucous suisses". Elle-même a travaillé chez UBS en tant que consultante pour comptes off-shore à Genève entre 2008 et 2010, où elle aurait rencontré Mitt Romney. Elle s'est ensuite envolée pour le Nevada, non sans avoir préalablement déposé son argent sur un compte en Suisse, et vit dans une petite communauté d'expatriés suisses qui s'adonnent à l'art du yodling et à la production de lait.
    Heureusement, les Suisses ont de l'humour. "Le clip est drôle en soi et il ne contient pas de drapeau suisse", relativise ainsi dans les colonne du Matin le Genevois Manuel Tornare (PS), membre de la commission de politique extérieure du Conseil national. Selon lui, "l'électeur américain va retenir la charge contre Mitt Romney. Il faut être réaliste : lorsque vous dites que vous êtes Suisse aux Etats-Unis, beaucoup confondent avec la Suède. Et certains vous disent : Stockholm is beautiful !"

    <em>[video=youtube;5v4PWW301JM]http://www.youtube.com/watch?v=5v4PWW301JM&amp;feature=player_embedded[/video]
     
  5. The sound of freedom

    Ratings:
    +0 / -0
    Ha,ha,ha

    Les USA ne sont pas la France.

    C'est chacun pour soi.

    C'est pas la même culture qu'en France.

    L'Amérique est fort aisée, juste les richesses ne sont pas partagées.

    Chercher pas à comprendre, autre culture, autre usage.

    Combien d'Américains se fondent de l'or en barre avec le business CN >> US?
    C'est eux qui dirigent le pays.

    Les pauvres suivent le mouvement, ou peuvent partir en Europe, en Asie.
     
    #5 The sound of freedom, 24 Août 2012
    Dernière édition par un modérateur: 24 Août 2012
  6. Cyril.G

    Cyril.G Dieu Supérieur

    Inscrit:
    17 Juin 2009
    Messages:
    2 014
    Localité:
    Shanghai, Pudong
    Ratings:
    +391 / -3

    Pas mal :).
     

Partager cette page