1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Les nouvelles Saab seront chinoises et arriveront en 2014

Discussion dans 'Informations Chine' créé par Orang Malang, 4 Septembre 2012.

  1. Orang Malang

    Orang Malang Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    15 949
    Localité:
    常熟,江苏
    Ratings:
    +8 145 / -35
    LE POINT - 3 septembre 2012

    Ne pas se réjouir trop vite. Le consortium acheteur des dépouilles suédoises doit encore tout prouver sur son sérieux et sa capacité à relancer l'activité.


    [​IMG]
    La 9-3, jadis best-seller de la marque suédoise, fait partie des "prises de guerre" du nouveau propriétaire sino-japonais. Mais celui-ci parie beaucoup sur l'électrique. © SAAB

    National Electric Vehicle Sweden (NEVS), l'acquéreur des actifs du constructeur automobile suédois en faillite Saab, a annoncé lundi qu'il lancerait son prochain modèle en 2014. Mais, hélas, pas sous le fameux logo Saab que NEVS n'a pas obtenu le droit d'utiliser. Cet acquéreur, une coentreprise entre le chinois National Modern Energy Holdings et le fonds japonais Sun Investment, a achevé ces derniers jours la transaction, pour un montant non dévoilé. NEVS va conserver l'ensemble des installations suédoises qu'il devrait réactiver progressivement.

    "Maintenant, le travail pour mettre en oeuvre notre plan peut être intensifié en nous concentrant sur le développement d'une voiture électrique de premier plan mondial à Trollhättan", ville du sud-ouest de laSuède où Saab a son berceau, a affirmé le président de NEVS, Karl-Erling Trogen, cité dans un communiqué.

    L'électrique au programme


    "Dans environ un an et demi, nous prévoyons de lancer notre première voiture électrique, qui sera basée sur la technologie de la Saab 9-3 et une propulsion électrique nouvelle", a-t-il ajouté.

    Ces nouvelles Saab seront principalement destinées au marché chinois. Mais ensuite, la marque ne s'interdit pas d'exporter des modèles électriques. Saab avait fait faillite en décembre, moins de deux ans après avoir été cédé par l'américain General Motors à un petit constructeur néerlandais, Spyker. En juin, les liquidateurs avaient indiqué qu'ils avaient trouvé un repreneur pour ses actifs, NEVS.


    "L'acquisition comprend les droits de propriété intellectuelle pour la Saab 9-3, ceux pour la plate-forme Phoenix [qui doit servir de base aux futurs modèles Saab, NDLR], l'outillage et les locaux industriels ainsi que les installations de test et de laboratoire. En outre, elle inclut la totalité de la société qui contrôlait les installations à Trollhättan", a rappelé NEVS.
     

Partager cette page