Les entreprises laitières françaises se préparent pour le deuxième enfant chinois

  • Auteur de la discussion A MU
  • Date de début
1
A MU

A MU

Dieu Supérieur
30 Juil 2007
874
Ratings
629
138
Shenzhen / Ganzhou
#1
Bonjour,

2013-12-23 16:20:40
http://french.cri.cn/720/2013/12/23/103s359878.htm

"Des analystes prévoient une croissance annuelle de 10% à 20% de la consommation de lait en poudre en Chine à partir de 2015, en raison de l'entrée en vigueur toute prochaine de la nouvelle politique du planning familial qui permettra à davantage de familles d'avoir un deuxième enfant. Cette annonce n'a pas manqué de susciter l'enthousiasme des entreprises laitières françaises.
Selon Olivier Michel Buiche, PDG du producteur de lait infantile français Lactinov, la Chine accueille actuellement près de 20 millions de nouveaux nés par an. Avec l'entrée en vigueur de la nouvelle politique sur le deuxième enfant en 2014, le nombre d'enfants de moins de trois ans dans le pays augmentera de 13% environ d'ici la fin de 2017. Le marché chinois du lait en poudre sera alors le plus important du monde.

Pour tirer sa part de profit sur le marché chinois, le groupe laitier français Montaigu a récemment signé un accord avec son partenaire en Chine sur la production de lait en poudre, afin de garantir un approvisionnement constant au cours des trois prochaines années. Le groupe Danone a lui aussi annoncé, en mai, un nouveau plan d'investissement de 325 millions d'euros pour créer deux coentreprises en Chine.

Par ailleurs, selon Serge Boscher, directeur général de l'Agence française pour les investissements internationaux, le goupe Sodiaal, plus grand groupe laitier français et quatrième plus grand d'Europe, est parvenu à un accord avec son partenaire chinois Synutra sur la création d'une usine de séchage et de lactosérum en Bretagne. L'usine ouvrira ses portes en 2015 avec une capacité annuelle de traitement de 280 millions de tonnes de lait et de 30 000 tonnes de lactosérum. Les produits finis seront exportés en Chine. Le groupe chinois contribuera au projet à hauteur de 100 millions d'euros et y prendra 90% de parts.

A l'ère de la « diplomatie économique » préconisée par le gouvernement de François Hollande, les entreprises laitières françaises seront certainement de plus en plus nombreuses sur le marché chinois."
 
Jackie-Long

Jackie-Long

Dieu suprême
09 Nov 2009
2 176
Ratings
1 101
163
Chine shidao
#2
bien cela , il y aura moins de vache au fromage..............LOL
 
marcou

marcou

Dieu créateur
#3
rien qu'à voire le nombre de magasins qui c'est ouvert depuis 2 ans sur le village pour vendre du lait pour enfants et habits, (ça va de paire) ils avaient déjà prévus ce changement de réglementation. y du y avoir des fuites... c'est par pour autant qu'on vois plus de gosses avec des couches et heureusement, par ce qu'il y en aurai plein les rues...grand merci pour la pollution et"vive les pantalons ouvert"...(ou pantalon cul nu)
 
larquen

larquen

Alpha & Oméga
12 Déc 2007
3 196
Ratings
1 416
173
Suzhou Wangtayuan
#4
Par ailleurs, selon Serge Boscher, directeur général de l'Agence française pour les investissements internationaux, le goupe Sodiaal, plus grand groupe laitier français et quatrième plus grand d'Europe, est parvenu à un accord avec son partenaire chinois Synutra sur la création d'une usine de séchage et de lactosérum en Bretagne."
Alors là, le Serge il a des dons ... car ça fait 3 ans qu'on en parle et que la première pierre a déjà été posée :) du journalisme d'investigation à la CRI, héhé...
 
A MU

A MU

Dieu Supérieur
30 Juil 2007
874
Ratings
629
138
Shenzhen / Ganzhou
#5
rien qu'à voire le nombre de magasins qui c'est ouvert depuis 2 ans sur le village pour vendre du lait pour enfants et habits, (ça va de paire) ils avaient déjà prévus ce changement de réglementation. y du y avoir des fuites...
Bonjour,

Je suis depuis peu dans le Jiangxi et je suis frappé par le nombre de familles avec 2 voir 3 enfants.
Toutes n'ont pas une fille ainée (deuxième enfant permis pour pouvoir avoir un fils) et la plupart vivent en ville, il n'ont pas l'air de paysans, mais n'ont pas non plus de gros moyen pour payer la taxe du deuxième enfant.

Lorsque j'ai posé la question a propos de l'enfant unique, les gens ont bien rit... Le mystère reste complet pour le moment. Affaire a suivre donc.

Bonne Journée,
 
marcou

marcou

Dieu créateur
#6
Bonjour,

Je suis depuis peu dans le Jiangxi et je suis frappé par le nombre de familles avec 2 voir 3 enfants.
Toutes n'ont pas une fille ainée (deuxième enfant permis pour pouvoir avoir un fils) et la plupart vivent en ville, il n'ont pas l'air de paysans, mais n'ont pas non plus de gros moyen pour payer la taxe du deuxième enfant.

Lorsque j'ai posé la question a propos de l'enfant unique, les gens ont bien rit... Le mystère reste complet pour le moment. Affaire a suivre donc.

Bonne Journée,
faut qu'on t'explique: les chinois Han ont deux pièces d'identité différentes, une rurales et une citadines. Si tu es née en ville et de parents ayant la carte citadine, tu aura une carte de citadin, donc la "lois" et dite de l'enfant unique. Si tu es née de parents ruraux tu peux avoir une des deux cartes, selon le "Hong Bao", si tu choisi la carte de rural, et si tu as une fille en premier, tu peux tenter pour le deuxième et même le troisième enfants. Par contre se qu'il faut savoir, c'est qu'ayant la carte des ruraux, quand tu vas en ville te faire soigner tu payes plus chers que dans l’hôpital du village ou tu résides, t'es pauvres et tu paye plus chers, contradictoire, mais c'était à une époque pour éviter l'invasion ou immigration des population vers les villes.
voilà en gros, pourquoi tu vois des familles avec plus d'un enfant...Et si tu à une carte d’ethnie, ils ne sont pas assujetti à ces lois.
 
xml

xml

Dieu souverain
26 Juin 2011
2 420
Ratings
1 936
148
guangdong
#8
oui je confirme deja il y a trois ans a la demande d'une entreprise chinoise j'avais commencé un sourcing et prise de contact avec les entreprises laitieres europeennes , a l'epoque le projet n'a pas abouti car les tres gros s'associent avec les tres gros ,aujourd'hui cette demande m'a de nouveau ete faite pour sourcer en france toutes gammes de produits infantiles , du lait au vetements etc...mais le probleme en france c'est que nous avons ou des multinationales ou des " artisans " , alors qu'un reel marché s'ouvre pour les PME europeennes mais nous avons peu d'entreprises qui soient de taille moyenne assez grandes pour avoir toutes les certifications et capacité de productions mais assez petites pour avoir de la flexibilité
 
xml

xml

Dieu souverain
26 Juin 2011
2 420
Ratings
1 936
148
guangdong
#9
oui je confirme deja il y a trois ans a la demande d'une entreprise chinoise j'avais commencé un sourcing et prise de contact avec les entreprises laitieres europeennes , a l'epoque le projet n'a pas abouti car les tres gros s'associent avec les tres gros ,aujourd'hui cette demande m'a de nouveau ete faite pour sourcer en france toutes gammes de produits infantiles , du lait au vetements etc...mais le probleme en france c'est que nous avons ou des multinationales ou des " artisans " , alors qu'un reel marché s'ouvre pour les PME europeennes mais nous avons peu d'entreprises qui soient de taille moyenne assez grandes pour avoir toutes les certifications et capacité de productions mais assez petites pour avoir de la flexibilité