Les deux pandas géants prêtés par la Chine arrivés à Bruxelles

  • Auteur de la discussion lafoy-china
  • Date de début
lafoy-china

lafoy-china

Alpha & Oméga
Membre du personnel
#1
  • lafoy-china

    lafoy-china

proxy.php?image=http%3A%2F%2Fmd1.libe.com%2Fphoto%2F622748-le-premier-ministre-belge-elio-di-rupo-devant-une-cage-en-forme-de-pagode-contenant-un-des-deux-pand.jpg%3Fmodified_at%3D1393159204%26amp%3Bwidth%3D750&hash=b0601be45bfd6252c1bf704e4c9f212c

Le Premier ministre belge Elio Di Rupo devant une cage en forme de pagode contenant un des deux pandas géants prêtés par la Chine, à leur arrivée à l'aéroport de Bruxelles, le 23 février 2014 (Photo Nicolas Maeterlinck. AFP)
Extrait : 2 pandas géants, prêtés pour 15 ans à la Belgique par la Chine, sont arrivés dimanche à l’aéroport de Bruxelles, où ils ont été officiellement accueillis par le Premier ministre Elio Di Rupo, a rapporté un journaliste de l’AFP.
Les deux ursidés, qui pèsent chacun plus de 110 kilos, ont fait le voyage de Chine à bord d’un avion cargo affrété par une société de transport express.

Suite de l'article >>

Source : Liberation
 
Kakiek

Kakiek

Membre Gold
03 Déc 2010
119
Ratings
15
58
#3
  • Kakiek

    Kakiek

Le prêt des pandas à Pairi Daiza: un coût de 10 millions
« Le prêt des deux pandas est une opération coûteuse mais pas risquée » a estimé le patron du parc animalier.
Eric Domb, le patron de Pairi Daiza, est en visite actuellement en Chine en vue de ramener en Belgiue les deux pandas géants, âgés de quatre ans. Hao Hao (« Gentille » en français) et Xing Hui (« Étoile scintillante »).Les deux pandas seront accueillis dimanche à l’aéroport de Bruxelles par le Premier ministre Elio Di Rupo et l’ambassadeur de Chine à Bruxelles Liao Liqiang.
« Le prêt est un investissement rentable à court terme »
proxy.php?image=http%3A%2F%2Fwww.lesoir.be%2Fsites%2Fdefault%2Ffiles%2Fimagecache%2Fcciinlineobjects_600%2F2014%2F02%2F21%2F456238279_B972069336Z.1_20140221064626_000_G241VOICN.2-0.jpg&hash=52c4fddda1b7039a53fb5bec29fc476f
Eric Domb dernier a souligné les bonnes performances financières réalisées par son entreprise, répondant ainsi à de nouvelles critiques du directeur du zoo d’Anvers dans des journaux flamands.
Le coût du prêt des deux pandas devrait avoisiner les 10 millions d’euros, soit un montant significatif mais inférieur au projet Afrique du parc animalier hennuyer qui avait coûté 17 millions d’euros.
L’arrivée des pandas à Brugelette va accroître le nombre de visiteurs à Pairi Daiza. L’an dernier, le site avait attiré 1,240 million de personnes du 30 mars au 3 novembre. La direction du parc prévoit pour 2014 d’accueillir 1,350 million de visiteurs, une estimation jugée prudente. « On compte environ 250.000 visiteurs qui viennent plusieurs fois au cours d’une saison. Sur le million de visiteurs uniques, il y a 600.000 Wallons et Bruxellois, 300.000 Flamands et 100.000 étrangers », détaille M. Domb.
« Le prêt de pandas est un investissement rentable à court terme. La difficulté consistera à fidéliser à l’avenir ce nouveau public », l’effervescence autour des pandas une fois retombée, a expliqué l’ex-président de l’Union wallonne des entreprises. « Il est moralement impossible de renvoyer des pandas en Chine », a-t-il ajouté.
L’entrée du parc revue à la hausse
proxy.php?image=http%3A%2F%2Fwww.lesoir.be%2Fsites%2Fdefault%2Ffiles%2Fimagecache%2Fcciinlineobjects_600%2F2014%2F02%2F21%2F342308332_B972069336Z.1_20140221064626_000_G241VOHS6.2-0.jpg&hash=8e4ff1819efeb24a8ac9d8c639ef996b
Pairi Daiza compte limiter le nombre de visiteurs au quotidien « afin de garantir leur satisfaction ». La capacité d’accueil du site serait de 18.000 personnes, selon Eric Domb. Certains jours, le site a accueilli jusqu’à 25.000 visiteurs. On compte une trentaine de jours par an de suraffluence. Le prix d’entrée sera revu légèrement à la hausse en 2014.
Eric Domb considère que son entreprise est suffisamment solide et saine sur le plan financier pour faire face à de tels investissements, répondant ainsi à de nouvelles critiques du zoo d’Anvers dans le journal De Standaard et le magazine Knack.
Pairi Daiza, qui fête cette année ses 20 ans, est côté en Bourse. « L’action est passée en un an de 22 à 51 euros », fait observer le fondateur de Pairi Daiza, qui précise que son véritable objectif est de faire tourner le parc.
Wildo Propeties, société patrimoniale contrôlée par Eric Domb, a repris récemment la participation du deuxième actionnaire de Pairi Daiza, le SRIW, détenue à 99 % par la Région wallonne. La transaction représentait un peu moins de sept millions d’euros.
 
Searogers

Searogers

Demi-dieu
16 Juin 2009
1 819
Ratings
445
118
Shanghai, Montpellier
#4
  • Searogers

    Searogers

Ouh il faut vite lui faire prendre une bonne douche à ce panda ; son poil blanc commence à virer au marron grave...
 
maelroy

maelroy

Dieu
23 Juil 2013
1 538
Ratings
894
128
Shanghai
#5
  • maelroy

    maelroy

Bannir Pandaprochina ok mais de la l'enfermé dans une boite et l'envoyer en blegique c'est pas sympa les gars!!
 
Orang Malang

Orang Malang

Alpha & Oméga
Membre du personnel
Modérateur
23 Oct 2005
18 506
Ratings
10 565 1
198
常熟,江苏
#6
  • Orang Malang

    Orang Malang

Ouh il faut vite lui faire prendre une bonne douche à ce panda ; son poil blanc commence à virer au marron grave...
C'est un fake qu'ils ont envoyé ... Un our noir peint avec de la mauvaise qualité et qui part dès la première pluie ...

Bannir Pandaprochina ok mais de la l'enfermé dans une boite et l'envoyer en blegique c'est pas sympa les gars!!
C'est à la demande de l'intéressé ...

Le Père Noël passait par là avec son traineau vide, alors on en a profité ...
 
Kakiek

Kakiek

Membre Gold
03 Déc 2010
119
Ratings
15
58
#7
  • Kakiek

    Kakiek

A lire les derniers posts il me semble qu'il y a des jaloux ......
 
U

Un humain...

Guest
#8
Un petit roman photo... (Le monde a l envers: La classe eco= La bétaillère. La soute= Première classe)