1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Les chinois l’ont inventé..

Discussion dans 'Bistrot Chine du "Lotus Bleu"' créé par Therugbygirl, 20 Octobre 2014.

  1. Therugbygirl

    Therugbygirl Déesse

    Inscrit:
    27 Mai 2014
    Messages:
    2 012
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +2 900 / -4
    Je ne sais pas si ce thread existe déjà, mais parfois on commente sur certains produits, que je pensais etre “bien Français” (ou autres) et qui ont été en fait inventés par les Chinois.

    On pourrait peut-être grouper tous ces sujets sous un même thread

    D’abord, il y a les « fameuses 4 »
    La Boussole :
    la première référence littéraire chinoise citant le « magnétisme » se trouve dans un ouvrage du IVe siècle av. J.-C. intitulé Livre du maître de la vallée du diable (鬼谷子) : « la magnétite fait venir le fer à lui, ou l'attire ». Pierre Germa indique dans le dictionnaire des inventions : La boussole vient de Chine ; au premier siècle avant notre ère, les chinois utilisaient un instrument capable d'indiquer la direction du Sud : c'est la cuiller-montre-sud»

    Le Papier :
    Le papier porteur d'un message le plus ancien connu à ce jour, découvert en Chine, serait daté de -8, sous la dynastie des Han de l'Ouest (-206, 25). Il s'agit d'un fragment de lettre dont le papier est fait à partir de fibres de lin, sur laquelle une vingtaine de sinogrammes anciens ont été déchiffrés. D'après une tradition chinoise, on pensait que le papier était apparu au IIIe siècle av. J.-C. en Chine, sous le règne de Qin Shi Huang (fondateur de la dynastie Qin).

    L’imprimerie
    Avant d'être une invention de Johannes Gutenberg, la Chine avait déjà connu l'imprimerie à caractères mobiles (au IXe siècle) bien longtemps avant que la Corée et l'Occident ne découvrent cette dernière (au XVe siècle). Cependant cette technique a été abandonnée par les Chinois à l'époque car ce système n'était pas adapté à l'écriture chinoise (les idéogrammes) alors qu'en Occident, l'alphabet, par le nombre très réduit de signes auxquels il fait appel, se prête admirablement à l'imprimerie.

    La poudre à canon :
    La poudre à canon est généralement reconnue comme ayant été inventée en Chine vers le IXe siècle, durant la Dynastie Tang (618-907). La découverte semble avoir pour origine des recherches faites dans les milieux taoïstes de l'époque des Táng, mais fut bientôt suivie par une application militaire dans les années 904-906. Il s'agissait alors de projectiles incendiaires nommés "feux volants" (fēihuǒ飛火).
    La première mention de la formule de la poudre à canon (charbon, salpêtre et soufre) apparaît dans le Wǔjīng zǒngyào武經總要 de 1044, près de 250 ans avant qu'un texte européen y fasse allusion, en 1285.


    Et ensuite, il y a les autres, comme par exemple La Choucroute :
    Tout commence avec la construction de la Grande Muraille de Chine, au IIIe siècle avant Jésus Christ. Éloignés des villes et isolés, les ouvriers se nourrissent alors d’un chou fermenté et conservé dans la saumure. Aliment central, ils confèrent aux ouvriers force et robustesse, ce qui n’est pas étonnant lorsque l’on connait la teneur en vitamine C du légume.

    Le long de la muraille, conservé dans ses barriques en bois, ce chou devenu aigre concourt ainsi à la construction de l’édifice. On lui prête ainsi de multiples vertus comme celle de combattre des maladies.
    L’arrivée et la transmission de la recette en Europe sont ensuite dues aux envahisseurs Huns, Tartares et Mongols. Après avoir mené des batailles jusqu’aux pieds de la Muraille, ils partent à la conquête de l’Europe. La plante et l’aliment les accompagnent. Passant par l’Autriche, la Bavière, ils arrivent en Alsace et l’on retient l’an 451 comme marquant l’acclimatation du légume en Alsace. De la saumure, à la conservation au sel, il n’y a qu’un pas, avant d’adopter, comme pour le navet, les principes de la lacto-fermentation
    Il faudra alors attendre le XVe siècle et des textes du XVIe siècle pour que la présence de choucroute à la table des monastères et congrégations soit attestée. Au XVIIe siècle, la choucroute apparaît aussi sous le nom de « Kompostkrut » (chou compost). Littéralement, « chou acide » en alsacien (Sauerkraut en allemand), le légume devient « chou et croute » en Français puis choucroute.
    Accompagnée de viandes et pommes de terre, la choucroute prend ainsi le nom du plat ainsi composé au XIXe siècle.

    Récemment, nous avons aussi parlé de raviolis, mais je vous laisse la plume
     
    • Informatif Informatif x 7
    • J'aime J'aime x 5
  2. Chromatine

    Chromatine Nouveau Membre

    Inscrit:
    20 Octobre 2014
    Messages:
    4
    Localité:
    Yichang, Hubei
    Ratings:
    +0 / -0
    Bonne information, mais on en devrait pas regarder en arrière.
     
  3. - Résistons -

    - Résistons - Dieu créateur

    Inscrit:
    30 Août 2014
    Messages:
    9 722
    Localité:
    中国
    Ratings:
    +6 118 / -80
    Regarder en arrière permet parfois de comprendre le présent et ainsi préparer au mieux l avenir...
     
    • J'aime J'aime x 1
  4. mahu

    mahu Modo en carton

    Inscrit:
    9 Avril 2010
    Messages:
    5 879
    Localité:
    You give me fever
    Ratings:
    +4 415 / -77
    torticolis.
     
    • J'aime J'aime x 2
  5. JEJE

    JEJE Dieu créateur

    Inscrit:
    17 Juillet 2010
    Messages:
    2 132
    Localité:
    马赛郊区
    Ratings:
    +977 / -20
    En tout cas ils n'ont pas inventé la logique qui importée de l'anglais logic au début du 20éme siècle a donné phonétiquement 逻辑 (luoji) en chinois. :p
     
  6. Chromatine

    Chromatine Nouveau Membre

    Inscrit:
    20 Octobre 2014
    Messages:
    4
    Localité:
    Yichang, Hubei
    Ratings:
    +0 / -0
    C'est pas toujour vrais. Regarder USA, qui n'a que 300 ans d'histoire, mais le pay le plus puissant actuel. Plupart du temps, l'histoire est un fardeau très lourd
     
  7. - Résistons -

    - Résistons - Dieu créateur

    Inscrit:
    30 Août 2014
    Messages:
    9 722
    Localité:
    中国
    Ratings:
    +6 118 / -80
    Le Golf

    Bien que codifie par l Ecosse au 18 eme, la naissance du golf tel qu il est utilise aujourd hui, a savoir (En citant une célèbre réplique de PROFS, enfin presque): Une balle, la canne, l objectif, pourrait venir de Chine au 11 eme Siècle, soit avant les premières origines connues venant de la Hollande sous le nom de Colf ou encore le jeu de mail au 15 eme siècle.

    Le golf chinois ou Chuiwan ( envoyer la balle) est un jeu pratique sous la dynastie Song, qui consistait a envoye une balle vers un objectif précis en se servant de 10 clubs. (Très proche du golf d aujourd hui donc)

    Pour en savoir plus:
    http://www.missionhillschina.com/en-US/highlights/video-11
     
    • Informatif Informatif x 2
    • J'aime J'aime x 1
    #7 - Résistons -, 20 Octobre 2014
    Dernière édition: 20 Octobre 2014
  8. - Résistons -

    - Résistons - Dieu créateur

    Inscrit:
    30 Août 2014
    Messages:
    9 722
    Localité:
    中国
    Ratings:
    +6 118 / -80
    Le parapluie:

    Ses origines ne sont pas catégoriques, on en retrouve trace dans la littérature chinoise de la Dynastie Xin (1 er siècle) ou encore plus ancien de la Dynastie Zhou ( AV JC)... La seule certitude qui semble ressortir est que le parapluie était utilise pour se protéger du soleil. Soit sous une forme grande parasol ou plus petite ombrelle.
    Comme dans beaucoup de civilisations anciennes, le parapluie-parasol-ombrelle était réserve aux élites, il servait au départ à protéger les empereurs des dynasties chinoises.
     
    • J'aime J'aime x 1
    • Informatif Informatif x 1
  9. mahu

    mahu Modo en carton

    Inscrit:
    9 Avril 2010
    Messages:
    5 879
    Localité:
    You give me fever
    Ratings:
    +4 415 / -77
    les chinois ont inventé le chien et les restaurants chinois par la même occasion
     
    #9 mahu, 20 Octobre 2014
    Dernière édition: 20 Octobre 2014
  10. Tyller

    Tyller Dieu Supérieur

    Inscrit:
    5 Mai 2012
    Messages:
    1 043
    Localité:
    Guangzhou / Phnom Penh
    Ratings:
    +885 / -6
    Heh.
    Déjà qu'on me le sert au moins une fois par semaine... le fameux "ce sont les chinois qui l'ont inventé"... Si en plus on doit en faire des listes....
    Je ne dis pas que cela ne sert à rien, soyons clair, mais c'est tellement onanismique qu'il me semble à présent que la chine soit le seul pays dont je sais ce qu'il a inventé (avant, dans les autres pays ou je suis passé, les gens avaient l'air de s'en foutre un peu).
     
  11. Mister Bellemare

    Mister Bellemare Dieu suprême

    Inscrit:
    22 Juin 2010
    Messages:
    3 315
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +3 094 / -4
    Les feux d'artifices

    Ils étaient utilisés originalement pour faire peur aux esprits sinistres et aux fantômes. Ils étaient aussi utilisés pour faire peur aux ennemis. En guerre, ils étaient faits de petites chutes de bambou avec de la poudre à canon à l'intérieur.

    Je rajoute également que l'écriture chinoise de la première heure fut gravée sur des os, puis sur des lamelles de bambou ou de bois. Sous la dynastie des Han de l'Est, au début du IIe siècle, Cai Lun améliora la fabrication du papier en utilisant comme matériaux des chiffons, de vieux filets de pêche et des écorces d'arbre.

    Planétarium

    Construit par un empereur chinois. Le planétarium était une grande place fermée avec des étoiles et des constellations à l'intérieur. La personne qui l'utilisait était assise dans une chaise qui était suspendue au plafond.


    L'horloge d'eau

    Les chinois ont aussi inventé des horloges d'eau qui sonnaient chaque quinze minutes.


    Le gouvernail à axe vertical

    Inventé sous la dynastie des Song (960-1279), le gouvernail mobile pouvait se monter ou se baisser, ce qui permettait aux bateaux chinois d'aller aussi dans les eaux peu profondes. Les chinois ont été de grands navigateurs avant tout le monde (bateaux avec plusieurs mats).


    La Soie

    Le filage de la soie date de la fin du IIème millénaire av J.C
    L'histoire de la soie semble débuter selon les découvertes récentes entre 3000 et 2000 ans av. J-C (le plus vieux fragment de soie découvert en Chine datant de 2570 av J-C.). Elle se poursuivra ensuite avec trois millénaires d’exclusivité durant lesquels la Chine commerce ce tissu précieux sans jamais en transmettre le secret. L’art de fabriquer la soie se serait ensuite progressivement transmis aux autres civilisations par le biais d'espions de tous genres (moines, princesses ...) aux pillards et aux marchands. Cependant, des découvertes récentes dans la vallée de l'Indus (à Harappa et à Chanhu Daro), au Pakistan, laissent à penser que la civilisation qui y vivait (-2800 à -1900 avant J-C) connaissait et maîtrisait déjà l'usage de la soie.

    La porcelaine

    Les premières ont été fabriquées en Chine, sous les Tang, au IXème siècle.
    Après de long débats scientifiques, les experts de la céramique chinoise considèrent aujourd'hui que c'est sous la dynastie des Han de l'est (entre -206 et 220 après Jésus-Christ) que sont apparues les toutes premières porcelaines véritables. Pour arriver à cette conclusion, ils ont mis au point une batterie de critères faisant intervenir la température de cuisson (1260° à 1 300 °C), la proportion de kaolin (30 % à 60 %), le taux d'oxyde de fer (moins de 1,7 %), le taux de porosité (0,6 %), le taux d'absorption (0,3 %), l'aspect translucide (jusqu'à 5 à 8 mm), ou encore la résonance au cho

    L’attelage pour cheval

    le collier d’attelage apparaît dès l’époque des Han

    La noria (roue à aube)

    Le moulin à riz hydrolique, le forage pratiqués en chine depuis le 3ème siècle ne sera courant en Europe et en Amerique du nord qu'au 18ème siècle

    Le papier monnaie

    les billets de banques et les banques existaient déjà dans la chine ancienne.

    Les pâtes (alimentaires)

    Elles ne sont pas une création italienne mais bien chinoise
    Les plus anciennes traces de pâtes alimentaires connues à ce jour, sont des nouilles de type lā miàn (拉面) (tirées à la main), constituée de farine de deux millets, setaria italica et panicum miliaceum, retrouvées dans les ruines de Lajia (喇家), en Chine et datées de -2000

    Le chrome

    Le chrome aurait été découvert par Peter Simon Pallas au 18ème siècle, mais des archéologues en Chine ont découvert des armes couvertes de ce métal argenté dans une fosse mortuaire datant de la Dynastie Qin il y a plus de 2 000 ans. Les soldats de l’époque couvraient ainsi leurs têtes de flèches et leurs épées parfois longues de 3 mètres. Les têtes de flèches fabriquées de façon non conventionnelles avaient 4 côté, ce qui prouvent que les Chinois avaient déjà des connaissances en aérodynamique et pouvaient rendre leurs flèches très efficaces. La plupart des armes chinoises de l’époque étaient couvertes de chrome, tout comme les chars et les épées des soldats de terre cuite découverts dans la tombe du premier empereur.


    Le boulier

    Depuis des milliers d’années, les hommes utilisent des parties du corps pour calculer. (Qui n'a jamais compté sur ses doigts?) puis ils ont eu l'idée d'utiliser des cailloux, des coquillages, des osselets, des graines...
    Vers 3000 avant J.C., les chinois inventent le boulier qui est la première machine à calculer.


    Le sismographe

    L’inventeur Zhang Heng, qui créa le premier sismographe en 132, le Houfeng Didong Yi. Ce sismographe se présentait sous la forme d’un récipient en bronze (d’environ deux mètres de diamètre), contenant un poids suspendu. Huit dragons étaient disposés tout autour du récipient, avec dans la bouche de chacun une boule. Lorsqu’une onde sismique assez importante arrivait, le pendule oscillait dans un sens, ouvrait la bouche d’un dragon et se bloquait pour ne pas déclencher le mécanisme pour un autre dragon. La boule était réceptionnée dans la bouche d’une grenouille, ainsi, il était possible de déterminer la direction dans laquelle avait eu lieu le tremblement de terre, mais non sa distance ou son intensité

    Les allumettes

    Il a été retrouvé, à Saintes, des "allumettes" datées du iie siècle. Ce sont de petits bâtonnets de bois carbonisés à une extrémité2. On ne sait pas si ces "allumettes" servaient simplement à transporter une flamme, à éclairer, ou participaient à la production du feu.
    On a connaissance, dès le vie siècle, en Chine, de bâtonnets de pin imprégnés de soufre, qui auraient eu le même usage3.
    Contrairement aux allumettes actuelles, ces allumettes au soufre ne peuvent s'enflammer que secondairement, au contact d'une braise préalablement obtenue par les moyens classiques (briquetd'acier, par exemple, déjà connu des Romains).


    L’origami

    Cet art est un des plus anciens arts populaires, au vie siècle, en Chine. Il y est appelé zhézhǐ (折紙/折纸), et daterait de la dynastie des Han de l'Ouest (−2029) et aurait été apporté au Japon par des moinesbouddhistes via Koguryŏ (pays recouvrant les actuelles Corées). Il fait partie des arts du papier (纸艺), qui comprennent également le jiǎnzhǐ (剪纸, « papier découpé »), qui regroupe les techniques de pliage de papier et de papier découpé, mais où le découpage prédomine sur le pliage. Il se serait rapidement développé vers 1200 au sein des rituels bouddhistes, où il aurait eu rapidement un grand succès. C'est ensuite dans l'art du bushi que se seraient développées la découpe et la création de fleurs en origami (紙花/纸花) utilisées comme marques d'amitié1.


    Les bonsaïs

    Le mot bonsaï est tiré de l'art chinois du Penjing (Pun Ching ou Punsai). Pour rappel les Chinois ont été les premiers à cultiver des arbres en pot dans un but esthétique, durant l'ère de la dynastie Han (-206 à 220 après JC). L'art du bonsaï gagna le Japon seulement aux environs des VIème et VIIème siècles avec les moines, qui amenèrent aussi le bouddhisme

    Les concours pour les fonctionnaires

    Invention chinoise qui permettait de choisir les meilleurs lettrés du pays.


    La brouette

    Invention chinoise du début de l’ère chrétienne, soit environ dix siècles avant qu’elle ne fasse son apparition en Europe. Cependant lessinologues restent souvent flous, voire contradictoires dans leurs affirmations ; les images sont souvent tardives. Le général Zhuge Liang (181-234), de la période des Trois royaumes (iiie siècle) aurait ravitaillé ses armées et transporté ses blessés avec des brouettes, tâche qui paraît pourtant mal convenir à l’engin plutôt performant pour le transport de charges sur de courtes distances. Ils auraient aussi inventé une brouette dotée d’un petit mât et comportant une voile, censée diminuer l’effort humain lorsque le vent est favorable.


    Le cercueil en bois
    Les fouilles archéologiques en Chine, et en particulier dans la province du Shaanxi, prouvent que les cercueils en bois, de forme rectangulaire, étaient déjà utilisés il y a plus de 7.000 ans.


    Tuba, mines aquatiques et torpilles

    Les anciens Chinois devaient trouver le moyen de conquérir l’eau et leurs recherches ont abouti à des inventions qui ont marqué l’histoire de l’humanité. Le tuba est l’élément essentiel de toutes les technologies sous-marines modernes. Les Chinois utilisaient un tuba pour attaquer les navires ennemis la nuit. Cet instrument respiratoire n’était effectif qu’au-dessus de trois mètres de profondeur, les assaillants devaient donc se camoufler avec des herbes et autres matériaux. Les tubas aidaient également les plongeurs à déployer les mines marines.

    Avec la poudre à canon, une autre invention chinoise, les Chinois ont créé des engins explosifs flottant sur l’eau. Lorsqu’ils avaient repéré un navire ennemi, des plongeurs allumaient une mèche protégée dans un pot rempli de poudre à canon. Ces mines étaient très performantes pour couler les bateaux.

    L’invention la plus incroyable reste sans doute la torpille. Les torpilles chinoises étaient tirées dans l’eau comme des fusées, avec une mèche et de la poudre à canon et naviguaient vers leur cible. Ces torpilles étaient également un moyen sûr de couler les navires.

    Les anciens Chinois avaient de grands esprits et pouvaient en tirer grand avantage. Notre monde moderne leur doit encore beaucoup pour toutes ces inventions.


    La cigarette électronique

    Hon Lik est un pharmacien chinois reconnu pour être l'inventeur de la première génération de cigarettes électroniques. En 2003, il est venu avec l'idée d'utiliser un élément piézoélectrique émettant des ultrasons pour vaporiser un jet de liquide sous pression contenant en outre de la nicotine diluée dans une solution.

    Le papier toilette

    Le papier toilette est mentionné par le fonctionnaire chinois Yan Zhitui (531-591) en 589 sous la dynastie des Sui, avec des preuves évidentes de son utilisation par les différentes dynasties qui se sont succédé. Vers le milieu du 14ème siècle, durant la dynastie Yuan (1271-1368), certains documents rapportent que dix millions de paquets composés de 1.000 à 10.000 feuilles de papier de toilette étaient fabriqués chaque année dans la seule province du Zhejiang.

    Le vernis à ongles

    Le vernis à ongles date d'environ de 3000 avant J.-C. et est originaire de Chine. Utilisé durant la dynastie Ming, il était fait à partir d'un mélange de blancs d'œufs, de cire d'abeille, de colorants, de gomme arabique et de gélatine.

    Le lance-roquettes

    Les premiers lance-roquettes documentés dans la Chine impériale lançaient des flèches de feu grâce à des lanceurs construits de tubes en bois, de vannerie et de bambou. Ils étaient capables de tirer plusieurs roquettes fléchées à la fois. Des preuves textuelles et illustrées du début des lanceurs de roquettes se trouvent dans le Wujing Zongyao datant de la dynastie des Song du Nord, au 11ème siècle.

    Le réfrigérateur

    Un ustensile en bronze nommé « jian » dans l'antiquité, avait la même utilité que nos réfrigérateurs. Un espace à l'intérieur accueillait des blocs de glace pour maintenir le contenant frais. Ce réfrigérateur antique a été inventé vers le Vème siècle av. J.-C.

    Le football

    La FIFA reconnait que le football a été inventé en Chine sous le nom de « cuju » vers 2500 av. J.-C.
     
    • J'aime J'aime x 1
    • Informatif Informatif x 1
  12. Lyka

    Lyka Membre Platinum

    Inscrit:
    30 Juillet 2014
    Messages:
    718
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +510 / -5
    Un truc que je n'ai jamais apprécié, ce sont les gens qui se reposent sur leurs lauriers...
    Et pour ça les chinois sont assez forts: si vous regardez la liste des inventions, combien ont été faites pendant les 400 dernières années? Voire les 1000 dernières années à vrai dire.

    J'avais lu quelque part que c'était en partie dû à leur système d'examen qui n'a pas laissé le temps à une riche élite intellectuelle de se développer et de faire des arts/sciences.
     
    #12 Lyka, 21 Octobre 2014
    Dernière édition: 21 Octobre 2014
  13. - Résistons -

    - Résistons - Dieu créateur

    Inscrit:
    30 Août 2014
    Messages:
    9 722
    Localité:
    中国
    Ratings:
    +6 118 / -80
    Bonjour Lykia,

    Le bus volant de Beijing? A ma connaissance , il n est pas encore en service, mais bon, un jour viendra... :)
     
    • J'aime J'aime x 1
  14. Jean7

    Jean7 Dieu créateur

    Inscrit:
    28 Juin 2007
    Messages:
    1 651
    Ratings:
    +594 / -3
    Il parait qu'ils n'ont pas inventé ce qu'on appelle le "chapeau chinois", celui qui est conique.
    Il aurait été importé du Vietnam.

    Ils pourraient avoir inventé le billet de banque au VIIieme siècle.
     
    • J'aime J'aime x 1
  15. Therugbygirl

    Therugbygirl Déesse

    Inscrit:
    27 Mai 2014
    Messages:
    2 012
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +2 900 / -4
    Bonjour
    Pour clarifier, ce thread n’a pas pour but de regarder l’Histoire – nous sommes plutot dans le domaine de l’ “encyclopédie du savoir inutile”. Moi j’aime bien apprendre l’histoire du Golf ou du parapluie ou toutes celles de Mister Bellemare

    Je n’ai pas encore rencontre de Chinois qui en rabattaient avec les inventions, mais dans tous les cas, ce n’est pas l’invention qui importe, mais ce qu’on en fait. Par exemple, les Français avaient invente le minitel en 1982.. reconnu (au moins par nous !) comme precurseur d’internet, mais…

    Je travaille dans le petrole, et c’est un sujet qui me passionne. Quand je suis partie en Roumanie, j’ai decouvert que le premier pays a avoir son nom officiellement sur la charte des producteur de petrole, était la Roumanie avec une production de 2000 barrels en 1859 (vs 85M aujourd'hui), avant les US. Pourtant, aujourd’hui, peu de gens associe la Roumanie avec le Petrole..
    En arrivant en Chine, je me suis renseignee sur l’histoire du petrole et c’est passionnant egalement (enfin pour ceux qui s’interessent au sujet !). Les chinois ont ete (et de tres loin) des precurseurs :
    « The Chinese were the first to discover underground oil deposits in salt wells. The Chinese recognized early on the importance and potential use of oil and gas. Around 500 B.C., ancient Chinese history describes wells over 100 feet deep containing water and natural gas along the Tibetan border. The Chinese constructed extensive bamboo pipelines drawing from the wells in order to transport oil and natural gas, which was used for lighting. By 1500 A.D., the Chinese were exploring and digging wells more than 2,000 feet deep”

    En comparaison, on ne trace l’histoire du petrole aux US que debut 19eme siecle.
     
    • J'aime J'aime x 2
  16. Searogers

    Searogers Demi-dieu

    Inscrit:
    16 Juin 2009
    Messages:
    1 819
    Localité:
    Shanghai, Montpellier
    Ratings:
    +442 / -3
    Pierre Juhel a écrit un livre "Histoire du pétrole" qui évoque les usages anciens du pétrole par les Sumériens, les Egyptiens, en plus des Chinois.
    « La Bible » le mentionne, de même qu’Hérodote, Pline l’Ancien, etc.

    Sur un registre culturel plus léger, au même titre qu'il existe un Lucky Luke qui raconte l'histoire du premier puits de pétrole aux USA (chez Drake), un Astérix évoque aussi "l'huile de roche" en parlant du pétrole dans l'Antiquité.. (ces deux références sont loin d'être des preuves historiques, on est bien d'accord)
     
    • J'aime J'aime x 1
  17. Breizh In China

    Breizh In China Dieu suprême

    Inscrit:
    5 Novembre 2009
    Messages:
    2 415
    Localité:
    Xuijiahui Shanghai
    Ratings:
    +1 147 / -7
    2013: lapin congelé sur la lune
    Et oui, dans l'espace il fait froid, c'est fou ca.
     
    • J'aime J'aime x 4
  18. Therugbygirl

    Therugbygirl Déesse

    Inscrit:
    27 Mai 2014
    Messages:
    2 012
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +2 900 / -4
    Bin non - Asterix - tres grosse reference! :francais:

    Merci pour le bouquin, je ne le connais pas, je vais essayer de me le procurer.

    Je me suis surtout interessee a l'histoire du petrole dans les pays ou j'ai vecu. L'histoire du petrole en general est trop riche pour ma petite tete..:rolleyes:
     
  19. VlaF

    VlaF Membre Bronze

    Inscrit:
    19 Janvier 2014
    Messages:
    124
    Ratings:
    +39 / -1
    Je peux confirmer que c'est très utile de considérer ça.
    D'un part ce genre de chose est la base d'une culture, en Europe on insiste beaucoup sur "X a inventé ca, Y ça etc..." même quand l'invention est antérieur et étrangère.
    Exemple: le monde musulman a contribué énormement à la pensé scientifique. Pourtant on ne cite que Newton, Descartes, connus de tous. Qui connait Haytham?
    Le fait est que la science est universelle et nous avons trop souvent agi comme si nous sommes à l'origine "des grandes pensés", surtout quand on avait une position forte.

    Et c'est important de rétablir une vérité. L'idée n'est pas de glorifier un peuple, mais d'exposer l'aspect universel de la chose.
    Nous avons peu conscience de l'importance et l'impact des échanges inter-culturels dans l'histoire (et je bosse avec des historiens donc x)). Même si on "sait" parfois on le néglige beaucoup.

    C'est vrai que la pensé chinoise a été beaucoup ignorée. Donc c'est normal de rétablir.

    Après vous allez en Belgique ils vont vous pomper l'air sur les inventions belges.
    On peut comprendre, "smurf" c'est connu, Lemaitre moins x)

    Perso j'ai pas vu beaucoup de peuples ne mettant pas en avant leur apports (ou soit disant apport).
    Quand je suis allé en Russie ils disaient même avoir inventé les pyramides...pourquoi pas...x)

    Par contre, un fait peut être plus interessant:
    l'étude approfondie et scientifique des anciennes techniques apporte (ou peut apporter) une nouvelle connaissance moderne.
    Connaissance scientifique ou sociale.
    Par exemple, l'étude du parchemin en occident donne des informations sur l'élevage, la façon de tuer les animaux (saigné les animaux n'est pas une pratique étrangère et c'était massif en Europe), mais aussi une meilleure connaissance de la biologie de la peau animal.

    Autre chose: coupe de lycurgue (pas chinois mais bon..)
    Ou comment les romains ont fait des nanomatériaux. Savoir comment ils l'ont fait ne serait pas une information à négliger! (aller les historiens au boulot..)
    La Chine a mieu documenté son artisanat, si on retrouve un objet similaire, ce serait intéressant (pas obligé d'être du verre hein..).
     
    • J'aime J'aime x 2
    • Informatif Informatif x 1
  20. lafoy-china

    lafoy-china Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe

    Inscrit:
    8 Mars 2009
    Messages:
    9 182
    Localité:
    Hong-Kong - Dongguan - Beijing
    Ratings:
    +5 021 / -64
    Le Petit Livre rouge est le livre le plus vendu au monde après la Bible, avec des ventes estimées à 900 millions d'exemplaires . Pendant la Révolution culturelle dont il devient l'un des symboles, l'étude du livre est obligatoire dans les écoles de l'enseignement primaire au supérieur, et sur le lieu de travail. Toutes les organisations, industrielles, commerciales, agricoles, administratives, militaires organisaient des sessions de formation en groupes de tout le personnel pour étudier le livre pendant les heures de travail. Les citations de Mao étaient imprimées en gras et en rouge, et presque toutes les publications écrites, y compris les ouvrages scientifiques, devaient citer Mao. La compréhension et l'assimilation de la « pensée Mao Zedong » étaient censées améliorer de façon irréversible l'entrain au travail, et ainsi compenser largement au niveau de la production le temps passé à cette étude.

    Pendant les années 1960, le Petit Livre rouge est le symbole graphique le plus visible en Chine, plus omniprésent encore que les portraits de Mao lui-même. Sur les images, les affiches, les panneaux réalisés par les artistes chargés de la propagande, presque chaque personnage, à l'exception de Mao, apparaît souriant, animé d'une détermination sans faille, et tenant à la main le Petit Livre rouge.

    Avec la fin de la Révolution culturelle en 1976 et l'accession au pouvoir de Deng Xiaoping en 1978, l'importance du livre décroit énormément et la mise en exergue des citations de Mao commença à être considéré comme déviationnisme de gauche et comme culte de la personnalité. Aujourd'hui, le livre est considéré en Chine comme le souvenir d'une époque révolue.
    DSCN1191.JPG
    Source : WIKIPEDIA
    Photo :
    Credit photo lafoy
     
    #20 lafoy-china, 22 Octobre 2014
    Dernière édition: 22 Octobre 2014

Partager cette page