Les chinois investissent en Bretagne

  • Auteur de la discussion LouLou
  • Date de début
LouLou

LouLou

Alpha & Oméga
Membre du personnel
Modérateur
14 Juil 2007
4 127
Ratings
1 724
188
#1
Brèves de comptoir Chez Loulou.

- Oh la vache Olé !
- Non au lait .

- Du riz au lait ? non juste du lait.
- C`est chinois ? Non c`est Normand , de Normandie.
- Ah je connais c`était un beau bateau le Normandie .
- Non pas le bateau, mais la région Normandie ,dans le département du Calvados .
- Ah ! ils vont faire de pomolait ..non on dit des pomélos
- Je comprends ! ils font faire du lait avec des pommes pour faire du riz chinois
- Tu ne comprendre rien .
- Normal c`est du chinois .
- Bon, arrête de parler et verse-moi une petite poire avant la prune!

Quand la Normandie devient mère nourricière pour les petits chinois.


La coopérative laitière Isigny Sainte-Mère s'est alliée à un de ses clients chinois pour ouvrir une nouvelle usine de production de poudre de lait infantile en Normandie, inaugurée vendredi.

"Cet investissement de 65 millions d'euros a été financé aux deux tiers par l'entreprise Isigny Sainte-Mère et un tiers par notre client chinois, Biostime", a expliqué à l'AFP le directeur général de la coopérative Daniel Delahaye. La coopérative Isigny Sainte-Mère reste toutefois propriétaire de la nouvelle usine, dont un tiers de la production sera destinée au marché chinois.

"Biostime est un client de longue date dont l'intérêt était de sécuriser ses approvisionnements en lait infantile avec des laits d'origine normande, des produits qui ont une traçabilité de la ferme jusqu'au biberon", a-t-il ajouté. Biostime, cinquième marque de lait infantile en Chine a développé une gamme de produits haut de gamme fabriqués et conditionnés à 100% en Europe pour un marché chinois traumatisé par des scandales sur la qualité des laits pour nourrisson.

Cet investissement s’inscrit également pour la coopérative dans la volonté d'un développement commercial à l’international sur ce marché. Isigny Sainte-Mère est déjà largement tourné vers l'international, 49% de ses ventes 2014, soit 142 millions d'euros, ayant été faites à l'export.

Cependant, "notre capacité de production arrivait à saturation et il était nécessaire de faire une nouvelle unité dans laquelle on pouvait être suffisamment souples pour répondre à différentes formules, qui puissent couvrir tous les besoins du nourrisson", indique M.Delahaye. Ce nouvel équipement devrait permettre à la coopérative de passer d'une production de 20.000 tonnes de poudre de lait infantile en 2014, à 50.000 tonnes en 2018.

La suite

proxy.php?image=http%3A%2F%2Fp6.storage.canalblog.com%2F64%2F91%2F180464%2F6835211.jpg&hash=9b6b54b7cac4634bc8ba234b99a04464
 
Orang Malang

Orang Malang

Alpha & Oméga
Membre du personnel
Modérateur
23 Oct 2005
18 549
Ratings
10 593 1
198
常熟,江苏
#2
LE MONDE du 24 septembre 2015

La soif de la Chine pour le lait français de qualité ne se dément pas. Numéro trois chinois de la nutrition infantile, Synutra a annoncé, mercredi 23 septembre, une alliance avec la coopérative normande Les Maîtres laitiers du Cotentin, afin de sécuriser son approvisionnement après plusieurs scandales alimentaires.

Synutra s’est dit prêt à construire une nouvelle usine, à Méautis (Manche). Le chinois envisage d’investir 114 millions d’euros dans ce projet, qui devrait créer 200 emplois. Les travaux devraient démarrer fin 2015 ou début 2016, pour assurer des premières livraisons vers la Chine en avril 2017.

Cette usine devrait produire 690 millions de briquettes de 20 cl de lait infantile par an. Elle fabriquerait également du beurre et de la crème AOC, une production transférée de l’actuelle usine de la coopérative à Tribehou (Manche). Les Maîtres Laitiers du Cotentin, dont les 754 éleveurs-propriétaires produisent 367 millions de litres de lait par an, ensuite transformés dans les usines du groupe, affirme avoir signé un contrat d’approvisionnement de onze ans avec Synutra.

Le groupe chinois n’en est pas à son coup d’essai. Il avait défrayé la chronique, il y a trois ans, en dévoilant un accord avec la première coopérative laitière française, Sodiaal. Il s’engageait à construire deux tours de séchage à Carhaix (Finistère). De son côté, la coopérative a prévu de livrer 288 millions de litres de lait par an et l’équivalent en lactoserum de 24 000 tonnes d’extrait sec déminéralisé, issu de la fabrication du fromage. Le lactoserum est un ingrédient clé de la fabrication de lait infantile.

http://pan.baidu.com/s/1ntvOvmp
 
- Résistons -

- Résistons -

Dieu suprême
30 Août 2014
12 120
Ratings
7 620 2
168
法国
#6
https://www.nhu.bzh/synutra-galaxie-lait-bretagne-chine/
Déjà le 15 Décembre 2015, NHU Bretagne évoquait dans un article l’installation des Chinois de SYNUTRA dans le Kreiz Breizh.

Puis, deux ans, presque jour pour jour, ils remettent cela. En effet le projet d’implantation d’une seconde usine, évoqué par Liang Zhang dès 2016, va devenir réalité. Ainsi ce 18 Décembre dernier, une demande de permis de construire vient d’être déposée en mairie de Karaez (Carhaix). Sur un terrain de trente hectares et à proximité de l’usine déjà existante, la demande porte sur une surface de plancher de trois hectares.

Du lait UHT cette fois : projet Galaxie.
La première unité fabrique de la poudre de lait pour l’alimentation infantile. La seconde usine à construire sera spécialisée dans la fabrication de lait UHT. Parallèlement à cette usine de lait UHT serait installée une centrale à énergie verte. Son nom de code est Galaxie.
On parle ici de la création de cent à deux cent emplois directs.
 
totoautibet

totoautibet

Alpha & Oméga
03 Mar 2010
4 328
Ratings
3 039
178
72
Nanning
#7
Apres l'achat de Domaines dans le Bordelais et la Bourgogne, l'achat de Dolmens... mais la ils vont se casser les dents! :rolleyes:
 
mahu

mahu

Comique en carton
10 Avr 2010
7 765
Ratings
5 719
188
anagramme de TEOCALLI
#8
Sparadrap

Sparadrap

Archange
15 Oct 2013
721
Ratings
545
93
38
#9
Ça va être rigolo, la gestion des RH par les investisseurs chinois. Ils vont vite apprendre le breton :)
Vu les barrières actuelles pour investir à l'étranger, l'accord de l'administration a probablement dû être accordé parce que c'est une question sensible en Chine.