Les chinois inventent l'imprimante a jet d'eau !

  • Auteur de la discussion AncienMembre
  • Date de début
1
helios99

helios99

Dieu suprême
13 Juil 2009
2 172
Ratings
560
168
Shanghagha
#2
Interessant, mais 22h, c'est un peu short quand meme.
Du coup il faudrait avoir 2 imprimantes, une pour >22h, l'autre pour <22h. Bonjour la galere...
 
Dui ni shuo de dui

Dui ni shuo de dui

Alpha & Oméga
18 Sept 2007
6 781
Ratings
8 068
188
31
Shanghai
#3
Je leur souhaite bon courage pour les vendre...

-Les constructeurs d'imprimantes gagnent leur vie sur la vente des consommables, donc deja ca bousculerait totalement leur facon de fonctionner.
-22 heures c'est tres court mais ca doit pouvoir s'ameliorer avec davantage de recherches
-Apparemment il faut un papier special. Vraisemeblablement pas super ecolo et sans aucun doute plus cher et plus difficile a trouver

Ca fait beaucoup d'inconvenients, meme si l'idee n'est pas mauvaise en soi a la base.
 
xml

xml

Dieu souverain
26 Juin 2011
2 420
Ratings
1 936
148
guangdong
#4
et puis il faut foutre la paix a l'eau !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! ( a part pour le pastis )
c'est quand meme avec l'air le bien fait que l'on partage tous , et comme on le pourri on va faire comment apres ????:eek:
 
Fizz

Fizz

Dieu créateur
23 Oct 2005
1 547
Ratings
1 336
158
Auxerre
#5
Je leur souhaite bon courage pour les vendre...

-Les constructeurs d'imprimantes gagnent leur vie sur la vente des consommables, donc deja ca bousculerait totalement leur facon de fonctionner.
-22 heures c'est tres court mais ca doit pouvoir s'ameliorer avec davantage de recherches
-Apparemment il faut un papier special. Vraisemeblablement pas super ecolo et sans aucun doute plus cher et plus difficile a trouver

Ca fait beaucoup d'inconvenients, meme si l'idee n'est pas mauvaise en soi a la base.
Et puis passé les 50 cycles d'impression, le "papier" est bon a jeter. Vu comment il est fabriqué, ca m’étonnerait qu'il soit recyclable, c'est direct incinération donc pollution.
 
Jackie-Long

Jackie-Long

Dieu suprême
09 Nov 2009
2 176
Ratings
1 101
163
Chine shidao
#6
Récupération des eaux sale des rivieres a proximite des industries de textile dans le sud de la chine...

imprimante a jet eau RGB ecolo
 
A

AncienMembre

Dieu Supérieur
02 Jan 2011
1 179
Ratings
744
138
#7
Interessant, mais 22h, c'est un peu short quand meme.
Du coup il faudrait avoir 2 imprimantes, une pour >22h, l'autre pour <22h. Bonjour la galere...
C'est un premier jet, ils doivent pouvoir ameliorer le procede.
Ce procédé serait beaucoup plus écologique : employant des colorants très peu toxiques.
De plus, il limite en outre le gaspillage du papier car l'idée d'un tel processus est née du constat suivant : près de la moitié des documents partent à la poubelle après impression. Avec cette imprimante, le papier peut assurer jusqu'à 50 cycles d'impression.
Chaque petit geste qui peut aider a sauvegarder la planete est le bienvenu.
 
lilun

lilun

Demi-dieu
14 Fev 2014
1 099
Ratings
486
108
40
银川,宁夏
#9
les imprimantes ont un bel avenir devant elles lol :

DES ORGANES SORTIS DE L’IMPRIMANTE

Les imprimantes à jet d’encre ou à rayon laser ne servent pas seulement à imprimer des cartes d’anniversaire : il peut également en sortir des morceaux de tissus ou même des organes entiers comme un rein.

par Sascha Karberg

..."Linda Griffith, chercheuse spécialisée dans la culture des cellules au Massachusetts Institute of Technology, est surtout connue pour avoir greffé le pavillon d’une oreille humaine sur le dos d’une souris. Cette chercheuse est aussi l’une des premières à avoir eu l’idée d’alimenter une imprimante 3D non pas avec du plastique mais avec des cellules, afin de recréer en trois dimensions différents types de cellules spécialisées. Avantage de l’imprimante, elle permet aussi de conférer aux cellules des feuillets embryonnaires et des facteurs de croissance. Autre avantage de taille que souligne Will Wenmiao Shu de la Heriot-Watt University d’Edimbourg en Ecosse, le processus d’impression des cellules peut être automatisé. Will Wenmiao Shu a récemment réussi à imprimer des cellules souches embryonnaires humaines en modifiant la technique d’impression par jet d’encre.

En Caroline du Nord, le Wake Forest Institute est spécialisé en médecine régénératrice. La technique d’impression y sert déjà pour produire des organes. « Nous pouvons non seulement insérer avec précision différents types de cellules, mais en plus, nous pouvons imprimer des protéines, des facteurs de croissance et d’autres substances dans la structure pour soutenir la régénération organique » explique James Yoo, le responsable de l’équipe de bio-impression de Wake Forest. Du cartilage pour le nez et les oreilles, des tissus musculaires, des os et même des reins, voilà le catalogue actuel de James Yoo. « Notre projet en est encore à un stade initial » concède-t-il, « nous combinons des cellules et certains biomatériaux pour en faire un rein miniature qui, une fois implanté chez un animal, permet de filtrer l’urine. »."

http://future.arte.tv/fr/sujet/lespoir-des-cellules-souches