1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

«Les bêtes sont encore vivantes au moment où on les tronçonne»

Discussion dans 'Bistrot Chine du "Lotus Bleu"' créé par lafoy-china, 10 Mar 2015.

  1. lafoy-china

    lafoy-china Alpha & Oméga
    Membre du personnel

    Inscrit:
    8 Mar 2009
    Messages:
    9484
    Localité:
    Hong-Kong - Dongguan - Beijing
    ABATTOIRS.jpg

    INTERVIEW
    Anne de Loisy, journaliste, est l’auteure d’une enquête sur la filière de la viande.
    La journaliste Anne de Loisy avait enquêté en 2012 sur les abattoirs pour l’émission Envoyé spécial. Elle en a tiré Bon appétit ! Quand l’industrie de la viande nous mène en barquette (1), un livre très documenté paru fin février sur la filière de la barbaque, des éleveurs à nos assiettes.

    Est-ce difficile d’enquêter sur la filière de la viande ?
    C’est très compliqué parce que c’est hyper opaque. Les industriels refusent les interviews et interdisent les tournages dans les abattoirs. Le problème de la viande, c’est que c’est une industrie qui est dirigée par trois personnes : les groupes Bigard, Terrena, et SVA Jean Rozé. Du coup, rien ne sort.

    Suite de l'entretien >>>

    Source : LIBERATION
     
    • Informative Informative x 1
    #1 lafoy-china, 10 Mar 2015
    Dernière édition: 10 Mar 2015
  2. lafoy-china

    lafoy-china Alpha & Oméga
    Membre du personnel

    Inscrit:
    8 Mar 2009
    Messages:
    9484
    Localité:
    Hong-Kong - Dongguan - Beijing
    Eh non ! Ca ne ce passe pas en Chine ( Desole) ! Mais bien dans notre beau pays repute pour sa gastronomie ...
     
    • Like Like x 1
  3. manu

    manu Dieu

    Inscrit:
    17 Déc 2006
    Messages:
    1528
    Localité:
    Beijing
    Je crois que les gens sont deja au courant de certaines derives barbares (sans parler des produits transformés, une barbarie pour l'estomac), mais il est vrai qu'une piqure de rappel est parfois necessaire !
     
    • Like Like x 1
  4. lafoy-china

    lafoy-china Alpha & Oméga
    Membre du personnel

    Inscrit:
    8 Mar 2009
    Messages:
    9484
    Localité:
    Hong-Kong - Dongguan - Beijing
    Bonjour Manu
    Le titre de l'article est tronque et racoleur , je ne pense pas que les animaux soit decoupes sans un processus de preparation ,peaux , visceres ( Tout du moins les bovins et autres equides et ovins ) esperons le , animaux maltraites c'est une evidence .
    Ce qui est inquietant c'est la daube chimique injectee dans l'animal et cela ne fait aucun doute que ce n'est pas bon pour la sante du consommateur .

    Ps : Je n'ai pas modifie le titre de l'article mais " tronconne "ne devrait pas t il etre au pluriel ? J'ai comme un doute ? Merci aux eminents professeurs de francais du forum d'eclairer ce pauvre lafoy ! :D
     
    • Like Like x 1
    #4 lafoy-china, 10 Mar 2015
    Dernière édition: 10 Mar 2015
  5. Dui ni shuo de dui

    Dui ni shuo de dui Alpha & Oméga

    Inscrit:
    18 Sept 2007
    Messages:
    6029
    Localité:
    Shanghai
    Non, ca s'ecrit bien comme ca. Pour une fois qu'un journaliste ecrit correctement... :D :D

    Le sujet de la phrase c'est "on" en fait.
     
    • Like Like x 1
  6. ChrisHK

    ChrisHK Dieu suprême

    Inscrit:
    27 Déc 2013
    Messages:
    9510
    Localité:
    Hong Kong et Shanghai
    Pas de fautes : le sujet est "on" !
     
    • Like Like x 1
  7. ChrisHK

    ChrisHK Dieu suprême

    Inscrit:
    27 Déc 2013
    Messages:
    9510
    Localité:
    Hong Kong et Shanghai
    Zut, Dui m'a grillé de quelques secondes!
     
  8. ChrisHK

    ChrisHK Dieu suprême

    Inscrit:
    27 Déc 2013
    Messages:
    9510
    Localité:
    Hong Kong et Shanghai
    Pour le titre racoleur, n'oublions pas qu'elle a un bouquin à vendre (19,50 Euros, aux Presses de la Cité)....
     

Partager cette page